25 000 points de vente accepteront les paiements en cryptomonnaies dès 2020 en France

Alexandre Boero Contributeur
24 septembre 2019 à 10h45
0
Bitcoin

Dès l'année prochaine, plus de 25 000 points de vente français, dont une trentaine d'enseignes bien connues du grand public, accepteront les paiements en cryptomonnaies de leurs clients.

Les cryptomonnaies sont prêtes à déferler sur le territoire français. Le leader de la dématérialisation des remboursements des titres prépayés et du paiement digital, Global P.O.S, ainsi que ses partenaires, ont annoncé mardi 24 septembre que la solution « Easy2PlayPayment » et l'application de paiement EasyWallet permettront, dès le premier trimestre 2020, de régler ses achats en utilisant des cryptomonnaies, et ce dans 25 000 points de vente.

Un système mis en place dans le cadre de la loi Pacte

Alors que, selon l'étude Kantar TNS 2018, plus de quatre millions de Français possèdent des cryptomonnaies, l'arrivée massive du paiement en monnaies virtuelles dans les points de vente, permis grâce au cadre légal défini par la loi Pacte, devrait contribuer à démocratiser leur adoption.


Parmi les clients qui proposeront la solution Easy2PlayPayment, une trentaine d'enseignes ont relayé leur participation au déploiement du paiement en cryptomonnaies, parmi lesquelles Conforama, Boulanger, Décathlon, Intersport, Foot Locker, Sephora, Cultura, Norauto ou encore Maisons du Monde. Ces marques pourront décider dès 2020 d'activer le module de paiement en cryptomonnaies sur leurs points de vente. Outre ces enseignes importantes, des millions de PME, restaurants et indépendants accepteront les paiements en monnaies virtuelles.

Seul le bitcoin sera toléré, mais d'autres cryptomonnaies s'ajouteront dans le futur

« Plus qu'un symbole, ce que nous apportons à 25 000 points de vente, c'est la possibilité de rentrer sans risque dans l'univers de l'économie 3.0 », réagit Stéphane Djiane, dirigeant et fondateur de Global P.O.S. Le plus compliqué pour permettre le développement de cet écosystème est de respecter le cadre légal fixé. Ainsi, les Français ne seront pas bousculés dans leurs habitudes, puisque les plateformes d'échange seront en charge de la conversion des cryptomonnaies en euro.

Pour démarrer, seuls les paiements en bitcoin seront acceptés. Mais Stéphane Djiane l'assure : « notre objectif est d'ouvrir notre solution à d'autres cryptomonnaies dans le futur ».

Source : communiqué de presse
Modifié le 25/09/2019 à 11h38
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top