Créez votre bureau idéal : le match des systèmes d’exploitation

10 octobre 2016 à 11h34
0
|clubic||fin|
Publi-edito


Du poste de travail au système d'exploitation en passant par les différents périphériques, l'installation d'un bureau à domicile implique de faire de nombreux choix pour son environnement informatique. Voici, étape par étape, quelques conseils pour trouver les meilleures solutions.

Vous avez trouvé votre poste de travail idéal, l'écran adapté à vos besoins et avez connecté tous vos périphériques ? Il vous faut dorénavant un chef d'orchestre capable de faire fonctionner tous ces équipements ensemble. C'est le rôle des systèmes d'exploitation. Trois principaux environnements sont aujourd'hui accessibles : Windows, Mac OS ou Linux. Voici les points à étudier avant de faire votre choix.


Par Karim Bousedra - Tech Page One

Premier critère pour choisir le système d'exploitation : l'ergonomie et la simplicité d'utilisation. Pour être le plus efficace possible, l'environnement doit être facile à prendre en main et à personnaliser pour coller aux habitudes de l'utilisateur. De par sa popularité et son omniprésence en entreprise, Windows est sans doute l'OS le plus largement maîtrisé et sa dernière version en date, Windows 10, a renforcé les interfaces naturelles grâce à des commandes tactiles et vocales. Mac OS X dispose également d'une large communauté d'adeptes grâce notamment à son intuitivité et à son aspect « prêt à l'emploi » avec ses applications pré-installées. Linux est moins connu et demandera sûrement un temps d'apprentissage mais il existe de nombreuses distributions différentes et certaines sont très rapides à prendre en main.


Par Karim Bousedra - Tech Page One

La liste des applications et périphériques pris en charge est l'autre élément essentiel pour faire son choix. Même si beaucoup de logiciels sont multiplateformes, l'environnement Windows dispose d'un parc applicatif plus riche que ses homologues. Dans tous les cas, mieux vaut s'assurer que le programme utilisé pour vos tâches professionnelles soit bien supporté. Assurez-vous également de la bonne communication entre le système choisi et ceux utilisés par vos collaborateurs, de manière à être le moins isolé possible et à faciliter l'accès distant au système d'information de votre entreprise.


Par Karim Bousedra - Tech Page One

Outre le système lui-même, la plateforme sur laquelle il tourne est également à prendre en compte. A moins d'utiliser des technologies de virtualisation, ceux qui opteront pour Mac OS X devront choisir entre iMac, Mac Pro et Mac Mini. Les utilisateurs de Windows ou de distributions Linux auront accès à une grande variétés de constructeurs et à une gamme de postes de travail et de configurations beaucoup plus large.


Par Karim Bousedra - Tech Page One

C'est un inévitable élément de comparaison : le prix. La licence Windows 10 est aujourd'hui vendue 135 euros dans sa version famille et 279 euros en édition pro. Mac OS X et les distributions Linux les plus populaires comme Mint ou Ubuntu sont disponibles gratuitement. En revanche, le coût doit également être mis en rapport avec le support disponible, aussi bien de la part de l'éditeur que de la communauté des utilisateurs.



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

L’entreprise face au défi de la génération Y
En décembre, Google Chrome consommera moins de mémoire
Glisser pour déverrouiller : Apple gagne une bataille face à Samsung
Retouche abordable : Adobe annonce les versions 15 de Photoshop & Premiere Elements
VLC arrive sur Xbox One : enfin des MKV multipistes
Le FBI veut hacker un nouvel iPhone
Microsoft tiendra sa conférence Surface le 26 octobre
Pixel : Google dévoile deux smartphones haut de gamme
Apple Watch : le succès n'est pas à l'heure
Sondage : comment utilisez-vous le Wi-Fi ?
Haut de page