L'UE va mettre à jour une directive anti-blanchiment visant notamment les cryptomonnaies

20 octobre 2020 à 07h30
20
blanchiment euro

L’UE renforce sa politique contre le blanchiment d’argent sur son territoire. Le cybercrime y était déjà inscrit, mais la liste des sanctions s’est allongée.

Face au nombre croissant de scandales concernant le blanchiment d’argent dans certaines grandes banques européenne, l’Europe monte le ton. Les acteurs de l’univers des crypto-monnaies ont jusqu’à juin 2021 pour se conformer à cette nouvelle directive.

Plus de responsables et plus de sanctions

Au début de l’année 2020, l’UE publiait la cinquième directive anti-blanchiment d’argent (AMLD = Anti Money Laundering Directive) pour bénéficier d'une meilleure visibilité sur les échanges de crypto-monnaies dans le monde. Cette directive incitait notamment les entreprises à vérifier l'identité des utilisateurs de leur plateforme. 

En parallèle, elle donnait aussi plus de pouvoir au organismes de contrôle financier pour accéder aux comptes utilisateurs des banques centrales et obligeait les dirigeants d'entreprises à s’identifier.

Récemment, après un blanchiment de 200 milliards d’euros de la Danske Bank impliquant la Deutsche Bank, la BCE a décidé de durcir le ton.

Sixième directive Anti-Blanchiment d’Argent

Cette sixième directive, qui arrive moins d’un an après la cinquième, se veut très restrictive. Si le nom des responsables de plateformes crypto devait jusqu'alors être transmis aux autorités de régulation, cela permettra désormais de les tenir responsables des crimes s’étant déroulés sur leur plateforme, en tant que personnes morales.

Pour les échanges de crypto-monnaies, cela implique un contrôle encore plus strict des utilisateurs, d’une part, et un développement des outils pouvant mieux retracer les transactions, de l'autre.

En France, cela va encore plus loin : il sera nécessaire pour les entreprises crypto d’obtenir un agrément PSAN (Prestataire de Services d’Actif Numérique) pour pouvoir exercer sur le territoire. Ce sésame ne peut être attribué que par l’Autorité des Marchés Financiers et il peut être assez long à obtenir. Sans cette mise en conformité, il sera impossible pour l'utilisateur résident en France de s’y connecter.

Qu’en pense-t-on chez Clubic ?

Cette nouvelle directive risque de mettre des bâtons dans les roues de nombreux acteurs des crypto-monnaies.
Si elle est nécessaire pour mieux contrôler les abus elle reste beaucoup trop contraignante pour les start-up crypto. Finalement, est-ce que cela ne va tout simplement pas encourager l'utilisateur à mieux contourner ce système prohibitif ?

