Test Amazon Echo 4 : un nouveau look et de meilleures performances audio

David Nogueira
Spécialiste automobile
08 janvier 2021 à 12h09
4

Amazon profite de cette nouvelle réédition de son enceinte connectée Echo pour lui offrir un look tout en rondeur et un équipement plus riche. L’Echo 4 embarque désormais deux tweeters et un woofer pour une meilleure qualité audio. Les services connectés sont toujours plus nombreux !

Test Amazon Echo 4
  • La qualité audio
  • Les nouveaux équipements (HP et capteur de température)
  • Les services connectés
  • La compatibilité ZigBee
  • Les fonctions de reconnaissance vocale
  • Le choix de matériaux recyclés
  • Le design des boutons
  • Pas d’afficheur
  • Impossible de créer un système stéréo avec une ancienne Echo

Adieu à la forme de cylindre tout en hauteur de l'Echo de troisième génération et bienvenue à cette nouvelle petite sphère qu’est l’Echo 4 d’Amazon. Rappelons que ce modèle est vendu 100 euros et que ce n’est donc pas la moins chère de toutes. C’est l’Echo Dot 4 (60 euros) qui constitue la solution la plus abordable pour faire entrer Alexa et tous les services qu’elle propose dans votre domicile. Et des services, les enceintes connectées de la marque n’en manquent pas et c’est pourquoi il ne faut pas compter trouver dans notre test une liste détaillée. Ce serait bien trop fastidieux pour ne pas dire… impossible !

Amazon Echo 2020 : les caractéristiques techniques

  • Voies : 2 tweeters 20 mm et 1 woofer en néodyme 76.2 mm
  • Puissance audio : NC
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11 AC (2.4 et 5 Ghz), Bluetooth (A2DP et AVRCP)
  • Connectique : Entrée/sortie mini jack 3.5 mm
  • Protocole domotique : ZigBee
  • Services connectés : Amazon Music, Apple Music, Spotify, Deezer, etc.
  • Alimentation : bloc secteur propriétaire 30 watts
  • Dimensions : 14,4 x 14,4 x 13,3 cm
  • Poids : 970 grammes

Avant tout un super hub pour la maison connectée

Quiconque a déjà acheté une enceinte connectée sait à quel point Amazon est capable de vous inonder régulièrement de courriel mettant en avant les (nouvelles) fonctions ou les (nouvelles) interactions possibles avec ses enceintes connectées. On ne compte plus les produits connectés en tout genre (ampoules, TV, autres enceintes, prises électriques, interrupteurs, caméras, etc.) compatibles avec Alexa. Sans oublier que ce produit est par ailleurs compatible avec la norme ZigBee.

À noter par ailleurs que l’Echo 4 intègre une sonde de température - que n'a pas l'Echo 3 - qui vous permet non seulement de demander à Alexa la température de la pièce dans laquelle est installée l’enceinte (ou en utilisant l'application mobile), mais également de programmer des routines. En utilisant la technologie Zigbee et une solution de chauffage connectée, vous pourrez créer des routines. A l’inverse, une simple prise connectée (on en trouve pour une dizaine d’euros seulement) permettra de déclencher un banal ventilateur pour rafraîchir une pièce en été. Et ce ne sont là qu'une infime partie des possibilités. Voilà pour le petit rappel concernant sans doute LE point positif essentiel de cette enceinte qui vous permet de poser la première pierre à l’édifice en vue de vous bâtir votre maison connectée idéale.

Connectiques et dimensions de l'Amazon Echo 4

Il existe aujourd'hui une multitude d'accessoires compatibles avec Alexa et à des prix parfois très abordables. Notre dernier achat en date concerne un lot de quatre prises connectées intégrant une fonction de mesure de la consommation et des fonctions de programmation, le tout pour une quarantaine d'euros. Et comme toujours avec Alexa, les commandes vocales sont vraiment très rapides.

Echo de 4e génération : conception et ergonomie

Il nous est quelque peu difficile de dire sans réserve lequel de ce nouvel Echo ou de l’ancien est le plus séduisant. D’abord parce que c’est une affaire de goût, mais aussi parce qu’ils sont aussi bien finis l’un que l’autre.
Le produit de troisième génération est un cylindre de 14,4 cm diamètre et 13,3 cm de haut, avec des touches de commande bien visibles sur le dessus.

