Une date de sortie annoncée pour le film d'animation The Lord of The Rings : The War of the Rohirrim

16 février 2022 à 10h15
10
© Warner Bros
© Warner Bros

Warner Bros. Animation et New Line Cinema sont au travail sur The Lord of the Rings : The War of the Rohirrim, un film d'animation dédié au Roi du Rohan, Helm Main-Marteau, qui donna son nom au célèbre Gouffre, théâtre de la bataille au cœur du film Les Deux Tours.

Le long-métrage, réalisé par Kenji Kamiyama, est décrit comme un « accompagnement » de la trilogie de Peter Jackson.

Mise à jour du 16/02/2022 à 10 h 00 : Selon Gizmodo, le film ne devrait finalement pas connaître de première diffusion mondiale avant le 12 avril 2024. Histoire de patienter, un premier artwork a été diffusé. Notez que celui-ci a été réalisé par les vétérans de Weta Workshop, et non par Sola, le studio d'animation qui sera en charge du film. On peut y apercevoir des Haradrim attaquant la capitale du Rohan, Edoras. Rappelons par ailleurs que le film ne sera pas lié à la série Amazon Les Anneaux de Pouvoir.

Un film Le Seigneur des Anneaux par un vétéran de l'animation

Voilà une annonce que l'on n'attendait pas. Alors que les yeux des fans du Seigneur des Anneaux sont tournés vers la future série Amazon, New Line Cinema et Warner Bros. Animation viennent de dévoiler The Lord of the Rings : The War of the Rohirrim. Il s'agira d'un film d'animation réalisé par le japonais Kenji Kamiyama, surtout habitué des œuvres futuristes (Ghost in the Shell: Stand Alone Complex, Ultraman, Ghost in the Shell SAC_2045…), avec Sola Entertainment côté animation.

Comme son nom le laisse deviner, l'intrigue suivra les cavaliers du Rohan, et plus spécifiquement le Roi Helm Main-Marteau. Evoqué rapidement dans les romans de Tolkien et aperçu en coup de vent dans le jeu vidéo Middle Earth : Shadow of War, c'est ce personnage et ses aventures qui donneront son nom au Gouffre de Helm. Le film se déroulera donc bien des décennies avant les aventures de la Communauté de l'Anneau et la fameuse bataille contre les Uruk-hai.

Une oeuvre indépendante liée à la trilogie de Jackson

Bien que le film prévu pour le cinéma pourra se savourer seul, le communiqué précise qu'il a été pensé comme un « accompagnement » aux films de Peter Jackson (qui vont avoir 20 ans… De rien pour le coup de vieux, c'est gratuit). Ainsi, des éléments visuels et narratifs seront partagés entre les deux entités.

Par ailleurs, Philippa Boyens, qui a travaillé sur les six films de Peter Jackson, sera à la consultation pour épauler Jeffrey Addiss et Will Matthews (The Dark Crystal: Age of Resistance) à l'écriture. Rendez-vous dans quelques mois pour une date de sortie et un trailer !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (10)