Source : Cointelegraph

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
11
gvia66
Je pense que c’est pour imposer l’euro numérique, qu’en pensez-vous ?
RM59
Après une monnaie non reconnue par la majorité des Etats, n’est-ce pas normal de la voir sanctionné ?
Peter_Vilmen
Les fans de crypto n’ont absolument aucune idée du rôle fondamental qu’a l’argent dans le terrorisme et dans le crime organisé en général, et il est quasi impossible de les sortir de leur délire. Et dire qu’on était à deux doigts d’un monde meilleur ! Les cryptos ont pour l’instant bousillé tous nos efforts, espérons qu’elles seront régulées.
k33ple4rn1ng
Pas forcément. Il y a déjà des initiatives avec des monnaies locales qui sont tolérées par l’Etat.<br /> Par contre, il y a des règles contre le blanchiment d’argent qui s’appliquent aux institutions financières. Les appliquer aux sociétés qui touches aux cryptos est une manière de légitimer leur activité. C’est plutôt une bonne chose même si je suis pour le droit à l’anonymat.
k33ple4rn1ng
J’aime votre subtile second degré.
philouze
Au tout départ, «&nbsp;frapper monnaie&nbsp;» est un privilège régalien.<br /> J’ai trouvé plutôt très étonnant qu’on laisse une bande de geek imprimer leurs billets de monopoly en totue impunité. Je pense tout simplement que le phénomène n’était pas cru ou jugé insignifiant, et totalement incompris des croulants qui nous dirigent.<br /> Un peu comme chaque startup poliment «&nbsp;disruptive&nbsp;», on fait un truc hors cadre, on voit jusqu’où on peut aller, ce faisant on devient important, on devient un marché, le régulateur n’ose plus sanctionner - d’autant plus ici que c’est littéralement basé sur des technos difficiles à bloquer.<br /> Quand le législateur se réveille c’est trop tard.<br /> Mais la logique voudrait que des types qui minent chez toi, sur ton sol, une monnaie non agréée par l’état très officiellement, soient derrière les barreaux.
edou
Le financement du terrorisme avec les cryptos est un mythe:<br /> Bitcoin.fr – 31 Jan 19<br /> Bitcoin et blockchains dans la revue de la Gendarmerie nationale - Bitcoin.fr<br /> La Revue de la Gendarmerie nationale de décembre 2018 (n°&nbsp;263) a consacré de 38 pages aux blockchains et à Bitcoin en particulier, à travers quatre dossiers&nbsp;: – Blockchain&nbsp;: Sécurité et Confidentialité&nbsp;(Gilles Hilary) – La...<br /> BitConseil – 8 Jan 16<br /> Bitcoin et le terrorisme • BitConseil<br /> Toute propagande transformée en loi est dangereuse. Ne soyez pas dupes des récupérateurs d'attentats, défendez vos libertés. Analyse<br /> en revanche la monnaie fiduciaire est beaucoup plus utilisé pour cela car plus dicrète:<br /> novethic.fr<br /> 2 000 milliards de dollars d’argent sale blanchi par les grandes banques...<br /> Des grandes banques mondiales auraient participé au blanchiment de centaines de millions de dollars pendant plus de deux décennies. Les transactions frauduleuses ont parfois continué même après des alertes sur le sujet. Au final, ces flux auraient...<br /> BFM BUSINESS<br /> Lafarge mis en examen dans l'affaire du financement de Daesh<br /> L'audition de ce jeudi a débouché sur la mise en examen du cimentier pour « complicité de crimes contre l'humanité » dans l'affaire du financement de l'État islamique.<br />
Mrpolnar
Comment faisaient les terroristes avant ? Le 11 septembre 2001 ils ont payés leurs cours de pilotage en liquide. Citez moi un attentat financé par des cryptomonnaies ? C’est beaucoup plus simple en liquide. Je peux vous dire qu’aucun trafiquant d’armes n’accepte les cryptomonnaies
thurim
Je pense que les sites d’informations dédiés aux Crypto ne sont pas vraiment «&nbsp;neutre&nbsp;» concernant le sujet des cryptos…<br /> Sinon, le fameux argument «&nbsp;mais on peut blanchir sans crypto&nbsp;» est ubuesque. Les cryptos facilitent énormément les mouvements de capitaux ainsi que leur blanchiment, tout simplement parce qu’ils ne sont pas soumis aux controles LAB / LAT des entreprises ayant un agrément bancaire ou assurantiel (une des missions des commissaires aux comptes de la BDF).
thurim
