Rachat avorté de Twitter : Elon Musk assigne Jack Dorsey à comparaitre

23 août 2022 à 11h55
38
Jack Dorsey © Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com
© Frederic Legrand - COMEO/Shutterstock.com

Elon Musk souhaite que le fondateur de Twitter fournisse tous les documents liés au rachat en sa possession, ainsi que des informations sur le nombre de faux comptes.

Après le feuilleton du rachat de Twitter par Elon Musk au printemps dernier, celui du combat judiciaire entre l'entrepreneur et le réseau social ne fait que commencer.

Twitter exige réparation après le rachat avorté

Twitter a assigné en justice Elon Musk pour le forcer à concrétiser le rachat de l'entreprise, pour un montant estimé alors à 44 milliards de dollars.

En effet, après plusieurs semaines de rebondissements et de tergiversations, Musk avait finalement enterré le rachat de Twitter et annoncé renoncer à l'opération. Pour justifier sa décision, le patron de Tesla avait alors affirmé que la plateforme mentait au sujet du nombre de faux comptes inscrits, et n'était pas en mesure de lui apporter des informations chiffrées et tangibles.

Twitter avait répliqué immédiatement par le dépôt d'une plainte en bonne et due forme. S'il est presque certain que le réseau social ne souhaite plus se faire racheter par Elon Musk, ses dirigeants exigent réparation alors que le cours de l'action oscille depuis plusieurs semaines.

Elon Musk pourrait être forcé à payer une somme d'un milliard de dollars à la plateforme à l'oiseau bleu pour avoir fait capoter la vente, un montant prévu dans l'accord signé par les deux parties.

Elon Musk prépare sa défense avant la première audience du 17 octobre

Les deux camps fourbissent donc leurs armes et on apprend aujourd'hui qu'Elon Musk et ses équipes d'avocats ont cité à comparaitre Jack Dorsey, le fondateur de Twitter et ancien P.-D.G. du réseau social.

Jack Dorsey a aujourd'hui quitté toute responsabilité chez Twitter, mais avait publiquement soutenu Elon Musk lors de l'annonce du rachat. Ce dernier exige maintenant que M. Dorsey fournisse tous les documents en sa possession concernant le rachat de l'entreprise, mais aussi et surtout des informations sur les méthodes de calcul du nombre de faux comptes employées par Twitter de janvier 2019 à aujourd'hui.

Elon Musk semble vouloir trouver à tout prix la faille qui lui permettrait d'éviter de verser le milliard exigé par Twitter, en plus d'éventuels dédommagements.

La première audience est fixée au 17 octobre prochain devant la Cour de justice de l'État du Delawere et nul doute que le procès devrait rythmer notre hiver.

