Test Apple HomePod mini : une petite enceinte surprenante mais limitée

13 mars 2021 à 12h12
57
Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

À la peine sur le marché des enceintes connectées , Apple retente sa chance avec le HomePod mini, un nouvel appareil à la fois plus petit et moins cher.

Apple HomePod mini
  • Design et fabrication irréprochables
  • Un son puissant et bien équilibré
  • Idéal pour la domotique
  • Réservé aux seuls possesseurs d'iPhone
  • Ecosystème toujours aussi fermé
  • Siri a encore de sérieux progrès à faire
  • Absence de connexion filaire et bluetooth

Le premier HomePod avait reçu à sa sortie en 2018 un accueil pour le moins mitigé. Si les premiers clients et la presse avaient salué la qualité audio du produit, les possibilités limitées de Siri et l'écosystème fermé avaient été une nouvelle fois pointés du doigt ainsi que le prix élevé de 329 €.

Il fallait donc, si Apple souhaite réellement grappiller des parts de marché à Amazon et sa gamme Echo, que la marque revoie sa copie avec un appareil techniquement moins ambitieux mais aussi bien plus accessible.

La vraie surprise de ce HomePod mini fut son prix de 99 € qui s'aligne avec ceux de l'Amazon Echo et du Google Nest Audio. Est-ce malgré tout suffisant pour convaincre les fans de la marque d'installer cette enceinte connectée chez eux ?

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

HomePod mini : la fiche technique

  • Capacités audio : 1 haut-parleur et 2 radiateurs passifs
  • Connectivité : Wi‑Fi 802.11n, Bluetooth 5.0, AirPlay 2, Thread, HomeKit
  • Alimentation : adaptateur secteur 20 watts USB-C
  • Dimensions : 8,4 x 9,79 cm
  • Poids : 345 grammes

Design : un objet passe-partout aux finitions exemplaires

Pour le HomePod mini, Apple abandonne le format cylindrique de sa première enceinte pour un design en forme de boule, à qui l'on aurait légèrement coupé le dessus. C'est à quelques différences esthétiques près la même proposition esthétique que le nouvel Amazon Echo.

On savait le HomePod mini bien plus compact que son imposant grand frère, mais c'est vraiment au premier contact avec l'objet que l'on se rend compte de sa petite taille. L'objet tient facilement dans la main.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'enceinte est intégralement recouverte d'un tissu mesh de très bonne facture et Apple propose son HomePod mini en deux coloris, blanc (celui que nous avons reçu) et noir. Il faudra voir dans le temps si le coloris blanc est sujet aux tâches, notamment s'il est installé dans une cuisine. Pour notre part, rien à signaler après presque deux semaines d'utilisation.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Sur le dessus on retrouve une surface tactile qui permet d'appeler Siri, mais également de mettre en pause ou de reprendre la lecture d'une chanson ou de varier le volume grâce à deux boutons + et -, tactiles eux aussi.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Lorsque l'on appelle Siri une animation représentant un halo de couleurs apparait à l'écran. L'effet est plutôt élégant et assez discret pour indiquer une action à l'utilisateur sans pour autant illuminer toute la pièce.

Néanmoins tout n'est pas parfait. Un élément du HomePod mini nous a particulièrement fait tiquer : le câble d'alimentation. En premier lieu il n'est pas amovible mais fixé à l'enceinte. Ce n'est pas un point rédhibitoire mais il aurait été plus simple pour le ranger de pouvoir le détacher.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Aussi le câble nous a paru bien court et il faudra bien réfléchir à son emplacement pour éviter de devoir ajouter une rallonge afin de pouvoir le brancher. Un adaptateur secteur 20W est à ce propos inclus dans la boîte, ce qui est à signaler vu qu'Apple a plutôt tendance à les faire disparaitre de la plupart de ses emballages.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

On peut quand même souligner la qualité de fabrication générale du produit, excellente comme souvent chez Apple. Les matériaux, du tissu mesh au câble tressé sont tous de qualité, pas un fil de tissu ne dépasse, c'est du bel ouvrage.

Installation : un modèle d'ergonomie... réservé aux utilisateurs d'iPhone

Apple avait un boulevard pour se faire une place sur le marché encombré des assistants vocaux... mais reste sur sa logique d'écosystème fermé autour de son smartphone vedette et réserve l'utilisation d'un HomePod mini aux seuls possesseurs d'iPhone.

Pour mettre en place le HomePod mini, rien de plus simple, il suffit de le brancher sur le courant électrique et l'appareil débute immédiatement la phase d'appairage.

Pour connecter l'appareil à son iPhone, il suffit de l'approcher du HomePod mini. Une notification apparaitra alors sur l'écran d'accueil avec un bouton permettant de lancer la connexion.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le HomePod mini demandera alors la permission d'utiliser votre position, vos préférences relatives à Siri ou de récupérer votre mot de passe Wi-Fi mais aussi d'activer les requêtes personnelles comme les messages, les rappels ou l'accès au calendrier.

Attention toutefois avec ce dernier réglage si vous utilisez votre HomePod mini avec votre famille. L'enceinte n'est toujours pas capable d'identifier les voix des membres de votre tribu et n'importe lequel d'entre eux pourra lire vos derniers messages ou accéder à vos contacts.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Voilà, le HomePod mini est configuré. L'opération nous a pris littéralement deux minutes montre en main et Apple nous propose pour terminer de lancer une playlist (sur Apple Music, on y reviendra…) pour tester les capacités audio de l'enceinte.

Qualité sonore : une petite enceinte qui a du coffre

Pour équiper son enceinte, Apple a fait le choix d'un unique haut-parleur et d'un guide d’onde acoustique développé en interne pour orienter le flux du son du bas de l’enceinte vers l’extérieur et obtenir un son à 360°. Deux radiateurs passifs assurent quant à eux la restitution des basses.

Pour le traitement du signal audio le constructeur a fait appel au processeur S5, le même qui équipe les Apple Watch SE. Le système-sur-puce se charge ensuite d'adapter le son en temps réel selon les caractéristiques du titre diffusé.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Apple a fait de l'excellent travail sur la partie audio. Les mediums sont très équilibrés, avec une excellente dynamique et des voix bien mises en avant. Les basses sont étonnamment puissantes pour un appareil aux dimensions si compactes.

