Ledger annonce le lancement d'une carte de débit en 2022

Vincent Touveneau
Cryptomonnaies
10 décembre 2021 à 10h10
21
Ledger Logo
© Ledger

Les effets d'annonce s'enchaînent pour Ledger, l’un des leaders du marché crypto français. Dans quelques mois, la marque va sortir une carte de débit, Ledger CL, qui vous permettra de payer avec vos cryptos chez l’ensemble des commerces français.

Couplée à la nouvelle application Ledger Live, cette carte est censée déferler sur le marché européen dans la seconde moitié de 2022. Les plus grandes cryptos comme le Bitcoin et l’Ether seront disponibles.

Une carte bleue crypto, comment ça marche ?

Dans quelques mois, vous serez peut-être la première personne de votre groupe d’amis à brandir la nouvelle carte Ledger. Il s’agit en fait d’une carte de débit d'apparence classique, mais elle peut stocker toutes vos cryptos préférées. Au préalable, il faudra télécharger l’application Ledger Live et posséder un portefeuille hardware Ledger.

Les portefeuilles cryptos physiques ont le vent en poupe, car ils représentent la solution la plus sécurisée du marché, loin devant les dizaines d’applications qui apparaissent de tous les côtés. Pour utiliser votre carte de paiement Ledger, il faudra puiser vos cryptos sur le portefeuille et les transférer sur l’application afin qu’elles apparaissent sur votre carte.

La bonne nouvelle, c’est que ces transferts n'entraînent aucuns frais. Au moment de payer votre baguette, vos cryptos seront converties en monnaie locale de façon automatique. On estime que 50 millions de commerçants (physiques ou en ligne) vont adopter ce mode de paiement au cours de l’année 2022, et que vous pourrez payer avec une liste grandissante de devises numériques, comme les BTC, ETH, USDT, EURT, USDC, XRP, BXX, BCH et même le LTC.

L’intégration complète des cryptos dans notre quotidien

Ledger est une entreprise française que l'on considère comme une licorne, puisqu’elle capitalise plus de 1 milliard d’euros. D’abord connue pour la conception de portefeuilles cryptos comme le très apprécié Ledger Nano X , elle multiplie les partenariats avec des banques décentralisées (Baanx) et des plateformes d’exchange (FTX) .

Il faut s’y attendre, les crypto-monnaies ne sont plus l’apanage de quelques spéculateurs, et elles vont durablement s’implanter dans notre quotidien. L'application Ledger Live offre de nouvelles possibilités, comme le fait de verser son salaire sur l’app. Dans un pays comme la France, cette technologie pourra s'intégrer de façon subtile. Dans certains pays avec des monnaies plus volatiles, les paiements par cryptos feront très vite partie de la vie quotidienne de tous les habitants.