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
18
malak
La seule faille que Musk va trouver, c’est son égo… il va payer, et probablement bien plus que le milliard prévu… car il ne respecte pas le contrat en ne voulant pas le payer.
norwy
Si la justice examine en détail la part de comptes fantômes sur Twitter alors que c’est un des critères de la vente, alors Musk ne paiera pas 1 centime.<br /> Twitter n’avait qu’à faire le ménage avant !
Bombing_Basta
Justement non, il ne semble pas que ce fût un « critère de vente ».<br /> Cette histoire est venue plus tard sur le tapis, quand il s’est rendu compte qu’il n’avait pas 44 milliards à aligner…
Kriz4liD
Peut être qu’ils ont fourni les bons chiffres !<br /> On ne peut rien dire tant que l enquête n’est pas encore finie , ne jamais croire sur parole Musk.
malak
Sauf que non, le contrat est très clair sur ce point.<br /> Et cela ne sera pas examiné en détail, ce n’est pas le boulot de la justice, c’est le boulot de Musk de prouver par A+B qu’on lui ment, justifiant ce refus. La date du procès est proche car le contrat est limpide. Et aux US, les contrats sont rois.
Marshall
Comment ce gars a pu arriver à ce niveau et donner l’impression d’être complètement demeuré , c’est un mystère.<br /> Ou alors il joue un rôle?
Muggsy68
Faudra déjà savoir ce qu’un faux compte implique.<br /> Un compte d’une personne avec un pseudo car est sur un réseau social et non aux impôts ?<br /> Un compte avec le même prénom même nom qu’une autre personne et se faisant passez pour celle-ci ?<br /> Les comptes « doublons » d’un même utilisateur ?
Aristote76
Musk n’est pas un idiot s’il a avorté cette vente c’est qu’il avait de bonne raisons. Tweeter n’est pas vraiment non plus le poids lourd des réseaux sociaux. Un procès lui fera de la pub gratos.
paulposition
Aristote76:<br /> Musk n’est pas un idiot s’il a avorté cette vente c’est qu’il avait de bonne raisons. Tweeter n’est pas vraiment non plus le poids lourd des réseaux sociaux. Un procès lui fera de la pub gratos<br /> Oui, surtout si il le perd
W_wy
Ca me rend pas le Bonhomme plus sympathique au contraire.<br /> Plus ça va plus je me questionne sur son intégrité et sur la façon dont il utilise sa notoriété pour ‹ faire des affaires › au nez et à la barbe des ‹ gendarmes de la bourse ›…
HAL1
norwy:<br /> Si la justice examine en détail la part de comptes fantômes sur Twitter alors que c’est un des critères de la vente, alors Musk ne paiera pas 1 centime.<br /> Et c’est un des critères de la vente ? Dans l’accord de rachat de Twitter par Elon Musk, il y a une clause qui spécifie exactement quel pourcentage de comptes doivent être actifs quotidiennement (ou mensuellement) sur la plate-forme ?
Yorgmald
Je pense que les deux partis se sont fait de la pub.<br /> Musk est toujours fidèle à lui même, Twitter reste quand même flou car effectivement, de ce que j’ai pu lire, est incapable de dire exactement combien de compte sont faux ou même ce qu’il se passe sur leur plateforme.<br /> Les deux sont en tort suivant comment on regarde l’affaire et puis un seul a tort aussi suivant un autre angle qui donnera raison à Musk ou Twitter.<br /> Maintenant, à ma connaissance, aucun de nous avons vu le contrat et les clauses, du coup on peut supposer que la justice aura réellement tout les éléments (et même ceux que Musk n’arrive pas à avoir) pour donner un vrai verdict juste. Est il possible d’avoir ce verdict juste? c’est un autre débat encore.
norwy
@Kriz4liD @malak @HAL1<br /> « Dans une lettre publiée par la SEC, le gendarme boursier américain, ses avocats assurent que Twitter n’a pas respecté ses engagements pris dans l’accord, notamment en ne fournissant pas toutes les informations demandées sur le nombre de comptes inauthentiques et de spams. »<br /> Moi, je comprends que le nombre de faux-comptes est un critère pour la vente… La valeur absolue pouvant être appréciée dans un second temps, mais là, ils exigent l’information (le nombre de faux-compte exact) et un protocole pour assurer son authenticité.<br /> Le fait que Twitter ne sache pas fournir cette information n’apportera que de l’eau au moulin de Musk pour montrer qu’il y a un vice caché.<br /> Apparemment, tout cela a été écrit noir sur blanc…
malak
Aucune plateforme n’est capable de donner précisément le nombre de faux comptes… une estimation, il n’y a que cela, et c’est ainsi depuis le web existe…<br /> Musk ne cherche qu’un prétexte à la con pour renoncer à son stupide coup de folie.
