Snappy Ubuntu Core : Canonical s'invite sur les objets connectés

20 janvier 2015 à 17h14
0
Avec sa distribution GNU/Linux Ubuntu, l'éditeur Canonical s'invite sur l'Internet des objets : il présente Snappy Ubuntu Core.

00E6000007863755-photo-snappy-ubuntu-core.jpg
Canonical annonce officiellement son arrivée sur l'Internet des objets avec Snappy Ubuntu Core, un OS serveur qui promet d'apporter une stabilité et une sécurité pour les appareils du quotidien capables de se connecter à Internet. L'éditeur explique que les développeurs auront la possibilité de personnaliser entièrement cette plateforme selon leurs besoins.

Les objets connectés disposeront du même OS et des mêmes interfaces de programmation que sur le serveur. Cela signifie que les développeurs seront en mesure d'effectuer des changements, puis de les tester avant de les déployer sur tous les appareils. Un nouveau gestionnaire de paquets sera introduit, qui permet de restaurer automatiquement le système en cas de problème.

Côté serveur Snappy Ubuntu Core peut être aussi bien déployé sur Windows Azure, Amazon EC2 ou Google Compute Engine. Par ailleurs, les développeurs pourront concevoir des Snap apps fonctionnant de manière sécurisée dans un mode de sandboxing. Le système nécessite un processeur cadencé au minimum à 600 Mhz et 128 Mo de mémoire vive (dont 40 Mo utilisés par l'OS) et 4 Go de stockage.

Ubuntu Core est déjà utilisé dans un certain nombre de projets, par exemple dans le domaine de la robotique. La fondation Open Source Robotics souhaite notamment dynamiser le marché avec des protocoles ouverts. De son côté, Erle Robotics en fait usage au sein de son drone Erle-Copter.

Ces travaux de R&D ont été entrepris par la division mobile de Canonical qui repense, en parallèle, les ambitions de la société sur le secteur du smartphone. De nouvelles annonces en la matière devraient être formulées dans le courant du mois prochain.

Interrogé par nos soins en décembre 2013, le fondateur de Canonical Mark Shuttleworth présentait déjà ses projets pour l'Internet des objets :

« Nous parlons des PC, du smartphone ou de la télévision parce que ce sont des choses visibles et concrètes, mais quid du petit boitier sur le toit ? Celui qui se trouve derrière le réfrigérateur ? L'autre placé dans la voiture ? Et tous ces capteurs, ces agrégateurs de données, cet Internet des objets ? Ces derniers peuvent faire tourner un système embarqué ou classique ».


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la
Sony donne le prix de ses écrans 16k : ils coûteront plusieurs millions de dollars
Airbnb : la mairie de Paris envisage d'interdire purement et simplement les locations
Huawei Mate 30 Pro : un smartphone d’exception… auquel la France n’aura droit que
La quantité d'énergie produite par les énergies renouvelables a quadruplé en une décennie
Le stade de Miami pourrait être rebaptisé BangBros Center... du nom du site pornographique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top