25 000 points de vente accepteront les paiements en cryptomonnaies dès 2020 en France

24 septembre 2019 à 10h45
0
Bitcoin

Dès l'année prochaine, plus de 25 000 points de vente français, dont une trentaine d'enseignes bien connues du grand public, accepteront les paiements en cryptomonnaies de leurs clients.

Les cryptomonnaies sont prêtes à déferler sur le territoire français. Le leader de la dématérialisation des remboursements des titres prépayés et du paiement digital, Global P.O.S, ainsi que ses partenaires, ont annoncé mardi 24 septembre que la solution « Easy2PlayPayment » et l'application de paiement EasyWallet permettront, dès le premier trimestre 2020, de régler ses achats en utilisant des cryptomonnaies, et ce dans 25 000 points de vente.

Un système mis en place dans le cadre de la loi Pacte

Alors que, selon l'étude Kantar TNS 2018, plus de quatre millions de Français possèdent des cryptomonnaies, l'arrivée massive du paiement en monnaies virtuelles dans les points de vente, permis grâce au cadre légal défini par la loi Pacte, devrait contribuer à démocratiser leur adoption.


Parmi les clients qui proposeront la solution Easy2PlayPayment, une trentaine d'enseignes ont relayé leur participation au déploiement du paiement en cryptomonnaies, parmi lesquelles Conforama, Boulanger, Décathlon, Intersport, Foot Locker, Sephora, Cultura, Norauto ou encore Maisons du Monde. Ces marques pourront décider dès 2020 d'activer le module de paiement en cryptomonnaies sur leurs points de vente. Outre ces enseignes importantes, des millions de PME, restaurants et indépendants accepteront les paiements en monnaies virtuelles.

Seul le bitcoin sera toléré, mais d'autres cryptomonnaies s'ajouteront dans le futur

« Plus qu'un symbole, ce que nous apportons à 25 000 points de vente, c'est la possibilité de rentrer sans risque dans l'univers de l'économie 3.0 », réagit Stéphane Djiane, dirigeant et fondateur de Global P.O.S. Le plus compliqué pour permettre le développement de cet écosystème est de respecter le cadre légal fixé. Ainsi, les Français ne seront pas bousculés dans leurs habitudes, puisque les plateformes d'échange seront en charge de la conversion des cryptomonnaies en euro.

Pour démarrer, seuls les paiements en bitcoin seront acceptés. Mais Stéphane Djiane l'assure : « notre objectif est d'ouvrir notre solution à d'autres cryptomonnaies dans le futur ».

Source : communiqué de presse
Modifié le 25/09/2019 à 11h38
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top