Cloudflare et Internet Archive partenaires pour un Web sans panne ?

21 septembre 2020 à 16h50
1

Les deux entités vont mettre en commun leurs technologies pour proposer des versions archivées des sites web accessibles en permanence.

Cela fait près d'un quart de siècle qu'Internet Archive s'emploie à sauvegarder l'ensemble des pages web publiées grâce à sa fonctionnalité Wayback Machine.

Cloudflare troque sa technologie contre celle d'Internet Archive

L'organisation, qui a déjà archivé plus de 468 milliards de pages web, annonce aujourd'hui un partenariat avec Cloudflare, la société spécialisée dans les services en ligne pour proposer un nouveau service aux internautes.

Cloudfare propose depuis 2010 à ses clients l'option Always On, qui permet d'enregistrer régulièrement une copie du site web. En cas de problème, l'utilisateur est automatiquement redirigé vers cette version sauvegardée.

L'entreprise va faire évoluer son architecture technique et se reposer sur la Wayback Machine pour récupérer et stocker les différentes pages web archivées et les proposer à ses utilisateurs afin de « rendre le web plus fiable » comme l'indique le fondateur d'Internet Archive, Brewster Kahle.

Un partenariat pour améliorer la conservation du web

Les sites web utilisant les outils de Cloudflare et ayant activé l'option Always On seront automatiquement sauvegardés par l'Internet Archive. Chaque nouvelle URL sera également enregistrée automatiquement par la Wayback Machine et affichée en cas d'interruption de service. Les utilisateurs seront renvoyés automatiquement vers une version statique récente et pourront accéder à l'information qu'ils désirent le temps du rétablissement de la connexion.

« En travaillant ensemble, nous pouvons faire un pas de plus vers un Internet plus résilient en mettant fin aux problèmes de serveurs pour nos clients et en évitant une interruption d'activité pour les entreprises et les utilisateurs », explique Matthew Prince, PDG de Cloudflare.

Pour Internet Archive ce partenariat s'ajoute aux différents procédés qu'utilise l'organisation pour archiver les milliards de pages web actives. « C'est une autre source de ressources web que nous devons préserver et mettre à disposition, pour toujours, espérons-le, certainement pour toute notre vie. Tant que nous serons là, nous continuerons à le faire », ajoute Mark Graham, en charge du projet Wayback Machine.

Source : Wired

Modifié le 21/09/2020 à 16h54
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

AMD travaillerait sur un GPU Navi orienté crypto-monnaie
Ergo Series : LG lance ses moniteurs Nano-IPS haut de gamme et ergonomiques
Tesla : Les usines de Shanghai et Berlin livreront des Model Y dès 2021
On a testé pour vous : le recrutement de profils tech sur talent.io
Facebook lance sa fonction
Un CyberScore pour les plateformes numériques : l'audacieuse proposition de loi
La trottinette électrique Xiaomi Mi Electric Scooter Essential à 50€ moins chère
Festival Steam des jeux de plateau en ligne : notre sélection des meilleurs jeux à s'offrir en promo
Sopra Steria, sérieusement touché par le ransomware Ryuk : ce qu'en pensent les experts cyber
Forfait mobile : une offre irrésistible avec 50 Go à moins de 10€ sur le réseau Orange ou SFR
scroll top