Test Denon DHT-S416 : la polyvalence cinéma et musique à un prix accessible

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
11 avril 2022 à 10h24
0
Test Denon DHT-S416 lifestyle

Nous lisons souvent dans les commentaires que les barres de son sont incapables de concurrencer un système home cinema avec amplificateurs et multiples enceintes séparées. Mais, dans la très grande majorité des cas, ce n’est pas leur objectif ! Elles ont été créées avant tout pour accompagner les écrans plats, dont l’équipement audio a toujours été peu performant. À ce titre, l'utilisation des barres de son se justifie pleinement, et il n’est pas nécessaire de casser sa tirelire. Avec des propositions telles que cette Denon DHT-S416, il y a déjà de quoi se faire plaisir.

Denon DHT-S416
  • Simple et efficace
  • Large ambiance agréable
  • Écoutes musicales agréables
  • Bon rapport qualité/prix
  • Connectique minimale
  • Quasiment aucun effet sonore

La S416 se positionne au milieu de la gamme des barres de son Denon, avec deux modèles en dessous d'elle et deux autres au-dessus. L’offre est suffisamment large sans aller jusque dans les extrêmes, puisque le modèle le plus capé ne dépasse pas les 800 euros. La DHT-S416 est bien moins onéreuse, ce qui facilite au plus grand nombre l’accès au home cinema minimaliste. Notez que la S416 et le modèle supérieur S516H sont fournis avec un caisson de basse sans-fil. Le haut de gamme S716H en est dépourvu, mais il peut en recevoir un de façon optionnelle, moyennant une dépense supplémentaire. 

Denon propose ainsi l’une des offres les plus globales pour accompagner téléviseur ou vidéoprojecteur entre les amplificateurs home cinema, les barres de son classiques et la barre de son intelligente Home 550. La DHT-S416 se veut accessible en matière de tarif, mais également de mise en œuvre. Elle dispose néanmoins de tout ce qu’il faut pour profiter de la musique sans allumer l’écran, comme nous allons le voir, à la façon d’une super enceinte sans-fil.

Test Denon DHT-S416 lifestyle
© Denon

Fiche technique Denon DHT-S416

Performances

Kit d'enceinte
2.1
Système de compression numérique
Dolby Digital

Caractéristiques techniques

Entrée audio
Audio numérique S/PDIF Optique, Prise casque - Jack 3.5mm, HDMI
Nombre de haut-parleurs
5

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Multiroom
Non
Ethernet
Non
Bluetooth
Oui
NFC
Non
AirPlay
Non

Caractéristiques physiques

Hauteur
54mm
Largeur
900mm
Profondeur
83mm
Poids
1,8kg
Hauteur (caisson de basse)
342mm
Largeur (caisson de basse)
171mm
Profondeur (caisson de basse)
318mm
Poids (caisson de basse)
5,2kg

Design : une barre de son discrète

Il n’y a pas de réelle harmonie dans le design des différentes barres de son qui sont actuellement au catalogue Denon. Toutefois, celui de la DHT-S416 se veut classique et passe-partout. La moitié avant de la barre est recouverte de tissu tandis que la moitié arrière est en plastique noir. Entre les deux, le liseré de séparation est coupé par les cinq touches de commande rondes pour accéder à l’essentiel.

Test Denon DHT-S416 coté
© Alban Amouroux pour Clubic

Le tissu utilisé est épais et qualitatif pour ce niveau de gamme, mais le plastique avec les traces de moulage l’est un peu moins. Nous n’en tiendrons toutefois pas rigueur à Denon. Le dessin des touches est agréable et bien réalisé, elles sont parfaitement ajustées dans leur emplacement.

Test Denon DHT-S416 caisson top
© Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson de basse sans-fil arbore un tissu en façade légèrement différent de celui de la barre. Ce détail n’est pas important, car les deux sont rarement placés côte à côte. Le reste du caisson est constitué d’une caisse en bois aggloméré recouvert d’une finition en vinyle granuleux.Cette dernière correspond clairement à de l’entrée de gamme, mais il n’y a aucun reproche à faire sur la qualité globale.

Équipement : une configuration en 2.1 seulement

Denon donne très peu d’informations sur les composants internes de la S416. Nous sommes à une époque où le résultat prime sur les moyens. La taille de la barre de son et ses fonctionnalités suffisent à la positionner sur le marché et à aiguiller les acheteurs potentiels. De fait, aucune puissance n’est dévoilée, pas plus que le diamètre des haut-parleurs. 

Test Denon DHT-S416 logo
© Alban Amouroux pour Clubic

Au mieux apprenons-nous que la configuration est en 2.1. C’est-à-dire que la barre fonctionne en stéréo, sans voie centrale ni canaux surround consacrés. L’ensemble de la scène sonore et les effets Dolby seront donc virtualisés. Une telle configuration minimaliste ne nécessite pas que nous nous y attardions davantage.

