Test LG SP11RA : le haut de gamme du home cinema et de la musique dans une barre de son

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
21 juin 2021 à 14h00
6
LG SP11RA lifestyle
© LG

La SP11RA est la barre de son la plus prestigieuse de la gamme LG. C’est la plus grande, la plus puissante, la plus complète. Son objectif est de vous faire vivre le Home cinema immersif avec un minimum d’éléments, en évitant de passer au système séparé avec l’amplificateur et sa bonne dizaine d’enceintes dans la pièce. Vérifions si l’expérience cinéma en barre de son est aussi ultime que LG nous le promet. 

LG SP11RA
  • Ambiance globale naturelle
  • Raccord barre/caisson réussi
  • Écoutes musicales agréables
  • Calibrage audio et réglages pointus
  • Connectivité exhaustive
  • Impossible de comparer correctement avant/après calibrage
  • Qualité du plastique de la façade supérieure de la barre
  • La bascule sur l’entrée ARC n’est pas automatique

LG poursuit sa collaboration avec Meridian, le fabricant anglais de HiFi haut de gamme, dont le nom est clairement indiqué sur la barre comme sur les enceintes surround de ce kit. LG semble vouloir que cela se sache, à juste titre, Meridian étant une société prestigieuse dans ce secteur. On s’attend donc à une section sonore de grande qualité sur laquelle se seraient penchés les ingénieurs anglais. D’ailleurs, soulignons pour commencer que la barre lit les fichiers FLAC Hi-Res en 24/192 depuis une clé USB.

La SP11RA chapeaute une gamme d’une petite douzaine de références, qui se différencient simplement par le nombre de haut-parleurs qu’elles contiennent, allant de 4 à 11 pour le modèle qui nous intéresse ici. Le travail de Meridian est inclus sur tous les modèles à partir du chiffre 7.

Nous avons essayé d’en apprendre plus de LG sur cette association. Officiellement, Meridian fournit ses propres technologies de traitement du son mais ne développe pas spécifiquement d’éléments pour LG à ce stade. Nous avions toutefois déjà remarqué que les modèles LG incluant Meridian s'amélioraient génération après génération.

La SP11RA est la seule barre fournie d’office avec ses enceintes surround indépendantes. Il existe également le kit sans fil SPK8 pour ajouter ce type d’enceintes à certains modèles inférieurs de la gamme. Sachez simplement que les SPK8 sont des enceintes plus simples que celles de l’ensemble SP11RA. 

LG SP11RA lifestyle
© LG

Caractéristiques techniques générales

  • Barre de son 7.1.4
  • Référence : LG DSP11RA
  • Haut-parleurs : 14x haut-parleurs, 1x subwoofer
  • Puissance : 770 Watts
  • Décodages : Dolby Atmos, DTS:X
  • Connectivité : Wi-Fi (4), Bluetooth, 1x sortie HDMI eARC, 2x entrée HDMI (2.1/HDCP2.3), 1x entrée numérique optique, 1x port USB
  • Autres : Chromecast, AirPlay 2, compatible Google Assistant & Alexa, télécommande infrarouge, enceintes surround alimentées
  • Dimensions (L x H x P) barre / caisson / surround : 1443 x 63 x 146 mm / 221 x 390 x 312 mm / 130 x 210 x 190 mm
  • Poids barre / caisson : 7,2 kg / 7,8 kg
  • Prix public indicatif au moment du test : 1490 €

Design : pas de fantaisie, juste de l’efficace

LG n’a pas fait évoluer le design de sa barre premium par rapport à la génération précédente, dont elle reprend la finition type aluminium anodisé. Sauf que le matériau est en réalité du plastique et la SP11RA marque la moindre trace de doigt… La matière employée n’étant pas brillante, nous aurions espéré éviter ces tracas.

Toute la face avant et les côtés sont recouverts d’une grille. La face supérieure accueille deux grilles pour les haut-parleurs d’élévation avant.

