🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Le ministère des Armées va recruter 800 cybercombattants de plus que prévu

10 septembre 2021 à 18h46
12
Florence Parly © Alexandre Boero
Florence Parly, ministre des Armées, au FIC 2021, le 8 septembre 2021 © Alexandre Boero

Au Forum international de la cybersécurité (FIC) à Lille, la ministre des Armées Florence Parly a annoncé l'intensification des recrutements en matière de cyberdéfense.

« La guerre cyber a commencé et la France doit être prête à y combattre », déclarait-elle solennellement en janvier 2019, au moment de dévoiler la doctrine offensive de l'armée française en ce qui concerne la cybersécurité. Près de trois ans plus tard, les enjeux sont toujours les mêmes (faire de la France un champion de la sécurité informatique), et les menaces, plurielles (ransomware, déstabilisation, espionnage, guerre informationnelle…). Mercredi 8 septembre au FIC 2021 à Lille, la ministre des Armées a annoncé le recrutement de cybercombattants supplémentaires pour continuer à maîtriser le champ numérique face aux attaquants.

Une armée de 5 000 cybercombattants d'ici 2025

Dans le cadre de la loi de programmation militaire, l'État consacre 1,6 milliard d'euros à la cyberdéfense de la France, sur la période de 2019-2025. Initialement, cette loi était censée permettre de recruter 1 100 cybercombattants pour doter l'État d'une armée d'environ 4 000 cybersoldats à horizon 2025.

« Compte-tenu de la multiplication et de la gravité des cyberattaques, j'ai décidé d'intensifier les recrutements durant la période 2019-2025 », a indiqué Florence Parly au FIC, ce mercredi. Après avoir actualisé sa stratégie, le ministère des Armées a annoncé le recrutement prochain de 770 cybersoldats, en plus des 1 100 prévus.

Ces recrutements supplémentaires gonfleront les rangs de l'armée de combattants cyber à hauteur de 1 900 personnes, pour un total de 5 000 âmes d'ici 2025.

Des connaissances en codage requises, mais pas uniquement

Sur le profil des futurs cybersoldats, Florence Parly dit de ces derniers qu'ils seront « pour beaucoup d'entre eux des as du codage, mais pas seulement ». Ils auront en charge la défense d'un réseau géant de 200 000 postes de travail, que l'on pourrait comparer à celui d'un mastodonte du CAC 40, mais aussi celle de systèmes d'armes de pointe comme le porte-avions Charles de Gaulle, le Rafale ou le nouveau système Scorpion de l'armée de Terre.

Outre les compétences purement informatiques, l'armée cyber française enrôlera des psychologues, des linguistes et des spécialistes des relations internationales, « car il est essentiel d'avoir une fine connaissance des différents environnements culturels et politiques où nos armées sont engagées », explique la ministre.

Depuis l'an dernier, la France a doublé son nombre d'apprentis en cyber. « Il n'y a pas de parcours type, pas de cases à cocher », rappelle Florence Parly, qui fait un véritable appel à candidatures, aussi bien destiné aux hommes qu'aux femmes. Les futurs cybercombattants seront répartis entre les différents services rattachés au ministère des Armées : la DGSE, la Direction du renseignement et de la sécurité de la Défense, la DGA, le ComCyber (le Commandement de la cyberdéfense) et la direction du renseignement militaire.

Source : FIC 2021

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
11
Keepah
Je regarde la série le bureau des légendes en ce moment, bonne série d’ailleurs. La question que je me pose c’est est ce que ces messieurs font en plus du défensif aussi de l’offensif ? C’est bien beau de crier au loup des cyberattaques mais si on fait pareil…
cyrano66
Il font quoi pendant leurs classes les cyber combattants ?<br /> The Last of us ?<br /> Doom ?<br /> … ok je sors
Cynian90
Entre gagner quelques milliers d’euros mensuels au ministère et 10 000 euros par mois dans le privé, il faut choisir !
Cmoi
Je pense que le dilemme entre public et privé doit être identique aux États-Unis.
stratos
Avec une perceuse black et decker je dégomme n’importe quel système de stockage tant que j’ai un accès physique.
Reverso
lol… Tu es donc un black (hat) &amp; decker !
carinae
10000 € /mois ? J’imagine que c’est de l’humour. Je ne connais personne en informatique qui touche ce salaire… même en management… Et encore moins en cyber
shibany69
La boîte que je viens de quitter et où j’étais responsable juridique, se disputait avec des concurrents certains développeurs aux profils extrèmement rares.<br /> Pour l’un de ceux auxquel je pense, j’ai rédigé au moins cinq ou six contrats en l’espace de quatre ans, avec une augmentation substantielle à chaque aller-retour. Aux dernières nouvelles, il tournait autour de 100k€/an…
Cynian90
C’est le salaire moyen à la Silicon Valley avant bonus il me semble, s’ils veulent des devs moyens, ils auront une cyberarmée moyenne. Je me demande si le nombre fait la force en sécurité ?
olivetrees
En sachant qu’ils comptent recruter des bidasses et des pousses cailloux, je me dis que nous somme plutôt mal barré. Chacun son métier. L’informatique aux informaticien, et les marches co pour les pousses cailloux.
fifi58
Au delà de l’aspect financier, il faudrait surtout qu’ils accélèrent les processus d’embauche !<br /> Ils mettent tellement de temps que les candidats ont déjà trouvé des postes ailleurs depuis des semaines, quand ils daignent les aviser qu’ils vont peut-être les embaucher.
carinae
Perso je pense qu’avant de parler salaire il faut voir les compétences et l’adéquation au poste…Parce souvent beaucoup de gens se survalorisent par rapport au marché. Et ne parlons pas bien sûr de ceux qui arrivent a mieux négocier que les autres et au final on se retrouve avec des gens qui sont dans les mêmes équipes font le même boulot et ont des salaires très différents <br /> J’imagine qu’aux États-Unis ça doit être la même chose…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Attention, cette extension Chrome veut voler votre portefeuille crypto ET vos mots de passes
Black Friday Amazon et Cdiscount : les 50 bons plans encore disponibles !
Est-ce l'avenir ? Cette maison a été imprimée en 3D et assemblée en une demi-journée
Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday Apple : économisez 100€ sur le dernier iPad Air et sa puce M1
3 bonnes raisons de s’équiper du VPN CyberGhost durant le Black Friday
Mettez votre casque de pilote, Star Wars: Squadrons est actuellement gratuit !
Voici les dernières offres du Black Friday chez Amazon 🔥
Dernier jour du Black Friday et ce pack Nintendo Switch + Mario Kart 8 est à prix canon !
Black Friday : dernières heures pour le stockage en ligne pCloud à prix cassé
Haut de page