malak
norwy:<br /> « Dans une lettre publiée par la SEC, le gendarme boursier américain, ses avocats assurent que Twitter n’a pas respecté ses engagements pris dans l’accord, notamment en ne fournissant pas toutes les informations demandées sur le nombre de comptes inauthentiques et de spams. »<br /> Cela n’a ni queue ni tête cette phrase provenant d’une très mauvaise traduction. Et tu te bases là-dessus.<br /> Alors que Twitter, ils ont toujours bien précisé ce qui était dans le contrat, que la juge l’a elle-même lue et a définie une date de procès proche en conséquence…<br /> Musk et ses avocats qui gesticulent dans tous les sens, cela devrait pourtant te mettre la puce à l’oreille sur qui est mal barré…
norwy
Il est où ce contrat ? toi, tu l’as lu pour affirmer que ça n’y est pas ?<br /> Le fond du jugement porte sur la transparence que Twitter n’est pas en mesure de fournir, ça c’est un fait.<br /> Ou alors, donne nous les chiffres de ces faux-comptes (et la méthode de calcul) qui ne représente qu’une petite partie du réseau social (-de 5% ?).
malak
norwy:<br /> Le fond du jugement porte sur la transparence que Twitter n’est pas en mesure de fournir, ça c’est un fait.<br /> Pas du tout, le jugement aura lieu par rapport au contrat… et tant que Musk est incapable de prouver que Twitter ment sur le taux de faux comptes, il perdra.
Matrix-7000
The Verge – 23 Aug 22<br /> Twitter’s former security chief says company lied about bots and safety<br /> Elon Musk stands to benefit from the allegations.<br />
norwy
malak:<br /> Pas du tout, le jugement aura lieu par rapport au contrat… et tant que Musk est incapable de prouver que Twitter ment sur le taux de faux comptes, il perdra.<br /> D’où l’intérêt d’assigner Jack Dorsey et de saisir un maximum de preuves, dont les conversations internes. Le tribunal sera en mesure d’accéder à ces demandes, si il souhaite la vérité sur le fond de cette rupture. Pour rappel, le parjure est un crime aux US.<br /> On a hâte de confirmer la sérénité qui règne dans les conversations internes de Twitter concernant cette fameuse proportion de faux comptes (qui doit être toute rikiki ?).
malak
Musk ne peut saisir aucune preuve… il n’a aucun droit comme celui-ci et encore heureux. Ses avocats peuvent assigner des personnes à comparaitre, mais ce n’est pas l’autorité judiciaire qui l’ordonne… elles peuvent donc donner des justifications de non présence tant que la juge n’ordonne pas leur venue.
HAL1
norwy:<br /> « Dans une lettre publiée par la SEC, le gendarme boursier américain, ses avocats assurent que Twitter n’a pas respecté ses engagements pris dans l’accord, notamment en ne fournissant pas toutes les informations demandées sur le nombre de comptes inauthentiques et de spams. »<br /> On sait déjà que cela a toutes les chances d’être faux. Des échanges entre Twitter et l’équipe d’Elon Musk sont sortis dans lesquels on pouvait voir que le réseau social a fait des propositions pour expliquer la manière dont ils estiment le nombre de comptes « monnayables » et proposait à Elon Musk de consulter des documents internes, et celui-ci n’a pas donné suite et n’a pas fait montre du moindre intérêt.<br /> Il faut aussi garder à l’esprit que ça n’a pas le moindre sens de signer un accord de rachat et ENSUITE venir se plaindre qu’on ne dispose pas des bonnes informations. Est-ce qu’Elon Musk estimait ne pas avoir toutes les informations nécessaires de la part de Twitter ou que certaines d’entre elles n’étaient peut-être pas justes ? Très bien. Dans ce cas, il n’aurait rien dû signer tant qu’il n’avait pas eu les éclaircissements dont il avait besoin.<br /> norwy:<br /> Ou alors, donne nous les chiffres de ces faux-comptes (et la méthode de calcul) qui ne représente qu’une petite partie du réseau social (-de 5% ?).<br /> Twitter a proposé à l’équipe d’Elon Musk des informations à ce sujet, avant que l’accord ne soit signé. Ça ne les a pas intéressé.<br /> Aussi, il n’y a pas de « faux » comptes. Cette notion n’existe pas.
Yorgmald
Bien sûr, aucune ne le peut et Musk joue là dessus. Twitter a dit qu’il y en avait moins d’un certain pourcentage mais ne peut fournir aucuns chiffres exact, ce sur quoi joue Musk.<br /> D’où ce que je disais, tout dépend de notre façon de regarder le tout.<br /> Sur certains points Musk a raison, sur d’autre c’est Twitter car Musk aurait dû réfléchir un peu plus ou bien c’est juste une bonne affaire organiser par les deux pour bien profiter. Twitter gagne encore en visibilité et potentiellement en pognon, et pour Musk il n’est plus à une frasque près.