Attention toutefois à ne pas pousser le HomePod mini dans ses retranchements. À plein volume on sent très rapidement saturation et distorsion, même si l'on détecte que le traitement logiciel fait tout ce qu'il peut pour rectifier le tir.

Le HomePod mini est fait pour équiper une pièce de taille moyenne, certainement pas pour une soirée et encore moins pour écouter de la musique haute résolution. L'enceinte a été pensée exclusivement pour le streaming et ne pourra pas faire de miracles, même avec des sources de qualité.

Le HomePod peut aussi être utilisé seul ou en duo avec l'Apple TV pour remplacer les enceintes de sa télévision mais le résultat ne remplacera jamais une barre de son.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

À savoir, il n'est pas possible de se créer un système mêlant HomePod et HomePod mini, pour utiliser ces dernières comme enceintes surround par exemple.

Fonctionnalités : excellent… pour les tâches les plus simples

J'utilise Siri depuis ses premiers pas en 2011 et la sortie de l'iPhone 4S et mon avis n'a jamais varié en une décennie.

L'assistant vocal est à mon sens excellent pour les tâches les plus simples comme les rappels ou pour allumer une ampoule connectée mais à la ramasse lorsqu'il s'agit de lui poser des questions ou de chercher des informations sur le web.

Siri sur le HomePod mini ne fait ni mieux ni pire que sur l'ensemble des appareils qui l'accueillent aujourd'hui.

Commençons par les bons points. La reconnaissance vocale du HomePod mini est excellente. Même à moyen volume ou dans une pièce bruyante l'enceinte est capable de reconnaitre notre voix distinctement.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Aussi, le HomePod mini prend la main lorsque l'on énonce la commande "Dis Siri". Même si l'iPhone est à proximité, c'est l'enceinte qui se déclenche en priorité pour répondre à vos demandes. Durant nos essais Siri s'est lancé une seule fois sur l'iPhone, et encore nous l'avions en main. Bref, ça marche très bien.

Le réel intérêt du HomePod mini, et c'est sur ce point qu'Apple communique le plus, c'est la domotique. HomeKit est un système mature et avec de nombreux accessoires compatibles (mais bien moins qu'avec Alexa ou Google Assistant). Allumer une ampoule ou lancer une scène est aussi simple que sur iPhone, le confort de ne plus utiliser le smartphone en permanence en plus.

Autre nouveauté intéressante et bien pratique du HomePod mini : la possibilité de passer la musique de son iPhone à son enceinte en approchant tout simplement son téléphone de l'appareil.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

À proximité de l'enceinte l'iPhone se met à vibrer et affiche également les contrôles de l'appareil dans une fenêtre dédiée qui permet d'accéder aussi aux derniers titres ou podcasts écoutés si aucun contenu n'est en cours de lecture.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Il est également possible d'appeler ses contacts, à la fois en FaceTime audio mais aussi depuis le réseau mobile de son opérateur via l'iPhone. Les communications sont claires et cette petite fonctionnalité permettra de réaliser des appels de groupe tout en continuant ses activités dans la maison.

Autre fonctionnalité inaugurée avec le HomePod mini avec Interphone qui permet d'envoyer un message diffusé sur le ou les HomePod installés dans la maison mais aussi sur les iPhone et Apple Watch liés à l'enceinte connectée. Plutôt pratique pour appeler toute la famille quand le diner est prêt.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic

Enfin, la création d'un rappel ou l'envoi d'un message est très facile, avec une meilleure reconnaissance vocale qu'auparavant. Évidemment il n'est pas question de dicter des romans mais pour l'envoi d'un message court, pas de soucis à signaler.

Siri : toujours aussi limité pour les tâches plus complexes

Passons maintenant aux choses qui fâchent avec les services de streaming. On pensait qu'Apple allait faire preuve d'ouverture avec le lancement de son enceinte grand public. Raté, le HomePod mini reste intimement lié à Apple Music qui est aujourd'hui le seul service pris en charge par Siri.

Lors de l'évènement de présentation en ligne Apple a évoqué la prise en charge d'Amazon Music mais pour le moment l'application n'a pas été mise à jour pour cela. On ne parle même pas des autres services dont Spotify et Deezer qui ne sont évidemment pas accessibles via l'assistant vocal.

Pour ceux-là il faudra passer par AirPlay, qui a l'inconvénient de monopoliser un appareil pour la lecture de la musique.

Test HomePod mini © Mathieu Grumiaux pour Clubic
© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Revenons donc à Apple Music. Le HomePod mini permet d'accéder à l'ensemble du catalogue mais également à ses playlists et à sa bibliothèque de morceaux. La lecture se lance rapidement, les commandes vocales sont tout aussi véloces, rien à dire sur ce point.

Siri n'a par contre toujours pas progressé au niveau de la prononciation. Les titres en français sont reconnus à la seconde mais pour les morceaux anglophones, si votre anglais n'est pas impeccable, l'assistant aura bien du mal à comprendre votre demande et à trouver le bon morceau.

À la longue c'est fatigant et il nous est arrivé plus d'une fois de passer par notre iPhone et la connexion AirPlay afin d'aller plus vite. Sur ce point Amazon et Google sont bien meilleurs, même avec une prononciation des plus hasardeuses.

Même son de cloche lorsque vous demandez une information ou un itinéraire au HomePod mini. Apple se limite à quelques sources d'information comme Wikipedia qui peut éventuellement donner la date de naissance d'une personnalité mais pas beaucoup plus.

HomePod mini : l'avis de Clubic

Apple était attendue au tournant avec le HomePod mini et le constructeur ne déçoit pas avec une enceinte très réussie et vendue à un prix agressif, très inhabituel pour la marque.

Le design et la fabrication de l'appareil sont tout simplement irréprochables et la qualité audio délivrée est surprenante pour un appareil si petit.

Si Apple a conçu une très bonne enceinte, le HomePod mini reste un assistant vocal très limité et trop fermé aux seuls services Apple et quelques trop rares services tiers.

Malgré ses quelques défauts le HomePod mini est un produit que l'on recommandera chaudement aux utilisateurs d'iPhone, déjà habitués à la prison dorée bâtie par Apple, s'ils ne possèdent pas encore déjà d'enceintes connectées chez eux.

