Près d'un Français sur deux quitte un site web ou mobile après la première page, mais pourquoi donc ?

31 mars 2022 à 18h50
25
Mobile PC © mmamontov / Pixabay
© mmamontov / Pixabay

La dernière étude de Contentsquare nous montre à quel point il est difficile de franchir le cap de la première page lorsque l'on arrive sur un site web ou mobile. Les Français font cependant plus d'efforts.

Les Français sont-ils plus fidèles que le reste du monde ? Ah, l'éternelle question que tout le monde se pose ! En analysant le comportement des internautes dans l'édition 2022 de son Digital Experience Benchmark, Contentsquare, la licorne française spécialiste en analytics qui a suivi 46 milliards de sessions de navigation, nous apporte un début de réponse. Oui, nous allons parler de comportement sur le Web, évidemment.

Scroll faible, peu de pages visitées : les sites internet et mobiles peinent à retenir les utilisateurs

Oui, les Français sont plutôt de bons élèves. Contentsquare nous apprend que 45 % d'entre eux quittent un site web ou mobile après la première page. Cela paraît peu, mais c'est en réalité beaucoup. Et le phénomène saute davantage aux yeux à l'échelle globale : là, ce sont 50 % des visiteurs qui quittent un site web ou mobile après avoir consulté une seule petite page.

Ce chiffre planétaire est en hausse de 6 % par rapport à l'année précédente, ce qui, de prime abord, nous amène à penser que les sites internet ont du mal à améliorer leur taux de rebond. Et cette statistique est corroborée par le taux de scroll moyen, qui n'est que de 54 %. Cela montre que les utilisateurs ne vont même pas au-delà d'une page web, et ce, dans les 14 secteurs d'activité passés à la loupe.

« L'expérience digitale est une priorité absolue pour les marques dans le monde entier, mais elle ne répond toujours pas aux attentes des clients, notamment parce que de nombreuses entreprises ont encore du mal à comprendre ce qui satisfait leurs clients et ce qui les frustre », explique le fondateur et président-directeur général de Contentsquare, Jonathan Cherki.

Mais finalement, les marques ont su s'adapter, en maximisant leurs revenus

Il est vrai que, de nos jours, et avec l'évolution de l'activité en ligne, les utilisateurs et consommateurs attendent des parcours digitaux qu'ils soient toujours plus satisfaisants, toujours plus fluides. Et malgré un nombre de pages visitées par connexion très faible, les marques ont fait grimper leurs revenus, puisqu'en 2021, le taux de conversion moyen a atteint 2,3 %, en hausse de 28 % sur un an.

Le temps de chargement moyen d'une page est l'un des arguments qui explique cette hausse du taux de conversion. Celui-ci est désormais bien meilleur sur mobile (1,52 seconde) que sur ordinateur (1,61 seconde). Cela prouve bien que les marques ont tenu compte des nouvelles pratiques (et de facto des exigences) des consommateurs, qui priorisent l'usage du smartphone. Adopter une stratégie dite « mobile-first » est impératif pour un site ou une marque aujourd'hui, puisque le trafic provient, en moyenne, à 58 % du smartphone.

« Et si le trafic mobile reste important, nous allons aider (les entreprises) à améliorer leur stratégie mobile-first, sans toutefois tomber dans le piège du mobile-only », détaille Philippe Omer-Decugis, head of business France de Contentsquare, pour qui « le desktop reste le canal n° 1 pour les sessions acheteuses ».