Source : Ledger

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
10
Urleur
ok en 2077 en France. Mr durand dans sa campagne s’en fout cryptoment, c’est surtout fait en action/marketing pour investir dans cette « arnaque », seul est gagnant celui qui joue en bourse à risque et de grosses somme. celui qui va surtout prendre très cher c’est vous.
Pierro787
Sur Ethereum par exemple, quand on voit les délais et les coûts de gas pour inscrire des transactions sur la blockchain qui vont parfois jusqu à 5 minutes et 70 euros de frais , on comprend vite qu il ne sera pas possible de procéder à une vente immédiate et instantanée de crypto pour payer sa baguette de pain chez le boulanger.<br /> Je pense que l’auteur de l’article n a pas eu tous les détails de fonctionnement de cette carte. C est tout simplement impossible d’avoir une carte de paiement avec vente automatique des cryptos au moment de payer sans aucun frais, ou alors c est Ledger qui règlera les 70 euros à chaque fois !<br /> Qui va vouloir payer sa baguette de pain 70 ou 75 euros et bloquer la caisse de la boulangerie pendant 5 minutes ? Personne.
darthvad
il ne faut pas oublier qu’il y a d’autres réseaux que l’Ethereum, et il y a même des réseaux de niveau 2 sur ETH (loopring) qui permettent de réduire au maximum les frais et les délais de transactions… les cryptos deviennent de plus en plus un concurrent à la monnaie traditionnelle … Bonne ou mauvaise chose, c’est un autre débat
Fibre79
On peut utiliser xrp qui est bien plus rapide et avec des frais de transaction très faible
GurYN
Un grand nombre de transactions ERC-20 passent par des couches intermédiaires sans que cela coute une fortune (comme sur la blockchain d’ETH) ni que cela dure plusieurs minutes, c’est le cas du projet Polygon par exemple.<br /> Ensuite on peut tout à fait avoir de la crypto indexée sur des monnaies FIAT (USD, EUR, …) avec les stablecoins et donc se protéger de la volatilité des cryptos «&nbsp;standards&nbsp;».<br /> Dernier point sur l’offre Ledger, la possibilité de créer des lignes de crédit via la collatéralisation.
Roster1
Peu importe le montant de la transaction ca passe comme une carte visa ou mastercard, et pareil au dab pour retiré, c’est visa qui sort une carte avec ledger comme débiteur et créditeur.
PiNgOa
Je crois que c’est vous qui n’avez pas bien compris le principe…<br /> Ce qui prend 5 minutes et coûte 70€ c’est le transfert d’un portefeuille crypto à un autre. Là on parle de convertir des cryptos en €, comme n’importe quelle plateforme de trading par exemple.<br /> Et ça, ça se fait de façon immédiate et ça ne coûte quasiment rien sur une plateforme d’échange et en l’occurrence c’est même gratuit.
Pierro787
@Pingoa<br /> Je maintiens ce que j ai dit et je parle d expérience concrète.<br /> J’ai fait l expérience la semaine dernière de convertir des Ethers en Euros sur CoinBase sur la blockchain Ethereum et c est loin d être instantané , j’ai attendu 3 minutes pour avoir la confirmation de vente des éthers en euro et j ai bien eu des frais de transaction de plusieurs dizaines d euros.<br /> Je ne sais pas où vous avez vu qu il n y avait aucun frais et que c était instantané.<br /> Il n y a aucune plateforme de trading qui ne facture aucun frais et si la blockchain Ethereum est fortement sollicitée, en heure de pointe par exemple, ça ne peut pas être instantané.<br /> Je viens de regarder sur le site CoinBase, en cas de vente d ether en euros, il y a 3,75% de frais puis 1,49% pour le virement SEPA. Soit plus de 5%, c est donc loin d être gratuit. Sur une transaction à 1000 euros, ça fait quand même plus de 50 euros de frais.
Pierro787
Oui c est vrai mais la volatilité des cours complique sensiblement les opérations. Cela nécessite de regarder le cours de ses cryptos avant chaque vente pour savoir si ça vaut le coup par rapport à son prix d achat. C est tout sauf pratique.<br /> Par exemple, Quelqu un qui a payé 1 ETH 4000 euros avec un cours au moment de l usage de la carte bancaire à 3000 euros n aura pas forcément envie de vendre puisqu il perd de l argent alors que quelqu un qui l aurait acheté 2000 euros sera gagnant.
darthvad
Si tu veux récupérer des euros c’est vrai que Coinbase est cher. Par contre il vaut mieux transférer vers un stablecoin si c’est juste pour sécuriser une plus-value et racheter des tokens plus tard…
Pierro787
