Coupe du monde : Hyundai va transporter les VIP en électrique... Est-ce suffisant sur le plan écologique ?

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
21 octobre 2022 à 17h00
12
Hyundai coupe du monde © Hyundai
© Hyundai

La Coupe du monde 2022 débutera dans une poignée de semaines, et le Qatar reste sous le feu des critiques. Mais certaines marques ont décidé de voler au secours de cette compétition très décriée.

C'est notamment le cas de Hyundai qui compte fournir des véhicules électriques pour permettre de diminuer l'empreinte carbone du rassemblement.

Un objectif impossible ?

Les appels au boycott de cette Coupe du monde 2022 sont de plus en plus nombreux. En effet, cette 22e édition est d'ores et déjà entachée de plusieurs scandales. À commencer par les conditions de travail inhumaines infligées aux travailleurs lors de la construction des stades. Environ 6 500 personnes ont trouvé la mort au cours des travaux. De plus, l'événement est pointé du doigt pour ses conséquences désastreuses sur l'environnement.

Ce constat n'empêche pas les organisateurs et la FIFA (la Fédération internationale de football association) de viser la neutralité carbone pour la première fois dans l'histoire de la compétition. Cette affirmation aura sans doute beaucoup de mal à se concrétiser, étant donné toute la logistique mise en place. Sept stades à ciel ouvert climatisés, 160 vols quotidiens assurés par Qatar Airways avec les pays voisins pour déplacer les supporters et bien d'autres pratiques déboucheront sur un bilan écologique catastrophique.

Les véhicules à la rescousse ?

Ainsi, pour sensiblement « améliorer » les choses, Hyundai a annoncé son intention de fournir 236 véhicules électriques et hybrides au Qatar, pendant la Coupe du monde. Le constructeur automobile, qui sponsorise l'événement, mettra en service plusieurs Hyundai IONIQ 5, Genesis G80 EV et Genesis GV70 EV. La flotte servira à transporter les VIP et des membres du personnel. Par ailleurs, le bus « zéro émission » Hyundai Elec City servira de transport pour les médias sur place.

Des bornes de recharge seront également mises en service au bord des routes et sur les parkings. De quoi renverser la vapeur au niveau du bilan carbone ? C'est peu probable, puisque les estimations officielles qui évoquent 3,6 millions de tonnes de CO2 émises durant le rassemblement seraient largement sous-évaluées d'après certaines ONG. Ce chiffre pourrait même être multiplié par cinq !

Par ailleurs, le Qatar avait l'intention de lancer 2 000 projets d'aides au développement d'énergies renouvelables en guise de compensation… Seuls trois d'entre eux étaient validés début octobre. Ainsi, le déploiement de quelques dizaines de véhicules électriques (qui ne sont, eux aussi, pas sans impact sur le climat) risque de ne pas véritablement arranger les choses.

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
Agima
J’espère que cette coupe du monde sera le plus gros flop de l’histoire pour vacciner tous ceux qui n’ont toujours pas compris les enjeux auxquels l’humanité doit faire face (climat, énergie, matériaux)<br /> Sans parler des plus de 6500 morts mentionnés dans l’article.<br /> Pourquoi l’équipe de France n’a pas tout simplement boycotté l’évènement, plutôt que de se rendre complice de cette mascarade grotesque, navrante de bêtise humaine.<br /> Les puissants de ce monde marchent sur la tête et se moquent totalement des conséquences.<br /> A quand un crime contre l’humanité pour toutes ces décisions qui vont à l’encontre du bien de l’humanité et de la planète ?
crush56
Hilarant
Pernel
Pourquoi ? Pour faire comme tout le monde, ne pas se mettre un autre pays à dos, tenter de gagner la coupe et surement que c’est inscrit dans le contrat des joueurs (je ne connais pas trop le foot, ça fait 20 ans que j’ai pas regardé).<br /> Après l’idéal serait le boycott, mais l’appel au boycott est interdit en france, donc on peut le faire individuellement mais pour faire bouger une grosse boite dans ce sens, c’est compliqué (presque impossible, enjeu économique, stratégie diverses).
nathakzra35
Parce que le Qatar a acheté la France il y a de nombreuses années.
