Chipgate : l'une des sources à l'origine des révélations modifie sa position

09 octobre 2018 à 16h58
0
hacker pirate doigts clavier mac

L'un des experts en sécurité cités dans l'enquête de Bloomberg a désormais de sérieux doutes quant à la présence d'une puce chinoise sur les serveurs américains.

L'article de Bloomberg continue de faire des vagues. Le magazine a publié la semaine dernière une longue enquête affirmant que les autorités chinoises avaient placé une puce permettant d'accéder aux informations placées sur les serveurs d'entreprises ou d'organisations gouvernementales américaines. Les sociétés visées, dont Amazon et Apple avaient vivement démenti les allégations du journal.

Une théorie qui rejoint la réalité

Elles sont rejointes aujourd'hui par le chercheur en sécurité Joe Fitzpatrick. Le scientifique était l'une des rares personnes nommément citées par l'article. Il expliquait notamment comment il était possible en théorie de réaliser ce type d'attaque, en combinant l'installation de hardware sur un composant spécifique et d'un logiciel pirate permettant de récupérer le maximum de données possible. Il avait d'ailleurs démontré ces techniques lors de la conférence Black Hat en 2016, un événement dédié à la sécurité informatique.

Il indiquait également que des observateurs peu expérimentés pouvaient se tromper lors de leurs vérifications et ne pas remarquer la présence d'une puce dans un ou plusieurs composants d'un circuit imprimé. C'est d'ailleurs la technique qui aurait été employée sur les serveurs de Super Micro, où la puce espionne était cachée dans la carte-mère.

Des doutes sérieux sur la véracité de l'enquête

Pourtant, M. Fitzpatrick revient aujourd'hui sur la manière dont ses propos ont été repris dans l'enquête de Bloomberg et se montre désormais bien plus sceptique à propos d'une supposée installation de puce chinoise sur les cartes-mères d'un grand nombre de serveurs informatiques.

Dans le podcast Risky Business, le chercheur s'étonne désormais que « 100% de ce qu'il a décrit ait été confirmé par d'autres sources ». Il ajoute qu' « il existe de nombreuses façons plus simples de le faire. Il existe tellement de moyens matériels ou de logiciels. L'approche décrite n'est pas évolutive. Ce n'est pas logique. Ce n'est pas la façon dont je m'y prendrais. [...] En fait, je ne pense pas que c'est l'approche qu'une personne choisirait ».

Joe Fitzpatrick conclue que le journaliste avec qui il a échangé pour les besoins de l'article trouvait également l'idée farfelue mais que de nombreuses sources confirmaient ses informations. De quoi rendre encore plus floue cette histoire qui n'a pas fini de faire parler.
2
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
Asus resserre les vis des dissipateurs sur les GPUs... pour mieux les refroidir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top