malak
Twitter avait à y gagner seulement si la vente se faisait… gagner en visibilité? lol ils n’ont nullement besoin d’une telle affaire qui intéresse peu le quidam. Musk par contre, en tant qu’égocentrique, il adore qu’on parle de lui, c’était sans doute le but premier recherché à son offre, sauf qu’au lieu de simplement faire une offre verbale pour buzzer, il a eu la stupidité de signer un contrat… et à un montant très élevé. Bref, il s’est planté en beauté, et une fois redescendu sur terre, il essaie de rejeter son erreur sur autrui, comme d’hab.
HAL1
Yorgmald:<br /> Twitter a dit qu’il y en avait moins d’un certain pourcentage mais ne peut fournir aucuns chiffres exact, ce sur quoi joue Musk.<br /> Non. Twitter peut fournir des chiffres et, surtout, la méthode de calcul utilisée pour arriver à ces chiffres. Et c’est ce qu’ils ont fait.<br /> Sauf qu’Elon Musk se plaint que la méthode de calcul utilisée ne lui convient pas. Il s’en plaint APRÈS avoir signé le contrat visant à racheter Twitter pour 44 milliards de dollars. Ça a zéro sens.<br /> Quant à ce qu’Elon Musk considérerait comme une méthode juste pour compter le nombre de bots sur Twitter, elle le catégorise lui-même comme bot… <br /> Gizmodo – 5 Aug 22<br /> Twitter Obliterates Elon Musk's Excuses for Killing Buyout Deal<br /> Twitter called Musk's claims "factually inaccurate, legally insufficient, and commercially irrelevant."<br />
Yorgmald
Justement ton exemple final qui place Musk comme un bot est la confirmation de ce que je disais : personne ne sait exactement combien de bot il y a.<br /> Sur cette partie je comprends Musk, après il aurait dû réfléchir avant de faire une offre écrite, sauf si c’était voulu des deux côtés, on ne peut faire confiance en aucune des deux parties.
HAL1
Yorgmald:<br /> Justement ton exemple final qui place Musk comme un bot est la confirmation de ce que je disais : personne ne sait exactement combien de bot il y a.<br /> Cet exemple prouve avant tout une chose : Elon Musk se ridiculise et fait étalage de sa mauvaise foi.<br /> Mais sinon, le nombre effectif de bots n’est pas important. Si un bot est suivi par des millions d’humains, ça lui donne bien plus de valeur qu’un être humain qui n’est suivi par personne. Ce qui compte dans cette histoire, c’est combien « vaut » en moyenne chaque utilisateur et, surtout, comment cela a été intégré à l’accord de rachat. Or Twitter a fait des calculs et donné à Elon Musk des chiffres. Qu’il les ait regardé ou non, il a décidé de faire une offre à hauteur de 44 milliards de dollars.<br /> Donc :<br /> S’il n’a pas regardé les chiffres fournis et fait l’offre quand même, c’est son problème.<br /> S’il a regardé les chiffres et fait l’offre sans les remettre en question, c’est son problème.<br /> S’il a regardé les chiffres, qu’il a demandé à Twitter à ce que des garanties à leur sujet soit incluses dans le contrat, que Twitter n’en a pas fourni et qu’il a tout de même fait l’offre, c’est son problème.<br /> S’il a regardé les chiffres, qu’il a demandé à Twitter à ce que des garanties à leur sujet soit incluses dans le contrat, que cela a été fait et qu’il s’avère au final que l’entreprise a été malhonnête et que la méthode de calcul utilisée ne donne pas les chiffres fournis, alors Elon Musk est dans son bon droit.<br /> Sauf qu’aucun élément pour l’instant ne pointe vers le quatrième scénario. Ce qui est très probablement la raison pour laquelle Elon Musk veut porter l’affaire sur la place publique et essaye de faire du bruit médiatique en impliquant Jack Dorsey.
zmed
Un faux compte est un faux compte, point ! Il n’y a personne derrière. C’est une manip bien connue du net, youtube et facebouc en sont friands. Plus tu as des comptes et plus tu vends cher aux annonceurs de pub.<br /> Il est évident que dans ces conditions, ces margoulins ont tout intérêt à gonfler les chiffres par tous les moyens.
pecore
