Quelles sont les meilleures enceintes waterproof ? Comparatif 2022

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 janvier 2022 à 13h48
2

Compagnon indispensable des jeunes, des voyageurs, des fêtards ou des trois à la fois, l'enceinte bluetooth étanche doit être en mesure d'accompagner son possesseur le plus loin possible. De par sa conception, elle est nomade, dotée d'une batterie de bonne capacité et, parfois, antichoc ou résistante à la poussière. L'enceinte Bluetooth étanche est bien sûr capable de « piquer une tête » et ne se limite donc pas à la seule résistance aux éclaboussures ou aux projections.

Choix de la Rédaction

Ultimate Ears Megaboom 3

Choix de la Rédaction

  • Distorsion du son maîtrisée
  • Norme IP67 : résistante au sable et à l'eau
  • Autonomie confortable
Petit prix

Anker Soundcore Flare Mini

Petit prix

  • Design très réussi
  • Rendu audio intéressant
  • Petit prix
Rapport qualité / prix

JBL Go 3

Rapport qualité / prix

  • Norme IP67 (poussières, eau)
  • Petite lanière bien pratique
  • Puissance satisfaisante

Anker Soundcore Flare Mini

Anker Soundcore Flare Mini Petit prix
  • Design très réussi
  • Rendu audio intéressant
  • Petit prix
Le « petit » prix performant

Le prix est évidemment ce qui motive d'abord dans l'achat d'une Soundcore Flare Mini. Sachez que votre argent ne sera pas dépensé dans un produit au rabais. La finition n'a rien à envier à des modèles beaucoup plus couteux et le rendu audio est plus que convenable avec un traitement des basses assez étonnant.

Le « petit » prix performant

Le prix est évidemment ce qui motive d'abord dans l'achat d'une Soundcore Flare Mini. Sachez que votre argent ne sera pas dépensé dans un produit au rabais. La finition n'a rien à envier à des modèles beaucoup plus couteux et le rendu audio est plus que convenable avec un traitement des basses assez étonnant.

Anker Soundcore Flare Mini : un tarif imbattable

Souvent commercialisée moins de 40 euros, la Soundcore Flare Mini est, bien sûr, un modèle que l'on destine plus particulièrement aux budgets serrés qui pourront compter sur une belle qualité de rendu et un design convaincant.

Un concentré de technologies compact et IPX7

Proposée à petit prix, la Soundcore Flare Mini n'est toutefois pas du tout une enceinte au rabais et Anker est parvenu à conserver la plupart des qualités de la grande sœur, l'excellente Soundcore Flare.

Le format est plus compacte (14 x 8 centimètres) et le poids un peu plus faible (480 grammes), mais on garde une bonne autonomie (environ 12 heures). La Soundcore Flare Mini conserve le système BassUp qui offre une vraie amélioration dans le rendu des basses et lui permet de proposer une qualité de rendu tout à fait surprenante pour un produit de cette taille / de ce prix. Bien sûr, la certification IPX7 complète à merveille le tableau.

Bose SoundLink Micro

Bose SoundLink Micro La référence
  • Son très homogène
  • Portabilité maximum, résistance
  • De jolies basses
Le modèle économique d'un grand nom

Pour une enceinte nomade, les 6 - 7 heures d'autonomie de la SoundLink Micro peuvent constituer un frein, surtout pour son prix. Ce tarif est regrettable mais parfaitement compréhensible : Bose a parfaitement rempli le contrat audio qu'il s'était fixé et jamais enceinte compacte n'avait autant fait la fête à nos oreilles. Une référence en la matière, tout simplement.

Le modèle économique d'un grand nom

Pour une enceinte nomade, les 6 - 7 heures d'autonomie de la SoundLink Micro peuvent constituer un frein, surtout pour son prix. Ce tarif est regrettable mais parfaitement compréhensible : Bose a parfaitement rempli le contrat audio qu'il s'était fixé et jamais enceinte compacte n'avait autant fait la fête à nos oreilles. Une référence en la matière, tout simplement.

Bose SoundLink Micro : un rêve de globetrotter… fortuné !

Sans doute l'une des enceintes Bluetooth étanche les plus compactes tout en gardant un certain niveau d'exigence, la SoundLink Micro est bien sûr davantage prévue pour ceux qui ont la bougeotte : elle peut se glisser dans n'importe quel sac… voire dans n'importe quelle poche. Attention toutefois, il faut être prêt à y mettre le prix.