LG SP11RA face avant
© Alban Amouroux pour Clubic

Les enceintes surround se dotent également une grille en façade et sur le dessus, pour protéger les deux haut-parleurs : ceux pour le surround et ceux pour l’élévation arrière. Quant au caisson, il est recouvert d’un tissu sur trois faces. 

LG SP11RA caisson top
© Alban Amouroux pour Clubic

La barre est imposante avec ses 144 cm de largeur. Elle vise les téléviseurs de 55", 65" et plus. Les enceintes surround sont assez massives, elles ne tiendront pas sur le rebord d’une petite étagère. LG livre les équerres murales en métal pour une fixation moderne et intégrée. Il y a aussi un support pour chaque enceinte surround. Un patron en papier vous aidera à définir précisément l’emplacement de la barre et où percer.

Équipement : LG entretient le mystère

LG ne précise pas de quelle façon sont répartis les haut-parleurs équipant le système. Il y a au moins un haut-parleur pour chacun des quatre canaux surround et des quatre canaux d’élévation. On peut donc tabler sur deux haut-parleurs pour chacune des trois voies avant principales et le dernier pour le caisson. 

LG SP11RA effets 3D
© LG

Chaque canal bénéficie de 50 Watts et le caisson de 220 Watts. Ces puissances sont annoncées à 10 % de distorsion, elles sont donc bien moins importantes en réalité. Mais comme nous le verrons lors de nos écoutes, ce n’est pas vraiment un problème.

LG SP11RA enceintes surround
© Alban Amouroux pour Clubic

Connectivité : il manque seulement une entrée analogique

LG a choisi de se concentrer sur le numérique exclusivement. On trouve donc deux entrées et une sortie HDMI 2.1 (HDCP 2.3) compatibles Dolby Vision mais pas HDR10+. L’entrée optique est présente pour les téléviseurs sans sortie ARC. La lecture de fichiers stockés sur une clé USB est possible. Il manque seulement à l’appel une entrée analogique mini jack ou RCA, présente chez certaines barres concurrentes.

LG SP11RA connexions
© Alban Amouroux pour Clubic

Du côté du réseau, vous trouverez AirPlay 2 et Chromecast , des classiques désormais. LG a supprimé l’assistant vocal de ses barres de son cette année. La SP11RA est compatible et pilotable via Google Assistant ou Amazon Alexa, mais il vous faudra une enceinte intelligente en plus. Cela simplifie les futures mises à jour de la barre et désolidarise la fonction vocale de la barre. D’autre part, cela peut rassurer les personnes recherchant une barre de son haut de gamme, qui aurait été rebutés par la présence de micros.

LG SP11RA boutons
© Alban Amouroux pour Clubic

Ergonomie : une application mobile plus que complète

En plus des classiques touches de fonctions essentielles sur le dessus de la barre, LG fournit une télécommande infrarouge. Celle-ci est faite d’un plastique noir brillant pas vraiment digne du niveau de gamme de la SP11RA. Cependant, grâce au CEC, on utilisera la plupart du temps la télécommande de son téléviseur.

LG SP11RA télécommande
© Alban Amouroux pour Clubic

Une touche sur la télécommande donne accès au réglage de chaque paire de canaux. On peut en effet modifier le niveau sonore des haut-parleurs d’effets avant, arrière et surround, mais sans pouvoir régler la balance entre gauche et droite. Il faudra donc respecter un placement le plus symétrique possible des enceintes surround.

LG SP11RA surround back
© Alban Amouroux pour Clubic

À ce niveau de gamme, la barre est évidemment équipée d’un afficheur en façade. L’application mobile est complète et donne accès à un grand nombre de réglages bienvenus. Parmi ceux-ci se trouve un calibrage audio automatique via deux micros situés sur la face supérieure de la barre.

LG SP11RA app installation

Tous les modes audio n’utilisent pas l'ensemble des haut-parleurs sauf dans les modes Cinema, Surround et Bass Blast. Il est conseillé de consulter la notice à ce sujet. Le nombre de haut-parleurs utilisés dépend du nombre de canaux en entrée et du mode enclenché. Contrairement à la beaucoup de barres utilisant tout le temps tous les haut-parleurs. Lorsque les formats Dolby Atmos ou DTS:X sont reconnus, il n’y a plus de choix de mode audio possible et tous les canaux sont en fonction.