SilkRoad est un très bon exemple qui contredit ta dernière assertion…
edou
les sites crypto sont les seuls à dénoncer la désinformation sur ces sujets.<br /> «&nbsp;ubuesque&nbsp;» peut-être mais vrai. Mensonges, les Exchanges crypto demande plus d’information pour le KYC que des organismes de crédits. Elles ont une activités de garde de fonds similaire à celle des banques et les mêmes règlementation en terme de loi anti-blanchiment. Encor une fois de la calomnie de pseudo connaisseurs… c’est systématique dans les commentaires sur des articles crypto que des gens qui connaissent très peu le sujet se permettent de calomnier.<br /> pour information SilkRoad et SilkRoad 2 ont été fermés par le FBI bien plus facilement que les trafiques usant de méthodes plus traditionnelles et surtout moins traçable.<br /> Je pense que vous devriez peut-être vous intéresser vraiment à Bitcoin et mettre à jour vos connaissances sur le sujet car vous vous posez peut-être beaucoup de questions sans que vous n’ayez jamais entendu les bonnes réponses. Si vous avez la chance d’habiter non loin de lieux où se tiennent des meetups sur le sujet, je vous invite à vous y rendre.
elminster44
Nous les ignares de la crypto, bas tiens je sais lire aussi :<br /> FR24 News France – 30 Sep 20<br /> La France arrête 29 personnes pour le financement du terrorisme par...<br /> La police française a arrêté 29 personnes hier dans le cadre d’une opération de piqûre contre un prétendu réseau de financiers de groupes extrémistes en Syrie, dans l’une des plus grand…<br /> Bladi.net<br /> Huit personnes poursuivies pour cyberfinancement du terrorisme en France<br /> Le parquet national antiterroriste (Pnat) annonce des poursuites judiciaires à l'encontre de huit individus. Ils font partie des 30 interpellés dans le cadre d’un coup de filet en France, contre un réseau de cyberfinancement du terrorisme vers la...<br /> Cryptonaute – 14 Aug 20<br /> Saisie de crypto-monnaie record des Etats-Unis liée au terrorisme - Cryptonaute<br /> Le Département américain de la Justice annonce une action d’envergure contre des campagnes de financement du terrorisme sur Internet. Plus de 300 comptes de crypto-monnaie et des millions de dollars ont été saisis. Le ministère américain de la...<br />
edou
Tu sais lire, c’est bien. Mais sais tu réfléchir? c’est tout simplement la preuve qu’utiliser des crypto pour ce genre d’activité n’est vraiment pas judicieux… puisque tu sais lire t’as du voir dans les articles :«&nbsp;Des dons Bitcoin ni intraçables ni anonymes&nbsp;» et «&nbsp;LIS: La Deutsche Bank soupçonnée d’avoir facilité des fonds à Daech en Irak&nbsp;»… les criminels «&nbsp;professionnels&nbsp;» n’utilisent pas les crypto pour justement ne pas se faire choper et ne pas faire les gros titres…
edou
Les criminels ont toujours existé, le darknet existait avant les crypto et ils ont toujours trouvé le moyen de se faire payer sans crypto.
thurim
Alors on calomnie, on ne réfléchit pas si on ne va pas dans ton sens… Si tu veux qu’on te réponde, et que l’on prenne tes arguments au sérieux, je te recommande d’être plus «&nbsp;courtois&nbsp;» dans tes choix de mots.<br /> Concernant les sites, j’ai dit que je pensais qu’ils n’étaient pas vraiment neutre. Quand je lis ta réponse, ça me confirme dans ce que je pensais.<br /> Oui, tu peux tracer des crypto, c’est d’ailleurs le principe de la block chain. Par contre, si tu multiplies les transactions, en éclatant ton portefeuille, et en passant par d’autres crypto, là ça devient une autre paire de manche pour remonter à l’origine des capitaux (c’est un peu le principe du chiffrement, rendre l’effort supérieur aux bénéfices).<br /> Ensuite, tu peux très bien «&nbsp;vendre&nbsp;» tes crypto contre de la monnaie fiduciaire / des actifs mobiliers, sans passer par un site spécialisé. Et là, plus de KYC qui tienne… C’est d’ailleurs tout le principe du blanchiment d’argent…<br /> Et oui, les criminels ont toujours existés avant l’apparition du darkweb ou des crypto. Mais qu’est ce que ça change ? On tuait bien avant l’invention des armes à feu, peut on nier le fait que cela a facilité les choses ?<br /> Tu as le droit d’être pro crypto, c’est pas le débat. Mais avoir une vision manichéenne du sujet, c’est un problème selon moi.