Oui, c est ce que je commence à faire car les frais peuvent vite devenir importants si on fait bcp d allers retours sur certaines blockchains.<br /> J ai aussi lu que certains petits participants à des ICO ( genre 100 ou 150 euros ) sur la blockchain Ethereum se retrouvaient lourdement pénalisés quand ils voulaient revendre leurs token en euros.
PiNgOa
Et je maintiens également, voici ma dernière transaction sur Kraken :<br /> ImgBB<br /> Screenshot-2021-12-10-at-23-36-36-42-293-30-EUR-Kraken-Orders<br /> Image Screenshot-2021-12-10-at-23-36-36-42-293-30-EUR-Kraken-Orders hosted in ImgBB<br /> Exécution dans la seconde et 10 cents de frais.<br /> Je suis désolé mais penser que le trading fait l’objet d’une transaction sur la blockchain, c’est faire preuve d’un manque de connaissance total sur le sujet.
Pierro787
@PiNgOa<br /> On ne va pas débattre sans fin sur le sujet, il ne vous vient pas à l’esprit que chaque plateforme d exchange à ses propres frais , qui diffèrent les uns des autres ? Ils sont écrits noirs sur blanc sur le site de CoinBase.<br /> Allez donc sur Google puis tapez « frais CoinBase » et regarder en haut ce qui ressort, je cite :<br /> « Dépôt par virement SEPA : gratuit. Transactions d’achat et de vente des différentes cryptomonnaies incluant le Bitcoin : 1,49% (3,99% si achat direct par carte bancaire) Retrait par virement SEPA sortant : 0,15€ Retraits sur carte bancaire : 2% du montant, avec un minimum de 0,55€«<br /> 1.49% et 3.49% pour la vente de cryptomonnaies en euros via la carte bancaire. On est très loin du gratuit. sur Internet , pour une transaction de 1000 euros, ça fait pratiquement 35 euros pour pouvoir récupérer ses euros sur son compte bancaire. Et pour 2000 euros de transaction, on monte à 70 euros, pile le montant que j ai eu à régler la semaine dernière, n est ce pas étrange ? On est bien loin de vos 10 centimes…<br /> Mais vous allez me parler de méconnaissance alors que tout le monde a dit dans ce fil que CoinBase avait des frais très élevés, relisez bien les conditions et vous finirez pas comprendre le problème des transactions trop fréquentes qui peuvent faire exploser les frais.<br /> Certains virements SEPA sont taxés par exemple. Les paiements par cartes bancaires le sont aussi parce qu il y a des commissions Visa et Mastercard. Je parle d une expérience de À à Z. Entre des éthers qu on a chez CoinBase et les euros qui arrive sur son compte bancaire, il y a environ 5% qui disparaissent en frais en particulier si l on passe par une carte bancaire.<br /> Chez Kraken si vous rapatriez vos euros par carte Visa et Mastercard, il n y a aucun frais ? Qui paye la commission obligatoire ?<br /> Pour vérifier, je viens de faire une simulation d achat d ether pour 1000 euros sur Metamask via Wyre et voici les frais annoncés :<br /> Transaction Fee: 29.43 euros<br /> Network fee : 14.77 euros<br /> Total fees: 44.20 euros<br /> Soit pour 1000 euros d ether achetés, 1044.20 facturés.<br /> Pratiquement 5% de frais…… on est sur le même niveau que CoinBase. Et si il n y a pas besoin de la blockchain, a quoi correspondent les 14.77 euros de network fees ?
PiNgOa
Non mais vous parlez de cas totalement différents là, le sujet de l’article c’est une carte de paiement qui permet de réaliser des achats de biens ayant un prix affiché en fiat.<br /> Dans vos exemples vous parlez d’achat de crypto en euros, ça n’a strictement rien à voir ! Il faut arrêter la mauvaise foi !<br /> Et si vous avez choisi de vous faire arnaquer par une plateforme, ça vous regarde, c’est comme acheter un café chez Starbucks et se plaindre que le café c’est trop cher… Bah prenez votre café ailleurs mais ne généralisez pas en disant que le café c’est trop cher…<br /> Si vous voulez plus d’infos vous pouvez vous rendre sur le site de Ledger.
Pierro787
@pingoa<br /> Je crois que vous fatiguez tout le monde avec vos attaques et remarques personnelles dont tout le monde se moque.<br /> Pour résumer et j arrêterai la: quand on vend des cryptos en Fiat. Il y a des frais. Ce n est pas gratuit. Ça peut être entre 0,5% et 2% en général selon les plateformes. Et pour payer avec une carte bancaire, il faudra payer en Fiat chez les commerçants du coin. Ces frais seront répercutés forcément,<br /> Je vous laisse avoir le dernier mot car vous ne supportez pas de reconnaître que certains peuvent avoir des expériences différentes de la votre.<br /> Quant au non usage de la blockchain pour acheter et vendre des cryptos ( du trading ) vous n’avez rien dit sur les network fees qui sont facturés lors de l’achat / vente de cryptos en euros sur Wyre.<br /> De mon côté, j arrête la.
