Twitter Files : entre complotisme et harcèlement, Elon Musk essaie de se dédouaner

06 décembre 2022 à 14h15
28
© Sattalat Phukkum / Shutterstock
© Sattalat Phukkum / Shutterstock

Vendredi dernier, le journaliste indépendant Matt Taibbi a publié sur Twitter une série de tweets appelés les « Twitter Files ». Il s'agit de soi-disant révélations livrées et amplifiées par Elon Musk lui-même.

L'objectif des informations que le patron de Twitter a transmises à Taibbi était de prouver le biais idéologique de la plateforme qu'il dénonce et qui favoriserait les voix progressistes. En fait de scandale, cette affaire ne repose sur aucun élément nouveau et montre comment le réseau social a empêché la diffusion d'images pornographiques de Hunter Biden, le fils de l'actuel président américain.

L'ordinateur portable de Hunter Biden, serpent de mer des républicains et des complotistes américains

Ce qu'Elon Musk présente comme un scandale est en vérité la décision des équipes de Twitter d'empêcher la diffusion sur la plateforme d'un article du New York Post pendant la campagne présidentielle de 2020. Le journal y relayait une histoire rapportée par un réparateur d'ordinateurs qui aurait eu entre les mains celui d'Hunter Biden, le fils de celui qui était encore candidat à ce moment-là. Selon ses déclarations, on pouvait y trouver des e-mails échangés avec des officiels ukrainiens ainsi que des vidéos dans lesquelles il avait des rapports sexuels et fumait du crack.

L'origine illégale, en plus d'être globalement douteuse, de la source avait à l'époque poussé la plupart des organes de presse américains à ne pas traiter l'affaire, à l'exception notable du New York Post. De leur côté, Twitter et Facebook en avaient tout simplement interdit la diffusion sur leurs plateformes, ce qui avait fait enrager les militants républicains, mais aussi les défenseurs de la liberté d'expression. Depuis, le mystère entourant cet ordinateur portable nourrit nombre de théories du complot outre-Atlantique. En publiant des informations sur l'affaire, Elon Musk savait donc très bien à qui il s'adressait.

Si la décision d'empêcher la diffusion d'un article tient de l'exceptionnel sur une plateforme qui a vu des articles bien plus dangereux être diffusés, les Twitter Files n'ont pas eu le retentissement espéré. En effet, ces révélations sont, pour la plupart, des captures d'écran d'e-mails échangés entre les cadres de l'entreprise (qui sont presque tous partis depuis) à propos de faits largement connus du public depuis deux ans. Elles révèlent que les dirigeants de Twitter ont discuté en interne de cette affaire à l'époque, ce qui n'est pas réellement une surprise. Aucune nouvelle information sur les raisons de la censure n'est donc à noter. Nombreux sont les républicains qui ont exprimé leur déception, directement sur Twitter ou dans des talk shows consacrés à l'affaire.

Plusieurs personnes harcelées en conséquence

On le sait, la vision de la liberté d'expression à géométrie variable d'Elon Musk consiste en théorie à laisser chacun s'exprimer de manière égale, dans un monde où tous les discours se valent. Et ce, même si ces discours sont des insultes et des menaces de mort adressées par milliers à la même personne ou entité. En droit français, cela s'appelle du harcèlement. Mais celui qui méconnaît le droit européen, et même parfois le droit tout court, n'en a cure.

Si les prétendues révélations des Twitter Files sont loin d'avoir eu l'effet escompté dans les médias, qui n'ont repris que marginalement l'histoire pour se concentrer sur la méthode, certaines des personnes citées dans l'affaire n'ont néanmoins pu se permettre le luxe de l'ignorer.

Ainsi, certaines personnes mentionnées dans les files ont reçu des centaines de messages d'insultes, et leurs information personnelles, pas ou peu protégées dans les captures d'écran, ont largement fuité. C'est le cas de Ro Khanna, un membre de la Chambre des représentants, mais aussi de personnes a priori moins publiques, membres des équipes de modération de Twitter. Elles sont désormais exposées à la colère de tous ceux qui considèrent leur travail comme de la censure. Le patron de leur ancienne entreprise est d'ailleurs le premier de ceux-là.