Kriz4liD
Mec , la France est mouillé jusqu’au coup ! C’est en grande partie à cause de la France que le Qatar l a eu, et tu veux qu’ils boycottent ??<br /> Impossible
Anne-Onyman
Pour soutenir le Qatar dans son objectif de décarbonisation de la coupe du monde et aller dans le même sens que Hyundai, j’ai une idée :<br /> Et si tout le monde éteignait la télé aux horaires des match :<br /> des dizaines de millions de télés éteintes (surtout que dans le lot il y a des 4 voire 8K),<br /> des spots publicitaires non visionnés et donc une diminution des déplacements liés aux achats et au frêt pour transporter toutes ces marchandises,<br /> probablement 2eme effet Kiss-kool : une augmentation du QI mondial…<br />
KlingonBrain
J’espère que cette coupe du monde sera le plus gros flop de l’histoire pour vacciner tous ceux qui n’ont toujours pas compris les enjeux auxquels l’humanité doit faire face (climat, énergie, matériaux)<br /> J’ai bien peur que les jeunes d’aujourd’hui qui sont littéralement bombardés par cette propagande écologique aient tendance à penser que le réchauffement climatique soit le seul problème de l’humanité.<br /> Par exemple, il faut prendre conscience que si demain l’économie s’effondre, ça peut aboutir à des dizaines de millions de morts, et à une guerre totale qui peut très mal se finir. Aussi bien pour l’humanité que pour les autres espèces, que pour la planète.<br /> Et pour ceux qui s’émeuvent que l’occident fasse des courbettes devant les pays du golf, demandez vous qui à contribué en Europe à foutre en l’air notre indépendance énergétique.<br /> Sans parler des plus de 6500 morts mentionnés dans l’article.<br /> Pour ma part, ce qui me choque, c’est qu’aujourd’hui, on parle de ça comme d’un détail secondaire. Et qu’aujourd’hui, la propagande environnementale occulte de plus en plus les aspects humains, comme bien d’autres problèmes.
JohnLemon
@KlingonBrain<br /> Personne ici n’oppose enjeux de dignité humaine et écologiques il me semble. Que le nombre de morts soit considéré primaire ou secondaire, c’est juste du détail.<br /> Et puis même à supposer que ce soit vrai, les gens qui boycottent la coupe uniquement pour raison environnementale n’enlèvent rien à ceux qui la boycottent pour protester contre les conditions de travail honteuses. Et inversement.<br /> Ou alors on tombe dans l’écofascisme mais ça c’est encore autre chose, et il n’est pas question de ça ici.<br /> Les gens qui pensent uniquement à l’environnement ne protestent pas contre la dictature gauchiste de préservation des droits humains.<br /> Toi en revanche tu le fais ouvertement dans l’autre sens en parlant de propagande verte.<br /> Kriz4liD:<br /> Mec , la France est mouillé jusqu’au coup ! C’est en grande partie à cause de la France que le Qatar l a eu, et tu veux qu’ils boycottent ??<br /> Impossible <br /> Ou alors les politiques suivent le sens du vent par pur opportunisme : exemple Hollande qui dit qu’il n’irait pas au mondial si il était encore aux manettes.<br /> On rappelle qu’il n’a absolument rien dit quand les Eiffage et autres Vinci sont partis au Qatar superviser la moitié des chantiers.
Squeak
Du greenwashing de toute évidence. Ce qui est un peu énervant c’est que seulement maintenant tout le monde essaie de se donner bonne conscience, veut boycotter la coupe du monde etc… Alors que c’était connu depuis des années. Sinon il y a aussi des jeux d’hiver qui seront organisés en Arabie Saoudite en 2029.<br /> Et pendant ce temps, on te recommande de rouler en trottinette électrique, de diminuer ton chauffage, de ne pas manger de Nutella car la culture de l’huile de palme menace les orang outans, de ne pas manger de viande, de ne pas regarder Netflix et bla bla bla.
