L'Ohio rétropédale et n'acceptera désormais plus de Bitcoins pour le paiement des impôts

04 octobre 2019 à 16h28
1
Bitcoin

L'État américain de l'Ohio est revenu sur son innovation. Moins d'un an après avoir lancé un service permettant aux entreprises de régler leurs impôts en Bitcoins, il a finalement décidé de suspendre le site dédié à cette opération. Principalement pour des raisons juridiques, mais aussi à cause du manque de succès rencontré par la plateforme.

En novembre 2018, l'État de l'Ohio (États-Unis) a annoncé le lancement d'un nouveau service destiné aux entreprises présentes sur son territoire. Celles-ci pouvaient ainsi se rendre sur le site OhioCrypto.com, afin de payer leurs impôts via un versement en Bitcoins. Le programme était alors placé sous la responsabilité de Josh Mandel, trésorier de l'État.

Pas conforme à la législation de l'État

Mais depuis le début de l'année, le poste a changé de visage et est dorénavant occupé par Robert Sprague, qui ne partage pas l'enthousiasme de son prédécesseur. Et ce mercredi, le fonctionnaire a décidé de suspendre immédiatement le service. Pour justifier son action, le nouveau trésorier a brandi l'argument juridique : « Nous devons nous assurer que tout nouveau processus mis en place, tel que OhioCrypto.com, est en conformité avec la loi de l'Ohio ».


Dans le détail, Sprague a expliqué qu'une telle plateforme nécessitait l'accord préalable du Board of Deposit de l'État, conseil chargé de désigner et de réguler les institutions collectant l'argent public. De plus, il a indiqué qu'en tant que « dispositif de transaction financière », le portail BitPay, fournisseur pour la plateforme OhioCrypto.com, aurait dû faire l'objet d'une sélection par appel d'offres.

Faible engouement pour le paiement des impôts en Bitcoins

Cependant, une autre raison a pu inciter Robert Sprague à mettre fin au dispositif. Car dix mois après le lancement du site, moins de dix entreprises s'en sont servi pour régler leurs impôts via la cryptomonnaie.


Par conséquent, en attendant l'avis du procureur général de l'Ohio, la plateforme est à présent inaccessible. Si elles se rendent sur le site, les entreprises sont alors automatiquement redirigées vers celui du trésorier de l'État, où elles peuvent retrouver les démarches traditionnelles pour payer leur dû.

Source : Cointelegraph
Modifié le 04/10/2019 à 17h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Malwarebytes annonce avoir aussi été touchée par les même pirates de l'affaire SolarWinds
Soldes Cdiscount : 7 promotions sur le high-tech à saisir avant minuit
Trump gracie A.Levandowski, inculpé pour vol de documents secrets portant sur la voiture autonome Google
Test Sony KD-48A9 : un petit téléviseur OLED qui en fait trop … ou pas assez ?
Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech à saisir ce soir
Soldes Cdiscount : un PC portable Asus Vivobook vraiment moins cher !
L’activité criminelle liée aux crypto-monnaies a diminué en 2020, selon un récente étude
L'image du fan de séries amorphe et accro en partie démontée par le CNRS
Soldes Amazon : 3 accessoires pour smartphones en promotion
Sennheiser annonce le HD 250BT, version Bluetooth et allégée d'une légende du casque audio
Haut de page