Une enceinte mini à la stupéfiante qualité audio

S'il a réduit le volume avec cette SoudLink Micro qui porte bien son nom, Bose la commercialise au prix fort alors qu'en apparence, rien ne semble justifier un tel prix. L'enceinte est IPX7, mais ne propose aucune protection contre les poussières. Sa portée est dans la norme des produits Bluetooth et son autonomie ne lui permet de tenir « que » 6 à 7 heures.

En y regardant bien, on voit toutefois quelques atouts indiscutables tel ce caoutchouc qui recouvre l'enceinte et la protège contre les chocs. Une sangle permet de la tenir / transporter aisément, mais c'est surtout côté rendu qu'elle se distingue : sa compacité ne l'empêche pas de délivrer un son homogène sur tout le spectre et elle rend d'excellentes basses entre 60 et 100 Hz tout en gardant une belle assurance jusque vers 15 kHz.

JBL Flip 5 Eco Edition

JBL Flip 5 Eco Edition La nomade
  • Bonne réserve de puissance
  • Son « festif » globalement équilibré
  • Certification IPX7 (étanchéité)
Un geste pour la planète

La Flip 5 Eco Edition est une très bonne enceinte nomade capable de produire un son puissant tout en gardant une remarquable robustesse. JBL surfe-t-il simplement sur la vague écolo du moment ? Reste que l’orientation « verte » du produit avec utilisation de matière recyclées est intéressante… si on met de côté la question de la batterie, mais on ne peut imputer les maux du Lithium-Ion à JBL… pas entièrement en tout cas.

Un geste pour la planète

La Flip 5 Eco Edition est une très bonne enceinte nomade capable de produire un son puissant tout en gardant une remarquable robustesse. JBL surfe-t-il simplement sur la vague écolo du moment ? Reste que l’orientation « verte » du produit avec utilisation de matière recyclées est intéressante… si on met de côté la question de la batterie, mais on ne peut imputer les maux du Lithium-Ion à JBL… pas entièrement en tout cas.

JBL Flip 5 Eco Edition : jouer sur la fibre écologiste

Copie conforme de la Flip 5, l'Eco Edition en est une variation « écolo » avec sa coque de protection en fécule de maïs. Les diverses notices sont glissées dans une enveloppe en feuille de riz et, plus important, la Flip 5 Eco Edition est à 90% en plastiques recyclés. JBL indique qu'il évite la production de 470 grammes de CO2 par enceinte.

Certification IPX7 et mise en avant des basses

Un geste « pour la planète » qui n'a aucun impact sur les qualités de la Flip 5 Eco Edition laquelle reprend celles de la Flip 5. Le poids reste contenu à 540 g, mais ça ne l'empêche pas d'avoir du coffre. Côté rendu, c'est sa caractéristique principale : elle manque d'un peu de précision, mais pour la puissance et la mise en avant des basses, elle ne craint personne.

En troquant les deux petits transducteurs de la Flip 4 pour un haut-parleur unique, oblong de 44 x 80 mm, JBL fait une croix sur la stéréophonie : ce n'est de toute façon pas le point fort de ces enceintes. La certification IPX7 la protège contre l'immersion, mais pas contre les poussières et son autonomie (12 h) est en retrait par rapport aux meilleures .

Sony SRS-XB13

Sony SRS-XB13
  • Compacte et bien finie
  • IP67
  • Autonomie très correcte
Petite mais costaude

Simple mais efficace, la SRS-XB13 de Sony est un très bon modèle ultra-compact, mais confirmant toutes les limites d'un tel format. Son seul vrai gros défaut est celui de ne pratiquement pas parvenir à se différencier de la génération précédente.

Petite mais costaude

Simple mais efficace, la SRS-XB13 de Sony est un très bon modèle ultra-compact, mais confirmant toutes les limites d'un tel format. Son seul vrai gros défaut est celui de ne pratiquement pas parvenir à se différencier de la génération précédente.

Sony SRS-XB32 : à emmener partout, très longtemps

Proche du précédent modèle, la SBS-XB13 compte parmi les enceintes Bluetooth les plus compactes : elle prend la forme d'un cylindre de 74,5 mm de diamètre pour 94,5 mm de hauteur d'à peine 350 g. Malgré cette compacité, elle dispose d'une autonomie de 12-15 heures. Une parfaite combinaison pour de longues sorties, loin de toute prise de courant.

Certifiée IP67 et autonome sans négliger le son

Cette excellente autonomie la place parmi les meilleures actuellement sur le marché, mais ne se fait pas en négligeant la résistance du produit. Sony a effectivement conservé la certification IP67 du précédent modèle : la SBS-XB13 peut être immergée jusqu'à 1 m de profondeur pendant 30 secondes et résiste aux poussières.