L’anneau lumineux déjà présent sur les précédentes générations d'Echo change de place. Jusqu'alors placé sur le dessus, Amazon le déplace à la base de l'enceinte.

Il n'en est pas pour autant moins visible puisqu’il se reflète sur la surface du meuble qui accueille l’Echo 4. Lorsqu'on sollicite Alexa, qu'une notification de l'arrivée d'un colis Amazon est présente ou encore lorsqu'on ajuste sur le volume, l'anneau reste très visible.

A l’arrière, on retrouve la connectique, très sommaire, puisqu'elle se compose de la prise pour l’alimentation et d’une connectique mini jack faisant aussi bien office de sortie mais aussi d'entrée audio.

Vous pourrez donc y brancher une source externe (un baladeur qui ne serait pas Bluetooth), mais aussi utiliser l’Echo 4 pour transformer un système Hi-Fi en un équipement connecté à de nombreux services de streaming et modules domotiques.

L'Echo 4 peut aussi être utilisé avec les fonctions multi-room mais aussi avec la fonction permettant de connecter deux enceintes ensemble pour créer un système stéréo. Malheureusement, aucun de nos périphériques Echo n'est compatible avec cette enceinte, pas même l'Echo de précédente génération. Voilà qui est vraiment dommage.

Amazon reste fidèle à ses pratiques et intègre un pas de vis sous l'enceinte. Celui-ci permet de fixer cette boule de 1 kg (tout de même) à un support compatible. On trouve d'ailleurs sur la Toile des installations pour le moins originales.

La nouveauté côté design se poursuit ici avec un revêtement en tissu qui ne couvre que partiellement l’enceinte. Le reste est conçu dans un élégant plastique mat.

L’autre bonne nouvelle c’est que le tissu qui habille l’enceinte semble de bonne qualité. En tout cas, nous avons tenté de le distendre ou de lui faire prendre du jeu avec la partie en plastique, mais rien n’y a fait. C’est visiblement costaud et c’est un bon point.
Nous sommes en revanche moins fans des traditionnels boutons présents sur le dessus de l’enceinte.

Ceux-ci sont d’ailleurs de la couleur de l’enceinte elle-même, mais nous les trouvons assez peu esthétiques. Une affaire de goût là encore. En revanche, d’autres éléments de la conception de l’enceinte ont totalement disparu : les micros. Amazon n’indique pas combien cette Echo en intègre, mais nous trouvons la reconnaissance vocale toujours aussi efficace. Non seulement il est possible de lui parler de très loin (y compris s’il y a du bruit dans la pièce), mais il est possible d’en vérifier l’efficacité en utilisant le mode chuchotement. Étant donné que la reconnaissance est dite omni directionnelle, il y a fort à parier que cette enceinte compte quatre micros comme sur l’ancien modèle.

En revanche, on regrette que cette Echo fasse toujours l’impasse sur ce petit affichage qui donne l’heure et qu’on trouve pourtant sur l’Echo Dot avec horloge (70 euros). Certes, de par sa plus petite taille cette dernière est peut-être plus adaptée au petit espace d'une table de nuit, mais une horloge est toujours la bienvenue. Non ? D'autant qu'Amazon pourrait ajouter une fonction pour éteindre cet affichage.

Pour conclure le tour du propriétaire, Amazon indique que 50 % des plastiques utilisés dans la fabrication de son enceinte sont recyclés et que 100% du tissu et de l’aluminium sont eux aussi issus du recyclage.
La consommation électrique de ce produit est un point important pour cette enceinte qui sera toujours alimentée et en veille, mais pas trop, toujours prête à répondre vos demandes. En l'occurrence, nous avons mesuré une consommation minimale instantanée de 1,8 watt. Celle-ci grimpe à 5,3 watts lorsqu'on écoute de la musique (via Spotify) avec le volume à 50 % environ et à 11,3 watts lorsque le volume est à fond dans les mêmes conditions de test.

Qualité audio : un son plus "en rondeur"

Sous le tissu acoustique de l’Echo, on trouve deux tweeters de 20 mm orientés vers l’avant de l’enceinte et un woofer de 76 mm orienté vers le haut. Ce dernier occupe donc une bonne partie du diamètre de l’enceinte elle-même et une fois la musique lancée, il ne passe pas inaperçu.

