À 30 ans, le Web compte aujourd'hui 1,8 milliard de sites

09 août 2021 à 11h25
21
screenshot premier site web © cern
Capture d'écran du premier site web, recréé à l'identique en 2013. Crédit : CERN

Le 6 août 1991, après des années de recherches et d’expérimentations à petite échelle, le Web tel qu’on le connaît aujourd’hui devient une réalité. C’est en effet à cette date qu’un premier site internet devient consultable en dehors de l’institution qui l’a vu naître, le CERN.

En trois décennies, le Web a révolutionné le monde, à toutes les échelles. Aujourd’hui, on estime le nombre de sites web à 1,8 milliard.

La longue route vers l’Internet moderne

L’Internet que nous connaissons aujourd’hui n’a pas une origine unique. L’infrastructure Internet, sur laquelle vont s’appuyer plusieurs fonctionnalités, dont le Web, voit son origine remonter au réseau militaire ARPANET dans les années 1960. Le premier courrier électronique a ainsi été envoyé il y a près de 50 ans, en 1972.

Le Web lui-même est le fruit d’un travail de plusieurs années, mené principalement par le chercheur britannique Tim Berners-Lee, qui travaillait alors au CERN, le Centre européen de recherche nucléaire, en Suisse. Le principe théorique du World Wide Web est établi en 1989, suite à une publication et aux premières expérimentations du chercheur. L’idée est alors de créer un réseau permettant aux physiciens du monde entier de partager leurs informations non pas en les communiquant directement par courrier électronique, mais en les rendant accessibles à volonté, depuis un serveur unique.

Près de 2 milliards de sites web

Après plusieurs expérimentations en interne, le premier site Web, http://info.cern.ch , devient accessible publiquement le 6 août 1991. C’est la naissance du World Wide Web que nous connaissons et exploitons aujourd’hui. À l’origine destinée à la communauté scientifique, l’invention
s’est depuis invitée dans le quotidien de milliards d’êtres humains.

La vitesse d’expansion du Web a été fulgurante. Fin 1992, il y avait moins d’une trentaine de serveurs actifs et seulement une dizaine de sites web en ligne. En octobre 1993, on en comptait plus de 200, alors même qu’apparaissaient les premiers navigateurs avec interface graphique. Lorsque Google naît, en 1998, il existe près de 2 millions de sites web. En 2015, ce même nombre était estimé à un peu plus de 900 millions. Un chiffre qui semble donc avoir doublé ces six dernières années, d’après certaines estimations.

Bien entendu, ces données sont à relativiser, puisque la définition de site web couvre l’ensemble des hôtes uniques associés à une adresse IP, notamment les noms de domaine parqués. La grande majorité de ces sites web ne sont donc pas à proprement parler des sites actifs. Mais l’évolution de la courbe au fil des années reste un indicateur pertinent de la popularité et de l’influence du Web.

Source : RFI

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
18
clockover
«&nbsp;au CERN, le Centre européen de recherche nucléaire, en Suisse&nbsp;»<br /> Pour être plus précis le CERN est en Suisse ET en France.<br /> L’accélérateur passe sous la frontière et il y a des bureaux des deux côtés.<br /> Et d’après les créateurs, le WWW serait plutôt né côté Français.
_Troll
Bon anniverssaire le web.
Fatima
Doublon
bennukem
Dont 0,00001% de qualité ou du moins sans squattage de nom de domaine ?
bennukem
Je vérifie tout de suite cette information sur 36 15 Ulla
cid1
Happy birthday Internet
negima
C’est plutôt 1,8 milliard de nom de domaine déposé. La quasi totalité de ces 1,8 milliard n’ont pas de page web, mais juste une page avec «&nbsp;Ce nom de domaine est à vendre&nbsp;» ou une redirection (protéger son nom de domaine similaire ou cybersquattage).
Goodbye
il y a le bâtiment 926 c’est juste une annexe pour l’accélérateur, le QG et toute la populace de scientifique sont bien sur territoire suisse.<br /> ps : il y’a des visites gratuite pour ceux qui souhaite !
Francis7
Une question que je me pose, vous croyez que l’on a accès à tout le Web mondial ? On a accès aux Webs russes, chinois, japonais, indonésien et compagnie ? Quoique effectivement, on peut se côtoyer sur les serveurs de jeux en ligne.<br /> Google cherche à relier l’Afrique du nord et l’Espagne à Londres.<br /> Je crois qu’il y a d’autres projets de déploiement de câbles sous-marins.
HAL1
Goodbye:<br /> ps : il y’a des visites gratuite pour ceux qui souhaite !<br /> Oui, et elles sont très intéressantes, mais par contre il y a souvent beaucoup de monde et il n’est pas toujours possible de voir certains lieux.
yam103
Francis7:<br /> On a accès aux Webs russes, chinois, japonais, indonésien et compagnie ?<br /> Oui, bien sûr. Je parlerai de la Russie. Au lieu d’avoir Facebook, Instagram, Gooogle, on utilise plutôt VKontakte vk.com, odnoklassniki sur ok.ru, rambler.ru ou yandex.ru pour les recherches. J’ai même réussi à choper sur ICQ, mais c’était il y a très longtemps.<br /> Ou alors je n’ai pas trop compris ta question. Internet est censé être sans frontière.
Johnny6
Juste comme ça, Wayback Machine permet de retrouver de vieux sites fermés ou d’anciennes versions de ce qui existe actuellement … C’est juste pour voir car la plupart ne sont pas fonctionnels mais c’est rigolo parfois.
clockover
Goodbye:<br /> p<br /> Les propos ne viennent pas de mois mais de Tim Berners.<br /> Après c’est à vérifier car c’était rapporté.
Francis7
yam103:<br /> Internet est censé être sans frontière.<br /> Oui, je me posais la question puisqu’il semble qu’il y a des continents qui ne sont pas encore reliés entre-eux.
Garden_Dwarf
1,8 Milliard de sites web sur la face émergée de l’iceberg, je suppose ?
Pronimo
En faite, tout comme créer une application, ton site web sera une goutte d’eau dans un vaste océan!
Palou
Francis7:<br /> Oui, je me posais la question puisqu’il semble qu’il y a des continents qui ne sont pas encore reliés entre-eux.<br /> D’où l’utilité de l’Internet par satellite
carinae
Ha Netscape Eudora, caramail, IRC, altavista tout ça tout ca… Plein de souvenirs quoi .
nirgal76
Je me rappelle encore de ma carte des sites Internet, un poster publié dans SVN. Tous les sites y étaient recensés !
elrazor
@clockover, on s’en fout que le WWW est né du coté Suisse ou Français, c’est simplement un lieu, le vrai maitre d’œuvre est son créateur qui lui, est Britannique. Pas la peine d’être chauvin, quant on a rien créer. Un grand merci à lui. Peut-être quand en serait encore au Minitel, cette daube facturé a la minute et encore imposé, alors que le Net était né…
elrazor
@Johnny6, ou simplement: https://web.archive.org/
clockover
En soi je m’en fout. J’apporte juste des précisions…<br /> Il l’aurait conçu en Belgique j’aurais dis la même chose. Inutile de chercher du chauvisme là où il y en a pas.
Johnny6
C’était pour forcer les gens curieux à rechercher eux-mêmes.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Comment l'Apple Watch est capable de détecter les symptômes d'une crise cardiaque
Derrière ces gentilles émoticônes peut se cacher un méchant malware
Apple : pourquoi la canicule risque de retarder l'arrivée des nouveaux iPad
Le Facebook Portal + est à moins de 300€ en ce moment chez Cdiscount
Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Haut de page