Vous pouvez à présent demander à Twitter de retirer une photo de vous

01 décembre 2021 à 10h35
1
Twitter Logo
© Twitter

Twitter a modifié sa politique concernant les informations privées et permet désormais aux utilisateurs de demander la suppression des images et vidéos sur lesquelles ils se trouvent.

Le réseau social a justifié ce changement par le fait que ces médias pouvaient être utilisés pour harceler et intimider des personnes, notamment des femmes, des activistes et les membres de communautés minoritaires.

Des changements pour réduire le harcèlement sur la plateforme

Twitter a annoncé des changements dans sa politique concernant le partage d'informations personnelles. S'il est déjà interdit de partager l'adresse ou la localisation d'une personne, des documents officiels comme une carte d'identité, des informations de contact qui ne sont pas déjà publiques, des informations bancaires et autres informations considérées comme privées, le réseau social a ajouté à cette liste les images et vidéos pour lesquelles les personnes visibles n'ont pas donné leur consentement.

L'entreprise a indiqué procéder à cette mise à jour de sa politique dans l'espoir de réduire « l'utilisation abusive des médias pour harceler, intimider et révéler l'identité de personnes privées, ce qui impacte de façon disproportionnée les femmes, les activistes, les dissidents et les membres de communautés minoritaires ». Ce changement n'empêchera pas activement les utilisateurs de poster des photos et vidéos sans le consentement des personnes représentées, mais permettra à ces dernières d'agir après coup. Désormais, elles pourront les signaler pour demander leur retrait. Pour éviter les abus, seules les demandes émanant de la personne visible sur le média ou d'une personne habilitée à la représenter seront prises en compte.

Des exceptions mises en place

Twitter a tout de même mis en place quelques exceptions à cette politique. Si l'image partagée et le texte qui l'accompagne apportent une information considérée comme étant d'utilité publique, si l'image a été couverte par des journaux ou si elle est accessible au public, elle ne sera pas concernée par cette mesure. L'entreprise donne à titre d'exemple les images de situations de crise ou prises dans le cadre d'un événement médiatique qui a une valeur d'intérêt public. Les images de foules, par exemple à un événement sportif ou à une manifestation, ne sont également pas concernées.

Ces nouvelles règles s'appliquent aux utilisateurs dans le monde entier et sont dès à présent mises en place par le réseau social.

Sources : Le Monde , Twitter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Fathzer
Ravi d’apprendre que Twitter va respecter le droit à l’image et étonné que ce soit seulement maintenant.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Galaxy S22 : la date de présentation a fuité
iPhone, Airpods et Apple Watch, mophie dévoile un chargeur de voyage 3-en-1 MagSafe
#EpicFail : Samsung laisse fuiter sa future tablette sur son propre site officiel
La carte SIM, c'est fini ! Qualcomm dévoile l'iSIM, beaucoup plus petite et sécurisée
Android : bientôt un widget pour le bien-être numérique... parce que vous passez trop de temps sur votre smartphone
Galaxy S22 Ultra : on sait tout sur le nouveau haut de gamme Samsung, avant même son annonce
Honor prêt à secouer le marché des smartphones pliants avec son Magic V
Epix et Venu 2 Plus : une avalanche de nouveautés pour les montres sport Garmin
Garmin fēnix 7 : la nouvelle montre sport de Garmin bourrée de fonctionnalités haut de gamme
Un nouveau leak dévoile les coloris disponibles pour le Samsung Galaxy S22 Plus
Haut de page