Sources : Gizmodo, The Verge

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (28)

Popoulo
Titre : « entre complotisme et harcèlement, Elon Musk essaie de se dédouaner »<br /> Préambule : « Il s’agit de soi-disant révélations livrées et amplifiées par Elon Musk lui-même »<br /> Y a comme une coucougnette dans le ventilo là. Vous affirmer une chose dans le titre pour de suite après dire qu’en fait… on sait pas trop. Gulp.<br /> « certaines personnes mentionnées dans les files » : files d’attente ? ou c’est un terme particulier chez twitter ?<br /> « la vision de la liberté d’expression à géométrie variable d’Elon Musk » : vous pouvez rappeler ce que c’était avant svp ? Oui parce que twitter n’est pas né avec Musk (qui en fait ce qu’il veut, c’est son problème).
ang1
Pour Clubic, il est essentiel de formatter le sujet en tant qu’amalgame entre Twitterfiles et méchant complotistes républicains.<br /> Bien plus plus important que de savoir si l’information portée par les Twitterfiles est exacte. Ce n’est pas de l’information, c’est du formatage et c’est très inquiétant que cela se produise en France sur un site Tech.
tfpsly
Peggy10Huitres:<br /> L’hégémonie des medias actuelles ( démocrates ) ont bien fait leur boulot …<br /> Non, juste qu’il n’y avait rien à raconter sur ce laptop bricolé par ceux qui l’ont « trouvé », comme démontrer par le FBI. Donc aucune histoire réelle à raconter.<br /> Popoulo:<br /> Vous affirmer une chose dans le titre pour de suite après dire qu’en fait<br /> Les deux affirment la même chose : Musk qui déclare livrer des preuves de complot pédophile par le fils de Biden - sauf que dans la suite rien ne le mentionne, ça fait pas mal pshit.<br /> Donc Twitter aurait reçu des demandes de suppression de tweets, de la gauche et de la droite, surprise…<br /> Ah si par contre il y a bien une surprise :<br /> Donc Trump n’aurait pas respecté le premier amendement de la Constitution des US !
tfpsly
Peggy10Huitres:<br /> Vous êtes vite impressionné !<br /> Au contraire justement : tu es vite impressionné par les balivernes dites sur ce laptop
Wen84
Comment nier une news ? Il suffit de dire que tout ceci est parfaitement normal et qu’on apprends rien de ce qu’on sait déjà. Un grand classique.
Popoulo
tfpsly:<br /> Les deux affirment la même chose<br /> Le fait d’affirmer quelque chose pour ensuite l’étayer par un « soi-disant » me semblait… un peu bancal. On se croirait dans Dynastie avec toutes ces histoires lol.
StephaneGotcha
« les défenseurs de la liberté d’expression »<br /> Voler des photos et vidéos sur un PC en réparation, une belle notion de la liberté d’expression.<br /> Encore un exemple de ceux qui confondent liberté et anarchie.
tfpsly
StephaneGotcha:<br /> Voler des photos et vidéos sur un PC en réparation, une belle notion de la liberté d’expression.<br /> C’est même pire que ça : le contenu a été fortement modifié avant d’être diffusé,<br /> les emails « sensibles » à la base des « affaires » semblent avoir été créés de toute pièce;<br /> 128 755 faux emails semblent avoir été rajoutés ou fortement modifiés (certains avec des dates jusque 1 an après la perte du laptop);<br /> et bizarrement ces gens ont effacé des logs systèmes qui auraient permis de savoir quand des fichiers ou emails ont été créé avant de passer le disque et son contenu.<br /> Le contenu de ce laptop est tellement modifié que rien ne peut servir de preuve de quoi que ce soit :<br /> One of the analysts characterized the data as a « disaster » from a forensics standpoint. The analysts found that people other than Hunter Biden had repeatedly accessed and copied data for nearly three years; they also found evidence that people other than Biden had accessed and written files to the drive, both before and after the New York Post story. […]<br /> […] The analysts also noted that the drive had been handled in such a way that logs and other files used by forensic analysts to examine system activity had been repeatedly deleted. […]<br /> […]<br /> An analysis by Distributed Denial of Secrets of 128,755 emails allegedly copied from the laptop and circulated by allies and former staff of President Donald Trump showed « signs of tampering » including 145 modification dates and emails created more than a year after Hunter Biden had the laptop<br />
tfpsly
Peggy10Huitres:<br /> 128 755 … Rien que ça …<br /> Ah ces complotistes ! <br /> On parle de trumpistes, faut pas en attendre grand chose <br />
ABC
Peggy10Huitres : « Ah ces complotistes !  »<br /> Hum, hum…