Test Denon DHT-S416 caisson de basse
© Alban Amouroux pour Clubic

Nous n’en saurons pas plus sur le caisson de basse, sa puissance embarquée et le diamètre du woofer, car celui-ci est placé à l’intérieur. Étant donné le format du caisson, le woofer est sûrement de 13 cm. Les ondes s’échappent via l’évent circulaire sur la face avant.

Connectivité : plutôt complet, malgré les apparences

Malgré un positionnement en entrée de gamme, Denon a décidé de mettre le paquet sur la partie audio. On trouve ainsi deux entrées, une analogique mini-jack et une optique, toutes deux accessibles séparément via la télécommande. Il est également possible de se connecter en Bluetooth. Mais ce n’est pas tout : la S416 est aussi équipée du Wi-Fi. De plus, il est très simple de lancer de la musique grâce au Chromecast Audio intégré. Cela permet de profiter du son de la plupart des applications de streaming audio.

Test Denon DHT-S416 WiFi
© Alban Amouroux pour Clubic

Côté vidéo, la dotation est réduite au minimum, avec une seule prise HDMI ARC et CEC. Cette barre ne pourra donc pas servir de centrale de rassemblement pour d’autres sources AV. Ce n’est pas son credo, et il vous faudra passer sur la DHT-S716H si c’est là votre besoin. Cela simplifie d’autant le fonctionnement et l’installation de la barre, et les plus novices ne pourront pas se perdre. De plus, les cordons optique et HDMI sont fournis.

Test Denon DHT-S416 arrière
© Alban Amouroux pour Clubic
Test Denon DHT-S416 connexions
© Alban Amouroux pour Clubic

Ergonomie : simplicité évidente

Une petite télécommande infrarouge donne accès à l’ensemble des paramètres. Il n’y a de toute façon pas vraiment le choix pour s'y rendre, car la barre est dépourvue d’écran, et donc de menu. Il n’y a pas non plus d’application mobile de contrôle, même en Bluetooth. 

Test Denon DHT-S416 boutons
© Alban Amouroux pour Clubic

Les quatre sources sont accessibles via des touches séparées. Ensuite, on va trouver les quatre modes audio que sont : Pure, Movie, Night et Music. À cela s’ajoute un réglage d’amélioration des dialogues sur trois niveaux (bas/moyen/haut). À côté des touches de volume se trouvent celles de réglage de niveau du caisson de basse… et c’est tout ! Avec ça, difficile de dérégler la DHT-S516. Il vous suffit juste de choisir la source et le mode sonore qui vous conviennent.

Test Denon DHT-S416 télécommande
© Alban Amouroux pour Clubic

Les ordres de la télécommande et l’état de la barre sont confirmés par des LED visibles à travers le tissu de façade de la barre. Leur signification est assez obscure, et il faut vraiment consulter le manuel d’emploi pour en savoir plus. Vous allez comprendre ce que nous voulons dire avec le tableau ci-dessous.

Test Denon DHT-S416 tableau LED
© Denon

Il est vraiment difficile de se souvenir à quoi correspondent chacune des LED. Mais à l’usage, cela ne s’avère pas si important. Le plus important est que chaque commande soit confirmée par un clignotement et que la barre de 4 LED plus ou moins remplies corresponde au niveau de volume global ou à celui du caisson.

Analyse : des dialogues centrés devant une large ambiance

Les dialogues sont plutôt collés à la barre tout en restant intelligibles avec une restitution agréable et peu colorée. Ils demeurent toutefois assez neutres, avec un manque de poids dans les octaves les plus graves des voix masculines, mais on ne peut pas demander la lune avec un tel tarif. Le renforcement des dialogues sur les positions médium ou élevé fonctionne bien, sans trop dénaturer les timbres. Nous avons préféré le laisser sur le niveau bas lors de toutes nos écoutes, mais nul doute qu’il sera le bienvenu sur les bandes-son des films où l’on a du mal à distinguer les voix mélangées à l’action.

Test Denon DHT-S416 ensemble barre et caisson
© Denon

La scène sonore dépasse facilement les limites physiques de la barre. Même si les voix sont extrêmement centrées et se développent peu en hauteur, le reste des informations crée une belle fenêtre sonore qui collera parfaitement aux écrans les plus grands. C’est là tout l’intérêt de cette barre par rapport au système audio d’origine des téléviseurs. La large scène donne vie à ce qu'il se passe à l’écran. Cependant, le traitement des effets est à la limite de l’inexistant. Seuls les déplacements horizontaux très marqués pourront être suivis à l’oreille. Pour tout le reste, la DHT-S416 se contente de recréer une ambiance sonore globale déjà bien agréable.

