Safer Internet Day : les jeunes s'exposent aux dangers d'Internet

01 juin 2018 à 15h36
0
Le 7 février 2017 se déroule la deuxième édition du « Safer Internet Day », une journée dédiée à la lutte contre le harcèlement sur Internet et contre les risques pris par les jeunes sur les réseaux sociaux. Malgré les mises en garde récurrentes, les jeunes ont de plus en plus d'attitudes à risque, surtout concernant le partage de photos et de vidéos.

Une enquête, menée au Royaume-Uni par ResearchBods pour le Centre britannique pour un Internet plus Sécurisé et publiée le 7 janvier 2017, montre que les risques pris par les jeunes sont très élevés.

Les jeunes partagent des photos qu'ils ne montreraient pas à leurs parents

Selon l'enquête, menée auprès de jeunes et d'enfants âgés entre 8 et 17 ans (ou entre 13 et 17 ans selon les questions), montre qu'ils partagent de nombreuses photos sur Internet. 84 % en ont postée une dans les 24 heures précédant l'enquête et 17 % dans l'heure qui précédait le questionnaire. 65 % auraient même déjà partagé des photos et des vidéos avec des personnes qu'ils ne connaissaient pas, toujours sur Internet.

Si la plupart des photos sont innocentes, l'enquête a montré que 30 % des jeunes interrogés ont partagé sur Internet une photo « qu'ils n'aimeraient pas que leurs parents voient », sans préciser s'il s'agissait de photos dénudées ou autres. Et les jeunes craignent de perdre le contrôle de ces photos (38 %) une fois qu'elles se retrouvent sur Internet.

0258000008456838-photo-selfie.jpg


Beaucoup de photos nues circulent

Un indice de la nature des photos partagées par les jeunes et qu'ils ne voudraient pas que leurs parents voient vient d'une autre statistique de la même étude : près de 50 % des jeunes entre 13 et 17 ans ont déjà vu une photo de nu d'une personne qu'ils connaissent. De quoi confirmer que 70 % des jeunes entre 8 et 17 ans, toujours selon la recherche menée à l'occasion du Safer Internet Day, a déjà été soumis à du contenu non adapté à son âge.

Les dangers d'Internet sont donc toujours (et de plus en plus) présents. Mais tout n'est pas noir : 67 % des jeunes ont déclaré poster des photos ou des vidéos dans un but positif, comme encourager un ami ou encore partager quelque chose d'intéressant. Une donnée malgré tout à mettre en parallèle avec les 22 % qui estiment avoir été victimes d'une tentative de harcèlement.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free Mobile : des soucis sur le réseau Orange ?
Xagent : un nouveau malware russe cible les Mac
Bientôt plus de TF1 sur les box TV des opérateurs ?
Google publie une faille encore active de Windows
WhatsApp lance « Status » et s’attaque à Snapchat
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page