drissoun
Au delà du fond de l’article, je le trouve très bien rédigé, ce qui est relativement rare pour Clubic. Bravo donc.
Martin_Penwald
Twitter n’a JAMAIS été un outil au service des démocrates. Il a été démontré que Twitter, avant même que Musk ne s’y intéresse, et Facebook favorisent les contenus de droite et d’extrême-droite au détriment de contenu progressistes. ’faut vraiment être un abruti de première pour ressortir la rhétorique de la fachosphère qui consiste à pleurnicher sur les vilains médias sociaux qui censurent les gentils nazis.
Wen84
Tu parles d’une étude faites par twitter pour twitter (Bonjour l’objectivité. C’est le genre d’étude qui justifierait de plus censurer la droite que la gauche), qui traitent des conséquences des algorithmes de twitter. Ce n’est pas la question. Il ne faut pas confondre ceux qui modérent et les algos… qui n’ont pas toujours le comportement souhaité.
Martin_Penwald
Et après ?<br /> Ça n’enlève rien au fait que les idées conservatrices N’ONT JAMAIS ÉTÉ CENSURÉES sur Twitter. C’est un mensonge de la fachosphère qui aime bien jouer les victimes.<br /> En quelle langue faut-il l’écrire pour que vous compreniez ?
Wen84
Ben… quoi… je contredis un argument bidon que tu me sors pour prouver que twitter ne censure pas l’extreme droite. Puis tu affirmes que les idées conservatrices n’ont jamais été censurées.<br /> J’ai très bien compris ton propos : Il est biaisé, tronqué et insultant.Tu traites les gens d’abrutis dans un commentaire au dessus et tu fous tout le monde dans la fachosphère, mais bon c’est parfaitement en logique avec une certaine forme de pensée faussement positive et à sens unique que je critique.
Martin_Penwald
Étude bidon ? Alors qu’elle a été publiée dans une revue à comité de lecture ?<br /> Il n’y a toujours aucune preuve que Twitter pré-Musk censurait les opinions conservatrices. Les messages haineux et les appels à la violence, oui. Suggères-tu que la pensée conservatrice repose sur la haine ?<br /> Ou alors, il va falloir être un peu sérieux et ne pas se contenter d’un 《 mais tout le monde sait que Twitter était un repaire de gauchiasses 》. Je veux des preuves, pas des on-dit.
Wen84
Etude bidon, parce qu’à priori non neutre. Quand aux revues à comité de lecture, on pourrait en parler, mais on va dériver sur du hors sujet. Cela dit, même si cette étude est pertinente, elle n’est pas imcompatible avec le propos. Ce n’est pas parce que les algos favoriseraient l’extreme droite que la modération de twitter n’est pas à tendance orienté d’un autre coté. C’est tout à fait compatible.<br /> Quand aux preuves, n’attends pas à ce que je m’amuse à jouer au fact checker du pauvre. Il y a d’un coté des gens qui voient une certaine tendance que l’on globalise vulgairement dans le terme woke et d’autres qui la nient. J’ai personnellement du mal à ne pas la voir tous les jours, mais écoute… je vais te laisser le bénéfice du doute en te pensant de bonne foi et te laisser penser que tu as raison et que je suis un bel abruti de ne pas te croire
Martin_Penwald
Ah, ”woke” … Le pire mal de notre temps.<br /> Qu’est-ce que ça veut dire ?<br /> Les conservateurs les plus racistes, sexistes, classistes comme Ben Shapiro, Matt Walsh, Dan Bongino ou Joe Rogan ses derniers temps, qui ont une audience très importante, n’ont jamais été bannis de Twitter, et ont pu librement diffuser leur idéologie très conservatrice. On parle de gus qui pensent, par exemple, que la place des femmes est à la cuisine, ou que les homosexuels sont des malades mentaux, hein. Ont-ils été bannis ? Non.
Wen84
Le wokisme c’est simplement cette manie de vouloir voir des victimes partout d’un coté, de s’autoflageller aussi, tout en crachant violemment sur ce qui selon nous est le mal absolu. Mais si tu preferes remplace woke par gauchisme, c’est juste une version contemporaine de la meme chose.<br /> Et je n’ai jamais dit que twitter banissait tout le monde, mais je vois une modération orienté. D’ailleurs ça ne concerne pas que twitter, je pourrais facilement parler de la censure sur youtube.
Khris1295
