À 30 ans, le Web compte aujourd'hui 1,8 milliard de sites

09 août 2021 à 11h25
21
screenshot premier site web © cern
Capture d'écran du premier site web, recréé à l'identique en 2013. Crédit : CERN

Le 6 août 1991, après des années de recherches et d’expérimentations à petite échelle, le Web tel qu’on le connaît aujourd’hui devient une réalité. C’est en effet à cette date qu’un premier site internet devient consultable en dehors de l’institution qui l’a vu naître, le CERN.

En trois décennies, le Web a révolutionné le monde, à toutes les échelles. Aujourd’hui, on estime le nombre de sites web à 1,8 milliard.

La longue route vers l’Internet moderne

L’Internet que nous connaissons aujourd’hui n’a pas une origine unique. L’infrastructure Internet, sur laquelle vont s’appuyer plusieurs fonctionnalités, dont le Web, voit son origine remonter au réseau militaire ARPANET dans les années 1960. Le premier courrier électronique a ainsi été envoyé il y a près de 50 ans, en 1972.

Le Web lui-même est le fruit d’un travail de plusieurs années, mené principalement par le chercheur britannique Tim Berners-Lee, qui travaillait alors au CERN, le Centre européen de recherche nucléaire, en Suisse. Le principe théorique du World Wide Web est établi en 1989, suite à une publication et aux premières expérimentations du chercheur. L’idée est alors de créer un réseau permettant aux physiciens du monde entier de partager leurs informations non pas en les communiquant directement par courrier électronique, mais en les rendant accessibles à volonté, depuis un serveur unique.

Près de 2 milliards de sites web

Après plusieurs expérimentations en interne, le premier site Web, http://info.cern.ch , devient accessible publiquement le 6 août 1991. C’est la naissance du World Wide Web que nous connaissons et exploitons aujourd’hui. À l’origine destinée à la communauté scientifique, l’invention
s’est depuis invitée dans le quotidien de milliards d’êtres humains.

La vitesse d’expansion du Web a été fulgurante. Fin 1992, il y avait moins d’une trentaine de serveurs actifs et seulement une dizaine de sites web en ligne. En octobre 1993, on en comptait plus de 200, alors même qu’apparaissaient les premiers navigateurs avec interface graphique. Lorsque Google naît, en 1998, il existe près de 2 millions de sites web. En 2015, ce même nombre était estimé à un peu plus de 900 millions. Un chiffre qui semble donc avoir doublé ces six dernières années, d’après certaines estimations.

Bien entendu, ces données sont à relativiser, puisque la définition de site web couvre l’ensemble des hôtes uniques associés à une adresse IP, notamment les noms de domaine parqués. La grande majorité de ces sites web ne sont donc pas à proprement parler des sites actifs. Mais l’évolution de la courbe au fil des années reste un indicateur pertinent de la popularité et de l’influence du Web.

Source : RFI

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
18
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dune : un voyage contemplatif sous le soleil brûlant d'Arrakis
Marvel et DC interdisent aux créateurs de vendre librement des NFT de leurs œuvres
HBO Max et DC : une série sur le Pingouin serait en route
Final Space : la série animée ne reviendra pas pour une saison 4
Lemmings : ces pauvres rongeurs qu'on a massacrés par dizaines
Superman & Lois : The CW tiendrait-elle sa meilleure série DC ?
Lisez votre chronique SF : Toute résistance serait futile !
LEGO lance un set Super Mario 64 : 2 064 pièces de nostalgie pour recréer les niveaux du jeu
Star Trek Day : les séries Discovery, Picard et les autres donnent des nouvelles
Matrix Resurrections tease l'arrivée de son trailer jeudi à coups de pilules bleue et rouge
Haut de page