JohnLemon
Donc comme il y a une hypothétique hypocrisie, cela donne une légitimité pour regarder la coupe sans arrière pensée ? C’est étrange comme raisonnement et ça sent surtout la recherche d’excuse.<br /> Tu en veux du vrai greenwashing ? Alors voici : la Fifa veut une compétition neutre en émission carbone. Ce sera une première, regardez la sans crainte !<br /> Où encore « les voitures électriques permettront aux spectateurs de venir la conscience légère au Mondial et d’oublier leur 12 allers-retours en avion ».<br /> Je ne dis pas que les gens qui ne regardent pas la coupe sont toujours plus sobres que les gens la regardant. Mais à consommation égale c’est toujours ça de plus en terme de convictions.
Agima
J’ai bien peur que les jeunes d’aujourd’hui qui sont littéralement bombardés par cette propagande écologique aient tendance à penser que le réchauffement climatique soit le seul problème de l’humanité.<br /> Je ne vois pas le rapport avec l’âge ??!!<br /> Et lorsqu’on dit climat, énergie et matériaux, c’est bien plus que le simple problème du réchauffement climatique.<br /> Par exemple, il faut prendre conscience que si demain l’économie s’effondre, ça peut aboutir à des dizaines de millions de morts, et à une guerre totale qui peut très mal se finir. Aussi bien pour l’humanité que pour les autres espèces, que pour la planète.<br /> Les pics planétaires des principales énergies fossiles sont déjà passés (pétrole, gaz, charbon) et en 2030 il n’y aura déjà plus que la moitié des quantités aujourd’hui disponibles en gaz par exemple.<br /> Alors, il aura inéluctablement un effondrement des économies puisque rien n’est pas depuis de trop nombreuses années alors que les responsables du monde savent tout ça depuis 30 ans minimum.<br /> Et oui, la chute va être brutale pour la grande majorité des gens à qui l’on ment. Et ça commencera par les plus pauvres malheureusement, mais personne ne sera épargné à terme.<br /> Au lieu de préparer doucement et progressivement nos sociétés à une forme de décroissante organisée, on continue de croire que l’efficiente et le progrès permettront de résoudre les problèmes.<br /> L’efficience n’est pas utilisée pour réduire l’utilisation d’énergie, mais pour permettre d’utiliser plus de machines.<br /> Aucune énergie renouvelable n’a remplacé de l’énergie fossile, elles se sont additionnées pour pouvoir consommer toujours plus.<br /> Pour remplacer toutes les énergies fossiles que nous utilisons, il faudrait plus de minerais (fer, cuivre…) que tout ce qui a déjà été puisé depuis l’antiquité.<br /> Pour avoir des ordres de grandeur, La Chine a consommé plus de sable entre 2019 et 2021, que les USA durant tout le 20ième siècle.<br /> L’écologie est certes un problème, mais il est très loin d’être le seul et/ou le plus important si vous regardez les limites planétaires qui ont déjà été franchies.<br /> On devrait réduire drastiquement l’élevage de bétail à l’échelle mondiale, etc, etc…<br /> C’est la survie de l’humanité et l’habitabilité de la planète qui va se jouer dans les 50 ans à venir.<br /> Nous sommes 8 milliards à vouloir tous consommer comme des américains, ce qui n’est plus possible.<br /> Sans parler de pays qui iront assurément faire la guerre pour aller chercher les ressources qu’ils n’ont plus chez eux.<br /> Bref, on sort là du problème stricto sensu de l’article, et mes propos sont sûrement décousus, mais oui, ce projet est une hérésie, comme beaucoup d’autres partout dans le monde. L’idée n’est pas de stigmatiser le Qatar en particulier, ni d’opposer l’occident (qui a aussi plein de projets débiles) au reste du monde.<br /> Donc oui, tous les projets débiles comme celui d’organiser la coupe de foot au Qatar, ou les jeux asiatiques d’hiver en Arabie saoudites sont des énormes erreurs, et des crimes contre l’humanité.<br /> Et désolé d’être choqué, en apprenant qu’à priori plus de 6500 sont mortes pour organiser du divertissement.<br /> Je vous laisse nous expliquer en quoi ce projet va aider l’humanité d’une quelconque manière ?
