Crypto.com obtient plusieurs autorisations réglementaires pour son activité en Europe

24 novembre 2020 à 12h39
0

Crypto.com a obtenu d’importantes autorisations réglementaires du gouvernement maltais, lui ouvrant les portes de l’Europe.

La société est connue pour proposer une application mobile d’achat et de vente de crypto-monnaies, ainsi qu’une carte bancaire.

Crypto.com avance en Europe

Crypto.com, installé à Hong Kong, a reçu l’approbation préliminaire de l’autorité maltaise des services financiers (MFSA) pour deux licences qui régissent le mode de fonctionnement des sociétés de paiement et les services qu’elles peuvent fournir.

La licence d’institution financière permet officiellement à Crypto.com
de fournir des services de paiement et d’émettre de la monnaie électronique. La seconde licence permet à la société de proposer des services de gestion d’investissement, de conservation et de trading aux clients.

Kris Marszale, directeur général de Crypto.com, a expliqué que ces deux
licences donnent à la société un avantage concurrentiel par rapport aux autres entreprises du secteur en Europe. La société est déjà présente dans 31 pays européens et l’application Crypto.com a déjà atteint le top 50 des téléchargements dans la catégorie Finance en France, en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni.

Malte favorable aux cryptos ?

M. Marszalek a également expliqué que Malte est l’un des rares pays à disposer d’une « réglementation en matière de crypto-monnaies ». Ainsi, l’exchange Binance a longtemps été enregistré dans pays.

Surnommée « l’île Blockchan », Malte travaille depuis plusieurs années à la création d’une réglementation pour encadrer l’industrie crypto-blockchain. En 2018, le gouvernement maltais a introduit trois lois pour établir un cadre réglementaire. Malgré tout, un certain nombre de jeunes entreprises ont dû quitter le pays en raison d’un manque apparent de clarté. De plus, aucune licence n’avait été délivrée jusqu’à cette année.

À noter que le cadre réglementaire pourrait être uniformisé prochainement puisque la Commission européenne travaille sur un cadre global pour les crypto-monnaies appelé « Markets in Crypto-Assets » (MiCA) et qui aura un impact sur l'ensemble de l'UE.

Source : CoinDesk

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Inquiet pour sa sécurité, l’un des co-fondateurs d’Ethereum (ETH) quitte le monde de la crypto
Une ferme de minage illégale composée de 3 800 PS4 démantelée en Ukraine (MàJ)
La société Square de Jack Dorsey veut créer des services financiers axés sur le Bitcoin (BTC)
Ransomware : 70 millions de dollars en Bitcoin en échange d’un « décrypteur universel »
La plateforme crypto Binance visée par une plainte collective d’investisseurs
Square, la société de Jack Dorsey, va concevoir un hardware wallet pour le Bitcoin (BTC)
Comment épargner facilement du Bitcoin ? On vous dévoile tout avec Paymium !
Un store d'applications décentralisé signé Coinbase ? L'idée a déjà été lancée en France
AfriCrypt : 3,6 milliards de dollars en Bitcoin, la plus grande arnaque en crypto depuis... toujours
Binance va devoir arrêter d’opérer au Royaume-Uni
Haut de page