Il est amusant de lire ‹ pas d’éléments nouveaux › ou ‹ faits largement connus du public › s’agissant d’une histoire que les médias traditionnels ont choisi de ne pas traiter, ou alors pour désinformer avec le contre-narratif d’un coup des russes.<br /> Rien d’extraordinaire, peut-être, pas si sur, ce n’est pas terminé, et cette diffusion d’information ne doit pas quand même être si anodine… Pourquoi sinon le dernier gars (son CV doit aussi être un coup des complotistes) viré par E. Musk essayait encore jusqu’à hier de filtrer ce qui était transmis à M. Taibbi et Mme Weiss (au passage, le choix de ces 2 journalistes est aussi un message).<br /> Et sinon, le fameux laptop était vrai, son contenu aussi, et le FBI l’avait en sa possession quand l’affaire aurait pu/du sortir (ils savaient donc parfaitement ce qui était vrai ou faux dans ce qui se disait).<br /> Les médias ont délibérément choisi de censurer cette histoire, et s’agissant des réseaux sociaux d’en censurer ou limiter la diffusion pour une seule raison: Ils la savaient vraie, c’était une une bombe politique, et il y avait une élection à brève échéance.
tfpsly
Khris1295:<br /> Et sinon, le fameux laptop était vrai, son contenu aussi, et le FBI l’avait en sa possession quand l’affaire aurait pu/du sortir (ils savaient donc parfaitement ce qui était vrai ou faux dans ce qui se disait).<br /> Hem, justement les enquéteurs du FBI disaient que ce laptop avait été bien trafiqué après sa perte… Donc non, rien de réel dans cette affaire
Wen84
Ce qui est pratique avec la wikipedia, c’est qu’on peut prendre un bout, puis un autre, de selectionner celui qui nous arrange… et ça ne veut plus rien dire. Sachant qu’on parle de citation de citation.<br /> " In November 2022, CBS News published the results of a forensic analysis they commissioned of a copy of the laptop data Mac Isaac initially handed to federal investigators in 2019. The analysis, conducted by Computer Forensics Services, found data « consistent with normal, everyday use of a computer », found « no evidence that the user data had been modified, fabricated or tampered with », and found no new files created on the laptop after April 2019, when Mac Isaac received the laptop. The chief technology officer of Computer Forensics Services added: « I have no doubt in my mind that this data was created by Hunter Biden, and that it came from a computer under Mr. Biden’s control »"<br /> Après, je ne prétend à aucune vérité… mais Biden est le fils d’un démocrate les plus influents. Partir du principe que le FBI est une entité forcement neutre, c’est juste… amusant ? Naïf ? Delirant ? C’est comme penser que les Russes ne font pas de propagandes ou que les pourris sont seulement les conservateurs <br /> Sur ce j’ai trop répondu sur ce fil. Des bisous, je passerai plus dessus
Martin_Penwald
Sauf que ça n’existe pas ce ”wokisme”. Et d’ailleurs, associer ça à du gauchisme montre le faible niveau de conscience politique que tu as.<br /> Cette définition de ”wokisme” est celle utilisée par les mouvements d’extrême droite aux États-Unis, et ne correspond à rien dans la réalité. Elle est utilisée pour faire croire que les problèmes de racisme, sexisme, xénophobie et autres n’existent plus. Tu répètes mot pour mot la propagande de Tucker Carlson. Il n’y a pas d’autoflagellation, ni de victimes imaginaires.
tfpsly
Wen84:<br /> …<br /> In November 2022, CBS News published the results of a forensic analysis they commissioned of a copy of the laptop data Mac Isaac initially handed to federal investigators in 2019. The analysis, conducted by Computer Forensics Services, found data « consistent with normal, everyday use of a computer », found « no evidence that the user data had been modified, …<br /> Tu remarqueras que c’est la seule analyse à arriver à cette conclusion <br /> Pour que les autres se fassent leur avis : Hunter Biden laptop controversy - Wikipedia
ploplo
@ang1 :<br /> « Pour Clubic, il est essentiel de formatter le sujet en tant qu’amalgame entre Twitterfiles et méchant complotistes républicains… »<br /> cher ami voyons, vous avez oublié que clubic appartient à un certain groupe audiovisuel qui lui même appartient à … à ?<br /> et oui : vous avez (re)trouvé - voilà c’est réglé
tfpsly
ploplo:<br /> cher ami voyons, vous avez oublié que clubic appartient à un certain groupe audiovisuel qui lui même appartient à … à ?<br /> et oui : vous avez (re)trouvé - voilà c’est réglé <br /> Clubic est une boite indépendante depuis 2018. Donc ta « démonstration » complotiste tombe bien à l’eau…
tfpsly
Melon a shadowbanné Matt Taibbi et ses twitter files sur Twitter <br /> Techdirt – 10 Apr 23<br /> After Matt Taibbi Leaves Twitter, Elon Musk ‘Shadow Bans’ All Of Taibbi’s...<br /> The refrain to remember with Twitter under Elon Musk: it can always get dumber. Quick(ish) recap: On Thursday, Musk’s original hand-picked Twitter Files scribe, Matt Taibbi, went on Mehdi Hasan’s s…<br />
Voir tous les messages sur le forum