Enfin, et c'est sans doute là que Sony impressionne le plus : la qualité de rendu est plus qu'acceptable avec, d'abord, un volume sonore très correct compte tenu de la taille de la bête. Bien sûr, les basses sont un peu en retrait, mais elles restent bien présentes. Les médiums constituent le point fort de ce produit qui ne néglige toutefois pas les aigus, ces derniers n'étant jamais trop agressifs.

Ultimate Ears Megaboom 3

Ultimate Ears Megaboom 3 La baroudeuse
  • Distorsion du son maîtrisée
  • Norme IP67 : résistante au sable et à l'eau
  • Autonomie confortable
L'enceinte longue portée... qui flotte

Compacte, relativement légère et dotée d'une excellente autonomie, la Boom 3 est une enceinte plus particulièrement destinée aux baroudeurs qui pourront l'emmener partout sans risquer de la casser : elle est même résistante aux chocs. La qualité de son, quoique pas tout à fait conforme à la promesse du constructeur, est plus que convenable et l'ensemble du spectre profite d'un bon rendu. Impossible d'être vraiment déçu avec un tel produit.

L'enceinte longue portée... qui flotte

Compacte, relativement légère et dotée d'une excellente autonomie, la Boom 3 est une enceinte plus particulièrement destinée aux baroudeurs qui pourront l'emmener partout sans risquer de la casser : elle est même résistante aux chocs. La qualité de son, quoique pas tout à fait conforme à la promesse du constructeur, est plus que convenable et l'ensemble du spectre profite d'un bon rendu. Impossible d'être vraiment déçu avec un tel produit.

Ultimate Ears Megaboom 3 : plus grosse, plus puissante

La plupart des enceintes Bluetooth étanches de nos sélection sont des modèles particulièrement compacts. La Megaboom 3 est plus imposante avec ses 22,5 centimètres de longueur et se destine donc un peu moins aux baroudeurs. Elle reste malgré tout suffisamment légère (925 g) pour vous accompagner en vacances, en week-end.

La reine de la fête : jusqu'à 150 enceintes appariables

Certifiée IP67, la Megaboom 3 est non seulement résistante à l'eau, mais peut également être immergée jusqu'à 1 mètre, durant 30 minutes. Elle est de plus résistante à la poussière et peut encaisser des chutes jusqu'à 1,5 mètre sans broncher. Pour ne rien gâcher, Ultimate Ears autorise la combinaison d'un maximum de 150 enceintes mêlant Boom et Megaboom afin de sonoriser une fête, un événement.

Bien sûr, son volume et ses dimensions permettent à la Megaboom 3 de marquer des points côté rendu. Une petite déception toutefois alors que le son n'est pas distribué de manière parfaitement homogène sur 360°. En dehors de ce reproche, il n'y a guère de critique à formuler : le son est clair, précis et l'équilibre général du rendu est appréciable. Les basses sont puissantes, mais n'écrasent jamais le reste du spectre et seuls les hauts médiums peuvent sembler un peu en retrait.

JBL Go 3

JBL Go 3 La compacte
  • Norme IP67 (poussières, eau)
  • Petite lanière bien pratique
  • Puissance satisfaisante
Petite, pratique et plutôt costaud

JBL ne bouleverse par une formule éprouvée années après années, mais renforce les atouts de sa Go dans cette troisième itération. Résultat ? Une enceinte Bluetooth très compacte, capable de restituer un son plus que correct et une orientation « baroudeur » parfaite avec son épaisse protection, sa lanière et sa certification IP67.

Petite, pratique et plutôt costaud

JBL ne bouleverse par une formule éprouvée années après années, mais renforce les atouts de sa Go dans cette troisième itération. Résultat ? Une enceinte Bluetooth très compacte, capable de restituer un son plus que correct et une orientation « baroudeur » parfaite avec son épaisse protection, sa lanière et sa certification IP67.

JBL Go 3 : minuscule et bon marché

La gamme Go a toujours été la plus compacte de la gamme JBL et cette Go 3 ne fait pas exception : son volume d'à peine 271 cm³ (87,5 x 75 x 41,3 mm) en fait l'enceinte la plus simple à transporter partout, tout le temps, sans se ruiner puisqu'elle reste sous le seuil des 40 euros.

Résistante, pratique avec un rendu convaincant

Forcément, une enceinte aussi compacte ne saurait être au niveau sonore d'une Megaboom 3 par exemple. Pour autant, JBL assure l'essentiel avec un bon équilibre général, des basses qui gardent une bonne présence et des voix toujours très claires. Bien sûr, il faut garder à l'esprit les limites d'un tel produit et le volume sonore sera nécessairement limité.