Roster1
Désolé tu fais encore erreur Binance n’a quasi aucun frais, C’est à toi de choisir les bonne plateforme, Coinbase est classé comme un des plus cher en terme de frais. Après je connais pas les frais de cette nouveauté sur ledger en espérant que ce soit encore mieux que ce qui se fait déjà ou encore complémentaire
PiNgOa
Oui, c’est fatigant de se débattre quand on a tort, je peux comprendre.<br /> Il y a généralement des frais pour la conversion fiat&gt;crypto ou crypto&gt;fiat, ça je suis d’accord, mais ils sont généralement faibles, même le 0,5% est plus haut que ce que j’ai sur Kraken, donc on peut imaginer que Ledger rentrera largement dans ses frais s’ils offrent les conversions gratuitement, ne serait-ce qu’en prenant un taux de conversion un peu arrondi.<br /> Vos network fees correspondent à un usage très particulier de vente/achat de crypto qui implique un transfert de wallet à wallet et donc des frais de blockchain.<br /> Généralement pour acheter ou vendre des cryptos il n’y a pas besoin de ça : on fait un virement SEPA à la plateforme de trading (gratuit), on convertit ses euros en cryptos (frais très faibles) et basta. Dans le sens inverse on convertit ses cryptos en euros (frais très faibles), on fait un virement SEPA de la plateforme vers notre compte (gratuit ou frais très faibles) et basta.<br /> Les frais de blockchain signifient qu’il y a eu àun moment donné un transfert crypto&gt;crypto parfaitement inutile ici si on stocke les cryptos sur le compte de la plateforme.
atmen
Et niveau déclaration aux impôts on fait comment? tout achat en crypto converti en euros (comme c’est le cas ici :«&nbsp;vos cryptos seront converties en monnaie locale de façon automatique&nbsp;») doit être déclaré aux impôts en tant que plus ou moins value. Si j’achète une baguette à 1 euros avec un bitcoin dont le cours courant est 50000, je me base sur quoi pour déclarer ma plus/moins value, les bitcoins que j’ai achetés il y a un an au cours de 15000 (plus value) ou ceux que j’ai achetés il y a deux mois au cours de 60 000 (moins value donc non imposable dans ce cas). Et dans tous les cas il va falloir tenir des comptes d’apothicaires. Ça va être un sacré casse tête pour les cryptonautes souhaitant restés dans les clous.
Pierro787
Concernant Ledger qui est une entreprise française, plusieurs autres articles évoquant cette carte bancaire parlent de la problématique de déclaration des plue values au fisc français. Au moment de convertir les crypto en Fiat lors du paiement, il faudra faire une déclaration fiscale au trésor public en cas de plue value.<br /> Pour l instant, Ledger chercher une solution viable qui satisfasse les impôts d un côté et qui ne soit pas une usine à gaz pour ses clients. Ne pas oublier que les banques françaises sont foncièrement anti crypto, j en sais quelque chose, je me suis fait clôturé un compte bancaire français qui servait pour mes virements SEPA avec CoinBase.<br /> En gros, le directeur d agence m a dit qu il ne fallait pas dépasser 3 ou 4 virements par mois vers et depuis les plateformes cryptos pour ne pas sortir en anomalie et finir au service conformité de la banque pour contrôle. Et ça les banques n aiment pas du tout. Ça leur fait du travail en plus de contrôle et ils n en veulent pas. Au bout de 3 mois à problème, ils clôturent le compte bancaire de manière unilatérale.<br /> Chez Revolut, ils bloquent carrément les comptes en empêchant tout mouvement le temps de tout justifier avec des relevés et des attestations.<br /> Ledger devra lever tous ses blocages pour pouvoir être solution viable dans la durée.
Pierro787
