Ghost of Tsushima : Sucker Punch promet une carte immense et des combat ardus

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
20 mai 2020 à 08h15
4

Après The Last of Us: Part II (19 juin), Ghost of Tsushima sonnera le chant du cygne de la PlayStation 4. Un jeu attendu au tournant donc, dont la machine communicationnelle se met enfin en marche à deux mois de sa sortie.

Retardé d’un mois suite aux bouleversements du calendrier de Sony causés par la pandémie de Covid-19, le titre de Sucker Punch profite de ce délai supplémentaire pour détailler les contours de son gameplay.

Une carte « immense », promettent les développeurs

Dans une interview accordée à IGN, le game director de Ghost of Tsushima, Nate Fox, explique que la partie du jeu que l’on a pu découvrir la semaine dernière lors de State of Play de Sony était « très concentrée », et reprenait en réalité l’une des toutes premières zones du jeu.

« La véritable carte est immense », promet ensuite Nate Fox. « L’île de Tsushima englobe des biomes que l’on retrouve au Japon, comme des montagnes enneigées, des forêts de bambous, des cascades ou des collines verdoyantes, tout y est. Nous voulons donner suffisamment d’espace au joueur pour le griser ».

Mais, comme chacun sait (oui Ubisoft, c’est toi que je regarde), une carte gigantesque ne vaut pas grand-chose s’il n’y a rien à y faire. Conscient de la gageure, Nate Fox reprend. « Nous ne voulions pas faire une carte immense sans rien dessus. Elle est donc remplie de gens, d’objets et d’histoires à explorer ».

Un jeu de combat exigeant

Si les quelques séquences de gameplay que l’on a pu voir de Ghost of Tsushima laissent présager un action-RPG assez classique et binaire (option bourrin ou option furtif ?), Nate Fox promet que le nouveau titre de Sucker Punch est plus difficile qu’il n’y paraît.

« Le jeu est très exigeant », assure-t-il. « Nous honorons absolument la létalité du sabre. Nous avons regardé des films de samouraï et les gens ne survivent pas à plus d’un ou deux coups, et c’est inscrit dans notre système de combat. » Des éléments qui rassurent quant à l’aspect « réaliste » des affrontements, et notamment sur un point : « vous ne pouvez pas simplement courir dans un camp ennemi et combattre cinq adversaires en même temps, vous seriez dépassés et mourrez ». On est donc plus loin d’un Assassin’s Creed qu’il n’y paraît.

Ghost of Tsushima © © Sony
© Sony

Mais, dans Ghost of Tsushima, il y a combat et combat. Les duels, décrits par Nate Fox comme étant les plus exigeants du jeu, demanderont au joueur de faire preuve de sang froid et d’une bonne lecture de leur adversaire pour en venir à bout. « Ces combats sont incroyablement difficiles, viscéraux et se résolvent de la façon la plus cinématographique possible (…) Vous devez étudier votre adversaire et comprendre comment il attaque afin de réussir ».

Ghost of Tsushima sortira sur PS4 le 17 juillet prochain.

Source : IGN

Modifié le 20/05/2020 à 09h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google déploie Chrome 83 en mettant l'accent sur la confidentialité et la sécurité
Microsoft dévoile un nouveau super-ordinateur taillé pour l’intelligence artificielle
L'application PayPal permet désormais de payer à l’aide d’un QR code
Google ne mettra plus ses algorithmes d'intelligence artificielle au service des énergies fossiles
La Space Force aligne les milliards pour son nouveau système de détection de missiles
Google déploie Chrome 83 en mettant l'accent sur la confidentialité et la sécurité
Call of Duty: Black Ops Cold War serait le prochain opus de la licence
L'application de productivité Notion se débarrasse de ses limites pour les utilisateurs gratuits
Voitures autonomes : les Américains méfiants, mais prêts à changer d'avis
Skoda contraint de stopper aussi les livraisons de l'Octavia à cause d'un problème de logiciel
Haut de page