Test Denon DHT-S416 face arrière de la barre
© Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson de basse vient supporter le reste du message avec brio, sans se faire entendre ni tirer la scène sonore à lui. Les résonances néfastes sont contenues en évitant les ronflements et autres trainages. Son apport est donc réel, mais il ne faudra pas hésiter à augmenter son niveau via les touches de la télécommande. Dans notre cas, nous l’avons réglé à seulement un cran en dessous du maximum pour obtenir le meilleur équilibre. Il délivre des basses qui sont franches sans être percutantes, et il sait reproduire les nappes de sous-grave des explosions et des accompagnements musicaux.

Test Denon DHT-S416 face arrière du caisson
© Alban Amouroux pour Clubic

À ce titre, la DHT-S416 est une bonne enceinte connectée grâce à sa connexion Chromecast. Le son reste centré, que l’on choisisse le mode Movie ou Music. Comme la liaison avec le caisson de basse est bien négociée, l’ensemble reproduit correctement la musique. On évitera de pousser trop le volume sur certains morceaux, au risque d’obtenir un médium prépondérant qui viendra déséquilibrer l’ensemble. Le mode Pure éteint quant à lui toute notion de grave, il est à oublier pour les écoutes musicales. La DHT-S416 est idéale pour des écoutes d’ambiance.

Test Denon DHT-S416 chromecast
© Denon

Prix et concurrence

La concurrence est importante face à cette barre de son Denon, positionnée à 329 euros, et facilement trouvable en dessous des 300 euros. Si l’on reste dans le domaine du combo barre et caisson, nous trouvons notamment la TCL TS8132. Elle dispose de canaux d’élévation et de la virtualisation pour délivrer du Dolby Atmos. Dans ce domaine, elle apporte un plus par rapport à la DHT-S416. Mais pour le reste, la Denon est mieux équilibrée et offre un rendu plus fidèle. 

Citons également la Samsung HW-Q600A, qui se situe aujourd’hui dans les mêmes tarifs que la DHT-S416. Son traitement du son surround est peu intéressant si vous ne l’associez pas à un téléviseur Samsung, ce qui fait qu'elle est moins polyvalente que la Denon. Finalement, la concurrente la plus proche est la Polk Audio Signa S4. Il faut rappeler que Denon et Polk font partie du même groupe. La Polk offre une meilleure ouverture sonore grâce à l’Atmos, mais le caisson de la Denon est plus simple à placer.

Test Denon DHT-S416 lifestyle
© Denon

Denon DHT-S416 : l’avis de Clubic

7

La Denon DHT-S416 est une barre de son particulièrement bien réussie. Ses mini haut-parleurs et son traitement sonore associés à un caisson de basse performant lui offrent un système de qualité sonore bien supérieur à celui de ses concurrentes. Cela lui permet d’être à l’aise avec les films et la musique, un détail plutôt rare dans le domaine des barres de son d’entrée de gamme.

Il n'y a aucune entrée HDMI, ce qui peut être un frein pour certains d’entre vous. En revanche, avec la connexion Chromecast en Wi-Fi, la DHT-S416 est prête à lire toute la musique dématérialisée en qualité CD depuis votre smartphone.

Enfin, la simplification des fonctions répond aux attentes des personnes qui ne sont pas passionnées et qui n’ont pas envie de le devenir. Il suffit de brancher la barre sur une entrée HDMI ARC, et elle sera automatiquement synchronisée avec votre téléviseur. Vous pourrez même vous passer de la télécommande de la barre Denon et piloter le volume avec celle de votre téléviseur. Vous devrez cependant avoir bien pris soin de sélectionner le mode audio Movie, le plus adapté à toutes les situations, et de ne plus le modifier.

Les plus

  • Simple et efficace
  • Large ambiance agréable
  • Écoutes musicales agréables
  • Bon rapport qualité/prix

Les moins

  • Connectique minimale
  • Quasiment aucun effet sonore

Films 6

Musique 7

Gaming 6

Connectivité 8

Ergonomie 8

Finitions 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Sony lance les LinkBuds S, des WF-1000Xm4 simplifiés mais next-gen... et brouille encore les pistes
On connaît le prix des Google Pixel Buds Pro en France... et c'est une bonne surprise !
Après sa
Turtle Beach dévoile une oreillette-micro gamer pour smartphone et ordinateur
Cette barre de son Sony voit son prix diminuer de plus de 100€ !
Sony WH-1000Xm5 : le roi des casques nomades révolutionne enfin son design et perfectionne sa technologie
Officiellement abandonnés par Apple, les iPod sont déjà en rupture de stock
Workspace, Google Assistant, Android 13, Pixel 6A, Pixel Buds Pro : ce qu'il faut retenir de la Google I/O 2022
Pixel Buds Pro : Google annonce ses nouveaux écouteurs sans-fil à réduction de bruit active
Sonos Ray : la promesse d'un son maxi au prix et au format mini
Haut de page