Une évolution intéressante pour la partie audio qui profite désormais d’un son 2.1 plus performant que celui de l’ancien modèle. Attention, ce n'est pas non plus le jour et la nuit entre les deux générations de produits, mais cette composition offre, d'une certaine manière, une meilleure polyvalence à l'enceinte. Le son peut être plus chaud, plus détaillé et un rien plus puissant aussi.

L’application mobile Alexa permet d’ajuster les paramètres de l’égaliseur pour tenter de configurer la chose à votre convenance. Tenter, car il ne faut pas espérer non plus modifier considérablement le rendu de cette petite enceinte. D'autant que les réglages sont assez sommaires - on ne trouve pas, par exemple, des modes prédéfinis tels que jazz, rock ou encore classique.
Dans l'ensemble, le résultat est assez flatteur. La qualité audio de cette quatrième itération de l’Echo est meilleure que celle de la V3 que nous avons acheté l’an dernier.
Il est non seulement plus détaillé, plus riche en basses, mais plus puissant aussi. Cette enceinte en a assez dans la coque pour sonoriser efficacement une pièce d'au moins 25 ou 30m². Compte tenu de sa compatibilité avec Amazon Music, Spotify, Deezer ou encore Apple Music, vous pourrez profiter de la qualité de vos services connectés sur une enceinte au coffre assez étonnant. Bien entendu, vous pourrez aussi utiliser la connexion Bluetooth de votre mobile. Pourquoi pas utiliser également le service de livres audios Audible proposé par Amazon.

Test Amazon Echo 4 : le bilan

Avec cette quatrième mouture de l’Echo, Amazon réalise un produit complet et qui, pour 99 euros, vous livre une qualité audio loin d’être ridicule. Ce système 2.1 aussi compact soit-il peut tout fais sonoriser dignement une pièce de grande taille avec un rendu des plus convenable. Le nouveau look tout en rondeur a donc permis à Amazon d’améliorer sa copie sur la partie audio tout en conservant un design sobre et des finitions très propres. On apprécie d’ailleurs à ce titre le choix porté sur les matériaux recyclés.
Enfin, non contente d’être une bonne enceinte, le panel de services connectés et sa compatibilité sans cesse grandissante avec les produits connectés en fait un super hub pour se créer sa maison connectée idéale et à des frais assez modestes.

Amazon Echo 4

9

L’Amazon Echo 4 est une réussite. Sa forme tout en rondeur a permis à Amazon d’intégrer plus de haut-parleurs en faisant ainsi une enceinte connectée plus performante encore. Sans oublier qu’elle permet d’accéder aux nombreux services connectés compatibles avec Alexa, mais aussi avec les équipements domotiques ZigBee.

Les plus

  • La qualité audio
  • Les nouveaux équipements (HP et capteur de température)
  • Les services connectés
  • La compatibilité ZigBee
  • Les fonctions de reconnaissance vocale
  • Le choix de matériaux recyclés

Les moins

  • Le design des boutons
  • Pas d’afficheur
  • Impossible de créer un système stéréo avec une ancienne Echo

Qualité audio 9

Ergonomie et design 8

Rapport qualité/prix 9

Services connectés 10

Modifié le 14/01/2021 à 10h23
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes Amazon : la TOP des souris Logitech en réduction pour la 2ème démarque
Ring présente sa Video Doorbell Wired : plus petite et plus… câblée
Le Noctilux 50 mm f/1.2 de Leica renaît de ses cendres
Enceintes actives : notre comparatif des meilleurs modèles en 2021
Soldes 2ème démarque : un écran gamer iiyama G-Master 24
Le Cybertruck de Tesla entrera en production de masse en 2022 selon Elon Musk
Soldes Cdiscount : un PC portable bureautique Asus Vivobook à moins de 300€
Apple : 1 milliard d'iPhone activement utilisés à travers le monde et des ventes records en 2020
Reconnaissance faciale : le Conseil de l'Europe demande une
Soldes Amazon : le prix de l'enceinte Ultimate Ears Wonderboom 2 chute pour la 2ème démarque
Haut de page