Test Jabra Elite 7 Pro : des écouteurs compacts aux excellents microphones, mais que vaut l'ANC ?

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
12 novembre 2021 à 12h10
1
Jabra Elite 7 Pro

Poursuivant sa route de marque atypique dans le domaine de
l'
écouteur true wireless , Jabra a dévoilé avec les Elite 7 Pro la quintessence de son savoir-faire en matière de microphones. Plus petits et plus compacts que la génération Elite 75T , les Elite 7 Pro ouvrent une nouvelle ère pour la marque et adoptent pour l'occasion une réduction de bruit active, le tout pour 200 euros. Toujours des écouteurs au top ?

Jabra Elite 7 Pro
  • Qualité des micro
  • Compacité
  • Application Sound+
  • Excellente autonomie générale
  • IP57
  • Bonne isolation passive
  • ANC es-tu là ?
  • Sonorité en stagnation

Encore plus petits

La force première de la nouvelle gamme Elite 7 est sa compacité. Ici, le gain de place est vraiment notable par rapport à la génération 75T (Jabra annonce une réduction de taille de 16 % pour seulement 5,4 g) et même par rapport aux petits Elite 3 que nous avons testés plus tôt cette année.

Pour faire simple, la marque a revu sa copie en redessinant la face interne des écouteurs, sans trop modifier l'épaisseur. Cela aux oreilles qui avaient un peu de mal avec les anciens produits encore un peu volumineux de trouver un produit enfin agréable. Le constructeur indique avoir travaillé sur 62 000 empreintes d'oreilles afin de trouver une forme plus universelle.

Jabra Elite 7 Pro

Le concept reste sur un simple « vissage en quart de tour dans l'oreille », avec une canule courte et des embouts classiques. Mais la différence est assez sensible, surtout lors de longues sessions d'écoute ou, plus simplement, pour un usage sportif. Les écouteurs résistent un peu mieux aux mouvements de tête par exemple, et sont certifiés IP57, c’est-à-dire totalement waterproof et résistant aux poussières. Les embouts en silicone, à base de gel, sont plutôt agréables, car ils limitent largement l'irritation.

Néanmoins, pour une utilisation vraiment sportive, Jabra privilégie l'usage des Elite 7 Active, semblables à leurs frères, mais avec un revêtement plus accrocheur (donc, une meilleure tenue) et résistant à la sueur.

Jabra Elite 7 Pro
À gauche, les anciens écouteurs 75T, à droite, les nouveaux Elite 7 Pro

Sur la fabrication, rien à dire. Jabra s'est légèrement assagi avec ce design plus discret, mais la conception reste tout à fait correcte. Elle n'est pas premium à proprement parler, mais très bonne pour des écouteurs à ce tarif.

La boîte de charge, quant à elle, ne gagne pas en compacité. Au contraire, sa disposition légèrement différente semble lui donner un peu d'embonpoint. Reste que la qualité de fabrication est tout à fait bonne, la charge sans-fil est là et ce modèle peut toujours se glisser dans pratiquement toutes les poches.

Bonne application, des commandes en régression

Le couple écouteurs Jabra/Application Sound+ donne habituellement de bons résultats. Si Jabra reprend globalement la recette, il tombe dans une certaine régression en voulant, peut-être, la simplifier.

Fidèle à son crédo tout en boutons (notamment pour l'usage sportif ou pour l'utilisation sous l'eau), Jabra intègre un large panneau cliquable à l'arrière de chaque écouteur.

Jabra Elite 7 Pro
  • Écouteur droit : un clic pour lecture/pause, deux clics pour la piste suivante, trois clics pour la piste précédente/début de piste, appui long pour augmenter le volume
  • Écouteur gauche : un clic pour le changement de mode de réduction, deux clics pour l'appel à l'assistant par défaut. Appui long pour diminuer le volume
Jabra Elite 7 Pro

Les écouteurs sont toujours dotés de capteurs de proximité (désactivables) afin de déclencher la pause ou la lecture automatiquement. Notons que, dans une des versions (maintenant obsolète) de notre firmware, le réglage de volume ne semblait pas fonctionner. Nous avons pris cela pour un régression dans les commandes, alors qu'il s'agissait d'un bug.

