Soon dessine un futur plus proche que prévu, entre effroi et espoir

17 octobre 2020 à 11h11
1

Alors que le monde d’avant a été ravagé par les tempêtes, la maladie et la guerre, comment les prochaines générations vont-elles pouvoir se reconstruire ? Et si la réponse était dans l'espace ? C'est le propos de Soon, la BD au centre de notre chronique hebdomadaire.

Clubic aime la science, Clubic aime l'avenir, Clubic aime la science-fiction. Avec · S | F · nous vous partagerons régulièrement nos recommandations dans le domaine de l'imaginaire : littérature, bande dessinée mais aussi films...  

Nous nous donnons 5 citations et 5 paragraphes pour vous convaincre.

Soon (2019)

de Thomas Cadène et Benjamin Adam

L’histoire se passe en 2151. Suite à une guerre mondiale qui a tué des millions d’être humains, la société a été entièrement reconstruite. Le Contrat, un accord mondial, a rendu interdit d’accès un gros pourcentage de la planète afin de laisser le temps à la Terre de se régénérer. L’humanité est divisée en sept cités pratiquement autonomes.

Youri travaille à Winnipeg, en bordure de la ville, et a pour tâche de surveiller le développement de la végétation sauvage. Loin de son travail minutieux, tout le monde a le regard tourné vers Soon 2, une mission spatiale visant à trouver une terre d’accueil dans l’espace. Les membres de cette mission diront adieu à la Terre pour toujours, puisque le but est de peupler cette nouvelle maison. Youri n’aime pas parler de Soon 2, pour la simple et bonne raison que sa mère, Simone, est la capitaine de cette mission.

"Avant de partir, je voudrais faire un petit tour du monde."

Youri acceptera quand même de retrouver sa mère pour un dernier voyage. Ensemble, ils vont parcourir les sept cités sous contrat. Ainsi, à travers les yeux du fils blasé, nous allons découvrir ce monde du futur.

Le duo d'auteurs a pensé son univers avec minutie, s’appuyant sur le monde d’aujourd’hui pour imaginer l’avenir. L’album se déroule donc sur deux temporalités : on suit d’un côté le voyage de Youri et de Simone, d’un autre côté l’histoire du monde de nos jours jusqu’à 2151. Ainsi, au fil des pages, le lecteur découvre comment la planète s’est retrouvée dans cet état.

"Pendant que certains se gavaient de choses inutiles, d’autres sacrifiaient leurs courtes vies à les fabriquer."

Évidemment, l’album est une critique directe du monde d’aujourd’hui. Dans les toutes premières pages, une classe d’enfants visite un musée et la réplique exacte d’une rue du vingt-et-unième siècle. Consommation électrique des panneaux d’affichage, aberration écologique des bouteilles d’eau jetables, désastre humain de l’industrie du textile : notre système actuel est amèrement critiqué et directement lié aux catastrophes qui mèneront à l’établissement du Contrat. On croirait presque lire un livre d’histoire du futur, tant le duo a réfléchi sa timeline et pris en compte le passé pour imaginer leur histoire.

Les enfants du futur découvrent le 21ième siècle

En un sens, l’histoire est glaçante mais aussi pleine d’espoir. Après des années de désastres, Thomas Cadène et Benjamin Adam imaginent un monde où l’humanité a enfin décidé de respecter la Terre. La vie est possible, sans masque à oxygène, sans consommation d’énergie démesurée. Une vision du futur un peu plus optimiste que dans Carbone & Silicium par exemple, où on assiste à la mort inexorable du monde. Cela n’empêche pas les humains de vouloir aller voir ailleurs, pour le salut des prochaines générations.

"Refuser l'inconnu, c'est renoncer à la connaissance."

N’allez pas croire que Soon est juste une critique du capitalisme et de la surproduction. C’est aussi une vraie réflexion sur la découverte spatiale. Car au cœur de ce voyage à travers les villes sous contrat, se niche toujours l’idée du grand départ dans l’espace. Au fil des pages, on suit aussi l’histoire de l’exploration spatiale, des premiers pas sur la Lune au départ imminent de Soon 2. Mais comment peut-on accorder du budget à un projet aussi fou dans un monde en pleine reconstruction ?

Sur cette question, les auteurs ne sont pas manichéens. Simone, engagée dans ce projet depuis des années, parle d’un nouvel avenir pour l’humanité, mais aussi d’une nécessité de découvrir, d’aller voir plus loin. Loin des figures héroïques des astronautes américains, Soon nous offre une vision plus contrastée de la course à l’espace. L’album s’attarde par exemple sur le retour difficile de ceux qui sont allés sur la Lune, en abordant la question aussi de façon philosophique.

"Le chien, dans le deuxième satellite, il est devenu quoi ?"

Le thème est d’autant plus philosophique que pour Simone, l’exploration signifie la mort. Je n’en dirai pas plus pour ne pas vous divulgacher le scénario, mais Soon 2 est un voyage sans retour. Et la commandante a pris la décision d’en faire partie alors même qu’elle a un fils. Tandis que Simone songe à sa découverte d’horizons inconnus, Youri lui, décide de transgresser les interdits et de découvrir cette planète sur laquelle il n’a finalement, jamais voyagé.

Soon nous raconte en fait deux voyages, celui que Simone prépare et celui dans lequel Youri se lance sans vraiment y réfléchir. Les deux sont liés par le fait qu’ils sont très personnels, et révélateurs de ce que ces protagonistes sont au fond d’eux.

"Le Contrat ce n'est pas la vie, c'est la survie de l'espèce."

Bien sûr en lisant Soon, on pense à ce qu’on vit aujourd’hui. Dans l’album, une pandémie mondiale a mené à une guerre pour le vaccin. Difficile de lire ça en ce moment sans penser à ce qu’on vit tous. Pourtant, l’album est sorti à l’automne 2019, avant la pandémie de COVID-19. En un sens Thomas Cadène a donc été particulièrement inspiré pour imaginer un tel scénario. Avec son camaïeu de verts et ses mises en pages surprenantes, le dessinateur Benjamin Adam parvient à nous aspirer dans l’œuvre, la rendant captivante bien que parfois glaçante.

Pas de doute, avec ses douze mois au compteur, Soon est une œuvre qui est encore plus d’actualité aujourd’hui qu’au jour de sa sortie. À la lecture du premier chapitre, on pourrait croire qu’il s’agit d’une œuvre moralisatrice. Mais tout n’est pas noir ou blanc dans l’univers de Soon, qui pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses. Un album à réserver néanmoins à ceux et celles qui ont plutôt l’habitude du médium BD, puisque certaines pages peuvent se révéler un peu déroutantes.

Soon (2019) est édité chez Dargaud.

1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Forfait mobile : notre sélection des 10 meilleurs forfaits sans engagement du moment
Test du Google Pixel 4a 5G : il cachait (très) bien son jeu
Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
scroll top