Instagram intègre des fonctions pour lutter contre le harcèlement en ligne

13 mai 2020 à 08h25
0
Instagram_cropped_0x0

Instagram permet désormais aux utilisateurs de modérer plus facilement les commentaires et d’éviter les tags sauvages.

En quelques mots :

  • Gérer des blocs de commentaires : les utilisateurs ont désormais la possibilité de supprimer les commentaires de manière groupée (jusqu’à 25 à la fois) et de bloquer plusieurs utilisateurs malveillants d’un seul coup, le tout en quelques clics. Cette fonctionnalité, disponible sur les versions iOS et Android de l’application, s’adresse principalement aux influenceurs et aux utilisateurs ayant un grand nombre de fans, et pour qui modérer les commentaires peut rapidement tourner au casse-tête.

  • Mettre en valeur les commentaires bienveillants : une seconde fonctionnalité permet de mettre en valeur certains commentaires, qui sont alors automatiquement placés en tête de tous les autres afin d’être plus visibles. L’idée étant de mettre en relief les interventions correctes et bienveillantes, donnant ainsi le ton pour le reste de la discussion. Une dernière mise à jour, enfin, permet à l’utilisateur de choisir qui peut l’identifier dans des commentaires, avec trois options différentes (tout le monde, personne, ou seules les personnes suivies par le compte). On peut également cocher une option permettant de valider les tags manuellement avant qu’ils ne soient visibles.

  • Rendre les réseaux sociaux plus conviviaux : le lancement de ces nouvelles fonctionnalités suit la publication du cinquième rapport de Facebook (propriétaire d'Instagram) concernant les standards communautaires. Dans ce document, l’entreprise de Mark Zuckerberg détaille les différentes actions mises en œuvre sur ses différentes plateformes pour faire respecter ces standards, et partage pour la première fois des données sur les efforts déployés afin de lutter contre le harcèlement et les comportements déviants sur Instagram. De par son interface publique, la nature des contenus qui y sont partagés et sa popularité auprès des adolescents, la plateforme est particulièrement touchée par le cyberharcèlement.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Telegram abandonne son projet de crypto-monnaie
LinkedIn lance la fonctionnalité
Realme lancera huit nouveaux produits en Chine le 25 mai
CoD : Warzone rend l'authentification à double facteur obligatoire sur PC
Forfait mobile : l'offre RED 100 Go passe à 16€/mois au lieu de 20€
Le système judiciaire du Texas victime d'un ransomware depuis plusieurs jours
Twitter rend le télétravail permanent
PS4 : un State of Play consacré à Ghost of Tsushima sera diffusé cette semaine
Forfait mobile : la série Free 60 Go à moins de 10 € par mois
Google renonce à son projet de quartier futuriste à Toronto
Haut de page