L'application Sound+ est toujours très bien pensée, car assez claire et dotée d'options fort pratiques. Sur la fenêtre principale, le niveau de charge du boîtier ainsi que celui des écouteurs sont affichés clairement. En dessous, il est possible de basculer entre les différents modes de réduction. Nous pouvons déjà voir que, de base, la réduction de bruit n'est pas mise en avant, cela pour une raison bien précise (que nous verrons un peu plus tard).

Heureusement, le constructeur a conservé l'égalisation cinq bandes, avec ses profils prédéfinis. De même, le widget Soundscape, qui permet
de générer des bruits de nature ou d'autres sons, est là lui aussi.

Jabra Elite 7 Pro

Pour le reste, les options plus avancées sont cachées dans les réglages (bouton cranté en haut à droite). Énormément de petites fonctions et autres automatismes sont présents, comme les appels par exemple (retour du son de notre voix, etc.), ou encore la possibilité de retrouver ses écouteurs en les faisant siffler. Ces réglages avancés sont présentés de manière bien anarchique, mais il est assez rare d'y revenir dedans une fois les écouteurs bien configurés. Les commandes sont également réglables, mais Jabra n'autorise malheureusement ni les appuis longs ni les réglages de volume.

En bref, Jabra n'apporte rien de nouveau, mais cela n'enlève rien à l'immense qualité de l'application.

Enfin le dual mono, multipoint à l'affut

Grande spécialité de la marque avec ses écouteurs, la connexion multipoint a presque été conservée, puisqu'arrivera très prochainement dans une mise à jour. Nous avons toutefois pu (étrangement) expérimenter cette fonction sur une ancienne version du firmware, ce qui semblait en l'état être un bug. Surtout, les Elite 7 Pro passent enfin à un mode de connexion en sniffing et délaissent donc le principe d'écouteur
maître et d'écouteur esclave. Les deux sont donc utilisables en mono. Bien sûr, pour garder une certaine stabilité de connexion, Jabra reste campé sur sa classique doublette de codecs : SBC et AAC .

Jabra Elite 7 Pro

Sans surprise, le constructeur est toujours aussi performant sur la qualité de connexion. Les Elite 7 Pro sont parfaitement stables à l'usage et dotés d'une très bonne portée.

Une isolation active ? Vraiment ?

Sans insister à ce point sur cette fonction, Jabra propose une réduction de bruit active sur sa gamme Elite 7. Certes, celle-ci est annoncée comme moins poussée que sur les Elite 85T , mais la marque promet au moins de réduire la plupart des bruits et de s'adapter à certains types de situations.

Autant le dire tout de suite, cette fonction est plus que décevante.

Le principe est assez simple, il ne s'agit pas d'une réduction de bruit automatique comme ce que nous connaissons, qui reposerait sur une structure hybride (que 99 % des écouteurs ANC utilisent), avec un microphone à l'extérieur, un à l'intérieur et une puce monitorant le tout.

Non, ici Jabra intègre le même principe que la récente mise à jour sur les 75T. Dans l'application, il faut aller chercher le calibrage de l'ANC et jouer avec une sorte de barre de réglage pour définir la meilleure isolation selon la situation.

Jabra Elite 7 Pro

Malgré nos nombreux essais avec de nombreux types de sons - allant du bruit rose de 20 Hz à 20 kHz, en passant par de très simples sons purs à 100 Hz, sans oublier des bruits classiques comme un moteur d'avion, souffle de ventilateur ou bruit de rue – nous ne sommes jamais parvenus à obtenir un résultat ne serait-ce qu'un minimum satisfaisant.

