Après YouTube et Apple, au tour d'Instagram « d'élever les voix noires »

16 juin 2020 à 10h20
0
© Pixabay

La direction d'Instagram a déclaré que le réseau social allait « élever les voix noires ». Dans un communiqué, son dirigeant Adam Mosseri dit vouloir « veiller à ce que les voix noires soient entendues ».

Cette annonce fait suite à celles d'Apple et de YouTube, qui ont engagé 100 millions de dollars chacun en faveur de l'égalité raciale.

« Élever les voix noires »

Dans sa déclaration relayée sur Twitter, Adam Mosseri promet qu'Instagram va analyser les inégalités éventuellement rencontrées sur la plateforme, sur des points comme la distribution de contenu, la vérification de compte ou le harcèlement en ligne.

À propos du cyberharcèlement, un fléau sur Instagram, il précise que le réseau examinera les « défauts de sécurité » affectant spécifiquement les utilisateurs noirs. Il évoque une « nécessité de combler les lacunes potentielles dans la façon dont nos produits et nos politiques protègent les gens contre ce problème ».

Sur les vérifications de compte, le procédé d'Instagram doit être rendu plus « inclusif ». Adam Mosseri a déclaré : « Nous examinons nos critères de vérification actuels et apporterons des modifications pour nous assurer qu'ils sont aussi inclusifs que possible ». Longtemps considéré comme rébarbatif par certains utilisateurs, ce procédé de vérification doit être modifié.

Instagram à la recherche de ses « biais algorithmiques »

L'annonce ne fixe cependant pas d'objectif concret, le dirigeant ajoutant que « ce travail prendra un certain temps ». Adam Mosseri promet également de répondre aux plaintes déposées par des créateurs noirs estimant que la plateforme fait preuve de discrimination envers eux.

Le dirigeant évoque ainsi ce qu'il nomme les « biais algorithmiques » et les plaintes de « shadowbanning », c'est-à-dire le bannissement total ou partiel du contenu produit par un utilisateur, sans que celui-ci n'en ait conscience. Il déclare : « Certaines technologies risquent de répéter les schémas développés par nos sociétés partiales. Bien que nous réalisions un travail conséquent pour aider à prévenir les biais subconscients dans nos produits, nous devons examiner de plus près les systèmes sous-jacents que nous avons construits et nous devons en faire plus pour écarter les biais de ces décisions ».

Outre Apple et YouTube, Instagram rejoint aussi un autre réseau social ayant récemment promis de revoir ses politiques. Mark Zuckerberg, le P.D.-G. de Facebook, a promis une « révision » similaire après une grève de ses employés suite aux déclarations de Donald Trump.

Sources : Engadget, Instagram

14
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
scroll top