JBL s'est par ailleurs assuré de fournir une enceinte « casse-cou » qui peut compter sur sa certification IP67 pour résister à l'immersion ainsi qu'aux poussières. Son nouveau revêtement lui permet de supporter aisément les petits chocs du quotidien et l'absence de la moindre arête - l'enceinte est arrondie - inspire confiance. Enfin, une petite lanière est maintenant intégrée. Pratique.

Enceinte bluetooth étanche : les réponses à toutes vos questions

Éclaboussure ou immersion ?

Afin de bien choisir son enceinte Bluetooth dite « étanche », il convient déjà d'avoir une idée de ce que signifie la nomenclature utilisée par les différents constructeurs. En effet, dès lors que l'on parle d'appareils résistants à l'eau, étanches ou résistants à la poussière, il est indispensable d'évoquer l'indice de protection des produits. La norme est validée par la Commission électrotechnique internationale et utilisée depuis 1989. Son format se présente de sorte que l'on ne peut pas faire d'erreurs dans sa lecture : deux lettres (IP) suivies de deux chiffres. Ainsi, lorsque l'on trouve IP67, cela fait référence d'abord au degré de protection contre les poussières (ici 6) et, ensuite, au degré de protection contre l'intrusion d'eau (ici 7).

Notez que de nombreuses enceintes Bluetooth n'ont aucune résistance contre les solides. Ce cas de figure a été prévu et le chiffre relatif à cet indice de protection est remplacé par un « X ». Voilà pourquoi certains périphériques sont estampillés IPX7 par exemple. Dans le cas qui nous occupe aujourd'hui, il est important de noter que le premier chiffre est donc accessoire puisque nous ne nous focalisons que sur les produits étanches. Sur ce dernier point, faisons bien la distinction avec les produits « seulement » résistants à l'eau, aux éclaboussures ou aux projections en fonction des dénominations utilisées par les constructeurs.

La protection contre l'intrusion d'eau est le second chiffre et jusqu'à six, on ne peut pas vraiment parler d'étanchéité dans la mesure où la protection ne se fait que contre la projection d'eau (éclaboussures, jets...). Veillez donc bien à acheter un produit disposant au moins d'un indice de protection IPX7 : il est alors protégé contre les effets de l'immersion temporaire (jusqu'à 1 mètre), et ce, pendant 30 minutes. L'indice IPX8 renforce encore cette protection et concerne des produits que l'on peut immerger au-delà de 1 mètre et pendant au moins 1 heure. L'IPX9 est un cas particulier que nous ne prenons pas en compte ici : les produits résistent à des jets à haute pression / haute température, mais ne sont pas nécessairement submersibles.

Restitution audio et puissance ?

Une petite lapalissade... lorsqu'on décide de s'offrir une enceinte - qu'elle soit Bluetooth ou peu importe - l'un des éléments clés est évidemment le rendu audio. Puisque l'intérêt d'un produit étanche est de pouvoir jouer dans l'eau, on peut éventuellement être un peu plus indulgent que pour un modèle destiné à trôner dans le salon, mais sans exagérer. Comme pour n'importe quel périphérique audio, on peut s'appuyer sur trois « valeurs » généralement communiquées par les constructeurs pour faire un peu le tri : la puissance exprimée en watts, la plage de fréquences en hertz et la répartition audio.

Pour faire simple, sachez que la puissance de sortie correspond au volume sonore que sera capable de délivrer votre enceinte. Attention cependant, les valeurs généralement données par les constructeurs sont tout ce qu'il y a de plus théoriques et certains spécialistes du son estiment qu'il ne faut par exemple pas aller au-delà de 50-75% du volume maximum qu'est capable de produire une enceinte, sous peine de réduire sa durée de vie. Il est généralement admis qu'une puissance de l'ordre de 15 ou 20 watts est suffisante pour une écoute en petit comité. N'espérez cependant pas sonoriser une fête avec quarante personnes. Problème, une grande partie des constructeurs ne donnent plus cette puissance en watts : il faudra alors se fier aux avis des uns, des autres... de nous.

La question de la fréquence en réponse ou de la plage de fréquences couverte est aussi sujette à polémique. Dans de très nombreux cas, les constructeurs affichent un enthousiaste 20 Hz à 20 000 Hz qui doit couvrir l'ensemble des sons susceptibles d'être perçus par l'oreille humaine. Dans les faits, ces valeurs sont très optimistes et l'immense majorité des enceintes bluetooth « petit format » ne sont pas en mesure de reproduire correctement les basses les plus profondeurs (< 80 Hz). Plus gênant, ce que ces chiffres ne donnent pas, c'est une idée de l'homogénéité du rendu : ainsi, on doit souvent faire avec des creux dans le bas médium par exemple.

