Test LG Eclair QP5 : petite barre de son Atmos & DTS:X cherche grand téléviseur

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
30 août 2021 à 11h40
0
LG Eclair QP5 ensemble
© Alban Amouroux pour Clubic

Pour compléter son offre de barres de son , déjà large, LG casse les codes avec un tout nouveau modèle réellement innovant. L’Eclair QP5 est un ensemble constitué d’une mini barre, pas plus grande qu’une enceinte connectée , et d’un caisson de basse design. Le tout promet un son immersif Atmos et DTS:X . Il nous tardait de tester le QP5 afin de découvrir comment un si petit produit pouvait se targuer d'en proposer autant.

LG Eclair QP5
  • Facile à intégrer
  • Jolie finition
  • Raccord acoustique barre/caisson
  • Largeur et hauteur de la scène frontale
  • Agréable en écoutes musicales
  • Touches sur la barre peu accessibles
  • Pas d’effets immersifs
  • Wi-Fi absent
  • Tarif élevé

Au départ produit de luxe positionné en haut de gamme, le projecteur sonore s’est vite démocratisé pour devenir la classique barre de son que l’on connaît aujourd’hui. Presque tous les fabricants de matériel audio ou de téléviseurs se sont emparés de cette catégorie, en s'ouvrant rapidement à différents budgets. LG fait partie des marques les plus prolifiques, en commercialisant des modèles de barres de son adaptés à toutes ses gammes d’écrans plats.

Cependant, les barres de son ont peu évolué ces dernières années. Le format reste globalement le même, seuls quelques choix esthétiques venant différencier les modèles du marché. L’équipement interne, les haut-parleurs et leur nombre, varie selon le placement tarifaire : plus on paie cher, plus il y en a, ce qui permet aux références les plus abouties de délivrer un son multicanal immersif.

Or, cette année, LG vient bousculer l’ordre établi avec l’Eclair QP5. Par son format et son esthétique, cette barre vise à convaincre un très large public, en mettant de côté les problématiques d’encombrement et de design banal, tout en garantissant le support des dernières technologies. Si le pari fonctionne, les barres d’un mètre de large et plus auront désormais du mal à justifier leur taille ! C’est ce que nous allons vérifier dans ce test…

LG Eclair QP5 lifestyle
©LG

Caractéristiques techniques générales

  • Barre de son 3.1.2
  • Référence : Eclair QP5
  • Haut-parleurs : 5x larges bandes, 2x subwoofers
  • Puissance : 320 Watts
  • Décodages : Dolby Atmos, DTS:X
  • Connectivité : Bluetooth 4.0, 1x sortie HDMI 2.1 eARC, 1x entrée HDMI (2.1/HDCP2.3), 1x entrée numérique optique, 1x port USB
  • Autres : télécommande infrarouge
  • Dimensions (L x H x P) barre / caisson : 296 x 59,9 x 126 mm / 388 x 291 x 185 mm 
  • Poids barre / caisson : 1,55 kg / 7,7 kg
  • Prix public indicatif au moment du test : 699 €

Design : le record de la plus petite barre de son Atmos

Avec ses 30 cm de largeur, la barre QP5 ressemble véritablement à une petite enceinte connectée, voire à un gros radio-réveil. Le tissu acoustique scandinave et la grille sur la face supérieure cachent évidemment des haut-parleurs ; côté installation, elle peut se poser sur n’importe quel meuble, au pied d’un téléviseur.

LG Eclair QP5 dessus
©Alban Amouroux pour Clubic

Ses formes arrondies gomment la dimension technique de la barre de son, laquelle devient un joli petit objet pouvant s’intégrer dans tous les salons. L’Eclair QP5 est proposée en noir ou en blanc. Les trois éléments du pack arborent évidemment le coloris choisi.

LG Eclair QP5 caisson de basse
©Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson est assez massif au regard de la barre. C’est bien la première fois qu’un caisson est plus large que la barre qu’il accompagne. Large mais peu épais, LG facilite là aussi le placement dans la pièce. Il est recouvert sur tout son pourtour du même tissu que la barre.

Équipement : caisson à annulation de vibrations

La barre renferme cinq haut-parleurs large bande. Trois d’entre eux sont installés en façade, il y a donc une voie centrale physique. Les canaux droit et gauche sont placés en angle afin d’ouvrir la scène sonore au maximum. Les deux autres haut-parleurs sont placés sur le dessus, orientés vers le plafond pour reproduire les effets par réflexion.

LG Eclair QP5 haut-parleurs barre de son
© LG

Pour le caisson, LG a appliqué le principe de l’annulation de force en plaçant dos à dos les deux haut-parleurs de grave. Lorsqu’ils travaillent, comme les fréquences sont reproduites à l’identique mais dans des directions opposées, l’onde interne s’annule et le caisson ne vibre pas. Ce type de fonctionnement est utilisé sur le caisson Sonos Sub par exemple, avec un montage face à face et non pas dos à dos, mais pour un objectif identique.

