L'Ohio rétropédale et n'acceptera désormais plus de Bitcoins pour le paiement des impôts

Bastien Contreras Contributeur
04 octobre 2019 à 16h28
0
Bitcoin

L'État américain de l'Ohio est revenu sur son innovation. Moins d'un an après avoir lancé un service permettant aux entreprises de régler leurs impôts en Bitcoins, il a finalement décidé de suspendre le site dédié à cette opération. Principalement pour des raisons juridiques, mais aussi à cause du manque de succès rencontré par la plateforme.

En novembre 2018, l'État de l'Ohio (États-Unis) a annoncé le lancement d'un nouveau service destiné aux entreprises présentes sur son territoire. Celles-ci pouvaient ainsi se rendre sur le site OhioCrypto.com, afin de payer leurs impôts via un versement en Bitcoins. Le programme était alors placé sous la responsabilité de Josh Mandel, trésorier de l'État.

Pas conforme à la législation de l'État

Mais depuis le début de l'année, le poste a changé de visage et est dorénavant occupé par Robert Sprague, qui ne partage pas l'enthousiasme de son prédécesseur. Et ce mercredi, le fonctionnaire a décidé de suspendre immédiatement le service. Pour justifier son action, le nouveau trésorier a brandi l'argument juridique : « Nous devons nous assurer que tout nouveau processus mis en place, tel que OhioCrypto.com, est en conformité avec la loi de l'Ohio ».


Dans le détail, Sprague a expliqué qu'une telle plateforme nécessitait l'accord préalable du Board of Deposit de l'État, conseil chargé de désigner et de réguler les institutions collectant l'argent public. De plus, il a indiqué qu'en tant que « dispositif de transaction financière », le portail BitPay, fournisseur pour la plateforme OhioCrypto.com, aurait dû faire l'objet d'une sélection par appel d'offres.

Faible engouement pour le paiement des impôts en Bitcoins

Cependant, une autre raison a pu inciter Robert Sprague à mettre fin au dispositif. Car dix mois après le lancement du site, moins de dix entreprises s'en sont servi pour régler leurs impôts via la cryptomonnaie.


Par conséquent, en attendant l'avis du procureur général de l'Ohio, la plateforme est à présent inaccessible. Si elles se rendent sur le site, les entreprises sont alors automatiquement redirigées vers celui du trésorier de l'État, où elles peuvent retrouver les démarches traditionnelles pour payer leur dû.

Source : Cointelegraph
Modifié le 04/10/2019 à 17h01
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Porn : Macron veut
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top