Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique

18 février 2020 à 08h54
0
Jeff Bezos - Amazon.jpg

Le fondateur d'Amazon va investir une partie de sa fortune personnelle pour financer les travaux des scientifiques et des ONG à partir de cet été.

C'est sur son compte Instagram que Jeff Bezos a annoncé la création du Bezos Earth Fund. Sous une photo de la Terre (et centrée sur les États-Unis), l'homme le plus riche du monde a indiqué investir une partie de sa fortune personnelle dans la lutte contre le dérèglement climatique.

Un projet philanthropique individuel qui n'implique pas Amazon

L'argent servira à financer des projets de recherche mais aussi les activistes et les ONG engagés dans la défense de l'environnement à partir de cet été. Jeff Bezos n'a donné aucune autre indication sur les modalités pour soumettre un projet et recevoir un investissement.


Précision importante : Amazon n'est pas impliquée dans le projet. L'entreprise a son propre programme baptisé The Climate Pledge, qui vise à réduire les émissions en carbone de ses activités, que ce soit la livraison ou l'alimentation électrique de ses fermes de serveurs.

Source : The Verge
Modifié le 18/02/2020 à 09h02
15
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
OneWeb opère maintenant 74 satellites en orbite
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
scroll top