Brexit : le bitcoin est-il le grand gagnant ?

24 juin 2016 à 10h51
0
Des investisseurs ont profité du referendum autour du Brexit pour spéculer sur le bitcoin. Le cours de la monnaie virtuelle a connu une nette augmentation suite à l'annonce du retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Le Royaume-Uni a décidé qu'il ne resterait pas membre de l'Union européenne. Par la voix du référendum, 51,9% des votants ont marqué leur volonté de rompre avec les instances communautaires. Conséquence directe de ce choix, la monnaie britannique, la livre sterling, a vu sa valeur chuter de 10% consécutivement à cette annonce. Son niveau est ainsi tombé au plus bas depuis 31 ans.


Face à cette baisse, certains investisseurs se sont tournés en partie vers des valeurs, certes non moins risquées mais qui peuvent représenter un placement temporaire. Le bitcoin semble faire partie de ces investissements qui ont connu une hausse importante durant ces dernières heures.

En moins de 24 heures, le bitcoin a gagné 20% de sa valeur initiale avant et consécutivement à l'annonce des résultats. Le cours a ensuite connu une baisse significative mais dans l'absolu, la valeur de la monnaie virtuelle a enregistré un pic notable.

Le bitcoin ne se présente toutefois pas comme une valeur « refuge », il convient toutefois de se garder de toute comparaison entre le marché de la monnaie virtuelle et le volume d'échanges sur les marchés traditionnels.

08483160-photo-cours-bitcoin.jpg


A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top