Apple HomePod mini

8

Apple fait une entrée remarquée sur le marché des enceintes connectées à moins de 100€. Le HomePod mini délivre un son très équilibré et puissant, le tout dans un design élégant et soigné. Dommage que Siri évolue toujours à un train de sénateur et reste enfermé dans l'écosystème mis en place par le constructeur.

Les plus

  • Design et fabrication irréprochables
  • Un son puissant et bien équilibré
  • Idéal pour la domotique

Les moins

  • Réservé aux seuls possesseurs d'iPhone
  • Ecosystème toujours aussi fermé
  • Siri a encore de sérieux progrès à faire
  • Absence de connexion filaire et bluetooth

Fabrication 9

Qualité audio 9

Reconnaissance des voix 8

Fonctions connectées 7

Modifié le 11/10/2021 à 15h13
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
57
19
HAL1
Je suis assez étonné de voir que des inconvénients tels que :<br /> Réservé aux seuls possesseurs d’iPhone<br /> Écosystème toujours aussi fermé<br /> ne pèsent pas plus dans la balance et que le produit obtienne une note de 8 sur 10. Ça me semble au contraire être important de savoir qu’on ne sera pas contraint de toujours rester dans «&nbsp;la prison dorée bâtie par Apple&nbsp;» (selon les mots du testeur) lorsqu’on souhaite acheter un périphérique comme une enceinte.
Mathieu_G
La limitation aux utilisateurs iPhone n’est pas cachée par Apple et même présente «&nbsp;by design&nbsp;», du sens où l’on sait avant d’acheter que le produit ne s’adresse qu’à eux. C’est pourquoi ce point particulier n’a pas joué sur la note, puisqu’il s’agit davantage d’un pré-requis. C’est pénible quand même je vous l’accorde.
HAL1
J’entends bien que c’est comme ça qu’Apple le présente, car pour elle un utilisateur de ses produits ne passera jamais à la concurrence. Tout comme, quand elle sort un nouveau modèle, elle fait en sorte qu’il soit comparé avec le précédent, ou les autres modèles qu’elle propose, jamais avec ce que fait ses concurrents.<br /> Personnellement, je préfère quand un site Web ou un YouTubeur ne classe pas les gens dans des silos. Pour moi il n’y a pas «&nbsp;les utilisateurs Apple&nbsp;», «&nbsp;les utilisateurs Android&nbsp;», 'les utilisateurs Microsoft", etc. Il y a «&nbsp;les utilisateurs&nbsp;», en général, qui ne sont pas attachés à une paroisse mais qui s’orientent vers le meilleur produit.
smover
Je trouve que la limitation de ne pas supporter ni Amazon Music ni Deezer ni Spotify est probablement la pire. Ensuite même si Siri et HomeKit sont limités cela reste utilisable.<br /> Le prix est cher face à l’Amazon Echo dont le vrai tarif est de 70€ grâce à ses promotions quasi perpétuelles et autant face à l’Echo Dot (vendu en général 40-50€ soit la moitié du HomePod…) le mini peut s’en sortir, autant face à une vraie Echo qui coûte bien moins cher ce n’est plus la même histoire.<br /> Autre manque à mon sens : l’absence de version avec écran. J’utilise beaucoup les Amazon Echo Show pour qu’on s’appelle en visio simplement en famille et l’écran est top. Pratique aussi pour voir les paroles des chansons ou les suggestions d’Alexa, ce qu’un device sans écran ne peut faire. Et le Show 5 est souvent à 80€…<br /> Bref là dessus Apple a quand même un sacré retard et la note de 8 apparaît très généreuse. Ce n’est pas parce que les produits Apple sont toujours vendus chers que c’est justifiable ou «&nbsp;normal&nbsp;», la question est toujours celle des prestations apportées et de la valeur de celles-ci.<br /> OK le HomePod Mini est petit, mais ce n’est pas comme si c’était vraiment un avantage compétitif majeur qui fera qu’on le prendra plutôt qu’un concurrent ^^ Il offre sérieusement moins tant en son qu’en fonctionnalités que la concurrence, et il se permet en plus d’être plus cher sans pouvoir le justifier. Alors 8 ?
terminaflunch
effectivement, cette enceinte souffre d’un rapport qualité prix en sa défaveur face aux produits amazon ou google. Siri est bien moins bon que les assistants de google ou d’Amazon. Par contre Apple est moins intrusif que ces concurrents qui, à travers leurs assistants, vous espionne et vous écoute tout le temps.
cyrano66
terminaflunch:<br /> Par contre Apple est moins intrusif que ces concurrents qui, à travers leurs assistants, vous espionne et vous écoute tout le temps.<br /> C’est pour moi le seul point positif qui pourrait me faire passer à une de ces enceintes espionnes connectées.<br /> Faut avoir un certain sens de l’exhibitionnisme ou vivre chez les bisounours pour parler à haute voix dans la même pièce qu’un de ces machins.<br /> Et perso j’ai pas envie de parler à une boite en plastique qui comprend jamais rien à ce qu’on lui demande.<br /> Bref que vient faire Apple sur ce segment ?<br /> L’appât du gain peut-être
Ian
Je viens de quitter androïd pour un iPhone et un iPad. J’ai pris en complément cette petite enceinte . Elle fait le job. Le son est très agréable pour du streaming ou écouter la radio (très limité cependant dans les aigus). Reconnaissance vocale parfaite pour piloter mes VELUX et mes radiateurs via Heatzy.<br /> Très heureux de mon choix et surtout de ne pas (plus) être un pigeon de Google ou d’Amazon.<br /> Totalement en phase avec les conclusions de clubic (qualités et limitations de Siri) et avec la note finale.
Ian
Je complète sur 1 point : pas de compatibilité autre que Apple Music, mais : vous pouvez lui demander n’importe quelle radio, et je peux tout à fait envoyer le son de Tidal sur l’enceinte depuis l’iPhone (Voir même faire du Multi Room avec un ampli AirPlay 2 dans le salon)
Ian
L’écho show est une autre famille de produit (très intéressant c’est vrai !) avec cependant un son absolument pourri, tout le contraire de ce qu’on attend d’une enceinte !
zeebix
