Baba is You : des règles... à contourner

Par Kevin-J
le 17 mars 2019
 0
Indiescovery 14

Indiescovery, c'est votre rendez-vous avec le jeu vidéo indépendant. Une chronique libre rédigée avec passion après 2h12 de jeu exactement. Si on vous en parle, c'est qu'on a aimé. Bonne découverte !

Avant propos


Où l'on parle de logique, de règles... et de les contourner.

Une fois encore, je vais commencer par me répéter un brin : dans ma dense vie de joueur, je n'aime rien tant que me m'arracher les cheveux et me faire griller les neurones sur un bon puzzle game « des familles ». Occasion d'ailleurs de vous rappeler, si vous ne l'aviez pas compris la première fois, que vous devez jouer à The Witness ; ce dernier étant, en effet, pour moi, l'un des jeux les plus importants qui ait jamais vu le jour. Fermons cette parenthèse ici.

« J'aime me triturer les méninges sur une énigme jusqu'à être hanté par cette satanée solution qui m'échappe. »


Les puzzles game sont donc ma grande passion. Pourquoi ? Eh bien simplement parce que j'aime la logique et la réflexion. J'aime me triturer les méninges sur une énigme jusqu'à être hanté par cette satanée solution qui m'échappe, me réveiller en pleine nuit parce que j'en ai rêvé... et ressentir l'intense sensation du triomphe quand elle fonctionne. Ce que j'aime par-dessus tout, c'est trouver la logique qui se cache derrière un puzzle, et par extension, la logique qui se cache derrière un jeu.

Indiescovery 14
Pousser la lave pour passer, mais bien sûr, c'est évident...

Car, si l'on y regarde d'un peu plus près, chaque jeu peut être abordé et résolu à la manière d'un puzzle. Les jeux de stratégie en sont l'exemple le plus flagrant, surtout lorsque l'on pratique son volet au tour par tour. Comprendre les lois qui régissent ce genre, ses règles en somme, permet ensuite d'aborder chaque partie comme un puzzle. Déplacements, combats et autres mécaniques annexes seront là uniquement pour vous permettre de résoudre le puzzle. À vous ensuite de triturer les règles du jeu pour arriver à vos fins.

« Mais je pense aussi que la logique est l'une des composantes fondamentales de chaque jeu .»


Si l'on pousse la réflexion encore plus loin, il est même possible de trouver un petit côté puzzle à certains jeux d'actions, voir à des FPS ou des jeux de baston. Franchir une salle emplie d'ennemis belliqueux, en fonction des armes, de vos points de vie et du niveau de difficulté, mérite une stratégie (même vite pensée). Chaque jeu repose en effet sur une certaine logique interne, un ensemble de règles et de paramètres qui permettent de savoir ce qu'il est possible ou non de faire en son sein. Concevoir un jeu avec des règles en béton armé, que ce soit pour de la gestion ou de la physique, est essentiel si l'on veut que l'expérience soit bonne. Dans l'histoire du jeu vidéo, il existe de nombreux exemples de jeux complètement brisés par de simples erreurs de conception.

Indiescovery 14
Un problème ?

C'est aussi le cas lorsque les règles qui régissent le monde présenté sont absconses, ne font pas sens, ou ne sont pas présentées clairement aux joueurs. Prenons Anthem par exemple, que j'ai testé pour Clubic pas plus tard que la semaine dernière (et hop, autopromo facile). Au cœur de son gameplay, il existe une mécanique de combo essentielle à haut niveau lorsque l'on joue à plusieurs. Manque de bol, elle n'est expliquée à aucun moment durant les premières de la campagne, et il faut aller farfouiller dans l'encyclopédie du jeu (extrêmement mal fichue au passage), pour en découvrir les subtilités. Ne pas connaître cette mécanique, ni comment elle fonctionne précisément, c'est passer à côté d'un pan essentiel d'Anthem et de son gameplay. Et c'est complètement °%=§!&, excusez ma vulgarité, surtout lorsque l'on connait l'ambition d'EA et de BioWare pour ce titre.

« Pour aller encore un peu plus loin, je dirais même que connaître les règles du jeu, et leurs limites, c'est aussi se donner la possibilité de les contourner à son profit. »


Pour aller encore un peu plus loin, je dirais même que connaître les règles du jeu, et leurs limites, c'est aussi se donner la possibilité de les contourner à son profit. Dans de nombreux jeux, puzzle game ou autre, vous pourrez toujours trouver des manières de contourner les règles établies à votre profit. Il suffit de jeter un œil à ce qui se passe dans le monde du speedrun pour découvrir tout un éventail des possibles né de la parfaite compréhension des règles, diégétiques ou techniques qui régissent un jeu ou un autre. C'est ainsi qu'il est possible de terminer le dernier Prey d'Arkane en moins de sept minutes, Zelda Breath of the Wild en une trentaine de minutes ou Skyrim en vingt-cinq petites minutes.

