Comparatif des meilleures enceintes actives (2021)

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
07 décembre 2020 à 15h13
0

Qu'est-ce qui rend une enceinte active ? La grande majorité des enceintes domestiques sont dites passives. Seules, elles ne sont pas capables de sortie le moindre son. Il faut donc les alimenter, c'est le rôle de l'amplificateur. A contrario, l'enceinte active embarque son propre amplificateur, ce qui la rend autonome.

Choix de la rédac

Yamaha HS 5

Choix de la rédac

  • Transparence
  • Propreté du grave
  • Réglages disponibles
Rapport qualité / prix

Mackie CR4

Rapport qualité / prix

  • Qualité studio
  • Trois entrées
  • Descente dans le grave
La référence

Audioengine A2+

La référence

  • Entrée USB
  • Qualités HiFi
  • Couleurs et finition

Quand une enceinte passive se branche à un ampli, une enceinte active se branche sur le courant. L'enceinte active possède ce premier avantage de simplifier le système en supprimant un élément électronique externe. Le second avantage concerne sa cohérence de fonctionnement. Associer des enceintes avec le bon amplificateur qui lui convient bien est un art difficile. Parfois cela fonctionne parfaitement, d'autres fois c'est la catastrophe, car toutes les enceintes passives ne marchent pas avec tous les amplificateurs. L'enceinte active règle ce problème : le fabricant a intégré dans ses enceintes l'amplificateur le mieux adapté, les deux ayant été développés ensemble. L'enceinte active est un tout, prêt à l'emploi.

Nous distinguons les enceintes connectées sans fil, qui sont aussi actives, des enceintes actives de ce dossier appelées aussi enceintes amplifiées. Ces enceintes actives ne sont pas forcément connectées, elles n'intègrent pour la plupart aucun système de lecture mis à part le Bluetooth. Les enceintes actives s'associent à une source qui pourra être un streamer audio, un lecteur CD, une platine vinyle ou encore un téléviseur.

1. Mackie CR4 : le meilleur rapport qualité / prix

Mackie CR4 Rapport qualité / prix
  • Qualité studio
  • Trois entrées
  • Descente dans le grave
Le son studio en version mini

Mackie est partout, des salles de concert jusque sur votre bureau. La paire d'enceintes pour PC CR4 est idéale pour ceux chez qui la qualité sonore est le critère numéro un. Son design n'est pas super travaillé, mais elle a le mérite de disposer de trois entrées distinctes. La CR4 existe également en version Bluetooth.

Le son studio en version mini

Mackie est partout, des salles de concert jusque sur votre bureau. La paire d'enceintes pour PC CR4 est idéale pour ceux chez qui la qualité sonore est le critère numéro un. Son design n'est pas super travaillé, mais elle a le mérite de disposer de trois entrées distinctes. La CR4 existe également en version Bluetooth.

Mackie compte parmi les acteurs majeurs du son en studio. Comme beaucoup de fabricants de consoles de mixage, Mackie a développé différentes gammes d'enceintes pour les écoutes en studio comme sur scène. La CR4 est une proposition miniature très abordable.

La vie en vert

La couleur verte est la signature de cette marque américaine. Il n'est donc pas étonnant de la retrouver bien mise en avant sous la forme de cerclages autour des haut-parleurs. Les adeptes de la discrétion devront se tourner vers d'autres enceintes, mais ce serait dommage.

Les CR4 occupent peu de place grâce à l'emploi de petits haut-parleurs dans une caisse au toucher synthétique. Il faudra en prendre soin, car aucune grille ne vient les protéger. En façade, un potentiomètre de volume est accompagné d'une entrée audio et d'une sortie casque, toutes deux sur mini jack 3,5 mm.

Trois entrées distinctes

À l'arrière s'ajoutent deux autres entrées stéréo : une sur prises RCA, une sur prises jack 6,35 mm plus professionnel. On trouve également une sortie haut-parleur, car une seule des deux enceintes renferme toute l'électronique. Il n'y a donc besoin que d'une seule prise de courant.

Les deux enceintes sont reliées entre elles via un simple câble haut-parleur tout ce qu'il y a de plus classique. Toujours à l'arrière, un commutateur sert à indiquer si l'enceinte maître est installée à droite ou à gauche.