Nous avons tenté à l'oreille, mais également à la mesure, cela pendant de longues heures (sans exagérer), sans oublier de mettre à jour la version du firmware et en testant sur plusieurs smartphones . Au mieux, nous avons peut-être obtenu quelques résultats dans les basses et les médiums dans de rares situations, mais de manière trop inconsistante pour l'affirmer. Forcément, votre serviteur a fait tourner cette fonction sur d'autres paires d'oreilles que la sienne, pour un résultat malheureusement semblable.

Jusqu'à preuve du contraire donc, cette réduction de bruit relève de l'anecdotique.

Il faut toutefois tempérer cette déception, en remarquant que l'isolation passive, si elle n'est pas la plus extraordinaire concernant les médiums et haut-médiums, est déjà fonctionnelle dans les basses, à condition de parfaitement placer les écouteurs et de choisir les bons embouts.

Le mode Hearthrough (retour sonore) prend une direction un peu différente, puisque sa tendance est justement d'amplifier légèrement les sons, en tous cas dans son réglage de base (au max). Il est préférable de
légèrement baisser sa jauge pour un résultat plus naturel. Comme souvent, les aigus restent assez sabrés, mais les Elite 7 Pro sont tout à fait utilisables dans ce mode.

Les microphones en mode pro

Largement plébiscités pour la qualité de leurs microphones, les Elite 7 Pro mettent surtout en avant le principe de conduction osseuse, cela afin d'encore mieux reconnaître la voix. Cette technologie n'est pas totalement
nouvelle, elle est déjà implémentée aux Sony WF-1000Xm4 par exemple (qui n'étaient déjà pas les premiers à adopter le procédé).

Le soin apporté par Jabra paye, puisque la captation en milieu calme est clairement ce qui se fait de mieux en la matière. Nous avons à la fois testé la qualité en appel et en visioconférence. Dans tous les usages, nous sommes clairement au max de ce que peut proposer le Bluetooth. La voix est d'un très grand naturel et les microphones parviennent à capter la moindre inflexion.

Jabra Elite 7 Pro

En testant les Elite 7 Pro dans une rue particulièrement bruyante, nous avons tenté de pousser très loin l'isolation de la voix. Le choix (ou la limite de Jabra) est ici fait de ne pas aller trop loin dans la réduction de bruit. Les sons extérieurs sont toujours là, atténués, mais loin d'être annihilés. En revanche, même si elle n'est pas aussi claire qu'en milieu calme, la voix reste toujours parfaitement intelligible, presque sans accroc. Nous n'avons pas non plus eu de problèmes liés au vent.

En bref, s'ils ne sont pas les écouteurs parfaits sur ce plan, les Jabra font partie des meilleurs du genre.

Autonomie optimisée

Sur l'autonomie, la progression est bien là par rapport à la génération précédente. Jabra annonce 9 heures en simple charge, et jusqu'à 35 heures en comptant le boîtier.

Jabra Elite 7 Pro

En pratique, nous sommes parvenus (sans ANC) autour des 8 heures 30 en simple charge, pas plus. En comptant le boîtier, sans avoir les yeux sur
le chronomètre, nous pouvons compter sur environ 32 heures, ce qui place déjà les écouteurs dans le haut du panier.

Un son plus équilibré selon les goûts et les morphologies

Habituellement, les Jabra sont des écouteurs portés sur les basses, parfois de manière très prononcée. Les Elite 3 avaient toutefois amorcé
un virage, virage qui se retrouve d'autant plus ici. Notons que l'ensemble
repose sur un transducteur de 6 mm, une taille assez classique pour ce type d'écouteur.

Petite surprise donc avec les Elite 7 Pro, puisque la signature sonore n'est clairement plus dans l'exagération, même si une accentuation est bien là. Pour faire simple, Jabra pousse toujours dans les basses fréquences, mais sous la forme d'une pente régulière, qui descend jusqu'aux médiums (environ 10 dB). Pour le reste, le modèle reste assez équilibré, puisque les creux et les pics habituels sont plutôt contenus. Il n'y a pas de brillance excessive, ou de petites envolées stridentes.