Les abonnés (réels) sont la ressource de Twitter, ce qui lui donne de la valeur. Plus il en a et plus il peut se vendre cher aux annonceurs et aux investisseurs. Donc l’intérêt de Twitter à rester flou sur son mode de calcul est évident, il crève les yeux même.<br /> Tout comme l’intérêt de Musk de faire semblant de ne découvrir le pot aux roses qu’après coup : faire baisser le prix en supposant que Twitter préfèrera céder plutôt que d’exposer urbi et orbi son système de calcul fallacieux et le nombre réels de vrais et de faux comptes.<br /> Cela reste un combat entre margoulins et franchement il n’y a pas de gentil dans cette histoire alors peu importe qui gagne. Mais dans tous les cas, j’ai hâte de voir ce que le procès va nous apprendre sur l’un des réseaux sociaux les plus malsain qui soit.
pecore
pour information :<br /> TF1 INFO – 24 Aug 22<br /> Twitter accusé par son ex-chef de la sécurité de cacher des défaillances et...<br /> [VIDÉO] - L'ancien chef de la sécurité de Twitter a accusé le réseau social de cacher de nombreuses défaillances sur la plateforme.<br /> Peiter Zatko a également indiqué que les dirigeants du réseau social mentent sur les faux comptes, un thème important...<br /> Évidemment cela reste à prendre avec des pincettes mais cela va au moins obliger certains à se pencher sur les accusations de ce Monsieur.
HAL1
Extrait de l’article de Clubic sur le sujet :<br /> Il affirme que Twitter hésitait à donner publiquement le nombre de faux comptes, estimant que cela « nuirait à l’image et à la valorisation de l’entreprise », mais n’apporte pas de preuves ou de chiffres concrets sur ce point.<br /> Clubic.com – 24 Aug 22<br /> Sécurité : l'ancien responsable de la sécurité de Twitter a des révélations à...<br /> Peiter Zatko accuse dans une plainte le réseau social de nombreux manquements dans la protection de ses utilisateurs, mais aussi de mentir sur le nombre de faux comptes inscrits sur la plateforme.<br /> Autre point important : cet ex-employé a été licencié par Twitter, qui affirme que ses performances étaient médicocres.<br /> Bref, ça ressemble à tout sauf à un témoignage crédible…
Palou
si c’est TF1 qui le dit <br /> et un « ancien » chef de la sécurité dont on ne connait pas grand chose sur le fait d’être « ancien » … <br /> Résumé<br /> grilled by HAL1<br />
pecore
Oui, ça peut être une vengeance ou même un témoignage acheté, c’est certain. D’ailleurs il n’a pas été cité à comparaitre par le camp Musk, ce qui est étrange. Mais cela mérite au moins quelque attention.
HAL1
pecore:<br /> Mais cela mérite au moins quelque attention.<br /> Bof. Ce genre de témoignages me fait doucement sourire. Donc les grandes entreprises cotées en bourse recherchent avant tout la croissance et le profit ? Dis donc, sacrée révélation…
Chevron7
Absolument pas,<br /> il a acheté une partie de Twitter,l’action est montée,il s’est dit je vais prendre plus,Twitter à trafiqué légalement pour l’empêcher d’acheter plus de parts,l’action chute, il propose d’acheter 44 M ,prix bien plus élevé que la norme, vu que c’était tombé ils ont dit oui.<br /> Ça a ensuite trainé en longueur sur ce critère bien précis et il a demandé a plusieurs reprises la méthode utilisée pour calculer ce chiffre de 5%, ils ont refusé de le faire.<br /> Au passage c’est quand ils ont capté qu’il voulait la liberté totale a traduire ici par « arrétez de bloquer uniquement des comptes de droite bande de wokes de la Silicon Valley »<br /> Au passage il a dit qu’il avait toujours voté a gauche en pensant que c’était les « gentils » sauf que lel… et qu’il avait voté Trump parce que les BLM,les woke tout ça ,tout ça…<br /> Voila,voila.<br /> La gauche de la Silicon Tarée et la gauche WOKE, (je ne généralise pas) a des valeurs mais l’argent c’est mieux.<br /> Suffit de lire le début en haut.<br /> en.wikipedia.org<br /> Proposed acquisition of Twitter by Elon Musk<br /> On April 14, 2022, business magnate Elon Musk offered to purchase American social media company Twitter, Inc., for $43 billion, after previously acquiring 9.1 percent of the company's stock for $2.64 billion, becoming its largest shareholder. Twitter had then invited Musk to join its board of directors, which Musk at first accepted before subsequently declining. Twitter announced a "poison pill" strategy the next day. On April 25, Twitter's board of directors unanimously accepted Musk's buyout...<br />
HAL1
Chevron7:<br /> […] [Elon Musk] a demandé a plusieurs reprises la méthode utilisée pour calculer ce chiffre de 5%, ils ont refusé de le faire.<br /> Twitter n’a pas refusé de le faire, c’est Elon Musk qui a choisi de ne pas s’intéresser au sujet, ce qui est attesté par des documents et des témoins.<br /> Quand bien même ça serait Twitter qui a refusé de le faire, pourquoi est-ce ce qu’Elon Musk a signé le contrat ?<br />