Légères mais suffisantes pour débuter

Les CR4 font appel à un tweeter de 19 mm et à un woofer de 10 cm de diamètre. Mackie annonce une bande passante s'arrêtant à 70 Hz. Même si les évents en face arrière viennent étendre la réponse dans le grave, il vous en manquera, inutile de trop les pousser dans ce domaine.

Le reste du spectre est correctement reproduit, avec une précision et une rigueur propre aux écoutes studio. La puissance de 50 Watts sera suffisante pour des écoutes de proximité, dans de petites pièces. Elles ne sont pas faites pour sonoriser un grand salon évidemment.

2. Audioengine A2+ : les plus compactes

Audioengine A2+ La référence
  • Entrée USB
  • Qualités HiFi
  • Couleurs et finition
Un grand son dans de toutes petites enceintes

Avec les A2+, Audioengine a réussi un véritable tour de force : elles sont devenues les références mondiales de l'enceinte haute-fidélité pour PC. La qualité de construction et les haut-parleurs employés sont bien supérieurs à la concurrence classique. Les deux entrées analogiques et le DAC USB viennent achever un tableau déjà élogieux. Les A2+ seront parfaites si vous écoutez principalement de la musique en travaillant.

Un grand son dans de toutes petites enceintes

Avec les A2+, Audioengine a réussi un véritable tour de force : elles sont devenues les références mondiales de l'enceinte haute-fidélité pour PC. La qualité de construction et les haut-parleurs employés sont bien supérieurs à la concurrence classique. Les deux entrées analogiques et le DAC USB viennent achever un tableau déjà élogieux. Les A2+ seront parfaites si vous écoutez principalement de la musique en travaillant.

Les Audioengine sont classées habituellement dans la catégorie d'enceintes pour ordinateur grâce à leur entrée USB. Leurs excellentes capacités en reproduction sonore leur permettent d'aller bien au-delà. Elles sont tout à fait envisageables en tant que système d'écoute principal.

Noires, blanches ou rouges

Les A2+ sont les plus petites enceintes proposées par Audioengine parmi une gamme assez large pour combler les adeptes des modèles actifs. Pour ceux qui ne le sauraient pas, cette marque nous vient tout droit des États-Unis.

La recherche esthétique fait partie intégrante de l'ADN de la société. Ces enceintes sont faites pour être montrées et admirées. D'où le choix d'une peinture laquée recouvrant toute l'enceinte avec trois coloris au programme, un noir discret, un blanc plus voyant un rouge carrément ostentatoire.

Une connectique suffisante

Comparativement à la Mackie CR4, cette paire d'enceintes Audioengine perd la sortie casque mais elle gagne une entrée USB pour être reliée directement à un PC. Juste à côté se trouvent deux entrées analogiques, une en RCA, une en mini-jack 3.5 mm. Le tout est complété par le Bluetooth.

Une seule enceinte renferme toute l'électronique et la connectique. Elle embarque les 2x15 Watts RMS nécessaires aux deux enceintes, un câble haut-parleur reliant les deux via des borniers dorés. Notons que ces enceintes sont si petites qu'Audioengine n'a pas pu intégrer l'alimentation. Elle est séparée dans un bloc externe.

Une orientation HiFi

On pourrait craindre d'obtenir une restitution assez limitée avec ces A2+. Il n'en est rien. Malgré des woofers de 7 cm seulement, l'enceinte délivre un grave cohérent et virulent grâce à l'emploi d'une caisse en bois ultra rigide et d'évents laminaires en façade.

Les tweeters à dôme en soie de 20 mm délivrent une large scène sonore avec une bonne sensation de présence. Elles méritent un placement bien réfléchi avec de l'espace pour les laisser respirer. Autour d'un ordinateur bien sûr, mais aussi sur une console et pourquoi pas sur des pieds d'enceintes comme ceux que propose Audioengine en option.

3. Yamaha HS 5 : le meilleur choix (pour nous)

Yamaha HS 5 Choix de la rédac
  • Transparence
  • Propreté du grave
  • Réglages disponibles
Les enceintes des pros dans votre salon

La paire d'enceintes Yamaha HS 5 est disponible à un prix canon vis-à-vis des qualités qu'elle propose. Il faut prévoir une source avec niveau de sortie variable ou bien passer par un DAC pré-amplificateur. Utiliser des enceintes de studio à la maison n'est pas une hérésie, bien au contraire. Les Yamaha délivreront un son net et précis, sans aucune coloration apparente. Les réglages en face arrière serviront à adapter précisément le rendu de ces HS 5 à votre pièce.

