Crypto-monnaie : l'escroquerie mondiale évaluée à 14 milliards en 2022, l'arnaque à la fausse crypto en tête

Vincent Touveneau
Par Vincent Touveneau, Cryptomonnaies.
Publié le 09 janvier 2022 à 17h40
Hacker argent

La firme d’analyse financière Chainalysis a donné son verdict pour 2021, année mouvementée dans le domaine de la crypto-monnaie. Elle constate que 14 milliards de dollars ont été détournés de façon frauduleuse, alors que les transferts d’actifs licites ont augmenté de plus de 567 % par rapport à 2020.

Les techniques de vol sont variées, mais ce sont les arnaques aux particuliers qui ont généré le plus de revenus en 2021.

Les demandes de rançons ou “rug pull” : des arnaques très diversifiées

Les arnaques à la crypto-monnaie ont presque doublé par rapport à 2020, année durant laquelle 7,8 milliards de dollars avaient été dérobés – mais c’est sans compter le nombre d’utilisateurs de crypto qui a explosé cette année. Parmi les crimes les plus courants, on peut citer les arnaques sur les réseaux sociaux, les piratages de comptes, et les achats illégaux sur le dark web.

D’autres tendances se confirment, comme la création de plateformes cryptos qui semblent tout à fait légitimes… avant que leur fondateur ne s'en aille avec la caisse. Le fondateur de Thodex, une plateforme de trading turque, a par exemple fui le pays en bloquant plus de deux milliards de dollars en avril 2021. L’homme est toujours recherché par Interpol et 400 000 membres du site attendent le retour de leurs fonds. Lorsque des milliers d’investisseurs concentrent leurs actifs sur ce genre de projet qui paraît pourtant honnête au premier abord mais se révèle être une arnaque, on appelle cela un « rug pull ». Le terme renvoie à une image précise : tirer (« pull ») brutalement le tapis (« rug ») sur lequel se tient quelqu'un afin de le ou la faire tomber. Nul doute que l'expression prend tout son sens pour les victimes de ces arnaques.

Le blanchiment d’argent, qui coûte entre 800 milliards et 2 trilliards de dollars par an, ne représente qu’une petite portion des crimes financiers de la crypto-sphère, indiquent les Nations Unies. Les demandes de rançons sont aussi une source de revenus pour les criminels. Deux plateformes russes nommées Suex et Chatex ont été sanctionnées par l’OFAC, une autorité financière US, car elles recevaient des fonds illicites en crypto cette année.

Les faiblesses de la finance décentralisée pointées du doigt

Alors que les crypto-monnaies entrent progressivement dans l’ère des audits et de la régulation, le fonctionnement de la finance décentralisée garde encore des allures de Far West. En effet, de nombreux vols de fonds et de données sont commis sur des plateformes qui n’ont pas toujours les moyens de rembourser les victimes. Parmi les plateformes dévalisées en 2021, on peut citer Badger DAO (120 millions de dollars) ou BitMart (150 millions de dollars). 

Le fait est que la plupart de ces plateformes ne sont pas encore régulées et qu’il est difficile de tracer leurs transactions, contrairement aux banques qui proposent des garanties à leurs investisseurs en cas de vol ou d'arnaque.

Source : NeoWin

Vincent Touveneau
Par Vincent Touveneau
Cryptomonnaies

Globe-trotter qui ne quitte pas son bloc-notes. La musique dans la peau, avec un penchant pour l'actu crypto.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
tux.le.vrai

L’escroquerie est bien plus importante, car c’est
Sans compter toutes les moins values cumulées des gogos invités à donner leur l’argent,
attirés par par tous ceux qui disent que les crypto c’est bien,
pour pouvoir réaliser des plus values sur leur dos ! :japanese_ogre:

:rofl:

_Reg24

Oh oui, on s’est fait infecté au taf, résultat, 40 personnes qui ne peuvent plus bosser pendant une après midi (backup rétablis le lendemain), le patron était franc fous, car il n’a pas pu encaisser 40x4x160 CHF, donc une connerie a plus de 25k CHF.

benben99

À la base les crypto-« monnaies » sont une escroquerie… donc qui est surpris?

La seule valeur supportant les crypto c’est le gaspillage d’électricité.

benben99

En effet, Tesla est présentement dans une énorme bulle.

vinicss

Qu’on trouve ridicule sa valorisation, Tesla produit et vend quelque chose de concret et le marché de la voiture électrique est réel et loin d’être actuellement saturé,

pecore

Et a coté de cela on trouve ce genre d’articles qui estiment à 0.34% le pourcentage de transactions illicites liées au cryptos. Cherchez l’erreur.

mikrocefal

pour un produit « ultra sûr » ça la fout mal , j’ai que des mots désagréables qui me viennent à l’esprit …

yoda_net

« Et a coté de cela on trouve ce genre de d’articles qui estiment à 0.34% le pourcentage de transactions illicites liées au cryptos. Cherchez l’erreur. »

Peut-être parce que le vol de crypto est différent du blanchiment d’argent…

benben99

En fait la crypto, c’est comme un casino géant ou tu paries ton argent à la roulette. Et comme les casinos et autres endroits ou technologies douteuses, ca sert évidemment pour le blanchiment d’argent.

ar-s

La crypto c’est très spéculatif, qui ne le sais pas ? Si tu veux ne pas couiner, faut selon moi :

  • Être prêt à perdre ce que tu investis (comme au casino…)

  • Miser sur le long terme en plaçant tes billes dans des valeurs (relativement) sûres.
    Et évidement faut garder un œil sur le cours des marchés au cas ou.

  • Pour ma part j’ai gagné 300 € en minant avec ma 1080… Pas de chichi, pas de risque.
    ça prend du temps, mais je suis pas pressé et je n’ai rien investi.

  • On a aussi investi 2000 € sur du long terme dans quelques cryptos, je précise que c’est une somme énorme pour nous. Peut-être qu’on va les perdre, peut-être qu’on va les doubler ou plus… On verra ça dans quelques années mais comparer au 0,xx % d’un placement bancaire on a tenté le coup.