Nokia aurait fourni à la Russie un vaste système de surveillance

30 mars 2022 à 11h45
16
Nokia © Grand Warszawski / Shutterstock.com
© Grand Warszawski / Shutterstock.com

Nokia, qui a rapidement annoncé l'arrêt de ses ventes en Russie suite à l'invasion de l'Ukraine, aurait pourtant largement collaboré avec les autorités locales, ces dernières années, pour mettre en place un vaste système de surveillance des télécommunications.

Après le scandale Ericsson List et le financement de l'État islamique par l'entreprise suédoise, c'est cette fois l'autre géant des équipementiers télécoms nordiques, Nokia, qui est mis en cause dans une nouvelle affaire. Le New York Times révèle que la firme finlandaise a fourni des équipements et des services permettant au gouvernement russe d'espionner ses opposants. Et ce pendant plusieurs années.

Nokia a permis au gouvernement russe de connecter un réseau de surveillance à celui du premier opérateur télécom du pays

Si Nokia a, tout comme Ericsson, annoncé dès le début du mois de mars l'arrêt de ses ventes en Russie en signe de protestation contre l'invasion de l'Ukraine, l'équipementier laisse derrière lui, au pays des Tsars, tout un système orné d'équipements et logiciels permettant de relier le plus grand réseau de télécommunications du pays, qu'il a contribué à mettre en place, à l'outil de surveillance numérique le plus puissant du Kremlin.

Cet outil de surveillance XXL, appelé SORM, pour « système pour activité d'enquête opérateur », est utilisé depuis plusieurs années par le Kremlin. Le NY Times avance même que les appels téléphoniques interceptés par Moscou auraient entraîné l'assassinat d'un ennemi du pouvoir. Ce système permet tout à fait légalement au FSB (le service de renseignement russe) d'écouter les communications depuis de nombreuses années. Il serait aujourd'hui particulièrement sollicité par le gouvernement russe, ne serait-ce que pour surveiller et/ou faire taire les opposants à la guerre en Ukraine.

kremlin russie.jpg
Le Kremlin

L'enquête nous apprend que Nokia a fourni, pendant plus de cinq ans, des équipements et services pour relier SORM à celui qui est considéré comme le principal opérateur de télécommunications russe, Mobile TeleSystems (MTS). Et si Nokia n'a pas fabriqué la technologie permettant de directement intercepter les communications, l'équipementier finlandais a travaillé avec la Russie pour renforcer la connectivité du système SORM avec le réseau de l'opérateur MTS. Les e-mails, SMS, conversations téléphoniques et autres éléments de communication peuvent être librement interceptés grâce à ce système.

Des documents que Nokia ne conteste pas, tout en affirmant s'être soumis à la loi russe

Selon les documents consultés par le média américain, Nokia savait bien qu'il activait un système de surveillance russe. De la même façon que Ericsson a pactisé avec l'EI pour conserver son marché en Irak, Nokia a dû suivre le mouvement pour ne pas voir le marché russe lui échapper, surtout que l'entreprise est l'un des principaux fournisseurs d'équipements et services de télécommunications dans le pays.

D'autres géants des nouvelles technologies, comme Google ou Facebook, ont aussi eu du mal à trouver un équilibre entre le respect de certaines « valeurs » et le business mené en Russie. De la même manière, Apple travaille avec un acteur public pour stocker des données en Chine, et NVIDIA et Intel vendent des puces via des revendeurs chinois qui ensuite permettent aux autorités de faire fonctionner des ordinateurs contribuant à la surveillance dans l'empire du Milieu.

De son côté, Nokia n'a pas contesté l'existence des documents, bien réels. L'entreprise répond tout de même que la loi russe l'oblige à fabriquer des produits qui ensuite permettent à un opérateur russe de se connecter au fameux système SORM. Elle indique même que d'autres pays font des demandes similaires, et affirme ne pas fabriquer, installer ni entretenir quelconque équipement SORM directement, tout en rappelant condamner « sans équivoque l'invasion de l'Ukraine par la Russie ».