Les enceintes des pros dans votre salon

La paire d'enceintes Yamaha HS 5 est disponible à un prix canon vis-à-vis des qualités qu'elle propose. Il faut prévoir une source avec niveau de sortie variable ou bien passer par un DAC pré-amplificateur. Utiliser des enceintes de studio à la maison n'est pas une hérésie, bien au contraire. Les Yamaha délivreront un son net et précis, sans aucune coloration apparente. Les réglages en face arrière serviront à adapter précisément le rendu de ces HS 5 à votre pièce.

Toujours dans le domaine pro, car c'est là que l'on trouve les enceintes actives les plus abordables et néanmoins performantes, voici les Yamaha HS 5. Plébiscitées par de nombreux youtubeurs, ces enceintes permettent de monter d'un cran avec un woofer de 13 cm et ressentir ainsi encore mieux les basses fréquences.

Ambiance studio

Yamaha est présent dans une majeure partie des studios du monde entier depuis des décennies avec les fameuses NS-10M, ces enceintes d'écoute proche aux membranes de woofers blanches caractéristiques. C'est la signature du fabricant japonais que l'on va retrouver sur la gamme HS. Elles existent par ailleurs en blanc total, de la caisse aux membranes.

Les HS 5 se destinent à des écoutes proches dans un studio ou sur un bureau, mais rien n'empêche de les utiliser dans une pièce aux dimensions raisonnables avec 2 mètres de recul environ. Leur design n'a rien d'exceptionnel avec une finition noire granuleuse mais néanmoins une grille de protection pour les tweeters est présente.

Connectique simplifiée

La HS 5 n'est pas prévu pour un usage domestique, cela restant facilement contournable. Chaque enceinte est autonome avec sa prise de courant et son double amplificateur intégré : 45 Watts pour le woofer, 25 Watts pour le tweeter.

Rien ne relie les deux enceintes, chacune d'elle possède une entrée audio mono. Elle est unique et disponible sur les deux connecteurs professionnels habituels : jack 6.35 mm et XLR trois broches. Il suffira d'acheter un petit adaptateur RCA vers jack pour une connexion avec des sources audio classiques.

Réglages fins

Grâce à un woofer d'un diamètre équivalent à celui d'un grand nombre d'enceintes bibliothèques HiFi associé à une amplification taillée pour lui, les performances dans le grave sont tout à fait acceptables avec une bande passante démarrant à 54 Hz. Les woofers sont aidés par des évents débouchant à l'arrière.

Trois réglages permettent d'adapter les enceintes à la pièce. Tout d'abord un réglage de niveau d'entrée, puis deux sélecteurs pour régler d'une part le niveau du tweeter, d'autre part l'atténuation dans le grave. Celle-ci dépendra de l'emplacement de l'enceinte, si elle est plus ou moins proche d'un mur ou d'un angle.

4. Klipsch The Fives : elles remplacent une barre de son

Klipsch The Fives Le top du top
  • Faciles à vivre
  • Connectivité
  • HDMI ARC & CEC
Les meilleurs pour la HiFi et les films

Une paire d’enceintes actives pour remplacer efficacement un ensemble HiFi. Il est possible de leur connecter cinq sources analogiques & numériques, dont un téléviseur en HDMI ARC. Elles jouent alors le rôle d’une barre de son.

Les meilleurs pour la HiFi et les films

Une paire d’enceintes actives pour remplacer efficacement un ensemble HiFi. Il est possible de leur connecter cinq sources analogiques & numériques, dont un téléviseur en HDMI ARC. Elles jouent alors le rôle d’une barre de son.

Chaîne HiFi en éléments séparés ou enceintes actives ? La question se pose vraiment avec les Klipsch The Fives. Ces enceintes de bibliothèque possèdent des qualités sonores indéniables pour de multiples usages : sur un bureau, dans le salon et même autour de la TV grâce à leur prise HDMI ARC.

Les Fives sont une paire d’enceintes amplifiées non connectées. Elles disposent de cinq entrées différentes pour autant de sources. Il y a aussi le Bluetooth aptX HD pour la connexion rapide sans fil. Le pilotage s’effectue via la télécommande infrarouge fournie.

