Meta Quest 3, vers une version "bon marché" du Quest Pro ?

Robin Lamorlette
Publié le 03 février 2023 à 17h15
© Meta
© Meta

Le successeur du casque VR best-seller de Meta partagerait quelques caractéristiques du modèle le plus onéreux du groupe.

C'est en tout cas ce qu'a indiqué le grand patron de Meta, Mark Zuckerberg, à l'occasion du dernier appel aux investisseurs. Cheval de bataille du Quest Pro, la technologie Meta Reality permettant l'utilisation de la réalité augmentée serait notamment présente dans le prochain modèle destiné au grand public.

Une réalité Meta

« L'écosystème Réalité Mixte est relativement jeune, mais je pense qu'il va beaucoup grandir dans les prochaines années », a ainsi déclaré Mark Zuckerberg durant un appel aux investisseurs tenu cette semaine. « Plus tard cette année, nous allons lancer notre prochain casque à destination des consommateurs, qui comportera la technologie Meta Reality. J'estime en effet que cela permettra d'établir la technologie comme la base de tous les casques VR à l'avenir, et bien sûr également pour les lunettes de réalité augmentée. »

Le programme est en tout cas annoncé pour le futur de la branche réalité mixte de Meta. Nous avons ainsi la confirmation que le successeur du fameux Quest 2 arrivera, jusqu'à nouvel ordre, en fin d'année 2023. Mark Zuckerberg a également avancé un prix oscillant entre 300 et 500 dollars. Soit une nette différence par rapport au Quest Pro, affiché au tarif prohibitif de 1 799 euros.

Mais comment ça va se présenter en… réalité ?

Reste encore à voir comment une telle technologie pourra être intégrée au Quest 3, tout en permettant une telle fourchette de prix. Sur le Quest Pro, la réalité mixte est, pour rappel, rendue possible grâce à la combinaison de deux caméras visant à reconstruire le champ de vision réel en 3D.

De récents rapports indiquaient que le prochain Meta Quest grand public intégrerait de son côté un capteur de profondeur pour mesurer l'espace devant soi, et potentiellement supporter le suivi du mouvement des mains. L'enthousiasme autour de la présence de la technologie Meta Reality sur le Quest 3 est toutefois à pondérer, étant donné les retours assez mitigés vis-à-vis de son application sur le Quest Pro.

Quoi qu'il en soit, le Quest 3 devrait en toute vraisemblance présenter de nettes améliorations par rapport au Quest 2 notamment du côté de la résolution, de la qualité d'affichage et des performances, embarquant un processeur Qualcomm plus puissant. De même, il devrait se montrer plus compact et léger grâce à des lentilles « pancakes », permettant l'installation de panneaux moins volumineux.

Source : Meta

Robin Lamorlette
Par Robin Lamorlette

Fan absolu de tech, de films/séries, d'heroic-fantasy/SF et de jeux vidéos type RPG, FPS et hack&slash qui se shoote à coups de lore sur Star Wars, The Witcher, Cyberpunk, Game of Thrones et Donjons & Dragons/Baldur's Gate 3.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Ezechiellydian

Quid des écrans OLED comme les rumeurs en parlent ?

Mx34

Ce que n’a pas encore compris Mark c’est que pour que ça marche, il faut faire comme les consoliers et vendre le matériel sans marge.
Parce qu’au prix actuel ça va pas décoller son truc.

crush56

C’est pas compliqué, on s’en tape pas mal de pass-through, du facial tracking ou de toute autre connerie.
Faites nous un quest 2 amélioré, Meilleure résolution, meilleur FOV, éventuellement de l’eye tracking pour du rendu foveal. Si possible une prise display port pour avoir une vraie compatibilité link.
Qu’ils prennent exemple sur le psvr 2

austinlolo

« Qu’ils prennent exemple sur le PSVR 2 »… mais le fil en moins !
C’est ce qui fait toute la différence, la liberté de mouvement.

J’ai le Quest 2, j’attends le Quest 3 (pas trop impatiemment parce que je viens d’avoir le 2), voir l’amélioration des perfs, et la prise en compte dans les jeux et autres expériences VR. Mais de ce que je vois avec le 2, je ne pourrais qu’être emballé !

Avec un peu de chance, je pourrai m’offrir le 3, et refiler le 2 à ma femme. hihi

flonc

Heureusement, mark lit les commentaires de clubic et va réaliser son erreur. Il va même t’embaucher chef stratégiste :joy:

Korgen

Pour le rendu foveal, le fov et la résolution je suis 100% d’accord avec toi. Par contre le pass through, le facial tracking et toutes ces conneries, non on s’en tape pas. Ce sont des fonctionnalités prisées dans le domaine professionnel.

Le PSVR 2 en exemple, non merci. Sony n’a toujours pas compris que le système de halo strap est à chier.

crush56

Oui mais justement le quest 3 (et ses prédécesseurs) n’ont pas réellement vocations à venir empièter sur le marcher du monde professionnel. D’autres casques hors de prix sont là hors ça (dont le quest pro).
La cible des quest à la base c’est quand même le grand public et les gamer avec un tarif très attractif

crush56

C’est vrai que s’entortiller dans le câble ça peut être usant à la longue :sweat_smile:

ChezDebarras

je ne suis pas persuadé que meta fasse beaucoup de marge sur le quest 2.
Ils avaient envisagé à un moment de vendre une version du quest sans l’obligation d’avoir un compte facebook, mais pour 100 dollars de plus.

Korgen

Il ne faut pas confondre ciblage décidé par des marketteux et réalité du marché.
Selon toi entre 2 produits similaires mais aux prix allant du simple au triple, lequel sera choisi par les entreprises ? Le moins cher. Les entreprises sont là pour faire de l’argent, investissement minimum = marge plus importante.
C’est pas pour rien que les Quest 1 et 2 sont très prisés dans le domaine pro, bien plus que Index ou autre. Pour investir plus de 1500 eurodollars dans un casque vr il faut une grosse valeur ajoutée. Si cette valeur ajoutée n’est pas utile pour l’utilisation qu’une entreprise veut faire, elle se rabattra sur un produit bien moins cher.
Il ne faut pas non plus oublier que le succès des Quest 1 et 2 est en grande partie imputable aux entreprises. C’est grâce à elles qu’on a certaines fonctionnalités car conçues en premier lieu pour elles.