Ces records, et ce qu'il est possible de trouver sur une ribambelle d'autres titres, sont nés de l'observation minutieuse de chacun des jeux. Des dizaines et des dizaines d'heures de tests pour découvrir les limites des règles imposées par leurs créateurs, jusqu'à en découvrir la faille. C'est ainsi qu'il a été possible de découvrir le Bunny Hopping dans le moteur Source (utilisé principalement dans les jeux Valve), qui permet d'atteindre des vitesses de déplacement complètement folles. Ou que les joueurs de Zelda Ocarina of Time ont réussi, par une combinaison de déplacement et de manipulations d'inventaire, à saturer la mémoire du jeu pour changer des valeurs, et accéder au boss de fin depuis le premier donjon (via la technique que l'on appelle le Wrong Warp).

Indiescovery 14
Il suffisait de déplacer les murs...

Comprendre comment fonctionne un jeu, sa logique internet, est donc essentiel lorsque l'on souhaite s'y frotter. Cela permet non seulement de s'y sentir parfaitement à l'aise, mais aussi de devenir créatif, de s'amuser en somme, avec les règles du jeu en testant leurs limites. Car il n'y a rien de plus plaisant que de plier un jeu à sa volonté. Et rien de plus satisfaisant au final que résoudre cette énigme que constitue chaque nouvelle expérience ludique. Ce qui nous amène au titre dont je souhaite vous parler aujourd'hui : Baba is You.

Baba is You


par Hempuli Oy (2019)

Vous vous souvenez un peu plus haut quand je vous parlais de l'importance de comprendre les règles intrinsèques à un jeu afin de pouvoir l'entortiller autour de mon petit doigt ? Fou que je fusse à l'époque, car maintenant que j'ai terminé ma session de jeu sur Baba is You, je ne suis plus aussi sûr de savoir qui de moi ou du jeu l'a emporté...

« Un jeu complet, parfaitement abouti et apte à me faire fondre le cerveau en deux coups de cuillère à pot. »


Baba is You a été imaginé par Arvi « Hempuli » Teikari, fier scandinave, à l'occasion d'une Game Jam, ces rassemblements de créateurs et développeurs de jeux qui pondent un prototype jouable en une poignée d'heure. Un prototype tellement réussi en l'occurrence, que Baba is You a non seulement remporté la mise, mais qu'il est aujourd'hui devenu un jeu complet, parfaitement abouti et apte à me faire fondre le cerveau en deux coups de cuillère à pot. Car Baba is You est un puzzle game comme je les aime. Pas très compliqué dans son principe de base, mais absolument complexe dans son exécution, velu et retors bien comme il faut.

Baba is You :
Un peu de poésie ne fait jamais de mal.

Baba is You (aucun lien de parenté avec un animateur TV plus que douteux), c'est un découpage assez classique en différents mondes, qui proposent chacun un nombre de tableaux variables, qui sont autant d'énigmes à résoudre. Dans chaque tableau, vous devrez amener votre avatar sur un marqueur de victoire, un drapeau par exemple. Côté gameplay, rien de bien compliqué d'ailleurs, puisque vous ne pourrez rien faire d'autre que déplacer votre avatar dans quatre directions, et ce faisant, pousser des objets. « Oula, mais ça m'a pas l'air bien compliqué cette affaire. Il divague le pauvre. », êtes-vous peut-être en train de vous dire. Sauf qu'il existe une petite subtilité dont je ne vous ai pas encore parlé, et qui fait toute la différence.

Dans Baba is You, les règles du jeu ne sont pas gravées dans le marbre. Les règles sont inscrites au cœur de chaque niveau, matérialisées par des mots et des opérateurs logiques, avec lesquels vous pourrez agir. Et au début, c'est très simple : Flag is Win signifie que le drapeau est le marqueur de victoire, et Baba is You, que votre avatar est Baba, un petit rongeur. Si vous voyez Wall is Stop, cela vous signifie que vous ne pourrez pas traverser les murs. Rock is Push, que vous pouvez pousser les rochers qui croisent votre route. Mais comme je l'ai mentionné un peu plus haut, il est possible d'interagir avec chacune de ces règles à l'aide de votre avatar. Décalez Wall dans Wall is Stop, et subitement, vous pourrez franchir les murs. De même, si Wall is Stop est absent d'un niveau, cela veut dire que vous pourrez traverser les murs présents à l'écran sans encombre.