ypapanoel
« Sinon il y a aussi des jeux d’hiver qui seront organisés en Arabie Saoudite en 2029 »<br /> Attention parce qu’il y a beaucoup d’amalgames sur ce sujet<br /> Je précise : ce ne sont pas les JEUX OLYMPIQUES d’hiver, mais les JEUX ASIATIQUES d’hiver<br /> sur le fond c’est pas mieux, mais faut pas non plus défonçer le CIO (même si ils auraient au moins pu clairement dire qu’ils étaient contre)
KlingonBrain
Je ne vois pas le rapport avec l’âge ??!!<br /> Quel rapport ? Il est simple, quand on est jeune, on croit plus facilement à ces discours propagandistes simplistes parce qu’on les pense sincère.<br /> Par la suite, on comprends progressivement la partie complexe de la vie, comme tout ce qu’il y a derrière la politique et pourquoi la propagande à plus souvent vocation à servir un système et de belles carrières… que le bien de l’humanité.<br /> Et lorsqu’on dit climat , énergie et matériaux , c’est bien plus que le simple problème du réchauffement climatique.<br /> Alors, il aura inéluctablement un effondrement des économies puisque rien n’est pas depuis de trop nombreuses années alors que les responsables du monde savent tout ça depuis 30 ans minimum.<br /> Et oui, la chute va être brutale pour la grande majorité des gens à qui l’on ment.<br /> On connait très bien ces discours que l’on servait déjà il y a des décennies…<br /> Le biais de ces discours alarmiste, quand bien même ils exploitent un fond de vérité qui leur donne une apparence de crédibilité, c’est qu’ils partent du principe qu’on ne fera rien, qu’on ne trouvera aucune solution technique et que les gisements sont limités à ce qu’on connait aujourd’hui. Et bien sûr, ce n’est jamais ce qui se passe en réalité.<br /> Parce que NON, cela ne se passera pas ainsi. On ne se réveillera pas un beau matin avec des resources qui se mettrons à manquer brusquement dans la panique générale et l’effondrement des économies.<br /> L’épuisement de certaines resources se fera de manière très progressive. L’extraction de plus en plus difficile (il faudra creuser plus profond, aller plus loin, etc) deviendra progressivement plus coûteuse et fera progressivement grimper les prix. Lorsqu’un certains cours est atteint, le monde de l’industrie se met à travailler à leur substitution, à leur recyclage et leur utilisation plus judicieuse.<br /> Il suffit de faire quelques recherches sur les discours alarmistes du passé, par exemple à propos du « peak oil » il y a des décennies… et de les confronter à ce qui s’est passé réellement pour comprendre à quel point ces discours étaient dans le faux… et qu’ils le sont toujours.<br /> C’est la survie de l’humanité et l’habitabilité de la planète qui va se jouer dans les 50 ans à venir.<br /> Des gens disaient déjà cela… il y a plus de 50 ans <br /> Mais l’agitation d’une forme d’apocalypse est une constante qui revient très souvent dans les idéologies humaines.<br /> Mais il existe objectivement des menaces bien plus sérieuses qui pourraient engendrer la fin de l’humanité encore rapidement.<br /> Au lieu de préparer doucement et progressivement nos sociétés à une forme de décroissante organisée…<br /> On devrait réduire drastiquement l’élevage de bétail à l’échelle mondiale, etc, etc…<br /> Nous sommes 8 milliards à vouloir tous consommer comme des américains, ce qui n’est plus possible.<br /> Sauf que les solutions et le mode de vie que les écologistes veulent nous imposer ne règlent absolument aucun des problème qu’ils soulèvent.<br /> Elles ne feraient que retarder un peu leur apparition. Et encore, dans l’hypothèse ou l’on parviendrait à être efficient et pertinent dans l’écologie, ce qui est pour l’instant très hypothétique.<br /> Et pendant qu’on tente péniblement de réduire notre empreinte carbone en occupant tout le terrain médiatique en débats sur les cotons tiges et les sapins de noël, la démographie humaine continue d’exploser. Même si tout le monde adoptait le mode de vie le plus « écolo compliant », l’empreinte environnementale explosera de manière inexorable.