Source : Contentsquare

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
26
KlingonBrain
Bah, il suffit de surfer sur mobile pour comprendre pourquoi autant de site ne donnent qu’une envie, c’est de les quitter.<br /> Le bandeau occupe la moitié de l’écran. L’autre moitié par de la pub. Et la moitié restante par une autre pub.<br /> Et le site occupe tellement le CPU que tu n’arrive même plus à scroller. On se croirait au temps du minitel.<br /> Sans parler des pop up « RGPD » qui viennent occuper l’écran avec un bouton en dehors de l’écran.<br /> Ni de l’ergonomie complètement débile ou le gars a voulu se faire plaisir avec des effets.<br /> Bref, le webdesign, ça sent le domaine sinistré ou l’on manque cruellement d’expertise a force de plébisciter les stagiaires.
zoup01
Quand la publicité est trop envahissante, je quitte dès la première page…
kroman
« montre à quel point il est difficile de franchir le cap de la première page lorsque l’on arrive sur un site web ou mobile » « 45 % d’entre eux quittent un site web ou mobile après la première page »<br /> Je crois qu’ils n’ont pas tout compris. Le problème est plus que les gens sont attirés / orientés vers le mauvais site en premier lieu. Clickbait, SEO trafiqué pour qu’un résultat non pertinent soit en tête sur Google…
MisterDams
Et le fait qu’on trouve la réponse à sa question et que du coup on a plus rien à faire sur le site ?
Pronimo
Je quitte le site si on me les brises avec les cookies (enfin quand le popup est mal codé et qui se répète…), mais surtout quand tu as la vidéos qui se lance automatiquement sur un article que t’essaye de lire. Ah aussi, les sites web qui utilisent l’écriture inclusive: illisible et pénible (bon ca c’est plus une généralité)!
narco
le web mobile est tout bonnement infâme je te rejoins complètement. J’ai récemment installé AdGuard pour Android (vpn local) cela permet de se rapprocher de l’expérience desktop.
Bombing_Basta
Moi c’est simple, si le site web ne me propose pas « rejeter tout », je déguerpis.<br /> Et je ne parle même pas de ceux qui forcent un paywall…
darthvad
un français sur 2 ne connait pas le principe du lien hypertexte ?
Werehog
Clubic vous devez être sacrément calés en mauvaises pratiques pour faire fuir un visiteur lol<br /> Entre les pubs, les trackers, les bandeaux newsletter et autres joyeusetés, heureusement qu’il y a les bloqueurs
Francis7
Les gens trouvent l’information dont ils ont besoin via les moteurs de recherche, sans avoir à parcourir plusieurs pages.<br /> Par contre si c’étaient des sites de warez, ils seraient y rester des heures. <br /> Bien qu’il n’y avait absolument rien à télécharger directement.
Morak
Je ne comprends pas les gens qui se plaignent de la pub. Pour cela, il y a Brave (ou des extensions adblocks).<br /> Sur smartphone, il y a Brave <br /> Autrement moi ce qui me gonfle, c’est les panneaux de cookies.
negima
C’est exactement ça ! Les gens cherchent des infos via google. C’est normal que gens ne visitent qu’une page.<br /> Ceux qui parcourt plusieurs pages, ce sont ceux qui ont leur site en favoris pour consultation quotidienne.
MqcdupouletBasquez
CE QUE LES CASINOS REFUSENT QUE VOUS REGARDIEZ !!!<br /> Ces Stars si belles sont en faites des laiderons !<br /> faites grandir votre sexe par des massages quotidiens.<br /> Brefs, on est tous tombés dedans au moins 1 fois pour ensuite se dire : « mais qu’est ce qui m’a pris de faire ça ??!! » puis comme c’est sur des pages d’infos Mainstreams type BFM ou peut être même Clubic, pas fait gaffe, bah on voit la 1ere page puis ont s’en va
Bombing_Basta
Clubic est un des sites à la pub la moins intrusive que je connaisse, et qui ne s’est pas vautré dans le « paywall ou accepte tous les cookies traceurs et publicitaires ».<br /> Sans parler des publireportages parfaitement clairement annoncés.<br /> Les seules pubs que j’ai d’aileurs, vu que je « refuse tout », c’est pour Brave et des VPN…
Judah
complètement dégueulasse l’internet mobile, c illisible tellement y’a de bandeaux et de pub en tt genre.
Alan1
Perso je regarde les news uniquement via mon vieux lecteur de news groupe. Je ne clic pour aller sur le site que si l’article m’intéresse mais si en arrivant sur celui ci j’ai le pop up pour les cookies, puis une pub en haut qui clignote le titre que je viens de lire juste avant et une autre pub ou mieux une vidéo qui démarre et passe devant mon ecoute sur amazon musique en cours alors sur je fuis aussi sec
Sampro