Pour ne plus être un pigeon pour Google ou Amazon, tu choisi de l’être pour Apple, curieuse démarche.
Gwynplaine
Apple espionne aussi, mais garde ses données pour un travail en interne. Après je préfère mes données chez Apple, que chez Google ou Amazon.<br /> Siri c’est un peu comme l’histoire de Plan, quand je me suis séparé de Google Maps et Waze, je n’ai pourtant pas eu de mauvaise surprise. En revanche Siri en voiture pour les sms dicté est au top, moins de faute, etc…<br /> Effectivement Siri est un peu moins performant pour la langue anglaise (de chez nous), mais faut pas pousser non plus. J’ai deux HomePod dans le salon, un mauvais accent et ça passe bien. Et faut voir aussi les gestions d’enceintes directement sur le Mac, le son avec l’Apple TV, etc.
Ian
Si j’avais le choix de chopper la grippe plutôt que le cancer, je choisirai la grippe.<br /> Dans la vraie vie je peux pas choisir mes maladies, mais je peux déjà choisir qui va m’espionner. Et confier ma vie numérique à une régie publicitaire qui écrase toute la concurrence ça me fait pas triper.
HAL1
terminaflunch:<br /> Par contre Apple est moins intrusif que ces concurrents qui, à travers leurs assistants, vous espionne et vous écoute tout le temps.<br /> Et pourtant, Apple n’avait pas prévenu les utilisateurs de ses appareils que leur conversations étaient enregistrées et écoutées par des sociétés tierces pour «&nbsp;améliorer Siri&nbsp;». Résultat : des personnes ont pu parfois identifier des utilisateurs de produits Apple et entendre des informations très privées à leur sujet.<br /> Et, comme toujours, tout porte à croire que ces pratiques auraient continué si elles n’avaient pas été exposées au grand jour.
smover
Oui et non, je n’ai pas le 8 mais j’ai eu l’impression que le 5 est du niveau d’un Echo Dot et nous on a l’ancien 10 (en fait l’Echo Show «&nbsp;tout court&nbsp;» 2ième gen) qui a un son potable pour une pièce à vivre comme la cuisine.<br /> Ce n’est pas mes AudioEngine 2+ qui ont un son que j’aime vraiment ou les grosses KRK du salon, ce n’est pas avec une enceinte de petite taille que l’on peut vraiment «&nbsp;écouter de la musique&nbsp;» mais bon. Même un HomePod ou un Echo Studio …à minima il en faut deux <br /> Ce sont pour moi des produits complètement concurrents pour une raison très simple : si tu as déjà un assistant avec écran tu ne vas pas en acheter un deuxième sans écran au même endroit. La version avec écran est super le principe identique sur les commandes vocales, et en propose par contre beaucoup plus grâce à sa webcam et son écran. Toutes les suggestions affichées pendant la journée sont d’ailleurs souvent sympas (anecdotes, culture générale…), sans compter du fait d’avoir souvent les paroles qui est un énorme plus. Je constate que nous avons bien plus d’usage des versions avec écran que sans écran. Même si j’ai craqué pour une Echo dernière gen là où j’ai mon bureau (parce que le PC a suffisamment d’écran avec le web à disposition) je n’en achèterai plus sans écran parce que c’est juste carrément moins bien.<br /> Et même si aujourd’hui personne ne propose d’assistant avec écran et un son digne d’un Echo Studio, ça n’a rien de techniquement faisable et la concurrence aidant je pense que cela finira par arriver, ce n’est qu’une question de temps. Les assistants ont incroyablement progressé d’un point de vue audio depuis les début (comparer un Echo Dot première ou seconde génération au dernier est choquant !!).
Ian
Au départ j’avais envisagé de me prendre un vieil iPad pour m’en servir en fixe, un peu à la manière de ton Écho.<br /> A terme j’imagine bien le HomePod au bureau pour écouter de la zic commander le chauffage et les VELUX + un système type echo sur le plan de travail pour un usage un peu plus large…
bmustang
le design est vraiment basique, c’est même assez moche !
ivico
Je trouve ce produit étrange et pas du tout Apple.<br /> Apple est un constructeur qui place « l’experience utilisateur » avant tout.<br /> Ici, passé la phase de configuration qui est ultra fluide il ne reste rien. Siri est au fraise, Le son est pas terrible, la domotique très limitée, les fonctionnalités d’ecosysteme ridicules (interphone Lol) ou absentes (homepod pour faire du home cinema).<br /> Ce produit illustre de déclin d’apple et son arrogance. Il est au mieux pas fini.<br /> Je precise que ce message est envoyé depuis un iphone.
bmustang
être riche n’empêche pas de fabriquer de la merde ! Mais là ! C’est immonde et allez voir chez google ou amazon ! Y’a mieux et plus efficace
JeXxx
Allez, je te met un reportage sur les écoutes. Apple, Google, Microsoft, Amazon, sont tous pareils.<br /> Je conseil à tout le monde de regarder cette série faite par FranceTv et d’une très bonne qualité.<br /> Pour le cas d’Apple écoutes à 8min30.<br />
Fatima
Malgré tout ces limitations , on donne une note de 8!<br /> Voilà pourquoi beaucoup de gens préfèrent cherché des avis dans les forums spécialisés ou autres .
benben99
Donnez-moi en un et je vais le jeter directement à la poubelle.<br /> Ils se foutent de la gueule des gens en ne supportant ni Deezer, Spotify et compagnie.<br /> C’est bon pour les poissons qui veulent se la jouer en montrant un logo de pomme. Les vrais utilisateurs qui s’y connaissent vont choisir de meilleurs produits
benben99
LOL une note de 8 sur 10 malgré que c’est compatible avec quasiment rien et que ça coûte pratiquement deux fois le prix de la compétition (vu les promotions régulière).<br /> Quand c’est Apple, même les pire défauts passent comme dans du beurre dans les tests de Clubic.<br /> Apple peut dormir tranquille. Si demain matin, Apple vend une crotte dans une boîte, ils auront quand même un 8/10 assuré sur Clubic.
k43l