LG SP11RA app réglages
LG SP11RA app calibrage

Analyse : home cinema immersif validé, écoutes musicales plaisantes

Nous débutons toujours nos écoutes en mode brut avant de passer aux réglages ou à la phase de calibrage, quand celle-ci existe. Avant calibrage, la répartition sur cette barre de son est déjà très homogène. Les effets des bandes-son de test Atmos et DTS:X sont correctement reproduits dans l’espace, bien que le plafond semble plus bas qu’avec d’autres barres. Les effets verticaux montent au 2/3 de la pièce quand ceux de la Philips Fidelio B97 montent jusqu’au plafond.

Nous observons une excellente cohérence de l’espace sonore avec une ambiance globale sans rupture entre l’avant et l’arrière ainsi que des objets diffus prenant place dans la bulle 3D de façon naturelle, tantôt au niveau des enceintes, tantôt en hauteur.

LG SP11RA surround top
© Alban Amouroux pour Clubic

Le calibrage s’effectue à haut niveau sonore et l’application nous prévient à ce sujet. Il est préférable de rester hors de la pièce durant le calibrage. Sont joués des sons aigus puis grave et un fond sonore type bruits de la jungle. À la fin, il est possible d’écouter avant et après calibrage pour comparer, mais les exemples sont toujours joués à très fort niveau sonore, tant et si bien qu’il est difficile de se rendre vraiment compte des différences. Nous avons surtout ressenti un niveau de grave plus élevé après calibrage, et nous l’avons donc laissé actif car une fois sorti du calibrage, il n’est plus possible de comparer, il faut obligatoirement relancer une nouvelle phase.

Nous avons poursuivi les écoutes en mode AI Sound Pro. Le son a gagné en hauteur, mais aussi en aigu, devenant un peu grinçant et prenant le pas sur le bas-medium pour un rendu un peu trop sec. Le mode Cinema, qui utilise tous les haut-parleurs, est le plus agréable et le plus cohérent. Les voix bénéficient plus de matière et de présence, et même si on perd un peu de hauteur sur les effets, cela reste négligeable. Quant au mode Bass Blast, il vaut mieux l’éviter. Il porte bien son nom mais il devient rapidement fatigant car il en fait beaucoup trop.

LG SP11RA caisson évent
© Alban Amouroux pour Clubic

Les timbres sont à tendance chaleureuse. Il n’y a pas de trou entre les enceintes et le caisson. Les voix sont intelligibles, sans sibilance. Par ailleurs, elles sont vraiment décollées de la barre, quelques dizaines de centimètre au-dessus pour bien correspondre au centre de l’image. Le système reproduit assez bien le haut grave, cette bande de fréquences qui donne du corps à la restitution et de l’assise aux voix graves. C’est le caisson qui s’en occupe grâce à un rendu coup de poing précis. Il sait aussi délivrer des nappes de bas grave, celles que l’on ressent lors des explosions par exemple. Là-dessus, vous ne serez pas déçu.

Néanmoins le caisson manque d’un soupçon de maîtrise dans les fréquences les plus basses, où il tire parfois à lui la scène sonore. Reste qu'il sait donner de la force et du niveau sans faire trembler exagérément le sol, comparativement aux caissons où le haut-parleur est placé face au sol. 

En écoute musicale stéréo, nous avons activé le mode Music développé avec les technologies Meridian d’après la notice de la barre. Le résultat est plus que satisfaisant avec un rendu assez proche d’une paire d’enceintes de bibliothèque grâce à un raccord optimal entre la barre et le caisson. C’est un plaisir d’écouter toutes sortes de styles musicaux avec batterie, basse ou contrebasse réalistes. La scène sonore est un peu ramassée et reste dans les limites de la barre, mais les instruments sont bien séparés les uns des autres en largeur. Bien que les voix soient stables et centrées, il reste tout de même un peu de coloration métallique sur le haut medium, techniquement difficile à contrecarrer avec les mini haut-parleurs d’une barre de son. En Dolby Atmos Music via Tidal, la SP11RA reproduit la scène et les effets tels qu’ils doivent être. Le rendu immersif est réussi grâce à la cohérence de timbre entre l’avant, l’arrière et le plafond. 