<br /> Le problème n’est pas que nous sommes « 8 milliards à vouloir consommer comme des américains », mais que nous soyons déjà 8 milliards… donc plus encore demains.<br /> Bref, on veut nous vendre une idéologie basée sur un changement de mode de vie… alors qu’absolument aucun mode de vie ne peut apporter de solution.<br /> L’autre immense erreur de l’idéologie écologiste est dans cette idée que le modèle de société idéal se trouverait dans le 19ième siècle. Et donc de fustiger la société occidentale moderne dont l’américain est un peu le symbole. Alors que les sociétés évoluées sont les seules à avoir réussi à mettre fin à l’explosion démographique en tendant vers la fin de « l’économie des bras » grâce à la technologie.<br /> D’une manière générale, la propagande alarmiste dont on nous abreuve a créé énormément d’agitation stérile et la mise en place précipitée de quantités de « fausses bonnes solutions » qui ont coûté extrêmement cher à nos économies. Comme on peut le constater dans un pays comme l’Allemagne qui a commis de graves erreurs dans sa gestion énergétique sous l’impulsion des écologistes. Trop de choses stupides et irréfléchies sont en train d’arriver parce que les gens ont éteint leur cerveau en entendant la petite phrase magique « urgence climatique ».<br /> Pour qui a analysé en profondeur les causes du problème environnemental, il est évident que les discours écologistes s’attaquent plus aux symptômes du problème qu’aux vraies causes qui sont systémiques et globales. Et les industriels se réjouissent de pouvoir surproduire encore et encore… pour vendre de nouveaux produits avec un label vert.<br /> Pour finir, une très grande partie du monde, se fout complètement des considérations écologiques. Et ils n’attendent qu’une chose, c’est que l’occident se tire une balle dans le pied d’un point de vue économique avec l’écologie. Cette aubaine leur permettra de nous imposer leur leadership…<br /> Parce que toutes les normes écologiques draconiennes que l’on imposera en occident n’aboutiront qu’a mieux exporter la pollution ailleurs… ainsi que l’activité économique, car toute production sur notre sol deviendra encore plus coûteuse et non rentable.
Agima
C’est l’énergie qui permet aujourd’hui à nos sociétés modernes de tenir, si demain il y a moins d’énergie disponible, il n’y aura tout simplement pas d’autre choix que de décroître.<br /> Ecologie ou pas écologie, ça n’y changera rien.<br /> Allez voir une conférence de Jean-Marc Jancovici, qui n’est ni plus ni moins que le créateur du bilan carbone utilisé maintenant dans les pays du monde entier.<br /> Allez voir une conférence d’Arthur Keller qui vous expliquera bien le côté systématique des problèmes à venir.<br /> Allez voir une conférence d’Aurélien Barrau, d’Aurore Stephant, etc…<br /> Abonnez-vous aux chaines Blast, Elucid, etc… qui font intervenir des spécialistes (économistes, chercheurs, experts, etc…)<br /> Si tous ces experts tirent le signal d’alarme, ne pensez-vous pas qu’il doit y avoir un problème ?<br /> Le seul point où vous avez raison, c’est qu’il sera très très compliqué de mettre tous les pays en ordre de marche dans une même direction, vu que l’occident ne s’est pas préoccupé du reste du monde depuis tout ce temps.<br /> Mais les faits et la réalité obligeront le monde à revoir sa manière de fonctionner, ou cela finira comme je l’ai déjà indiqué dans un bain de sang, ou avec plus de régîmes autoritaires car plus il y aura de misère et de désespoir et plus il y aura d’hommes providentiels.<br /> Mais je respecte votre point de vue, même si je ne suis pas du tout d’accord avec vous.
nathakzra35
Ça fait 15 ans que je dis que les écolos n’apportent pas de solution mais soulèvent seulement des problèmes. Mais ça fait surtout 15 ans que je dis que la solution est de limiter la population mondiale, en y instaurant des quotas. Oui je sais, c’est inhumain de penser ça, on me l’a répété pendant 15 ans. Mais au final le fond du problème vient de là. quand on voit que la population mondiale était de 1,8 milliards en 1920 (juste 100 ans) et qu’aujourd’hui nous sommes à 8 milliards… forcement les émissions carbone montent en flèche.