La répartition audio revient à préciser si l'enceinte est monophonique, stéréophonique ou si elle est capable d'aller plus loin dans la spatialisation du son. Vous vous en doutez, une telle caractéristique s'applique davantage aux installations fixes que l'on place chez soi, dans son salon par exemple. Quantités d'enceintes bluetooth, en particulier avec les modèles étanches, sont monophoniques. De nombreux fabricants ont toutefois eu l'idée de permettre l'appairage de deux enceintes identiques afin d'obtenir de la vraie stéréophonie : si l'enceinte de vos rêves est mono, cela peut être une bonne solution.

Portabilité et autonomie ?

Voilà un sujet pour lequel, vous n'aurez sans doute pas besoin de beaucoup d'explications. Lorsque l'on achète une enceinte étanche, c'est généralement pour l'emmener avec soi, au bord de la mer, de la piscine ou en randonnée par exemple. En principe, si un produit arbore fièrement ses 12 kilogrammes, vous devriez tourner les talons : sachez donc que la plupart des enceintes que nous sélectionnons sont de petits modèles. Il faut toutefois savoir faire la différence entre une Bose SoundLink Micro de moins de 300 grammes et une Ultimate Ears Megaboom 3 qui dépasse légèrement les 900 grammes.

Directement liée à la portabilité, la notion d'enceinte autonome dépend de la batterie utilisée par les constructeurs. Sans surprise, toutes les enceintes étanches sont équipées de batteries, mais si cette dernière est puissante vous aurez un produit à la fois très autonome et très lourd. Nous forçons évidemment le trait, mais l'autonomie aura un impact direct sur le poids de votre enceinte et, donc, sa portabilité. Notez que la puissance évoquée par le constructeur et quelques accessoires peuvent aussi avoir une influence non négligeable. De manière générale, nous estimons que l'autonomie doit absolument être au moins supérieure à six heures afin de couvrir l'autonomie Bluetooth de la source audio la plus souvent utilisée, votre téléphone. Une dizaine d'heures est donc plus confortable.

Quels petit plus ?

Au-delà des critères essentiels évoqués précédemment, certains constructeurs font preuve d'une certaine imagination afin de distinguer leur produit de la masse. Nous ne reviendrons pas sur la possibilité d'appairer deux enceintes du même modèle afin de donner plus de relief à la restitution audio. En revanche et alors que toutes les enceintes de notre sélection sont évidemment étanches, certaines sont capables de rester à la surface de l'eau : une flottaison bien pratique pour remettre vite la main dessus. Dans le même ordre d'idée « pratique », quelques constructeurs associent une application smartphone à leur enceinte : l'idée est alors d'en prendre le contrôle à distance, d'étoffer les commandes.

Revenons sur la question de la protection de l'enceinte qui couvre souvent l'étanchéité et la résistance à la poussière, mais certaines sont également capables de résister à de petits chocs comme une chute d'1 ou d'1,5 mètre par exemple. Enfin, certaines enceintes se distinguent par leurs facultés « son et lumière ». Il n'est pas question d'envoyer un puissant laser vers le ciel, mais plusieurs modèles sont capables de diffuser de jolies lumières afin de mettre un peu d'ambiance... une fonctionnalité évidemment renforcée si l'enceinte est appairée à une consœur. Attention cependant, les éclairages réduisent nettement l'autonomie d'une enceinte.

Nerces

Spécialiste Hardware et Gaming

Spécialiste Hardware et Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi à peu près to...

Lire d'autres articles

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi à peu près toutes les évolutions, tous les changements depuis maintenant trente ans. Fidèle du PC, mais adepte d'à peu près tous les genres, je n'ai vraiment du mal qu'avec un seul type de jeux : le RPG japonais. Sinon de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec toutefois une préférence pour les titres de gestion ou les jeux qui combinent plusieurs styles avec panache. Ainsi, mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization (surtout le 4) et Max Payne (1 & 2).

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
KlingonBrain
Allez, je vous suggère le titre du prochain tuto : comment survivre aux «&nbsp;Kéké Boumboum&nbsp;» sur les plages cet été.<br /> Quelles stratégie adopter ? Est ce qu’on y va à coup de brouilleurs bluetooth ? Ou qu’on essaye d’en avoir une plus grosse pour couvrir leur musique de merde.
LeLapinou64
Pitié non… ACHETEZ VOUS DES CASQUES, LES GENS N’ONT PAS ENVIE DE SUPPORTER VOS MUSIQUES DE M3RDE ! (Pas plus sur la plage que dans la rue, d’ailleurs…)
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page