Le DARPA lance un concours de cyberdéfense et un premier prix à 2 millions de dollars

24 octobre 2013 à 17h18
0
L'agence américaine spécialisée dans les projets de recherches avancées annonce le lancement d'un concours visant à comparer la robustesse de systèmes de cyberdéfense. Le DARPA cherche ainsi à encourager la recherche et propose au vainqueur un prix de 2 millions de dollars.

00FA000006751020-photo-cgc-cyber-grand-challenge-darpa.jpg
Le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) est une agence américaine versée dans les projets de recherche ayant notamment trait aux nouvelles technologies. Elle est d'ailleurs en partie à l'origine de l'Arpanet et ses recherches ont, en règle générale, des objectifs militaires.

Dans ce cadre, l'organisme annonce la mise en place d'un vaste concours visant à confronter plusieurs systèmes de cyberdéfense. Baptisé CGC, pour Cyber Grand Challenge, ce rendez-vous doit ainsi permettre de tester la robustesse des «  systèmes automatiques de défense », précise le DARPA dans son règlement (.pdf). La dotation est alléchante puisque le vainqueur du concours remportera une mise de 2 millions de dollars. Le deuxième repartira avec 1 million et le troisième avec 750 000 dollars, de quoi attirer les spécialistes.

Pour monter ce concours, l'agence américaine est partie d'un constat éprouvé. Le cycle de la sécurité est désormais arrivé à un stade critique. Elle précise : « le département de la Défense utilise un système commun à certaines industries. La découverte répétée de vulnérabilités potentielles dans cette base logicielle oblige les équipes à vivre dans un cycle d'intrusion, de compromission, de découverte d'une vulnérabilité puis de l'édition d'un patch, de son déploiement pour enfin arriver à une correction du problème ». Le DARPA poursuit : « l'analyse manuelle du code et des menaces est un procédé artisanal, qui demande des compétences d'analyses très fines ou de dépenser des mois d'enquête ». Ce cycle de défense doit donc être revu.

Les équipes ont jusqu'au 14 janvier 2014 pour se faire connaître. Les projets seront confrontés au premier semestre de l'année 2016. Par contre, seuls les ressortissants ou sociétés américaines peuvent participer à cet événement.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HP chercherait à revendre les brevets de WebOS
Gemalto affiche une croissance à deux chiffres
Vibe : la machine de données virtuelle selon Informatica
All you can play : Orange lance une offre de jeux à volonté sur Android
Brevet : Apple remporte son procès contre WI-LAN
Aperture mis à jour : toujours pas la refonte pourtant bien méritée
Pinterest lève 225 millions de dollars avec une valorisation de 3,8 milliards
Roccat Power-Grid : une application pour contrôler son PC depuis son smartphone
Vente-privée diversifie son offre avec des produits du terroir
Angela Merkel espionnée par la NSA : Berlin s’agace
Haut de page