En dehors des entrées audio analogiques et de l’entrée optique, il y a un DAC USB-B pour un PC et une prise HDMI pour la TV. A-t-on vraiment besoin de plus ? Les marqueurs Klipsch sont présents avec un tweeter à pavillon tractrix et un woofer à membrane ultra rigide. Le tout est amplifié par un total de 160 Watts RMS. Un câble de 4 mètres relie les deux enceintes. Une seule des deux alimente l’autre. 

L’installation et l’utilisation sont donc très faciles. Quant au son, il est puissant avec des basses qui vous feront passer l’envie d’ajouter un caisson. Les Fives sont parfaitement adaptées aux musiques modernes et peuvent monter haut en volume. Elles sont également capables de remplacer une barre de son grâce à leur excellents résultats lorsqu’elles sont reliées en HDMI.

Comment choisir les meilleures enceintes actives ?

Comment bien positionner des enceintes actives sur un bureau ou dans le salon ?

Les enceintes de cette sélection sont assez compactes pour pouvoir fonctionner un peu partout, en tant qu'enceintes d'ordinateur ou bien en tant que système HiFi. Cela fonctionne pour la plupart des enceintes actives au format bibliothèque équipées d'un woofer mesurant jusqu'à 13 cm environ. Plus les enceintes sont grosses et équipées de haut-parleurs de grand diamètre, plus il faudra prévoir du recul. Au bout d'un moment, le positionnement sur le bureau n'est plus possible. L'idée est toutefois de préserver un certain recul pour laisser la scène sonore s'établir. Cela ne fonctionnera pas sur un bureau type console de 25-30 cm de profondeur. Si vous avez au moins 50 à 60 cm de recul, vous êtes dans de bonnes conditions pour une écoute de proximité d'enceintes actives.

Cependant, le rôle des enceintes actives n'est pas uniquement celui d'un système audio pour ordinateur. Leur but est aussi de remplacer les enceintes bibliothèques du salon. À ce titre, elles occuperont les mêmes emplacements. Il faudra soigner leur positionnement pour profiter pleinement d'une belle et large image stéréo. Elles pourront être simplement posées sur un meuble ou une étagère. Attention néanmoins à leur fonctionnement dans les basses fréquences. Les modèles équipés d'évent bass reflex à l'arrière doivent forcément être décollés du mur. Vous risquez alors d'augmenter un effet boomy peu agréable. Vous pouvez alors envisager de leur dédier des pieds supports.

Comme pour des enceintes passives accompagnées de leur amplificateur, les enceintes actives nécessitent un placement optimal de type triangle équilatéral : l'écart entre les deux enceintes doit être identique à la distance entre votre position d'écoute et chaque enceinte. Bien sûr, vous pouvez préférer une écoute moins contraignante, où vous vous installez n'importe où dans le salon pour écouter la musique. Nous vous conseillons dans ce cas de conserver un éloignement minimal entre les deux enceintes, même si elles ne sont pas placées sur le même meuble ou à des hauteurs différentes. Dans tous les cas, plus les enceintes sont petites et plus il est préférables de les laisser proches l'une de l'autre.

Comment piloter facilement des enceintes actives ?

Les enceintes actives renfermant amplification et connectique, elles font disparaître les appareils tels que l'amplificateur stéréo intégré. Lorsque l'on écoute la musique, c'est sur ce dernier que l'on sélectionne la source et c'est également avec lui que l'on contrôle le volume. Soit en façade via un potentiomètre, soit via une télécommande infrarouge. Comment faire avec des enceintes actives ?

Un amplificateur stéréo intégré comprend deux sections distinctes : le pré-amplificateur et l'amplificateur de puissance. Par ailleurs, les deux existent en appareils séparés. La partie pré-amplificatrice s'occupe de gérer les sources en entrées et le volume. La partie amplification s'occupe de la puissance, elle est dépourvue de tout contrôle. Les deux sont nécessaires et les deux coexistent dans une enceinte active, à quelques exceptions près.

Pour que les enceintes actives puissent fonctionner de façon autonome, il leur faut donc un étage de pré-amplification et des modules de puissance. Mis à part les Yamaha HS 5 de cette sélection, toutes les enceintes sont équipées de la pré-amplification. C'est-à-dire qu'elles possèdent toutes différentes entrées sélectionnables et un contrôle de volume. Sur les petits modèles, le volume est mécanique via un potentiomètre en façade. Sur les plus chères, le contrôle s'effectue via une télécommande infrarouge.