La conclusion reflète à mon sens ce qu’attend un utilisateur Apple qui est déjà soumis…<br /> Malgré ses quelques défauts le HomePod mini est un produit que l’on recommandera chaudement aux utilisateurs d’iPhone, déjà habitués à la prison dorée bâtie par Apple, s’ils ne possèdent pas encore déjà d’enceintes connectées chez eux.<br /> Tout y est dit. Elle se destine à l’utilisateur qui est tout Apple. Lui ne sera pas dépaysé. Tous ceux qui critiquent cette appareil ne sont pas des utilisateurs d’iphone.<br /> Si tout les utilisateurs étaient comme ça, Apple sortirait logiquement un appareil plus ouvert. Ce n’est pas sa volonté, n’y celle de ses utilisateurs.
HAL1
JeXxx:<br /> Allez, je te met un reportage sur les écoutes. Apple, Google, Microsoft, Amazon, sont tous pareils.<br /> Avec sans doute deux particularités quand même pour Apple :<br /> Ils sont bien plus hypocrites dans leur communication (ils se posent en chevalier blanc protecteur de leurs utilisateurs, mais la réalité est bien différente…).<br /> Ils sont défendus par des hordes de fanatiques persuadés que La Sainte Pomme est mieux que les autres.<br />
k43l
Oui sauf que je pense que chez Apple cette soumissions est exacerbée. Tout est fait pour y entrer et ne pas avoir d’alternative.<br /> Suffit de voir la politique sur le ligthning qui n’a aujourd’hui plus aucun sens.<br /> Les accessoires Apple ligthning.<br /> Les appareils comme celui ci qui ne fonctionne qu’avec des services Apple.<br /> Maintenant les ordinateurs qui ne permettent plus bootcamp. Etc…<br /> Alors qu’avec d’autres marque, on peut faire un panache d’appareils ou de service.<br /> Mais oui au final on garde une paroisse qui nous convient. Celle d’apple est refermé sur elle même.
HAL1
k43l:<br /> Oui sauf que je pense que chez Apple cette soumissions est exacerbée. Tout est fait pour y entrer et ne pas avoir d’alternative.<br /> Tout à fait d’accord. Il n’y a pas de comparaison possible entre un utilisateur «&nbsp;enthousiaste&nbsp;» d’une autre marque et un équivalent du côté de la Pomme.<br /> Apple était il y a 25 ans dans une période très difficile, elle a failli disparaître (elle a été sauvée en partie grâce à l’intervention de Microsoft). Même si avant cela il y avait clairement déjà des inconditionnels de la marque, j’ai l’impression que cet épisode a renforcé le côté «&nbsp;extrémiste&nbsp;» de certains adeptes, comme si la Pomme avait une mission dans l’informatique et que son existence était indispensable.<br /> Un élément qui en dit long : combien de personnes vont dire «&nbsp;je n’achèterai jamais un autre chose qu’un produit de la marque X&nbsp;» ? Du côté des inconditionnels d’Apple, ce genre de «&nbsp;serment&nbsp;» n’est pas rare, alors que pour ses concurrents ça ne se voit quasiment jamais.
JeXxx
Oui en tout tu as 4 épisodes sur Youtube, Facebook Uber Eat Delivero Disney Apple etc …
smover
Cela ne me parait pas une bonne solution : l’écho se met en veille seule, est tout le temps branchée et c’est propre. Un iPad chargé en permanence, qui plus est sans la même qualité ni de son ni de micros… ça peut être du dépannage
benben99
En résumé: C’est compatible avec rien, mais ça mérite quand même 8 / 10
nicodunord
J’ai l’impression qu’ici deux mondes se côtoient sans se comprendre.<br /> les tenants de la fiche technique et du rapport performance / prix.<br /> les utilisateurs sensibles à la cohérence de l’écosystème et à la beauté de l’expérience utilisateur des produits Apple (dont je fais partie).<br /> Personnellement je suis dans l’informatique personnelle et d’entreprise depuis 30 ans, j’ai bâti des dizaines de configuration, administré des domaines Windows, etc etc…<br /> Je comprends les deux visions mais à titre purement PERSONNEL, j’ai fini par préférer un OS stable, élégant, homogène dans le temps (cf OSX de 2001 à 2021). Je hais Windows (avis personnel la encore), j’ai passé trop de temps à pester contre sa tendance à demander une reinstall régulière, à bidouiller les pilotes, à perdre des fichiers à cause d’une mise à jour foirée, a être appelé sans arrêt par la la famille pour palier aux errements de Microsoft. Et oui aujourd’hui je ne jure que par Apple à titre perso pare que ça marche très très très bien, tout simplement !
nicodunord
Apple n’a jamais été autant en difficulté que quand ils ont commencé à s’ouvrir (période Amilio). Autoriser les clones était d’une bêtise sans nom. On a vu des Mac en plastique beige vraiment horribles. Le génie de Jobs est d’avoir repris une base UNIX (BSD pour être précis), donc plutôt standard et portable au final (ça a servi de base à iOS), et en recréant une offre matérielle bien distinguable du monde PC
HAL1
Mais il n’y a aucun problème à avoir des préférences. Pour ma part je suis un utilisateur Mac depuis 30 ans, et je préfère macOS à Windows. J’utilise les deux systèmes, mais je me trouve plus à l’aise avec celui d’Apple, dont je préfère la «&nbsp;philosophie&nbsp;». Je peux en revanche tout à fait concevoir que quelqu’un d’autre trouve Windows supérieur, pour tout un tas de raisons argumentées ou simplement de manière irrationnelle.<br /> En revanche, le fanatisme aveugle envers une marque me semble fortement problématique. C’est une chose de préférer un produit (macOS, l’iPhone, etc.) et c’en est une autre d’encenser inconditionnellement TOUT ce que fait une marque. Et, malheureusement, avec Apple c’est trop souvent ça. On a une minorité bruyante qui ne tolère aucune critique envers la Pomme et pour qui un produit «&nbsp;made in Cupertino&nbsp;» est FORCÉMENT mieux que celui d’une autre marque. Et qui continue à défendre l’entreprise même par exemple quand elle perd en justice (typiquement le cas où Apple a sorti une mise à jour furtive pour ralentir les iPhone afin d’éviter d’avoir à prendre à sa charge le remplacement des batteries ; nombreux sont les adeptes de la marque qui viennent te dire que la société a fait ça «&nbsp;pour le bien de l’utilisateur&nbsp;»).