KlingonBrain
C’est l’énergie qui permet aujourd’hui à nos sociétés modernes de tenir, si demain il y a moins d’énergie disponible, il n’y aura tout simplement pas d’autre choix que de décroître.<br /> Pour ma part, je ne crois pas que le manque d’énergie sera le vrai problème de l’humanité.<br /> Il existe tout simplement trop de moyens d’en produire (ou plutôt d’en extraire), sans compter ceux qu’on va mettre au point dans le futur.<br /> Aussi, parce que nous sommes en mesure (et en train) de réaliser de gros gains en efficience dans l’utilisation, même si cela prendra du temps.<br /> L’énergie ne sera pas un problème, sauf si nous laissons la démographie nous échapper… ou les écologistes fermer les moyens de production les plus efficaces sur une base émotionnelle.<br /> A ce moment la, nous manquerons de tout et il n’existera aucune solution pour y échapper.<br /> Allez voir une conférence de Jean-Marc Jancovici, qui n’est ni plus ni moins que le créateur du bilan carbone utilisé maintenant dans les pays du monde entier.<br /> Allez voir une conférence d’Arthur Keller qui vous expliquera bien le côté systématique des problèmes à venir.<br /> Allez voir une conférence d’Aurélien Barrau, d’Aurore Stephant, etc…<br /> Abonnez-vous aux chaines Blast, Elucid, etc… qui font intervenir des spécialistes (économistes, chercheurs, experts, etc…)<br /> Si tous ces experts tirent le signal d’alarme, ne pensez-vous pas qu’il doit y avoir un problème ?<br /> Je connait tout cela. Et bien sûr qu’il y a un problème… et pour l’humanité, ce n’est ni le premier, ni le dernier.<br /> Mais l’enjeu c’est d’en tirer la bonne analyse pour aboutir aux bonnes solutions.<br /> Et pour cela d’éviter la récupération par des opportunistes qui ne le résoudront pas, car ils ne proposent pas les bonnes solutions.<br /> Puisque vous parlez de monsieur Jancovici, allez donc voir ce qu’il pense de l’arrêt des surgénérateurs sous la pression des écologistes.<br /> Quand on voit les potentialités des surgénérateurs et l’autonomie énergétique que cela nous aurait procuré, vous comprendrez mieux pourquoi les écologistes ne proposent pas les bonnes solutions, mais cherchent uniquement à tirer partie de la situation en exploitant l’émotionnel pour nous imposer leurs idées, leurs préceptes et leur mode de pensée philosophique.<br /> Pour finir, le problème est très simple : Nous sommes sur une terre qui offre des resources finies.<br /> La consommation de l’homme est finie. Elle peut être stabilisée, certainement diminuée, mais difficilement, et pas de façon infinie.<br /> Mais un autre facteur se multiplie avec le précédent, c’est la démographie. Et cette dernière augmente de façon vertigineuse et incontrôlée.<br /> C’est donc ce facteur qui représente à la fois le problème et la solution.<br /> Le seul point où vous avez raison, c’est qu’il sera très très compliqué de mettre tous les pays en ordre de marche dans une même direction, vu que l’occident ne s’est pas préoccupé du reste du monde depuis tout ce temps.<br /> En même temps, l’occident n’est peut être pas responsable de tous les problèmes de natalité du monde.<br /> Oui ce sera compliqué, car la natalité est liée à des causes diverses et nombreuses (Sociales, économiques, religieuses, culturelles) mais également à des enjeux de pouvoir (économiques, militaires).<br /> Mais il n’y a pas de solution crédible sans agir sur ce facteur la.<br /> Mais les faits et la réalité obligeront le monde à revoir sa manière de fonctionner, ou cela finira comme je l’ai déjà indiqué dans un bain de sang, ou avec plus de régîmes autoritaires car plus il y aura de misère et de désespoir et plus il y aura d’hommes providentiels.<br /> La encore, la vraie bombe à retardement est la démographie.<br /> La crise de l’Ukraine a montré que de nombreux pays ont une population qui dépasse déjà très largement leur capacité de production alimentaire.<br /> Et qu’il ne faudrait pas grand chose pour engendrer une grande famine.<br /> Mais j’attire votre attention sur le fait que les idées écologistes prônant un retour à la vie du 19ième siècle les engendreraient de manière certaine.<br /> Avant la machine, 70% de la population travaillait aux champs et l’humanité se nourrissait très péniblement.<br /> Grace à la machine, on se nourrit beaucoup mieux, et avec moins de 2% de la population occupée à cette tâche.<br /> Ce n’est qu’avec l’aide de la technologie qu’on peut espérer faire diminuer la population, donc solutionner le problème.<br /> Mais je respecte votre point de vue, même si je ne suis pas du tout d’accord avec vous.<br /> C’est un bon état d’esprit. Et bien sûr votre droit de ne pas partager mon point de vue.<br /> Une discussion à d’abord pour but d’échanger.