Le New York Times ne l'entend pas de cette oreille et détient des documents attestant d'une réelle participation des ingénieurs Nokia à l'examen du système SORM, entre autres interventions sur une douzaine de sites de l'opérateur MTS, lié à SORM. Même après 2017, date à laquelle les documents prennent fin, Nokia aurait continué à travailler avec MTS. D'autres acteurs, comme Cisco, cité dans le journal, auraient aussi été connectés aux boîtiers SORM.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
16
yam103
Voilà un marché en pleine expansion que Amesys, filiale du groupe français Bull, ou Nexa Technologies vont pouvoir démarcher.
spip74
Tous ces pays qui se disent exemplaires, ont malgré tout des trous dans leur raquette.
Faryaak
L’argent n’a pas d’odeur.
LeToi
Ça fera de la place pour Huawei, banni ailleurs !
Mister_Georges
Ils fallait bien qu’ils se vengent du camouflet que Microsoft leur à infligé…<br /> Cette société à inventé la technologie que l’on utilise tous les jours!<br /> Ma première tablette était une Nokia à écran résistif, la N700 avec un os libre basé sur Linux.
os2
en fait ils font comme les francais et les américains…
Jo0767
J’ai un smartphone Nokia mais le prochain sera d’une autre marque.
_Troll
Poisson d’avril !
Mister_Georges
Mais non c’est vendredi, Micro$oft rachète Qualcomm, mais bon chut cela reste entre nous…
ultrabill
Oh mon Dieu, des sociétés ont osé faire du business pendant des années avec la Russie ? Mais alors qu’on pende immédiatement toute personne qui a oser boire, une fois dans sa vie, de la vodka Russe : ils sont tout autant coupables du financement la guerre en Ukraine.<br /> Hum.
loupton
Quel raisonnement puéril… Pour rappel, l’OS de votre smartphone, c’est android, qui n’est autre que google, qui analyse TOUS les contenus de vos sms de vos mails et de vos habitudes, c’est vrai que changer de marque changera tout ! LES GAFAM fournissent ce genre de renseignements au gouvernement américain qui je le rappelle a fait exactement la même chose que ce que font les russes aujourd’hui, mais les américains sont les gentils on le sait bien ! pourtant c’est eux qui ont fournis les munitions aux allemands pour faire la deuxième guerre mondiale ! Vous voulez faire un truc intelligent ? quittez tout le numérique, et là vous ferez un vrai geste !
sources
Et Dassault… vendent des armes. Qui servent à tuer des gens (entre autre chose) Bref, la seule chose qui les intéresse, c’est de faire de l’argent. Rien de nouveau dans notre monde de merde.
tfpsly
Jo0767:<br /> J’ai un smartphone Nokia mais le prochain sera d’une autre marque.<br /> Téls Nokia = HMD Global et non Nokia - la marque de tél a été rachetée et n’a plus rien à voir avec l’entreprise du même nom (à part que les deux sont en Finlande).
Felaz
Bizarre pour des finlandais ^^
MartOnTheRocks
A part le nom, Nokia n’a plus rien à voir avec les mobiles…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une visiteuse de Disney World se fait extorquer 40 000 dollars via son Apple Watch
Bon plan VPN : préservez votre anonymat en ligne avec ces 3 offres à prix fou !
Découvrez comment votre carte SIM pourrait protéger vos données des hackers
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Découvrez Proton, la toute nouvelle identité visuelle de ProtonMail
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
Zoom sur Fronton, le botnet russe qui multiplie les fake news sur les réseaux
YouTube retire 70 000 vidéos de désinformation pour contrecarrer la propagande russe sur la guerre en Ukraine
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Ce bug dans PayPal permet à un hacker de manipuler les transactions
Haut de page