<br /> Force est de constater que c’est quelque chose de BEAUCOUP moins marqué avec les concurrents d’Apple.<br /> nicodunord:<br /> Apple n’a jamais été autant en difficulté que quand ils ont commencé à s’ouvrir (période Amilio).<br /> Non, pas exactement. Gil Amelio a hérité d’une situation catastrophique, et il a tenté de redresser la barre entre autres en autorisant les clones. Ça a été une bonne chose pour MacOS, qui a vu sa part de marché gentiment augmenter… mais par pour Apple, puisque certains cloneurs faisaient de meilleurs machines qu’elle et elle s’est retrouvée encore plus en difficulté. Ensuite Steve Jobs a été rappelé par Gil Amelio et la décision a été prise d’arrêter les clones, car Apple n’avait pas les moyens d’attendre d’avoir à nouveau des bonnes machines.<br /> Quand celles-ci sont sorties, elles étaient justement plus ouvertes (abandon de l’ADB et autres technologies propriétaires pour de l’USB et des standards). Le project Copland a été mis aux oubliettes pour se tourner vers UNIX, beaucoup plus ouvert. Mise en avant de Java. Appel du pied au monde l’open-source. Élaboration de standards (par exemple OpenCL). Etc.<br /> Ce n’est que depuis une dizaine d’années qu’Apple se referme à nouveau, en voulant refaire tout elle-même. Ce n’est pas une bonne tendance, selon moi.
HAL1
Vimaire:<br /> vous n’aimeriez pas que l’on vous insulte de la sorte, ne le faites pas aux autres.<br /> Pourriez-vous, s’il vous plaît, m’indiquer où j’ai insulté qui que ce soit ?
HAL1
Donc, je résume :<br /> Vous me demandez de ne pas faire quelque chose que je n’ai pas fait, mais que d’autres ont fait. J’imagine que, si ça n’était pas totalement malhonnête, ça pourrait avoir quelque chose de distrayant…<br /> Une critique sur un point d’un produit Apple devient une «&nbsp;une tribune anti Apple&nbsp;». Quel bel exemple nous avons là de la paranoïa dont font preuve certains inconditionnels de la marque à la pomme… « Chut, chut, surtout ne formulez pas ne serait-ce qu’une seule critique, de peur de froisser ceux pour qui Apple représente l’alpha et l’oméga ! ».<br /> J’utilise du matériel Apple depuis plus de 30 ans, et même si ce n’était pas le cas je m’estimerais parfaitement en droit de critiquer ce qui me déplaît chez la Pomme. Si vous voulez en débattre, vous êtes le bienvenu. Si vous souhaitez en revanche uniquement que je me taise, je vous invite à ne pas me lire, car je suis au regret de vous informer que cela n’arrivera pas.
nicodunord
@Vimaire Je ne pense pas qu’on puisse accuser HAL1 d’anti-appleisme primaire, il dit lui même utiliser et apprécier certains produits Apple. Il évite les attaques ad nominem et tient une bonne culture sur le fond, c’est agréable de débattre avec lui. (alors que je trouve certains pro Apple trop agressifs et franchement pénibles à lire du point de vue de l’orthographe).
telefonefix
Tant qu’il y aura des acheteurs, Apple pourra faire ce qu’il veut, du moins bien et plus cher.
nicodunord
Je n’ai pas compris là, désolé.<br /> L’iPhone 12 est moins bien que l’iPhone 11 ?<br /> L’iPad a régressé ?<br /> Les MacBook Pro, air et Mac Mini M1 sont moins bien que les générations précédentes ?<br /> Je vois bien le passage MBP2015 à MBP 2016/17/18 avec les prix qui gonflaient et les énormes problèmes de clavier mais à part ça…
telefonefix
Wouah on a du lourd ici.<br /> Cependant comme cette citation apocryphe de Voltaire « Je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me battrai… »<br /> Tu aimes Apple, c’est ton avis. Je déteste Apple à cause de ses pratiques, c’est le mien.<br /> Tu as autant le droit de dire ton opinion, comme j’ai aussi le droit.<br /> Clubic est un forum publique, et je me sens libre de dire ce que j’en pense. C’est pas des disciples Appliens, qui vont qualifier mes post de «&nbsp;blasphème&nbsp;» anti-Apple qui vont m’empêcher de poster contre Rotten Apple.<br /> @nicodunord : Il existe autre chose qu’Apple. Je disais qu’il existe mieux et moins cher à la concurrence.
telefonefix
Clic ici<br /> Tu es incapable de faire la part des choses entre le bien et le mauvais.<br /> J’ai un téléphone Samsung, j’en suis content mais je suis capable de dire les choses qui ne me plaisent pas chez ces derniers.<br /> Oui j’ai le droit au «&nbsp;blasphème&nbsp;» anti-Apple !!!
HAL1
D’accord. Et pour ma part je suis passé sur Android (Samsung Galaxy S10e) fin 2019 après plus de 10 ans d’iPhone. Et je ne regrette pas du tout ce basculement.<br /> Qu’est-ce que ça prouve ?
telefonefix
J’ai eu une très mauvaise expérience avec Apple. Attention je ne dis pas que les produits Apple sont mauvais. J’affirme qu’Apple a une politique désastreuse, produit avec royalties qui frôlent la malhonnêteté. Pourquoi Apple n’est pas passé sous type-C, alors que c’est recommandé par beaucoup d’administration, parce que leur connectique est sous royalties.<br /> Le même casque (vu chez un vendeur multimedia), prise usb 50€ moins cher que lightning.<br /> J’appelle ça de l’arnaque c’est tout.<br /> De plus selon les directives européennes, les smartphone doivent être garantie 2 ans, sauf chez Apple (1 an). Après tout quand on a trouvé des pigeons, autant les faire cracher.<br /> Tu en en veux d’autres. Comme je te disais, je suis chez Samsung, et bien je déplore que Samsung fasse du Apple, en faisant aussi de obsolescence programmée. Et tu vois je suis content de mon smarthone.<br /> A la différence des gens sous Androïd qui pour la plupart sont capables de critiquer la marque. Les gens sous Apple sont à l’image de leur dieu «&nbsp;Apple&nbsp;» fermé au plus haut point.
sami5976
Pour la garantie des produits celle ci est bien de 2 ans pour les produits Apple il se plie à la réglementation Européenne
