Mots de passe : les "bonnes pratiques" ne sont pas bonnes

14 août 2017 à 10h35
0
Les récents piratages massifs de sites comme Yahoo ou Ashley Madison ont mis en avant les failles de sécurités des sites Internet, mais également le manque de sécurité de nombreux mots de passe utilisés par les internautes. On rappelle que 123456 est encore et toujours le mot de passe le plus utilisé du monde et probablement le moins sécurisé qui soit.

En 2003, le NIST (National Institute of Standards and Technology) avait publié des bonnes pratiques pour le choix d'un mot de passe. Des pratiques aujourd'hui largement utilisées, mais qui ont été reniées par leur auteur, Bill Burr.

Mot de passe : changer les caractères alphanumériques ne sert pas à grand-chose



Bill Burr, âgé de 72 ans, a récemment été interrogé par le Wall Street Journal , qui est revenu sur son texte publié en 2003 sur les bonnes pratiques concernant les mots de passe. C'est simple : il regrette ses conseils. En fait, ceux-ci seraient aujourd'hui totalement obsolètes, alors qu'ils sont largement adoptés par la communauté des internautes.

Car ses conseils sont les suivants : utiliser des majuscules, ajouter des chiffres, remplacer des lettres par des chiffres comme dans « M0td3p4sse », ajouter des caractères spéciaux. Ces étapes sont encore des standards au point d'être obligatoires dans la création de mots de passe sur de nombreux sites, en particulier ceux qui détiennent des informations personnelles ou bancaires sur vous.

01F4000008725510-photo-gestionnaires-de-mots-de-passe.jpg


L'Homme reproduit toujours les mêmes schémas



En théorie, il n'y a pas de raisons pour que ces pratiques ne soient plus bonnes : ça devrait compliquer la vie des pirates que de remplacer des lettres et ajouter des chiffres. Sauf que l'Homme manque d'imagination : au final, la grande majorité des personnes qui utilisent ces bons conseils finissent par faire toujours la même chose et remplacer les mêmes lettres par les mêmes chiffres. S'ils paraissent complexes, ces mots de passe sont en réalité très simples pour des algorithmes. De plus, ils sont compliqués à mémoriser : a-t-on remplacé le E par 3 et le A par 4 ou seulement une des deux lettres ?

Inversement, une phrase complètement absurde écrite en minuscules, comme « Les patates championnes de natation » est beaucoup plus difficile à craquer, ne repose sur rien et est plus facile à mémoriser. Si bien que la nouvelle version du document du NIST sur les standards pour les mots de passe sécurisés ont balayé une bonne partie des conseils de Bill Burr.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top