LG Eclair QP5 haut-parleurs caisson
©LG

Connectivité : tout pour la TV 4K moderne

Bien que le Bluetooth soit présent pour pouvoir écouter la musique, l’Eclair QP5 se destine prioritairement à compléter une TV. On trouve d'ailleurs à l'arrière de la barre une connectique plutôt réduite : une entrée HDMI, une entrée audio optique et une sortie HDMI eARC . Les prises HDMI ont le bon goût d’être au format 2.1, avec la compatibilité HDR10 et Dolby Vision .

LG Eclair QP5 connexions
©Alban Amouroux pour Clubic

Il n’y a rien de prévu pour relier une source audio auxiliaire. Tout comme le Wi-Fi est aux abonnés absents. Pas de Chromecast ni d’AirPlay au programme pour utiliser la QP5 telle une enceinte connectée. Il faut se contenter du Bluetooth.

LG Eclair QP5 bloc alimentation
©Alban Amouroux pour Clubic

Ergonomie : jolie télécommande et application mobile complète

Pour respecter le côté discret de l’Eclair QP5, LG a positionné les touches de commande sur la face arrière de la petite barre. Il faut vraiment se pencher pour deviner les icônes des cinq touches. Dans une pièce plongée dans la pénombre, c’est impossible. On se rabat alors sur la télécommande.

LG Eclair QP5 touches
©Alban Amouroux pour Clubic

La télécommande blanche brillante est subjectivement plus qualitative et plus lourde que celle de la barre haut de gamme LG SP11RA . Les quatre modes sonores ont chacun leur touche dédiée. Ce n’est pas écrit, mais les touches haut et bas du pavé rond sont destinées au réglage de niveau du caisson. La plupart du temps, ce sera la télécommande du téléviseur qui pilotera le volume via la liaison HDMI.

Sur la barre, de petites LED affichent le niveau de volume lorsqu’elles sont jaunes. Lorsque ces trois LED s’allument en blanc, alors on sait que le format audio en cours de lecture est l’Atmos ou le DTS:X.  

LG Eclair QP5 télécommande
©Alban Amouroux pour Clubic

Une application mobile est disponible pour régler finement la QP5. Pour cela, il faut que le smartphone et la barre soient connectés en Bluetooth. L’application confirme tout d’abord l’état, l’entrée en cours et l’effet sonore. Les réglages de niveaux agissent sur la voie centrale, les haut-parleurs d’élévation et le caisson.

LG Eclair QP5 application mobile

Parmi les autres réglages proposés, il est possible d’activer le Neural:X qui distribue le son DTS virtuellement sur tous les haut-parleurs, même à partir d’une source stéréo. Le lip sync est aussi présent pour éviter les décalages entre le son et l’image. La QP5 est compatible avec tous les formats DTS et Dolby. Cependant, elle indique dans l’application uniquement si l’on écoute du DTS:X ou du Dolby Atmos. Les formats non immersifs ne sont pas précisés.

Analyse : peu d’effets mais une fenêtre sonore gigantesque

L’Eclair QP5 est globalement dynamique, sans compression, avec une vigueur bienvenue. Le raccord avec le caisson est excellent. Celui-ci est indécelable dans la pièce la plupart du temps. Cependant, il est un peu faible sur l’impact, même avec son réglage de niveau poussé à fond. Il est aussi peu à l’aise sur les descentes en fréquences avec quelques résonances moins bien contrôlées qui le rendent alors audibles à certains moments. Cependant, l’ensemble est toujours cohérent, ce qui est le plus important. L'ensemble QP5 n’a pas vocation à être particulièrement démonstratif. 

LG Eclair QP5 Meridian
©Alban Amouroux pour Clubic

Les voix sont décollées de la barre, placées légèrement au-dessus. Les timbres sont corrects avec un haut-medium/aigu légèrement incisif sur les cymbales mais cela apporte un regain de présence. Le bas-medium est excellent pour l’assise des voix comme pour la reproduction de la guitare basse ou de la contrebasse. Une qualité rare sur les barres de son, même sur des modèles bien plus imposants. Là encore, c’est le raccord entre la barre et le caisson qui fait des miracles.

Le mode AI est le plus intéressant alors que ce n’est pas forcément le cas avec d’autres barres LG passées entre nos mains dernièrement. Le mode Standard est coloré et vraiment peu intéressant, vous pouvez l’oublier. Le mode Cinema laisse les basses sur le bord de la route assez bizarrement mais il ajoute ce soupçon de présence et de profondeur nécessaire aux programmes vidéo. Le mode Game nous semble plus adapté et plus équilibré dans le grave pour regarder les films. Mais c’est bien le mode AI Sound Pro le plus passe-partout, quel que soit le programme. Nous vous conseillons de le laisser constamment actif.