HAL1
Kiki68:<br /> Ça veux simplement dire que une fois que t’es chez Apple tu y reste (en général) contrairement as la concurrence.car la qualité est là.<br /> Non. Ça c’est un ressenti personnel, que tu bases sur ton expérience.<br /> Si on prend le monde des smartphones, beaucoup de monde avait un iPhone il y a 5 ou 10 ans, et a choisi de prendre un appareil Android aujourd’hui. On le voit d’ailleurs avec la part de marché d’iOS qui a diminué durant cette période.<br /> Et Apple, si on s’intéresse un tant soit peu à cette marque, n’est de loin, mais de très loin, pas exempte de problèmes de qualité. Deux exemples récents :<br /> Les batteries des iPhones, pour lesquelles la Pomme a tenté de sortir une mise à jour furtive afin d’éviter d’avoir à les remplacer à ses frais.<br /> Les claviers de type «&nbsp;papillon&nbsp;», pour lesquels Apple est finalement complètement revenue en arrière.<br />
HAL1
Merci pour ton message. <br /> Pour ma part j’essaie de ne pas être un «&nbsp;anti-quoi-que-ce-soit primaire&nbsp;». Et surtout, je m’efforce de ne pas idolâtrer une marque, même si je suis très satisfait des produits qu’elle propose.<br /> Je trouverais bien que tout le monde tente de garder la même distance (d’autant plus qu’il s’agit de technologie, ce n’est pas exactement d’une importance capitale). Mais quand je lis des remarques telles que :<br /> Encore heureux que ce n’est pas ouvert aux autres marques d’autres téléphones.<br /> Je me dis qu’un échange constructif risque fort de ne pas être possible…
telefonefix
Je pense que tu n’as pas bien compris. La perfection n’existe pas ici-bas.<br /> Tu nous as montré que tu es obtus et fermé. Tout d’un adorateur sans aucun sens critique.<br /> Si Apple commence à faire des efforts pour respecter les normes et recommandations, et bien tant mieux, je pense que d’autres devraient en faire de même.<br /> Voila mon expérience avec Apple.<br /> J’ai eu un Iphone, et je n’en étais pas satisfait pour plusieurs points. Je ne vais pas faire une liste exhautives:<br /> Le logiciel Itunes, mais c’est quoi cette horreur.<br /> Mon Iphone était tombé en panne, problème de reconnaissance, et cela dans la période de garantie. Le SAV Apple, m’a dit que si je voulais qu’Apple prenne en charge mon smartphone, fallait que je vienne avec mon avocat. Je n’ai jamais vu un SAV aussi irrespectueux.<br /> Voilà maintenant tu sais pourquoi je ne recommanderais pas cette marque.<br /> Comme dit précédemment, j’ai un Samsung même si j’en suis content, mon prochain smartphone ne sera pas un Samsung, car je n’aime pas le chemin qu’il prenne.<br /> Peu de respect pour les travailleurs<br /> Prend le chemin d’Apple, avec l’obsolescence programmée<br /> Chargeur absent<br /> …<br /> Au contraitre de toi, je ne suis pas lobotomisé par une marque. Avec Adroïd, je peux voir la concurrence et j’aime cette liberté. Apple ne propose pas ça.
benben99
Vimaire:<br /> Par contre, que ce soit spécifiquement conçu pour les utilisateurs d’Iphone, mais moi, ça me parait évident dès le départ et j’en attends rigoureusement rien d’autre !!<br /> Oui, mais t’as pas l’impression d’être un peu soumis à Apple en devant toujours acheter leurs produits et rester dans leur prison dorée?
HAL1
Kiki68:<br /> Bizarrement ce que tu dit es exactement le contraire aujourd’hui car Apple es vendu n1 des téléphones premium très hdg. Apple n’as pas besoin de vendre autant de téléphones que android car le prix n’est pas le même.<br /> Ce qui n’a strictement rien à voir avec ton affirmation précédente et ne démontre absolument pas que :<br /> Kiki68:<br /> Ça veux simplement dire que une fois que t’es chez Apple tu y reste (en général) contrairement as la concurrence.car la qualité est là.<br /> Sinon, les ventes d’iPhone ont été moins élevées en 2020 qu’en 2019, 2018 et 2017. Étonnant, pas vrai ?
HAL1
Kiki68:<br /> Le virus as freiné les vente de téléphones, de voiture etc …<br /> C’est exactement le contraire, en l’occurrence. Mais bon, pourquoi ne pas sortir n’importe quoi en espérant que ça passe…<br /> Ah, et entre 2018 et 2019 les ventes d’iPhone ont diminué de 14.4%. Le virus, sans doute ?<br /> Kiki68:<br /> […] ne fait pas d’un cas personnel une généralité<br /> Paille, poutre, tout ça…
nicodunord
Quelques remarques :<br /> Les parts de marché ça va ça vient, mais force est de constater qu’Apple maintient un taux de profit qu’aucun autre acteur n’a réussi à atteindre, il y a des raisons à ça, et elle déplaisent à beaucoup de monde. Les anti Apple suggèrent que les acheteurs d’iPhone seraient comme des hérissons pris dans les phares d’une voiture, que leur acte de consommation tiendrait davantage du fétichisme que d’une réelle adhésion. Je ne suis pas d’accord avec ça. En terme d’UX, Apple sont les rois, iOS fourmille de petits détails d’ergonomie. Android (stock ou Samsung OneUI) s’améliorent lentement et sûrement mais on atteint pas le niveau de raffinement d’Apple.<br /> Sur la qualité de construction, Apple est clairement au dessus du lot, MAIS avec d’énormes fails : antenna gate, bend gate, claviers papillons (pour moi là Apple s’est moqué de ses clients comme jamais), GPU NVIDIA sur MacBook Pro, revêtements des écrans MBP &lt; 2016. Apple a géré ces fails avec une arrogance telle, que le sentiment anti Apple s’est exacerbé, y compris chez d’anciens clients fidèles, c’est bien dommage. Moi je n’ai jamais été dupe, je ne leur fait pas confiance aveuglément. Si un produit Apple ne me convient pas, je ne l’achète pas, d’où mon BMP 2015 gardé si longtemps parce que les claviers papillons ce n’était clairement pas possible.<br /> Il y avait des fétichistes des consoles Sega, elles n’existent plus. Non ce qui fait la force d’Apple c’est vraiment la qualité GÉNÉRALE de ses produits et l’expérience utilisateur.<br /> On atteint pas 2.000mds de capitalisation sur une base d’utilisateurs fétichistes, ça se saurait.