edou
il existe des sociétés spécialisées comme Chainlink qui tracent très facilement les mouvements en crypto. Mais n’importe qui peux le faire avec des outils comme OXT.<br /> Lorsque tu vend des crypto à un moment donné tu dois sortir la valeur en monnaie fiduciaire ou en bien/services. Mais dans tous les cas, la personnes qui finalise cette transaction est exposé et il est ensuite très facile pour les autorités de remonter la chaine de transaction de tous les complices. Même en utilisant des crypto autres que Bitcoin, comme monero qui lui est bien plus opaque, il y a toujours un moment ou il faut vendre et s’exposer. T’excusera mon manque de courtoisie, le reflet d’une exaspération de lire ce genre de commentaires. maintenant libre à toi de croire ce que tu veux et de dire ce que tu veux mais les autres lecteurs désireux de vraiment «&nbsp;apprendre&nbsp;» mérites d’avoir des informations sérieuses et non des ragots de comptoirs.
philouze
«&nbsp;Le financement du terrorisme avec les cryptos est un mythe:&nbsp;»<br /> et la marmotte …<br /> Journal du Coin – 30 Sep 20<br /> Faire le Djihad en bitcoins - Une énorme filière djihadiste française se...<br /> Un réseau terroriste franco-syrien utilisaient des bitcoins pour se financer. L'organisation vient d'être démantelée.<br />
philouze
Et tu vas nous sortir que nos liens sont des ragots de comptoirs ? Ce que tu ne comprends pas c’est que si la sortie se fait en cash dans un pays opaque c’est déjà gagné, la transaction est effectuée et c’est trop tard.<br /> Donc tout système anonymisé d’achat de «&nbsp;coupons&nbsp;» en débit de tabac, changés en Bitcoin est le parfait proxy, ensuite que ça soit renchangé en dollars en Syrie au vu de tout le monde on s’en fiche, le transfert a eu lieu.
edou
tu devrais lire l’article que tu site justement qui invalide ce que tu dit: «&nbsp;Chaque euro dépensé dans des bitcoins via l’achat de nos cartes DIGYCODE a préalablement fait l’objet d’un contrôle d’identité. C’est le cas dès 1 euro. Ce KYC n’est pas réalisé en bureau de tabac, mais directement sur notre plateforme en ligne. C’est d’ailleurs ce qui a permis à TRACFIN de remonter la chaîne. Il ne faut pas se tromper, le démantèlement de ce réseau est une bonne nouvelle et montre que le système fonctionne.&nbsp;»<br /> il y a aussi: «&nbsp;https://journalducoin.com/actualites/financer-terrorisme-bitcoin-tres-mauvaise-idee-al-quaida-etat-islamique-hamas-pieges-usa/&nbsp;»<br /> il y aura toujours des idiots pour utiliser les mauvais outils pour un besoin donné. Ce n’est pas la majorité des gens heureusement. C’est ce genre de croyance qui fait que ces malfrats se fond choper. L’argent des trafics en tout genre utilise des réseaux financier différents ne serrait-ce que par les montants qui dépasse la capitalisation total de Bitcoin et ne serrait pas échangeable car pas suffisamment de liquidité d’acheteurs. Maintenant on ne force pas un ane a boire donc libre à vous de croire ce que vous voulez mais cela reste du domaine de la croyance et non des faits.<br /> http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/cion_fin/l15b1624_rapport-information# " Plusieurs risques entourent en effet l’utilisation des crypto-actifs, comme c’est par ailleurs le cas pour tout type d’actif.<br /> La perception d’un triple risque d’instabilité, sans qu’il soit avéré pour la BCE et le FMI "<br /> " l’étude de 2015 d’Europol ([54]) a permis d’établir que toutes les activités criminelles, y compris celles qui passent par l’intermédiaire des crypto‑actifs, avaient recours à au moins une transaction cash. À cet égard, il semble indispensable de construire au niveau international un cadre réglementaire sécurisant les interfaces monnaies légales / crypto‑actifs, en rendant obligatoire l’identification des utilisateurs de telles interfaces, via les plateformes en ligne, ou les « bureaux de change ». Dès lors, les risques liés au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme s’en trouveraient sensiblement réduits et la blockchain pourrait révéler tout son potentiel en termes de transparence."<br /> https://www.lesechos.fr/2017/12/bitcoin-des-activites-criminelles-minoritaires-190051
