DoCoMo implante son i-mode en Russie

Par Jérôme Bouteiller
le 23 décembre 2004 à 00h00
0

Après l'asie et l'europe, le <a class="petitlien" href="http://www.imode.fr" target=_blank>i-mode</a> complète sa couverture eurasiatique. Deux semaines après un accord avec le britannique MM O², DoCoMo annonce un nouvel accord de licence pour son i-mode

Après l'asie et l'europe, le i-mode complète sa couverture eurasiatique. Deux semaines après un accord avec le britannique MM O², DoCoMo annonce un nouvel accord de licence pour son i-mode avec l'opérateur russe MTS.

Premier opérateur cellulaire russe avec plus de 30 millions de clients, Russia's Mobile TeleSystems (MTS) dispose d'un réseau GPRS/EDGE et devrait lancer les services i-mode fin 2005 en Russie mais également en Biélorussie, Ukraine et en Ouzbekistan.

Avec plus de 40 millions d'utilisateurs au Japon, le i-mode progresse en tout cas en Europe où il est présent chez KPN (Pays-bas), E-plus (Allemagne), Base (Belgique), Moviles (Espagne), Wind (Italie), Cosmote (Grèce) et Bouygues Telecom (France) et bientôt mmO² (Grande-Bretagne, Irlande et Allemagne).
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
Apple lancera bien trois nouveaux iPhone en septembre prochain
Londres : les utilisateurs du Wi-Fi public du métro seront trackés dès cet été
Rotten Tomatoes va (enfin !) vérifier si vous avez vu un film avant de le noter
Mars 2020 : la NASA propose d'envoyer son nom sur la planète rouge
Cyberpunk 2077 se prépare pour l'E3 2019... mais ne sera pas jouable
Le Honor 20 Pro ne serait pas encore certifié par Google : sa sortie en Europe compromise
Neo Geo Mini : trois éditions collector Samourai Shodown, limitées à 5000 exemplaires
Boostés par la fibre, les opérateurs ont réalisé des investissements record en 2018 (Arcep)
scroll top