Jabra Elite 7 Pro

Le son est ainsi plus équilibré, mais aussi moins percutant et tranchant que les Elite 75T. Ce son est également moins vivant et moins large, mais plus profond. À ce titre, si l'équilibre est supérieur, la qualité technique du driver n'est pas spécialement meilleure.

Les amoureux des précédents Jabra pourront être déçus par ce parti pris plus sage. À l'inverse, ceux que la signature sonore plus expressive avait rebutés pourraient trouver leur bonheur.

Le son des Jabra Elite 7 Pro est moins fatigant, ce qui est déjà une qualité. On ne va pas crier au génie sur la qualité sonore, car celle-ci est dans la moyenne des écouteurs true wireless à 150-200 euros, mais ne progresse pas vraiment. Comme souvent, le principal défaut des écouteurs est à
chercher du côté des aigus, manquant encore de maîtrise. Ce point constitue un défaut récurrent des écouteurs sans-fil, et un plafond de verre pour faire la différence entre un bon et un excellent son.

Jabra Elite 7 Pro

Les Jabra Elite 7 Pro sont donc des écouteurs polyvalents, à la sonorité assez équilibrée, légèrement chaude. Un produit plutôt passe-partout, à défaut de rouler techniquement sur la concurrence.

L'avis de Clubic

Toujours bien conçus et waterproof, encore plus petits, plus confortables, les Jabra Elite 7 Pro appuient plus encore sur ce qui faisait la force des 65T et 75T.

Si quelques stagnations sont à déplorer, la formule fonctionne toujours très bien et l'excellente qualité des microphones accentue la polyvalence du produit. À l'inverse, l'introduction d'une réduction de bruit active totalement tronquée interpelle vraiment.

Avec une sonorité plus équilibrée qu'auparavant et une autonomie en hausse, les Elite 7 Pro présentent une légère évolution technique sur les anciens modèles. Pour une telle différence de prix, les Elite 3 restent clairement un meilleur rapport qualité-prix.

Jabra Elite 7 Pro

8

Nouvelle version des écouteurs Jabra, et une expérience toujours aussi simple et complète. Des progrès sont bien là, au milieu de quelques stagnations et étrangetés, mais les Elite 7 Pro n'en sont pas moins d'excellents écouteurs adaptés à toutes les situations.

Les plus

  • Qualité des micro
  • Compacité
  • Application Sound+
  • Excellente autonomie générale
  • IP57
  • Bonne isolation passive

Les moins

  • ANC es-tu là ?
  • Sonorité en stagnation

Construction 8

Confort 8

Ergonomie 8

Isolation 7

Autonomie 8

Son 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
edel79
Avez-vous vraiment testé le modèle 7 pro ?<br /> Je les ai, et je n’ai pas de compatibilité multiplient pour le moment (c’est censé venir dans une prochaine mise à jour de firmware), en revanche je peux bien contrôler le volume par appui long sur les écouteurs. Il est vrai que cette fonction de contrôle du volume ne peut pas être programmée autrement, mais elle est bien présente.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les téléviseurs Sony reçoivent une mise à jour qui officialise le VRR et le HGiG
Apple aurait pu inspirer Nothing ? C'est ce que laissent penser ces images de prototype d'Airpods
Audio-Technica dévoile les ATH-SQ1TW, de nouveaux intras disponibles dans de nombreux coloris
Nothing annonce la neutralité carbone et une nouvelle déclinaison noire pour ses écouteurs Ear (1)
Sonos dévoile accidentellement un nouveau produit via son application. L'avez-vous vu ?
Pilote de drones ? Nous vous déconseillons d'acheter un Google Pixel 6
La 8K sur vos téléviseurs pour bientôt ? DVB publie les premières spécificités pour les tuners UHD 8K
L’armée française présente ses innovations technologiques ce week-end au Forum Innovation Défense
Le nouveau SoC MediaTek Pentonic 2000 est le premier processeur TV 7 nm à lire le 8K 120Hz
Samsung et Sony verront-ils leurs gammes de téléviseurs s'étoffer de modèles QD-OLED en 2022 ?
Haut de page