Xbox Series X : la rétrocompatibilité passée au crible

Colin Golberg
Chef de rubrique hardware, mobile & gaming
12 octobre 2020 à 16h52
17

S'il est une fonction des plus mise en avant par Microsoft sur ses nouvelles consoles next-gen (Xbox Series X et S), c'est bien la rétrocompatibilité. Excellent élève en la matière, la firme de Redmond proposera, dès le 10 novembre, une rétrocompatibilité avec des milliers de titres Xbox One, Xbox 360 et même Xbox. Le hardware ne devrait pas non plus être oublié, avec une compatibilité descendante presque complète.

Précisons tout de même que le modèle que nous avons testé embarque un logiciel non définitif. Microsoft publiera des mises à jour régulièrement d'ici le 10 novembre, et l'état actuel des choses n'est pas forcément représentatif de la qualité finale du logiciel retail.

Arrivée à la rédaction il y a une grosse semaine, la Xbox Series X continue de dévoiler ses secrets. Nous avons déjà pu revenir sur Quick Resume, une des fonctionnalités phares de cette nouvelle génération de console Microsoft. Aujourd'hui, attardons-nous sur la rétrocompatibilité avec les titres des consoles « old-gen ».

Des performances et un rendu très convaincants

Microsoft s'est fait pour mission de préserver notre héritage vidéo-ludique, et pour cela propose une compatibilité descendante des plus impressionnantes. C'est à l'E3 2015 que la firme avait annoncé la rétrocompatibilité Xbox 360 sur la Xbox One, avant d'étendre celle-ci à certains jeux de la Xbox première du nom. Aujourd'hui la firme de Redmond tâche de porter la quasi intégralité de son catalogue Xbox One sur ses nouveaux bébés, et nos premiers tests sont très convaincants.

A l'inverse de Sony avec sa PS5 qui devrait émuler le hardware de la PS4 (en réduisant les fréquences des CPU/GPU), la Xbox Series X utilise sa pleine puissance pour améliorer les jeux de générations précédentes. La technologie de Microsoft permet d'améliorer la résolution jusqu'à la 4K grâce à la méthode Heutchy, d'appliquer un filtrage anisotropique pour affiner les textures d'origine et de booster le framerate de 30 à 60 fps, parfois même de 60 à 120 sur les TV/écrans compatibles… Microsoft a aussi mis en place une technologie d'auto-HDR, permettant d'ajouter le support du HDR à des jeux conçus près de 20 ans auparavant, bien avant que cette technologie n'existe. Au final les jeux compatibles proposent des couleurs plus vives et agréables face aux standards modernes. Le rendu sur Banjo-Tooie, titre Nintendo 64 porté sur Xbox 360, dans notre vidéo ci-dessus en est un excellent exemple.

Les jeux Xbox One ne sont pas en reste, avec par exemple, Monster Hunter World qui permet de jouer en mode "Resolution" (4K) avec 60 images/sec stables, chose impossible même sur Xbox One X. Le SSD de la Xbox Series X permet également de réduire drastiquement les temps de chargement, comme vous pouvez le constater sur notre vidéo avec Destiny 2, titre connu pour ses écrans de chargement à rallonge. Enfin, de nombreux jeux devraient recevoir des mises à jour pour améliorer leurs performances sur les Xbox Series X|S.

Une rétrocompatibilité qui concerne également le hardware

Avec son label Designed for Xbox, Microsoft garantie la compatibilité du matériel sur l'ensemble des consoles Xbox. Les constructeurs tiers ont donc la possibilité de mettre à jour leurs accessoires d'ici la sortie des consoles next-gen, pour garantir une compatibilité optimale day 1.

Sur nos premiers tests, nous avons pu sans aucun problème jouer avec une manette Xbox One S, et utiliser notre casque sans fil Logitech G935.

Les joueurs Xbox devraient donc logiquement pouvoir passer à la nouvelle génération tout en douceur, sans devoir repasser à la caisse pour jouer à plusieurs sur le canapé.

Modifié le 15/10/2020 à 11h23
17
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
scroll top