Steven Spielberg s'inquiète du succès des plateformes de streaming

Mathieu Grumiaux Contributeur
20 février 2019 à 18h40
0
Steven Spielberg

Dans un discours, le célèbre réalisateur s'est inquiété du sort des salles de cinéma face à la popularité grandissante des plateformes de streaming. Spielberg estime que la meilleure expérience d'un film ne peut se vivre que dans un cinéma.

Steven Spielberg est inquiet du succès foudroyant de Netflix ou d'Amazon Prime Video. Le réalisateur américain a donné un discours à l'occasion des CAS Awards (une cérémonie récompensant les professionnels du son au cinéma) et s'est placé en tant que défenseur des salles de cinéma.

Pour Spielberg, la salle de cinéma reste l'expérience unique de cinéma


« J'espère que nous continuons tous à croire que la plus grande contribution que nous puissions faire en tant que cinéastes est de donner au public l'expérience d'un film en salles » a t-il déclaré, en ajoutant au passage que les prix décernés durant cette cérémonie honoraient justement les artistes travaillant à produire une qualité audio disponible uniquement dans les salles obscures.

Steven Spielberg a par le passé exprimé ses doutes face au succès des plateformes de streaming. Dans une interview en 2018, le réalisateur expliquait qu'à ses yeux, un film disponible uniquement à la télévision ne pouvait pas recevoir d'Oscar. Cette année pourtant, Roma d'Alfonso Cuaron est en lice et favori pour remporter l'Oscar du meilleur film et n'est disponible que sur Netflix.

Une plus grande diversité dans les salles de cinéma


La position de Spielberg est paradoxale. Dans la même interview donnée en 2018, le réalisateur se plaignait de la logique des studios actuelle, consistant à abandonner des projets qualifiés d'auteur ou aux budgets moyens pour se concentrer uniquement sur des tentpoles, des productions aux moyens gigantesques (plus de 200 millions de dollars de budget). Le papa d'E.T. indiquait que ces projets modestes, parfois innovants, ne pouvaient plus être financés que par des entités comme Netflix ou Amazon, les seules à ouvrir leurs portes aux auteurs.

Les sites de streaming ne sont pas non plus les pourvoyeurs des salles de cinéma. Aux Etats-Unis, la fréquentation est restée stable durant les 20 dernières années. En France, les chiffres sont de 200 millions d'entrées vendues en 2018, un chiffre très légèrement en baisse par rapport à l'année précédente. On pourra néanmoins concéder à Steven Spielberg que l'année dernière, les spectateurs se sont déplacés en salles pour voir en majorité des blockbusters et sont de moins en moins curieux quant à des projets plus modestes et originaux.

Source : The Verge
23 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
scroll top