BraveHeart
Je préférais la première traduction, Poing de Marteau…
aGa
D’ailleurs dans la seconde traduction ce n’est plus « Gouffre de Helm » mais « Gorge de Helm ».
SlashDot2k19
N’empêche ils ont déjà 20 ans, mais ils n’ont pas pris un coup de vieux.<br /> On échappera au remake pour l’instant
BraveHeart
Helm’s Deep, donc cela se tient en français assez soutenu…<br /> Mais «&nbsp;Hammerhand&nbsp;» traduit par «&nbsp;Main-Marteau&nbsp;»??? …«&nbsp;Poing de Marteau&nbsp;» peut encore être usité, mais qui dirait en langage courant «&nbsp;Main Marteau&nbsp;»…? «&nbsp;Main Lourde&nbsp;», par exemple, ou «&nbsp;Soufflet d’enclume&nbsp;» (soufflet dans le sens de claque, ce qui permet en plus de jouer avec l’art de la forge), cela éloigne certes de la traduction littérale mais correspond bien à l’origine du surnom, le coup mortel qui a tué Freca…enfin bon, je ne suis pas traducteur mais parfois l’esprit me semble plus adapté que la forme…<br /> Pour halflings, traduit par semi-homme et devenu demi-homme, c’est pareil, une nouvelle traduction proposée avant demi-homme était midhomme, je trouvais cela pas mal car le -ling n’est pas dépréciatif mais induit une certaine familiarité.
HAL1
BraveHeart:<br /> Pour halflings, traduit par semi-homme et devenu demi-homme, c’est pareil, une nouvelle traduction proposée avant demi-homme était midhomme, je trouvais cela pas mal car le -ling n’est pas dépréciatif mais induit une certaine familiarité.<br /> Waow… Je préfère nettement «&nbsp;semi-homme&nbsp;» ou «&nbsp;midhomme&nbsp;» par rapport à «&nbsp;demi-homme&nbsp;», qui me semble loin de l’esprit de «&nbsp;halfling&nbsp;».
BraveHeart
J’avoue avoir une préférence pour Midhomme, cela fait plus familier que Semi-homme, semi n’étant guère dans l’usage courant mais appartient déjà à un registre soutenu…Midhomme cela correspondrait plus à l’esprit «&nbsp;demi-portion&nbsp;» («&nbsp;half-pint&nbsp;»), familier mais pas péjoratif.<br /> C’est dommage parce qu’à l’origine la nouvelle traduction devait comprendre plusieurs parlers régionaux, dont le français picard, pour refléter les expressions des divers acteurs (les hobbits ont un parler campagnard, les elfes un langage ancien soutenu, dans les dialogues de la Bouche de Sauron on devine qu’il est très ancien car son anglais est archaisant, et parfois même le parler change…Grand-Pas utilise un anglais plus campagnard qu’Aragorn, ceci afin de dissimuler ses origines)…bon je conçois, que la tâche était énorme, mais cela aurait eu de la classe, quand même
HAL1
BraveHeart:<br /> bon je conçois, que la tâche était énorme […]<br /> Probablement, oui. Mais on parle quand même d’un des livres les plus vendus au monde. Je pense que ça aurait valu la peine.<br /> J.R.R. Tolkien était un philologue, et cela se ressent fortement dans son oeuvre. Force est de constater que les traductions françaises ne sont pas à la hauteur. J’ai récemment lu la nouvelle traduction du Hobbit, et j’ai failli m’effondrer en sanglots. Quand on pense que «&nbsp;the edge of the Wild&nbsp;» a été traduit par quelque chose comme «&nbsp;la bordure de la Sauvagerie&nbsp;» et que «&nbsp;Grand-Pas&nbsp;» est devenu «&nbsp;l’Arpenteur&nbsp;» !
BraveHeart
La première traduction, celle de F.Ledoux, parfois décriée, est pourtant pour moi celle qui était la plus prometteuse, car il faut se replacer dans le contexte…il n’avait AUCUN matériel à sa disposition, et a parfois improvisé, de manière très pointue (Bywaters traduit par Lèzeau, nom de lieu-dits en France)…<br /> Et d’autres plus malchanceuses (Vala/Valar, le The anglais étant aussi bien singulier que pluriel, sachant que le Quenta Silmarillion n’était pas sorti, comment pouvait-il savoir ??)…idem quand il parle de la mort d’Elrond ou de Galadriel , il ne pouvait pas savoir que les elfes étaient immortels et a traduit departure-le départ- par un décès…ce qui est aussi le cas!!<br /> et puis mince, c’était le traducteur de Shakespeare, Dickens Poe et Brontë, bonjour le CV…
Urleur
Sa seras peut-être meilleur que la série surtout avec celui qui réalise, qui sait.
Alex-cavina
L’événement de ce film animation, c’est difficile comment le placer dans la chronologie dans le monde de Tolkien, je sais déjà que la série de seigneur des anneaux: les anneaux de pouvoir<br /> Le hobbit<br /> La trilogie de seigneur des anneaux.<br /> PS: après pour ce film sur les cavaliers de Rohan, je sais pas si il est entre bien avent la série ou entre la communauté de l’anneau et les deux tour sa reste savoir, je donne la chance
Voir tous les messages sur le forum