Une fraude aux applications Android coûte des millions de dollars en publicité

Par
Le 25 octobre 2018
 0
google play store

Une société a gagné des millions de $ en trompant les régies publicitaires avec des chiffres de fréquentation gonflés. Google a déjà réagi en supprimant ces applications.

Une arnaque gigantesque et très bien organisée. C'est Buzzfeed qui raconte cette fraude à la publicité pour plusieurs millions de $ de butin.

Les fraudeurs utilisent des bots pour gonfler leurs statistiques

Tout commence par une société obscure, appelée « We Purchased Apps » (Nous achetons des apps), dont le fonds de commerce est de racheter des applications déjà présentes sur le Google Play Store. L'entreprise continue ensuite de faire fonctionner ses logiciels et analyse le trafic et les interactions qu'elles engendrent. La société possède plusieurs noms et adresses en Russie, Bulgarie et à Chypre pour cacher leur véritable propriétaire.

A partir de cette observation, la société programme des bots simulant le comportement d'un utilisateur sur son app et fait ainsi gonfler artificiellement le trafic de l'application, trompant les annonceurs et les régies publicitaires.

Une arnaque qui rapporte 10 millions de $

We Purchased Apps aurait ainsi récupérer environ 10 millions de $ des différentes régies publicitaires, dont celle de Google. En effet, cette fraude est difficile à repérer par les outils automatisés du moteur de recherche.

Avant la publication, Buzzfeed a communiqué les résultats de son enquête à Google, qui a immédiatement réagi en retirant les applications concernées, dont EverythingMe, une app de recommandations de lieux à visiter qui comptait plus de 20 millions de téléchargements.

Selon une entreprise spécialisée dans la lutte contre la fraude en ligne, ce schéma est bien connu des escrocs. En juin dernier, une seule app ayant gonflé artificiellement son trafic a gagné à elle seule près de 75 millions de $. Google a de son côté supprimé en 2018 pas moins de 700 000 applications violant ses conditions d'utilisation.
Modifié le 24/10/2018 à 17h29

Les dernières actualités Applications mobiles

scroll top