Le gouvernement déclare Internet d'utilité « tout public »

Par
Le 01 décembre 2003
 0

Lundi, les ministères de l'industrie et de la recherche ont lancé leur campagne multisupports de promotion des usages de la micro-informatique et de l'Internet.

Afin de promouvoir « l'intérêt et les usages de la micro-informatique et de l'Internet, auprès des Français peu ou pas équipés », le ministère délégué à l'industrie et le ministère délégué à la recherche et aux nouvelles technologies ont lancé le 1er décembre 2003, une campagne d'envergure.

La campagne « Internet déclaré d'utilité tout public » utilise la radio comme media de diffusion grand public. 7 spots seront diffusés en 145 passages du 1er au 17 décembre prochains sur les grandes stations généralistes du pays : Europe 1, France Inter, France Info, RTL, RMC, Sud Radio, etc.

Ces spots publicitaires valorisent les usages d'Internet dans la vie quotidienne en mettant en scène 7 personnages types, de la jeune mère active au grand père.

Parallèlement à cette campagne radio, une brochure gratuite d'information sur les usages de l'ordinateur et de l'Internet, réalisée en partenariat avec le fabricant américain de microprocesseurs, Intel, est diffusée à 5 millions d'exemplaires dans les : préfectures, mairies, lieux d'accès publics à Internet, bureaux de poste, mais aussi chez certains partenaires de l'opération tels que Boulanger, Darty et la FNAC.

Une affiche de la campagne a également été éditée à 40 000 exemplaires, et un CD audio diffusé à plus de 800 radios locales...

Pour la première fois, le gouvernement français s'associe à une quarantaine d'acteurs privés du secteur des technologies et de la communication numérique (constructeurs et assembleurs de micro-ordinateurs, éditeurs, distributeurs, fournisseurs d'accès à Internet) « pour sensibiliser le grand public ».

A l'heure actuelle, la France compte 21 millions d'internautes et 10 millions de foyers équipés d'un ordinateur personnel. Le taux d'équipement des ménages a progressé de 4% en un an pour atteindre 42%. Néanmoins, rappellent les services du Premier ministre, « toute une partie de la population française reste encore à l'écart de ce média dont l'importance ne cesse de croître ».

C'est pourquoi, à travers la campagne « Internet déclaré d'utilité tout public », l'exécutif français estime pouvoir « engager très concrètement la réduction de la fracture numérique dans ses dimensions sociale et géographique ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

scroll top