Pour rendre l'usage de la télécommande le plus simple possible, les fabricants d'enceintes actives les équipent d'une ou de plusieurs LED en façade. Celle-ci va réagir aux ordres de la télécommande. Dès que vous baissez ou que vous augmentez le volume, la LED clignote pour confirmer l'action. En ce qui concerne les différentes entrées, cette LED ou une autre va changer de couleur pour vous indiquer quelle est la source en cours d'écoute. Il faudra se souvenir à quoi les couleurs correspondent, sachant que le bleu est réservé habituellement à l'entrée Bluetooth quelle que soit le fabricant.

Les enceintes actives se contrôlent au final aussi simplement qu'une chaîne HiFi. Vous pouvez piloter le volume et le choix des sources depuis votre position d'écoute sans avoir besoin de vous lever. En ce qui concerne les enceintes actives sans pré-amplification, typiquement les modèles issus des gammes pour les studios, il faudra prévoir un appareil jouant le rôle de pré-amplificateur. Ce peut être la source qui possède une sortie à volume variable tel qu'un smartphone ou un streamer audio. Il est aussi possible d'intercaler un appareil intermédiaire jouant le rôle de sélecteur tel qu'une petite mixette de studio : elle ajoutera des entrées audio supplémentaires, une sortie casque et le contrôle de volume.

Quelle connectique pour des enceintes actives ?

Le point de départ est le suivant : quelle source audio souhaitez-vous écouter sur vos enceintes actives ? Et par ailleurs, possédez-vous une seule source ou plusieurs sources ? La quasi-totalité des enceintes actives possèdent plusieurs entrées audio pour répondre à ce besoin.

La source à relier la plus courante sera celle vous permettant d'écouter la musique dématérialisée. Ce peut être un smartphone, une tablette ou un streamer audio. Dans le cas de l'appareil mobile, il suffit d'utiliser un câble mini jack si une sortie casque est présente ou, encore mieux, un câble USB (ou Lightning) vers mini jack. Parfois, les entrées analogiques sur les enceintes actives sont au format mini-jack, parfois ce sont des prises RCA. Il faudra donc sélectionner le câble adéquat, ou intercaler l'adaptateur nécessaire.

Si vous avez prévu de relier une platine vinyle, ces entrées analogiques vous tendent les bras. Mais il faut que votre platine soit équipée d'un pré-amplificateur RIAA pour une liaison directe. Car seules les enceintes actives Klipsch disposent d'une entrée phono spécifique. Pour les autres, il vous faudra peut-être ajouter un pré-amplificateur RIAA externe.

Du côté des entrées numériques, la plus courante est l'entrée optique, et un peu plus rare l'entrée coaxiale. Si l'une ou l'autre est présente, cela signifie que les enceintes actives concernées disposent d'un DAC intégré. Ces prises acceptent la sortie d'un téléviseur, d'un lecteur CD ou d'un streamer audio. On peut également trouver une entrée numérique USB dédiée à la liaison d'un ordinateur ou de toute autre source numérique utilisant ce type de liaison. Lorsque vous utilisez l'USB, vous pourrez vérifier dans les réglages audio de votre PC que ce dernier voit bien les enceintes actives comme un DAC USB externe.

Plus rare et assez récent dans le domaine, certaines enceintes actives commencent à proposer une prise HDMI. Que vient faire cette prise audio/vidéo sur une enceinte ? Le HDMI, lorsqu'il est associé à la fonction ARC, a cette particularité de pouvoir récupérer le son d'un téléviseur. Ainsi, tout ce qui est lu sur la TV sera redirigé vers le HDMI ARC, que ce soit la TNT, la Smart TV ou les sources HDMI connectées (console de jeux, lecteur Blu-ray...). L'ARC est utilisé par les barres de son par exemple. En intégrant le HDMI ARC, les enceintes actives deviennent justement concurrentes aux barres de son !

Au final, avec la possibilité de connecter une platine vinyle, un lecteur CD, un streamer audio et un téléviseur, les enceintes actives jouent tous les rôles d'un amplificateur intégré. Le gain de place en plus.

Modifié le 27/01/2021 à 21h47
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page