« Oui, vous avez bien lu. Vous êtes devenus les murs. »


Mais cela ne s'arrête pas là. Imaginons que vous déplaciez le terme Wall jusqu'à l'instruction Baba is You. Pour voir. Mettez ensuite Wall à la place de Baba, pour constituer l'instruction Wall is You et soudainement, ce sont tous les murs du niveau que vous dirigez. Oui, vous avez bien lu. Vous êtes devenus les murs. Et c'est là, à ce moment précis que la folie commence à s'installer. Car cela veut dire que vous pouvez tout faire. Baba peut devenir le marqueur de victoire. Vous pouvez devenir un rocher, de l'herbe, ou les deux à la fois. Tout. Devient. Possible.

Dans la plupart des jeux, les puzzle game notamment, il faut connaitre et maitriser les règles du jeu pour résoudre les problèmes qui nous sont proposés. Ici, la seule règle, c'est qu'il n'y a pas de règles. Du moins, que les règles du jeu sont ce que l'on en fait. Ce qui signifie au final qu'il n'y pas de bonne ou de mauvaise manière de jouer. Pas de solution définie. Plus rien n'existe. Seul compte votre manière de penser, de réfléchir, et votre capacité à sortir du carcan établi par vos expériences précédentes. Je me suis surpris plusieurs fois à m'arracher les cheveux sur un tableau qui me paraissait impossible.

Indiescovery 14
Arriver à cette solution m'aura pris de longues minutes de réflexion et pas mal de prise de tête.

Une situation bête : mon personnage, entouré de murs, et les instructions à modifier qui m'attendent sagement de l'autre côté desdits murs. Impossible de sortir ou de modifier quoi que ce soit. Sauf que, et c'est là que le jeu confine au génie, aucune instruction ne stipule que les murs sont là pour me bloquer. C'est uniquement moi, forgé par des années à être bloqué par des murs de tous types, qui m'interdisait de franchir cet obstacle, au final illusoire. Au fur et à mesure des niveaux, ce genre de situations se multiplie, de manière toujours plus inventive, jouant sur des tableaux aux différences subtiles qui forcent à réévaluer constamment sa manière d'aborder une situation.

« Baba is You vous force constamment à réfléchir. À penser de manière différente, loin de vos habitudes, de vos préjugés, de vos connaissances du jeu vidéo.»


Baba is You vous force constamment à réfléchir. À penser de manière différente, loin de vos habitudes, de vos préjugés, de vos connaissances du jeu vidéo. Si vous voulez vous en sortir, vous allez devoir être créatif, utiliser votre imagination à fond les ballons car tout est possible. Et c'est avec une intense satisfaction que vous résoudrez les tableaux les uns après les autres, fier d'avoir su percer à jour les dessins d'Arvi Teikari. Fier même, d'avoir su trouver une solution créative et ingénieuse.

Indiescovery 14
Le cœur du gameplay de Baba is You expliqué en une seule image.

Jusqu'à ce qu'un doute vous saisisse : est-ce que cette solution avait été envisagée ? Est-ce que tout était prévu depuis le début ? Ai-je été aussi créatif que je le pensais, ou me suis-je subtilement fait guider dans la direction voulue par le créateur du jeu ? Autant de questions qui risquent en effet de vous titiller après une session de Baba is You, et qui, personnellement, blessent encore un peu ma fierté. Cela cependant ne devrait pas peser bien lourd face au plaisir que procure ce jeu ; un plaisir qui, lui, dépasse certainement la logique.

On vous laisse avec ce trailer du jeu (déjà disponible sur Steam) :

Modifié le 28/03/2019 à 17h31
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
Des satellites bientôt mis en orbite pour identifier les plus gros pollueurs de la planète
Informatique quantique : où en est-on ?
Test Huawei P30 Pro : le nouveau champion de la photographie
Google Chrome : un mode Lecture pourrait bientôt être déployé
Redécouvrez l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame grâce à la réalité virtuelle
BlackBerry Messenger (BBM) va fermer ses portes le 31 mai prochain
Salon de Shanghai - Lotus Type 130, l'hypercar qui pourrait faire renaître la marque
Google dévoile son premier assistant connecté pour la voiture : Anker Roav Bolt
Des chercheurs pensent que les voitures volantes permettront de sauver l’environnement
Les vélos électriques ont vu leurs ventes augmenter de 21% en 2018
scroll top