LG SP11RA lifestyle
© LG

Prix et concurrence : le (très) haut du panier

À près de 1 500 euros en prix public indicatif, la SP11RA a peu de concurrentes. Elle s'ancre vraiment dans le haut de gamme de la barre de son, destiné à remplacer un système Home cinema traditionnel sans faire de concession sur la qualité. Face à elle se trouve principalement la Samsung HW-Q950A. La proposition est semblable, tout comme le prix. Cependant, la Samsung va un peu plus loin en proposant une restitution en 11.1.4. C’est la seule barre de son du marché dans ce cas. Néanmoins, avec deux haut-parleurs de plus dans la barre, la Samsung mesure 20 cm de moins que la LG. Un détail qui peut compter.

L’autre barre de son au tarif similaire est la Bang & Olufsen Beosound Stage. Mais B&O a fait le choix du tout-en-un, sans caisson ni enceintes surround. Le décodage Atmos est présent, avec d’excellents résultats en termes de qualité des timbres et un grave puissant malgré l’absence de caisson. LG et B&O proposent donc deux solutions complètement opposées, à vous de voir celle qui peut vous correspondre le mieux. 

L’avis de Clubic

Si cet ensemble LG comprenant une barre de son, deux enceintes surround et un caisson ne remplacera pas totalement un système Home cinema en enceintes séparées, il s’en rapproche fortement. La bulle sonore remplit la pièce avec des effets virevoltants, des objets sonores qui se déplacent dans les trois dimensions et des basses sérieuses grâce à un puissant caisson. Elle est moins démonstrative que la Philips Fidelio B97 par exemple, mais elle est plus réaliste et propose une immersion plus naturelle. Si vous manquez de place, que vous êtes en location ou que vous n’avez pas envie de vous embêter avec une configuration lourde, n’hésitez pas et optez pour cette LG SP11RA.

LG SP11RA

9

Cette barre LG 7.1.4 est le dernier rempart avant de devoir passer au home cinema traditionnel, plus qualitatif mais aussi beaucoup plus encombrant. La SP11RA est cohérente dans sa scène, son ambiance et ses effets. De plus, les écoutes musicales sont d’un excellent niveau.

Les plus

  • Ambiance globale naturelle
  • Raccord barre/caisson réussi
  • Écoutes musicales agréables
  • Calibrage audio et réglages pointus
  • Connectivité exhaustive

Les moins

  • Impossible de comparer correctement avant/après calibrage
  • Qualité du plastique de la façade supérieure de la barre
  • La bascule sur l’entrée ARC n’est pas automatique

Films 9

Musique 9

Connectivité 8

Ergonomie 9

Finitions 8

Modifié le 24/06/2021 à 10h15
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Shure présente son kit tout-en-un MV7, pensé pour le podcast et le streaming
OnePlus dévoile ses Buds Pro, des écouteurs avec ANC et support du son 3D à moins de 150€
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
LG dévoile Eclair, la barre de son Dolby Atmos la plus compacte du marché
Un nouveau casque QC45 par Bose ? C'est ce que confirme cette certification de la FCC
OnePlus dévoilera ses Buds Pro en même temps que le Nord 2, le 22 juillet
Yamaha TW-E3B : des intras à emmener partout grâce à leur format ultra compact
Yamaha YH-L700A : un casque pour profiter de vos musiques 3D et bien plus encore
Des drones et du machine learning pour trouver les impacts de météorites encore inconnus
Razer dévoile le Barracuda X, un casque gaming conçu pour être le plus léger et polyvalent possible
Haut de page