KlingonBrain
Ça fait 15 ans que je dis que les écolos n’apportent pas de solution mais soulèvent seulement des problèmes.<br /> Le raison est simple, le but d’un mouvement politique n’est pas de résoudre les problèmes, mais plutôt de s’en servir pour arriver au pouvoir et… imposer son idéologie à tous.<br /> J’encourage d’ailleurs les jeunes à ne pas s’arrêter à la propagande de façade, mais à creuser plus loin pour trouver les racines de toutes les influences qui composent cette idéologie et le genre de société qu’elle envisagerait et aussi le rapport qu’elle envisage par rapport à la liberté individuelle.<br /> Mais pour ce qui est des solutions, elles viennent en réalité de la société toute entière, et particulièrement les techniciens, chercheurs et ingénieurs.<br /> Et celles ci n’ont d’ailleurs pas commencé avec la « mode écologiste ».<br /> Mais ça fait surtout 15 ans que je dis que la solution est de limiter la population mondiale, en y instaurant des quotas. Oui je sais, c’est inhumain de penser ça, on me l’a répété pendant 15 ans. Mais au final le fond du problème vient de là. quand on voit que la population mondiale était de 1,8 milliards en 1920 (juste 100 ans) et qu’aujourd’hui nous sommes à 8 milliards… forcement les émissions carbone montent en flèche.<br /> Oui, il est évident que stabiliser et laisser diminuer progressivement la population mondiale est en réalité la seule et unique solution.<br /> On voit d’ailleurs mal pourquoi ce serait si inhumain de se limiter à 2 ou 3 enfants par couple.<br /> En occident, la majorité des femmes ne veulent pas en faire plus. Et c’est par choix, pas parce qu’on leur impose une limite.<br /> Mais imposer des quotas n’est pas si simple, et pas forcément la bonne solution. Cela s’est pratiqué en Chine… mais c’est possible parce que c’est une dictature.<br /> Il faut comprendre que dans certains pays, avoir beaucoup d’enfant est nécessaire pour pouvoir survivre dans ses vieux jours.<br /> L’augmentation de la population est également utilisé par la classe politique pour résoudre de nombreux problèmes économiques.<br /> Enfin, c’est une question qui a des implications militaires, car plus un pays compte d’habitants, plus il est puissant.<br /> Tout cela peut être résolu, par un système de protection social adapté (retraite, système de santé), mais aussi et surtout par la modernité, la machine et la robotisation qui vont rendre obsolète un grand nombre de ces raisons.<br /> Pourquoi les écologistes n’en parlent pas ? Parce que des que les gens auront compris que c’est la solution, plus personne ne voudra d’eux, ni de leurs idées d’un autre âge.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Idée cadeau | Insta360 X3 : une caméra spectaculaire
Epic propose une app pour transformer des objets réels en modèles 3D pour vos jeux
Twitter : la chasse aux spams a commencé... les pertes massives de followers avec !
Stockage en ligne : surprise, le Black Friday est prolongé chez pCloud ! (-85%)
La barre de son Bose TV Speaker chute à son prix le plus bas ce week-end !
The Mandalorian : on a une date de lancement pour la saison 3, et ce n’est pas si lointain
Découvrez le prix soldé de cet écran PC gaming très, très haut de gamme
Le premier trailer pour le prochain film Indiana Jones met un sérieux coup de fouet
Le smartphone Realme GT Master baisse de prix pour le week-end
Ça y est, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 a son trailer !
Haut de page