HAL1
nicodunord:<br /> Apple a géré ces fails avec une arrogance telle, que le sentiment anti Apple s’est exacerbé, y compris chez d’anciens clients fidèles, c’est bien dommage.<br /> Arrogance qui provient très probablement du taux de profit qu’Apple génère et de sa capitalisation boursière totalement irréelle.<br /> Je suis en grande partie d’accord avec ton message, mais il me semble aussi nécessaire de rappeler que les deux points ci-dessus ne devraient avoir aucune importance pour l’utilisateur. On voit régulièrement des inconditionnels de la marque rappeler que la Pomme se fait des montagnes d’argent. Oui, et ? À la fin des années 90 et au début des années 2000, Microsoft dominait totalement le monde de la micro-informatique, et avait une position de domination qu’aucun des G.A.F.A.M. n’approche aujourd’hui. De plus, elle générait des profits hallucinants, comparés aux autres acteurs. Cela faisait-il pour autant que tous ses produits étaient sans reproche et ses pratiques vertueuses ? Non, loin de là. On peut même dire que la série des Windows 9x était assez catastrophique et Microsoft s’est appuyée sur une combinaison de pratiques douteuses et de marketing très efficace pour arriver là où elle est. On peut dire la même chose d’Apple, dans le sens où «&nbsp;juste&nbsp;» fabriquer de bons produits ne lui aurait jamais permis de se hisser à ce niveau.<br /> Au final, il me semble aussi exagéré de dire «&nbsp;Apple doit son succès à quelques fanatiques acharnés&nbsp;» que d’affirmer «&nbsp;Tous les utilisateurs de la marque sont parfaitement objectifs et aucun ne pourrait être satisfait avec un produit concurrent&nbsp;».
benben99
telefonefix:<br /> Au contraitre de toi, je ne suis pas lobotomisé par une marque. Avec Adroïd, je peux voir la concurrence et j’aime cette liberté. Apple ne propose pas ça.<br /> Si tu dis vrai, tu es un vent de fraicheur dans le camps des apple fans.
benben99
Vous pouvez réfuter, mais votre attitude indique que bien que vous n’en êtes pas conscient, vous êtes bien dans un état de soumission. Si Apple retire la prise pour cable audio, vous allez vous soumettre et continuer quand même à acheter leurs produits. Évidemment, vous rejetez ces affirmations et pensez faire cela par choix, mais vous êtes dans la prison dorée ou vous n’avez pas d’autre choise que de vous pencher et de vous soumettre quand Apple le demande.<br /> Il n’y a pas de mal à ça en soit… C’est comme dans une relation de couple un peu instable. Il y a souvent un des partenaires qui est soumis.
HAL1
Vimaire:<br /> je ne vous interdit pas de vous exprimer, je ne suis pas modérateur.<br /> Non, vous me demandez juste de m’abstenir de le faire, car ce que j’écris froisse votre dévotion envers Apple. Intéressant aussi de noter que, si vous étiez modérateur, vous m’empêcheriez de m’exprimer. Belle vision du dialogue et de l’échange sur un forum.<br /> Sinon, la modération sur Clubic est particulièrement présente (ce qui est une excellente chose, selon moi ; je passe du temps sur des sites comme MacGénération, où les échanges ne sont quasiment pas modérés et dégénèrent rapidement en foire d’empoigne). Donc, si mes propos contreviennent aux règles, je recevrai un avertissement. Mais, contrairement à ce que vous dites, ils ne sont pas injurieux. Souligner votre malhonnêteté lorsque vous me reprochez quelque chose qu’une autre personne fait, ou rappeler que les inconditionnels d’une marque peuvent faire preuve de paranoïa quand ils s’imaginent que le monde entier est méchant vis-à-vis de l’objet de leur adoration, ça n’est pas injurieux. En effet, il y a des limites. Et ce n’est pas vous qui les fixez, fort heureusement.<br /> Ça sera ma dernière réponse à un de vos commentaires dans ce fil, à moins que vous ne reveniez au sujet. Mes premiers commentaires, qui ont reçu plusieurs like et du soutien d’autres contributeurs, concernaient le HomePod mini. Mais ça, c’était avant que vous ne tentiez de détourner la conversation avec une litanie de plaintes et de propos malhonnêtes. Le plus amusant étant sans doute que je fais une «&nbsp;tribune contre les utilisateurs de produits Apple&nbsp;» et que je favorise «&nbsp;un climat haineux&nbsp;» envers eux… sachant que j’utilise moi-même un Mac, par choix, plus de 8 heures par jour, 4 jours par semaine. Sans nul doute mon côté profondément masochiste caché !
Blackalf
Vimaire:<br /> je ne vous interdit pas de vous exprimer, je ne suis pas modérateur.<br /> Quelqu’un qui a nombre de messages supprimés pour avoir intimé le silence à ses interlocuteurs devrait vraiment éviter ce genre de remarque sournoise.<br /> Ceci dit, on revient au sujet.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Les nouvelles caméras de Google ne permettent plus de streamer vers certains écrans, tout ce que vous devez savoir
Huawei veut s'adresser aux femmes, et c'est un peu maladroit
IKEA : une surprenante enceinte nomade et lumineuse en fuite
Verisure intégrera dès 2022 les sonnettes connectées Arlo à son système de sécurité
Suite à un procès perdu au Royaume-Uni, Amazon demande aux utilisateurs de Ring de ne pas espionner leurs voisins
Le Minitel revient, plus puissant que jamais, propulsé par un Raspberry Pi
Google Nest lance deux nouveaux modèles de caméras de surveillance filaires
Google souhaite que son thermostat Nest réduise les coûts énergétiques et soit plus écologique
Marre de faire les courses ? Amazon prépare un frigo qui se remplit (presque) pour vous
Dyson prépare un nouveau robot aspirateur, le 360 Hyperdymium, pour faire le ménage de ses concurrents
Haut de page