Les pubs, les pubs, les pubs, n’ont c’est trop, sans compter sur les gros bandeaux de cookies, et le pire c’est les vidéo en lecture automatique, tu es même perdue a force, tu veut lire mais tout est fait pour te distraire. Et si je ne peut pas refuser les cookies je quitte sur le champ
ptitepuce
Désolé pour les sites mais pour ma part c’est bloqueur de pubs sur PC et smartphone.<br /> Si je vais sur un site, c’est pour lire paisiblement, et non être déconcentrée par des pop-ups, pubs, et autres trucs clignotants.<br /> C’est comme écouter la musique, on ne veut pas d’un bruit de tronçonneuse en fond.<br /> Quand les sites auront compris que les bandeaux, pubs, vidéos qui démarrent seules, emmerdent le monde, peut-être que les gens regarderont plusieurs pages.<br /> Le plus rédhibitoire c’est les sites qui te laissent refuser les cookies, et après te proposent un abonnement de 4€ pour lire les articles !! Du grand n’importe quoi, quand ces mêmes sites sont bourrés de pubs, et en plus pompent les articles sur d’autres sites sans les mentionner !!
wackyseb
Tu m’étonnes, j’allais justement écrire la même !!!<br /> Une vidéo qui se lance toute seule, un bandeau pour s’inscrire à la newsletter. Je ne savais même pas que çà existait encore ce genre de pratique pour récupérer les adresses mails et les revendre.<br /> Expliquez aux gens comment installer feedly et le flux RSS clubic.<br /> Je ne navigue jamais sur le site de clubic. Je lis mes flux et j’arrive sur une page d’une news. Je lis et je me casse. Très très rare de m’arriver de cliquer ailleurs pour me promener sur le site
serged
1 pour les popups RGPD et les pubs !<br /> Sans oublier les vidéos qui se lancent et ralentissent tout (sans parler de la consommation de datas, cruciale sur mobile).
moa
Pour n’importe quel site ce qui est rédhibitoire pour moi ce sont: les cookies bla bla bla, les pubs/vidéos avec zéro accès pour les virer, les pavés imbuvables.<br /> Sinon nombres de sites ne sont pas dans ces cas là.
jvachez
Moi c’est surtout les pubs, les obligations d’activer les notifications ou de créer un compte.<br /> Je quitte aussi quand ça ne va pas droit au but, parfois il faut plus de 10 pages bourrées de pub avec du blabla sur la situation, l’historique etc… avant d’arriver à avoir le contenu promis car le lien. Parfois aussi ça se termine par … et un lien vers la source pour avoir la source plutôt que de tout copier coller ou renvoyer directement vers la source.<br /> Je quitte aussi quand ça demande de payer, le pire c’est que Google est complice de çà, sur leur rubrique news j’ai dû aller dans la configuration retirer une grande quantité de sites d’infos à cause de ça. C’est très lourd de voir référencer des articles illisibles car il faut payer.
Unikjames150374
Je quitte quand c’est putaclik(souvent) et qu’il ya de la pub(souvent).
Sodium
« Veuillez désactiver votre bloqueur de publicité / accepter les cookies … » =&gt; K thanks bye.
Felaz
Merci pour le soutien, ça réchauffe le cœur
Bombing_Basta
Je suis le premier à critiquer quand quelque-chose me déplait, il serait injuste de ne pas aussi faire le contraire ^^<br /> Et puis ayant subis le début de la catastrophe M6, qui m’a fait fuir Clubic, retrouver un site vivable avec des pubs acceptables m’a fait très plaisir.<br /> Avoir un bon site, gratuit pour l’utilisateur moyennant quelques pubs non intrusives, qui n’impose pas les cookies traceurs, c’est tout ce que je demande <br /> J’ai en revanche aucune pitié avec les allocine ou autre les numériques, qu’ils aillent se faire voir… J’y foutrai plus les pieds.<br /> Le chantage « paye ou donne ta vie privée », c’est insupportable, et j’ose espérer que ça va vite être interdit.<br /> Bref, continuez comme ça <br /> PS : et surtout ne remplacez pas M6 par webedia lol, restez indépendants, et vite que jv.fr supplante jv.com (tests de jeux et autres).
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

She-Hulk : Disney+ vous donne rendez-vous en août pour cette avocate Marvel pas comme les autres
Sandman, Cyberpunk, Umbrella Academy... Netflix annonce sa Geeked Week à grand renfort de trailers
Chez Netflix, si vous n’aimez pas le contenu, vous pouvez démissionner
The Boys, saison 3 : en juin, ça va cogner sur Prime Video
For All Mankind : direction Mars dans le premier trailer de la saison 3
Netflix n'en a pas terminé avec Black Mirror
Prenant le contrepied de Netflix, Apple TV+ s'apprête à dégainer un nouveau film d'animation
Festival de Cannes : TikTok s'invite sur la croisette
Pour Dune Part. II, Denis Villeneuve a trouvé son empereur Padishah
Netflix dévoile un premier aperçu de sa prochaine série Resident Evil avant sa sortie estivale
Haut de page