Jarjarbings
" et il est ensuite très facile pour les autorités de remonter la chaine de transaction de tous les complices. "<br /> " il y a toujours un moment ou il faut vendre et s’exposer "<br /> Ce commentaire fait l’impasse sur les mixers et en particulier les actualités récentes ! Et les attaques contre les mixers se heurte au problème du respect de la vie privée !<br /> Journal du Coin – 11 Oct 20<br /> Vos bitcoins, ça ne regarde que vous - BlueWallet frappe fort avec PayJoin !...<br /> BlueWallet intègre désormais PayJoin, une solution améliorant considérablement la confidentialité d'une transaction Bitcoin.<br />
Peter_Vilmen
@MisterGTO Nul ? Tu vois une horde de personnes indirectement soutenir la pédophilie organisée, la traite d’êtres humains, le meurtre, l’évasion fiscale, les ransomwares… tu penserais quoi d’eux toi ?<br /> Oui, aujourd’hui, mais demain ? Le problème des cryptos c’est leur potentielle perpétualité, quand on se rendra compte de leurs effets néfastes il pourrait être trop tard. Nos monnaies, on les controle de mieux en mieux, et on sait qu’un jour quand les consciences se seront élevées, nous pourrions opter pour une société de contrôle sain afin se boucher les dernières fissures par lesquelles le vice s’invite.<br /> Avec les cryptos, on se prépare à abandonner tout contrôle et à signer une symbiose éternelle avec le vice. Il faut vraiment essayer d’y réflechir deux secondes, les paiements et réceptions d’argent anonymes, planetwide, et instantanés, ça pose problème, et probablement bien plus de problèmes que ça en résoud.
edou
Dans le monde du crime il existe des compensateurs qui fond finalement le même boulot que les mixeurs mais la tu dit rien parsque tu ne le sais même pas et si tu le savais et que tu dit rien pourquoi? Les mixeurs sont plus facilement retrouvable.<br /> Journal du Coin – 20 Oct 20<br /> Il mixait des bitcoins du Darknet - Il prend plein tarif : 60 millions de $...<br /> Le gérant du service de mixage de bitcoins Helix mixait des BTC pour le Darknet... et ça n'a pas plu (du tout) aux autorités américaines.<br /> De plus, le mixage n’est pas une protection suffisante pour le crime organisé (ça pourrai suffire mais seulement pour des petits montants).<br /> Je vois bien que tes propos sont ceux des pro banques, on dirait entendre l’administrateur de la BdF. Le système de réserve fractionnaire te bouffe ton pouvoir d’achat et t’enfume depuis des années mais ça ne te pause aucun problème car toi tu es surement bien lotie et n’a surtout pas envie d’enlever tes œillères mais la société avance malgré tout, prend ta pilule bleu et fait de beau rêve. Perso je choisi la rouge.
philouze
Plus d’un an avant de se faire serrer, et sûrement parce qu’un dans la bande a abusé et est passé au dessus du seuil des radars, pour UN coup de filet, combien sont passés ?.<br /> La vérifiaction de CNI, combien de vraies / fausses, sur le coup de filet, combien ont vraiment été serrés ?<br /> Peux t on faire confiance à la vérifiaction de CB à l’arrache par une startup ? est-ce que ça résiste à un simple vol de CNI ? etc etc …<br /> Tu m’a l’air totalement bisounours sur ce sujet
edou
Oaou, tu t’es surpassé. tous les clichés mensonger dans une même phrase.<br /> Je pourrai te retourner la même question avec la monnaie FIAT car oui tous cela est beaucoup plus simple dans le système monétaire traditionnel. Car il existe des moyens de transporter de très grosses sommes d’argents FIAT sous les radars mais ça soit tu fait semblant de l’ignorer soit naïf.<br /> Ce que tu souhaite c’est une société sans vie privée. Mais c’est déjà le cas et pourtant le crime foisonne. Avec les cryptos, on se prépare à récupérer nos vies privées du moins en partie.<br /> Je crois que tu n’en sais pas assé sur Bitcoin pour porter ce genre de jugement tout droit sortit de la bouche des banques centrales qui ne veulent pas perdre leur prérogatives qui leur permette de contrôler l’émission monétaire et capter le ruissellement pyramidale que les personnes assoiffées en bas de la pyramide de vois jamais…<br /> voici un lien qui est écris par quelqu’un (Conseiller référendaire à la Cour des comptes) qui a fait l’effort de vraiment s’informer pendant très longtemps pour comprendre et poser un jugement sur la techno crypto: https://medium.com/@YorickdeM/pourquoi-bitcoin-quest-ce-que-bitcoin-dab7f53b8344
