59 % des joueuses en ligne cacheraient leur genre pour éviter le harcèlement

21 mai 2021 à 10h40
43
The Last of Us Part II Crunch
© Sony / © Naughty Dog

Des chiffres issus d'une étude de Reach3 Insights et Lenovo relative aux habitudes des joueuses en ligne et la manière dont elles sont perçues.

Au-delà des nombreux cas de harcèlement au sein des studios de jeux vidéo, les jeux en eux-mêmes, et plus particulièrement les jeux en ligne, sont encore loin d'être un espace sûr pour les femmes, à en croire cette étude. Pour établir ces résultats, celle-ci a pris comme échantillon 900 joueuses américaines, chinoises et allemandes. Un échantillon certes limité, mais qui dégage des tendances et des comportements inappropriés, bien que malheureusement pas nouveaux.

Cacher son genre pour éviter le harcèlement

Les données de cette étude présentent des résultats assez peu reluisants pour la communauté des joueurs en ligne, mais malheureusement pas si éloignés de ce que l'on rencontre dans la vie de tous les jours. Si 59 % des joueuses interrogées doivent cacher leur genre pour éviter quelconque forme de harcèlement, 77 % font face à des comportements inappropriés.

Parmi ces comportements inappropriés, on retrouve un questionnement de leur aptitude à jouer (70 %), une mise à l'écart (65 %), ou de la condescendance (50 %). Des comportements malheureusement bien connus dans la vie de tous les jours également, dans le monde du travail comme ailleurs.

Dans le même ordre d'idée, 44 % des femmes interrogées ont relevé des « demandes de relations non sollicitées » auxquelles elles doivent faire face régulièrement. 71 % des participantes estiment qu'une partie de ces nombreux problèmes pourrait être solutionnée par l'entremise de publicités et vidéos de promotion gaming plus diversifiées. Celles-ci estiment que mettre en avant plus de femmes dans ces dernières aiderait à mieux les intégrer dans la communauté des joueurs en ligne.

Les joueuses aussi sont très compétitives

L'étude s'est également intéressée aux habitudes de jeu des participantes. Elle a ainsi établi que 88 % d'entre elles jouent à des jeux compétitifs et en coopération, dont 75 % des jeux d'action/survie et 66 % des FPS .

61 % des femmes interrogées souhaiteraient également que des compétitions e-sportives exclusivement féminines voient le jour. Contrairement à l'image que peuvent se faire de nombreux joueurs, les joueuses ont donc autant de légitimité qu'eux à jouer en ligne et ont tout autant envie de s'améliorer et jouer à très haut niveau.

D'un côté plus positif, 80 % des femmes interrogées estiment être bien représentées par des protagonistes féminins dans les récents titres AAA, et 91 % sont très heureuses de leur représentation dans les jeux indépendants.

Une étude qui malheureusement n'établit rien de nouveau sous le soleil, mais qui donne un peu plus de visibilité aux joueuses, trop souvent laissées seules face à leurs problèmes.

Modifié le 21/05/2021 à 12h23
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
43
30
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Final Fantasy VII Remake et Alan Wake Remastered bientôt sur l'Epic Games Store ?
George R.R. Martin évoque sa contribution à Elden Ring
E3 2021 : les coups de cœur de la rédac'
Microsoft Flight Simulator : 5 nouveautés qui rendront le jeu plus accessible sur Xbox Series X|S
Le Xbox Design Lab est de retour : concevez votre propre manette de Xbox Series
Nerf annonce le jeu Nerf Ultimate Championship en VR pour 2022, sur Oculus Quest
AMD : à sa sortie le 22 juin, FidelityFX Super Resolution (FSR), sera supporté par sept jeux
Le MOBA Pokémon UNITE arrive sur Switch et mobile cet été
PS5 : Sony invite les joueurs à s'inscrire pour tester la prochaine mise à jour
Battlefield 2042 : DICE Studios s’explique sur l’utilisation de bots au sein des modes de jeu
Haut de page