Chevron7
Il a annulé la vente basé sur un accord mais sans se précipiter,je doute que ses avocats n’aient prit le temps de le conseiller sur la marche à suivre<br /> Forcément ces débiles de twitter ont fait chuter l’action tellement bas pour des questions politiques , ils n’ont pas grand chose a perdre eu qui peuvent être acheté alors même qu’ils l’avaient empêché de prendre plus de parts dans un premier temps<br /> Comme je l’ai dit à un autre ce n’est pas une question d’argent mais bien une fixette sur les bot et j’en étais resté à Musk qui disait qu’on lui refusait la méthode de calcul et j’ai même du le lire et oublier et me souvenir vaguement que leur méthode de calcul lui plaisait moyennement.<br /> Et moi même j’en ai vu à la pelle des comptes sans photo de profil créés en même temps spammer la même phrase les uns les par rapport aux autres.<br /> Et encore je n’ai pas tout vu et c’était juste pour la France et les US. Et on sait que l’ont peu s’acheter des « followers »<br /> 5% me semble un chiffre à la fois raisonnable et suspect et toujours 5% jamais 5.2, 6.35%.<br /> Il dit 20% ce qui me semble élevé mais on sait jamais et cette fixette s’explique comme je l’ai dit a un autre pour une simple raison.<br /> Aussi Twitter voudrait éviter que l’ont parle de ces comptes parce qu’ils ne veulent pas que l’ont parle des bots qui sont toujours de gauche comme par hasard et jamais bannis. Et ce n’est pas la première fois que Twitter fasse çà et ça pourrait conclure que à Dorsey qui se serait parjuré déjà interrogé en commission sur le manque d’objectivité post élection sur l’ordinateur d’Hunter Biden ce qui n’était ni fake news ni des données piratées d’ailleurs le FBI a perdu l’ordi OUPS. Et je pense que c’est pour ca qu’il veut Dorsey qui s’est mit en retrait de Twitter sur le papier.<br /> Et le screen qui appuie mes dire sur sa fixette et son manque désintérêt de l’argent.<br /> image1054×1179 288 KB<br />
nordic16
Tout à fait et tout cela est arrivé comme par hasard quelque temps avant la chute du cour des actions de ce type d’entreprises. Et si Musk s’était finalement rendu compte que cette crise qui venait à grand pas lui ferait perdre beaucoup d’argent, dévaluerait ses actions. Comment pouvait-il éviter cela sinon par cette histoire de faux prétextes de faux comptes dont Tweeter ne peut estimer exactement son étendue. Qui peut réellement croire que lui mais surtout ses conseillés ne savaient pas cela avant l’accord final d’autant que c’est lui qui voulait à tout prix acheter Twiter pour supposément « libérer » tel un preux chevalier la liberté d’expression. Aurait-il réaliser les risques énormes de poursuites que Twiter aurait ramasser pouvant la ruiner, a-t-il réalisé qu’il ne pourrait jamais retrouver les fonds investis cette entreprise devenant un fardeau financier un boulet à traîner…
HAL1
Tu ne réponds pas à la question : si c’est bel et bien Twitter qui a refusé fournir les informations demandées par Elon Musk, pourquoi est-ce ce que celui-ci a signé le contrat ?
pecore
Je ne vois pas pourquoi Twitter serait de gauche, je ne vois surtout pas quel serait leur intérêt à soutenir ce camp politique.<br /> Je trouve assez amusant que Twitter soit maintenant estampillé gauchiste juste pour avoir coupé le compte de Trump et ce alors qu’il a fallu 30 000 mensonges, la plupart sur Twitter, des morts et une tentative de coup d’état, organisée via Twitter, pour que Twitter se décide à réagir. Et encore, cela ressemblait plus à de l’auto-préservation qu’à autre chose.<br /> On est loin de l’opposition frontale tout de même.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Encore plus de pub sur Instagram, surtout là où vous n'en vouliez pas
Piratage : Google a reçu plus de 6 milliards de demandes de retrait
Une TV OLED à ce prix là, c'est une offre à ne pas louper en vue du mondial !
Stadia : des fans cherchent des solutions pour sauver les manettes, et Google ?
La modération de Facebook face à un dilemme en Iran
Le mois de la cybersécurité se place sous les meilleurs auspices avec Bitdefender Total Security
Clubic recherche un(e) responsable guides d'achat
Ce superbe casque Sony à réduction de bruit est à prix cassé ici !
Achetez le smartphone Motorola Edge 30 Neo et recevez 50 € + un assistant vocal
Nest Doorbell : la nouvelle sonnette connectée de Google est pleine de bonnes idées
Haut de page