Tensions entre Facebook et la Thaïlande après le blocage d'un groupe au million de membres

25 août 2020 à 09h02
13
facebook-pouce-like.jpg © Pixabay
© Copyright

Le réseau social a été contraint de bloquer un important groupe de sa plateforme thaïlandaise, sous pression du gouvernement. Un blocage que l'entreprise entend contester.

Quand on devient une société à l'influence internationale, comme Facebook, il est difficile d'éviter les conflits inhérents à certains régimes ou gouvernements. Le géant des réseaux sociaux touche le problème du doigt en Thaïlande depuis plusieurs semaines, où le gouvernement lui a demandé non sans insister de bloquer l'accès à un groupe très influent au pays du Sourire, pourtant loin d'être à la fête.

Le gouvernement thaïlandais (était) prêt à accuser Facebook d'avoir violé la loi sur la criminalité informatique

Lundi 24 août en soirée, Facebook a bloqué l'accès au groupe « Royalist Marketplace », cédant ainsi à la pression du gouvernement monarchique thaïlandais, qui affirme que celui-ci hébergeait des contenus diffamatoires pour le régime. Le groupe, qui réunissait 1 million de membres, avait été créé sur la plateforme au mois d'avril par l'ancien diplomate et universitaire Pavin Chachavalpongpun, qui s'était auto-exilé au Japon, en tant que critique de la monarchie.

Le gouvernement thaïlandais n'a pas vraiment laissé le choix à Facebook. Le 10 août dernier, il avait annoncé laisser 15 jours au réseau social pour appliquer les ordonnances de retrait des contenus délivrées par la justice de la monarchie. À défaut, l'entreprise aurait été accusée d'enfreindre la loi sur la criminalité informatique, risquant une astreinte quotidienne pouvant atteindre plusieurs milliers de dollars.

Facebook a finalement coopéré quelques heures avant la date limite, ce que n'a pas manqué de saluer le porte-parole du ministère du numérique, Putchapong Nodthaisong, qui estime que la firme de Mark Zuckerberg a compris le contexte de la société thaïlandaise, qui traverse sa plus grosse économique depuis 1998, sur fond de coronavirus , avec une économie qui s'est contractée de 12,2% au second trimestre.

Facebook se prépare à saisir la justice

Facebook n'entend pas s'arrêter là. Sur place, le groupe a indiqué, ce mardi, prévoir de contester sur le plan juridique la décision du gouvernement local de l'avoir contraint de bloquer l'accès à un groupe, tout simplement parce qu'il adoptait une position critique à l'encontre du roi du pays, Rama X, bien qu'il soit illégal d'attenter ne serait-ce que verbalement au monarque dans le pays.

« Des demandes comme celles-ci sont graves, contreviennent au droit international des droits humains et ont un effet dissuasif sur la capacité des gens à s'exprimer », a déclaré, visiblement remonté, un porte-parole de Facebook dans un communiqué transmis à nos confrères de Reuters. « Nous travaillons à protéger et défendre les droits de tous les internautes, et nous nous préparons à contester légalement cette demande », a-t-il confirmé.

Le dissident Pavin Chachavalpongpun, lui, a regretté la décision de Facebook d'avoir cédé aux exigences du gouvernement, considérant que le média social a coopéré avec le régime pour « faire obstacle à la démocratie et cultiver l'autoritarisme en Thaïlande ».

Sources : TechCrunch , Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
kast_or
«&nbsp;une astreinte quotidienne pouvant atteindre plusieurs milliers de dollars&nbsp;».<br /> Ha ha… Ca allait surement représenter en gouffre pour Facebook à la capitalisation à plus de 700 milliards
Kriz4liD
«&nbsp;Des demandes comme celles-ci sont graves, contreviennent au droit international des droits humains et ont un effet dissuasif sur la capacité des gens à s’exprimer&nbsp;»<br /> Contreviennent au droit international ??? mais que raconte FaceBook ? si cette page est faite par un thailandé et que la majorité des inscrits l’est aussi , alors ils doivent suivre les lois du pays et pas nous sortir des trucs de ce genre.<br /> ils ne bloquent que ce qui les arranges , déjà qu’ils ne payent pas les impôts.
cirdan
Je suis toujours amusé de lire des commentaires qui défendent les lois autoritaires de certains pays, alors que ces mêmes commentaires seraient soumis à la censure dans le pays en question.<br /> Une sorte de défense de la liberté d’expression à géométrie variable, concept que seules nos démocraties peuvent inspirer.
pjc
Sommes-nous vraiment en position de commenter ou ricaner négativement alors que de telles mesures de censure sont appliquées ici en France?
linkin440
Facebook qui a peur du gouvernement Thaïlandais et cède à la menace. La bonne blague ! Toutes les données hébergées sur Facebook appartiennent aux U.S.A. Facebook défendeur des dictatures.
nicgrover
Zuck… est une couil… molle qui baisse sont falzar face aux puissants à commencer par Trump of the Dead ou autres gouvernements…
cirdan
Lol. En Thaïlande tu risques 15 ans de prison pour crime de lèse-majesté si tu critiques la monarchie (et c’est pas comme si c’était pas appliqué). Tu peux citer la moindre loi qui se rapproche de ça chez nous ?<br /> On passe vraiment pour des amateurs avec notre soi-disant censure.
Stephane_le_Voyageur
Lol L’amende était de 6500 USD et l’astreinte de 150 USD par jour. Soit Mark il est près de ses sous, soit il se fout du combat pour la démocratie.
twenty94470
Perdre un œil ou une main cela équivaut à combien d’année de prison ?
bugbugme
C’est surtout que le groupe ne rapporte pas plus que l’astreinte.
Peter_Vilmen
L’argent était clairement pas un problème, par contre braver les lois d’un pays c’est pas une décision annodine.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Avec sa RTX 3060, ce PC gamer Dell voit son prix chuter de plus de 200€ !
Un prototype de GeForce GTX 2080 avec ray tracing déterré sur Reddit
96 cœurs Zen 4 : l'imposant processeur EPYC 9654 d'AMD s'illustre
Le Google Pixel 6a a une dalle 90 Hz, et vous pouvez la débloquer vous-même (même si ce n'est pas recommandé)
Razer annonce sa DeathAdder V3 Pro : une souris gamer ultra légère
Craquez pour une de ces solutions VPN à prix vraiment mini !
L’incendie en cours en Gironde est visible depuis l’espace
Pour le monde du GPU, la fête est finie : vers une baisse spectaculaire des ventes
Des nouveautés pour vos montres sous Wear OS, dont la possibilité d'utiliser Google Maps en mode hors ligne
Prix incroyable pour cette TV de 65
Haut de page