philouze
edou:<br /> Avec les cryptos, on se prépare à récupérer nos vies privées du moins en partie.<br /> Ahhhh je viens juste de comprendre qu’on bataillait avec un idéologue comme tout ceux qui pensent que la thune au black est le premier maillon de leur vie privée.<br /> On ne va te soupçonner d’aucun trafic, mais au gros jugé pour un idéologue bisounours, qui n’a en fait aucun intérêt spécifique dans sa vie à dissimuler au fisc ou à une banque ses flux monétaires, combien ont un vrai intérêt… de se faire passer pour idéologues libertariens ?<br /> dans l’ordre :<br /> fraudeurs<br /> activités illicites et trafics en tous genre<br /> pédophiles<br />
edou
Il y a des vendeurs de drogues, des proxénète, des trafiquants d’armes qui oeuvrent depuis des années sans être arrêté, je crois que le bisounours c’est plutôt toi. Un an d’enquête pour ça c’est déja très rapide pour les autorités.<br /> Combien de compte bancaire ouvert avec de fausses CNI? J’ai l’impression que tu ne connais ni les systèmes de sécurité installé en backend chez ces startup bien plus efficace que ceux des banques traditionnelles. Et oui pas de chance pour toi car je suis loin d’être un bisounours sur le sujet. Je suis sympa de te répondre gracieusement car ma journée de prestation coute très chère.
philouze
Oh mon dieu ! un spécialiste ! ton argument d’autorité sur tes honoraires m’a totalement convaincu.<br /> Bon alors dis moi, poussons ensemble cette logique a toute épreuve :<br /> le Bitcoin et les crypto, c’est tellement bien traqué que ce n’est pas du tout (ou moins) utilisé par les mafia et les trafics<br /> tellement qu’on sait QUI pose du cash vers BC et fait du BC vers service au bout<br /> du coup c’est même MOINS libre et plus traçable que le fric traditionnel (a t’en lire)<br /> mais dis moi, c’est bizarre parce que ton argument c’était que le bitcoin c’était la promesse de la liberté totale, de ta reprise de souveraineté sur ta thune, de l’anonymat etc. Et en fait non, c’est juste un stock dégradé de ton cash que visiblement tout le monde sait que tu as converti en BC.<br /> bizarre non ? Si moi on me propose une monnaie aux frais de transaction élevée, totalement plus opaque du tout (pour mémoire : pour l’instant tu t’es surtout convaincu, mais pas moi), qu’on peut tracer en amont comme en aval par Tracfin et le fisc, connue pour ses lenteurs de transaction et qui subit régulièrement un pillage de ses opérateurs …<br /> Quel pourrait bien être le moindre intérêt d’y recourir ?<br /> Ou bien tu te gourres. Ou bien le seul intérêt l’autospéculation ce qui est encore plus absurde et capitalistique que le système actuel. Ou pire les deux ?
edou
visiblement, tu manque de connaissance sur la monnaie. Je constate que tu n’es même pas allé voir le lien posté précédemment. Donc ce n’est pas un échange d’informations mais juste des invectives de ta part.<br /> Bitcoin est moyen d’échange.<br /> Historiquement, toutes sortes de biens ont été utilisés comme moyens d’échange À travers les siècles, deux marchandises ont émergé – l’or et l’argent. Elles ont été sélectionnées par le jeu de la concurrence sur le marché et elles ont supplanté tous les autres moyens d’échange. Chacune est extrêmement échangeable, est demandée à des fins d’ornementation et présente toutes les autres qualités requises. À une époque récente, l’argent, relativement plus abondant que l’or, s’est imposé pour les échanges de faible valeur, tandis que l’or a été réservé aux transactions plus importantes. En tout cas, quelle que soit la raison, il faut souligner que c’est le marché qui a trouvé que l’or et l’argent sont les monnaies les plus efficaces.