Vous n allez pas garder longtemps un compte bancaire ouvert en France si vous vous amusez à faire de multiples virements SEPA de et depuis une plateforme d exchange de crypto. Cf mon post plus haut.<br /> La législation oblige les banques à un signalement d un certain nombre de transactions considérés comme à risque comme les virements suspects en émission et réception ( je pense à partir de 3 par mois pendant plus de 3 mois ) et d un certain montant. Pour les espèces, ce sont les dépôts d espèces supérieurs à 2000 euros , c Est un inspecteur des impôts qui me l a dit mais pour les plateformes crypto, je n ai jamais réussi à savoir quelle était la limite du point de vue TRACFIN. En tout cas, 5 ou 6 virement SEPA dans le mois sur 3 mois, ça ne passe pas.<br /> J’ai dû fournir mon relevé de CoinBase à ma banque française pour justifier d ou provenait l argent qui avait été viré sur mon compte bancaire depuis CoinBase. Et malgré ça, compte clôturé.<br /> Du coup, le conseil de transférer ses avoirs sur des stablecoins en ne quittant pas la plateforme crypto est sûrement la meilleure solution. Quitte à ne faire qu un virement par mois vers et depuis son compte bancaire en France.
lefranstalige
Je comprends que votre compte a été fermé par votre banque suite à votre transfert d’argent vers Coinbase. Si c’est le cas, ça n’a rien à voir avec des transactions frauduleuse.<br /> La réglementation en la matière ne le justifie pas.<br /> Par contre beaucoup de banques (y compris les françaises) voient les cryptos comme une menace sérieuse et se protègent en ayant des pratiques très contraignantes vis-à-vis de ceux qui se tournent vers cette nouvelle technologie en fermant les comptes des clients qui ne sont pas de gentils petits moutons.<br /> D’autres banques qui comprennent qu’elles ont un role important à jouer dans cette révolution monétaire sont plus conciliantes et permettent même à leurs clients de garder leurs cryptos chez eux.<br /> On verra dans quelques années comment ça tournera. Historiquement, les leaders d’industries qui essaient de bloquer les révolutions technologiques n’y arrivent pas (ex. les sociétés de télécommunication qui ont essayé au début d’empêcher les appels via internet).
Pierro787
@lefranstalige<br /> Vous avez parfaitement résumé la situation. A noter que contrairement à une idée reçue, les banques, tout comme les assurances sont libres de clôturer les comptes de leurs clients sans avoir à se justifier ce que je trouve abusif, mais c est la réglementation,<br /> Il faudrait que Ledger, CoinBase ou Crypto.com qui proposent tous des cartes bancaires Visa pour payer permettent aussi d avoir un vrai compte bancaire directement chez eux avec un RIB, des chèques comme ça, on pourrait faire virer son salaire directement chez eux et on pourrait fonctionner uniquement avec la plateforme d exchange crypto.<br /> C est ce que j attends de mon côté.
Roster1
Pourquoi parler du SEPA qui a terme va devenir autant obsolète que le chéquier alors que le sujet concerne l’utilisation d’une carte visa
Pierro787
@Roster1<br /> Sans virement SEPA ou chèque, pas de salaire versé, pas d allocations, pas de remboursements sécurité sociale, pas de remboursement mutuelles…… les cartes bancaires ont des plafonds assez limités même sur des gold en dehors des cartes platinum.<br /> Et le chèque est obligatoire pour certains paiements quand on refuse de laisser une entreprise se servir librement grâce à des prélèvements automatiques.<br /> Les banques françaises sont notoirement opposées aux cryptomonnaies. Certaines interdisent même à leurs clients de faire des virements SEPA vers les plateformes de trading comme le crédit agricole, soi disant dans l intérêt de leurs clients.<br /> La solution Ledger ne peut pas se passer d un compte bancaire traditionnel à côté. C est pourtant à 100% le sujet.
lefranstalige
Pour bosser dans ce monde-là, je peux dire que la réglementation pour gérer des comptes bancaires est très lourde alors qu’il n’y a pas de marge et qu’en plus, les clients ont aujourd’hui facilement des comptes gratuits dans d’autres banques.<br /> Donc je ne vois pas trop l’intérêt pour Ledger de se lancer là dedans…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Crypto-monnaie et cybercriminalité : Europol démine les idées reçues
Binance : peut-on forcer les plateformes à lutter contre la fraude ? Apparemment, non…
Cryptominage : il n'y a pas que des monstres de puissance dans la course, vous seriez surpris
Les NFT déjà mainstream (et bientôt sur YouTube) ?
OpenSea victime d'un bug, des propriétaires de NFT dévalisés
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Quand Ozzy Osbourne se lance dans le NFT, mieux vaut l'éviter
La Russie va interdire le minage et l'utilisation de crypto-monnaie
Comme promis, le maire de New York a reçu son premier salaire d'élu en crypto
Opera lance son Crypto Browser Project, ancré dans le
Haut de page