LG Eclair QP5 dessous caisson
©Alban Amouroux pour Clubic

L’effet de hauteur fonctionne uniquement en façade, tout comme le reste de la scène sonore. Tous les sons se retrouvent très proche de l’écran. Il n’y a pas d’effet de projection ou de virtualisation sur les côtés, le centre ou l’arrière de la pièce. Il ne faut donc pas voir cette barre comme une solution immersive mais comme un outil de création d’une large fenêtre frontale.

L’écoute de musique est équivalente à ce que l’on obtient avec une bonne enceinte sans fil de taille plus imposante que la QP5. C’est donc un excellent point, ce qui rend d’autant plus dommageable l’absence de connexion Wi-Fi. Précisons qu’à l’identique de toutes les dernières création audio LG, le fabricant de HiFi Meridian a apporté sa touche, ce qui n’est pas étranger au résultat.

Prix et concurrence

En ce qui concerne son format dans sa gamme de prix, la LG QP5 n’a pas de concurrente directe. Aucune barre de son immersive n’est aussi compacte. Il y a bien la Polk Audio Magnifi Mini, mais elle est positionnée deux fois moins chère que la LG avec des fonctionnalités logiquement bien moins évoluées. La Magnifi Mini ne supporte pas l’Atmos ni le DTS:X par exemple. 

Côté design et intégration, on peut s’intéresser à la Dali Katch One . Disponible elle aussi en blanche et en noire, elle se fixe au mur via des sangles en cuir ou se pose sur un meuble grâce à des pieds en bois. Elle est bien plus imposante mais les haut-parleurs de grave sont intégrés pour se passer de caisson. Elle coûte seulement 50 euros de plus que l’Eclair QP5.

Dans les barres plus classiques niveau largeur, vous trouverez la Denon DHT-S516H, la Yamaha BAR 400 ou encore la LG SP9Y. La Denon est orientée vers un usage mixte HiFi et Home cinema, elle fonctionne en 2.1 seulement mais elle est connectée en Wi-Fi. La Yamaha l’est également, avec le décodage du DTS:X. Enfin, la plus proche est finalement la barre LG SP9Y avec Atmos, DTS:X et le Wi-Fi pour la musique sans fil en multiroom. 

LG Eclair QP5 ensemble
©Alban Amouroux pour Clubic

L’avis de Clubic

Choisir l’ensemble LG Eclair QP5, c’est affirmer un certain un état d’esprit, celui de vouloir obtenir un son cinéma sans encombrer inutilement le salon et en choisissant un produit design et compact. Et comme nous l’avons vu, les résultats ne sont pas si différents entre la QP5 de 30 cm de large et une barre de plus d’un mètre. Le raccord acoustique entre le caisson de basse et la barre est particulièrement bien réussi.

La limite concerne les haut-parleurs de la QP5 qui ne sont pas assez éloignés les uns des autres, limitant donc l’effet immersif. Ce n’est pas sur ce point qu’il faut compter. En revanche, la scène sonore frontale est ultra large, elle remplit toute la surface du mur autour du téléviseur. Grâce à cette dispersion verticale et en largeur, la QP5 peut être associée à des écrans de grande taille, et pourquoi pas à un vidéoprojecteur.

LG Eclair QP5

7

Dans un format inédit, LG propose cet ensemble comprenant une mini barre de son et un caisson de basse séparés, tous les deux recouverts de tissu scandinave. Même si la sensation d’immersion Atmos est absente, l’ampleur de la scène sonore en façade permet de l’associer aux écrans les plus grands.

Les plus

  • Facile à intégrer
  • Jolie finition
  • Raccord acoustique barre/caisson
  • Largeur et hauteur de la scène frontale
  • Agréable en écoutes musicales

Les moins

  • Touches sur la barre peu accessibles
  • Pas d’effets immersifs
  • Wi-Fi absent
  • Tarif élevé

Films 7

Musique 8

Connectivité 7

Ergonomie 7

Finitions 9

Modifié le 30/08/2021 à 12h21
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

BenQ dévoile deux vidéoprojecteurs portables Android TV au look rétro
Xiaomi Mi Smart Projector 2 : Un vidéoprojecteur portable et abordable compatible Dolby Atmos
PlayStation dévoile un coloris noir pour son casque sans-fil Pulse 3D
Ecouteurs Marshall Minor III et Motif ANC : du rock dans les traces des Airpods et Airpods Pro
Déçu de l'absence des AirPods 3 lors de la keynote hier ? Apple pourrait nous préparer une surprise
EOS R3 : Canon annonce son appareil photo hybride le plus abouti
Hisense OLED, Mini-LED, QLED, LaserTV : des nouveautés comme s'il en pleuvait
La barre de son Sonos Beam passe à la Gen 2 et supporte le Dolby Atmos
Logitech G dévoile son casque sans-fil le plus léger à ce jour, le G435
CX Plus True Wireless : Sennheiser rend sa réduction de bruit plus accessible
Haut de page