<br /> Aujourd’hui arrivent les crypto.<br /> De nombreux manuels expliquent que la monnaie remplit plusieurs fonctions : c’est un moyen d’échange, une unité de compte ou de « mesure de la valeur », une « réserve de valeur » etc. Mais il est clair que ces fonctions sont de simples conséquences de sa fonction principale :moyen d’échange. Comme l’or est un intermédiaire dans tous les échanges, il est extrêmement échangeable et peut être conservé pour servir plus tard, ou bien pour servir immédiatement et il permet d’exprimer tous les prix. L’unité monétaire. Puisque c’est un moyen d’échange universel, il sert d’unité de compte pour les prix courants, mais aussi pour les prix anticipés dans le futur. Répétons que la monnaie ne peut en aucun cas être une unité de compte, ou une créance abstraite, si elle n’est pas d’abord un moyen d’échange.<br /> Bitcoin est un moyen d’échange qui bien que cela t’énerve, est de plus en plus plébiscité.<br /> Libre à toi de rester dans tes croyances et garder ton épargne en FIAT. C’est aussi ça une économie libre. Mais mentir pour essayer de convaincre ça ne marche pas bien longtemps, la preuve avec Bitcoin qui intéresse de plus en plus ceux qui prennent le temps de s’informer en laissant de côté les préjugés et mensonges de certains comme toi. D’ailleurs mon temps est précieux, je pense que je vais en rester là avec toi et tes semblables.
Manu79150
Comment peut on encore imaginer aujourd’hui que nos banques sont là pour nous servir ? Entre les banques centrales qui ne cessent de cracher des billets, donc nous ne voyons concretement absolument pas la couleur et nos banques privées qui elles s’engraissent quelque soit le contexte, et je sais de quoi je parle. Le bitcoin sert sans doute aussi à des mafieux, oui très bien. Mais la question que vous devriez vous poser c’est : mais ne pourrait il pas nous offrir un monde meilleur que celui que nous avons aujourd’hui ? Le dictat des planches à billet et du dollar ? Personne n’en parle.
thurim
Vision très simpliste des banques, qui occultent complètement leur rôle dans le financement des entreprises / ménages, ainsi que dans la confiance que l’on porte dans une monnaie.<br /> Si pour vous, le bitcoin et ses fluctuations au cours de la journée est synonyme de monde meilleur, je vous invite à vous documenter à propos de la fin de la république de Weymar, due en partie à l’hyper inflation…
Manu79150
Je ne vois pas de rapport entre bitcoin et weymar… D’autant que bitcoin est à l’opposé de la planche à billet de 1923… Je ne vois pas plus de rapport avec les fluctuations de bitcoin. Une explication ?
thurim
Une monnaie est garantie par une banque centrale, qui a pour objectif de limiter l’inflation. Une crypto monnaie n’est pas sujet à ces mécanismes de régulations, et peut très fortement varier sur une période courte. Le point sur Weymar concerne justement une hyper inflation.<br /> Flemme de développer plus… Les cryptos ont des bons points comme des mauvais, mais considérer que les banques / banques centrales ne servent à rien, c’est juste illustrer le fait qu’on n’a rien compris au fonctionnement de nos économies…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon : il n'y a jamais eu autant de faux avis que depuis le début de la pandémie
Des chercheurs californiens utilisent l'impression 3D pour renforcer les bâtiments en béton
Tesla arrête sa politique de retour sous sept jours avec remboursement aux USA
Le volant de course Logitech G29 Driving Force de nouveau à prix cassé !
Intel va se séparer de sa division NAND au profit de SK Hynix pour 9 milliards de dollars
6 mois, 2,5 Tb/s de données : Google dévoile une attaque DDoS extrême 3 ans après
GM va faire rouler des voitures autonomes sans conducteur à San Francisco
BMW déploie une grosse mise à jour et offre Android Auto à plus de 750 000 propriétaires
Raspberry Pi : une carte d'extension offre la 5G au mini-ordinateur
Le disque dur externe Western Digital 2 To à moins de 70€ 🔥
Haut de page