Avec le Craiefiti, les wifistes inventent le tag numérique

Jérôme Bouteiller
09 juillet 2002 à 00h00
0
Après les tags du mouvement hip-hop, l'internet sans-fil risque également de redécorer le paysage urbain. Imitant le concept du "warchalking" initié par le wifiste britannique Matt Jones, le mouvement WiFi Montauban a décidé d'importer l'idée en France. Le terme "Craiefitis" a d'ailleurs été inventé par Thomas GEE, animateur du réseau.

L'idée de ces symboles dessinés à la craie est de signaler la présence d'un point d'accès WiFi, ouvert ou pas au public, de préciser la bande passante et de fournir un contact (e-mail) du propriétaire pour obtenir un éventuel accès.

Les personnes à l'origine du concept font le parallèle avec une pratique utilisée par les sans-abris, dans les années 1930, et qui permettaient de signaler une soupe populaire.

Souvent comparé au mouvement du logiciel libre, les associations cherchant à développer les réseaux WiFi coopératifs font une nouvelle fois la preuve de leur volonté de réduire la "fracture numérique" et de donner accès au Net au plus grand nombre.

Une volonté pas forcément partagée par les autorités, de plus en plus hostiles aux réseaux pirates, et qui doivent veiller à la protection des intérêts des grandes compagnies de télécommunications, opérateurs et équipementiers, fragilisée par la crise du secteur et clairement menacées par la montée en puissance de ces réseaux.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Guide d'achat Noël 2020 : notre sélection d'idées cadeaux à tous les prix
Quel est le meilleur VPN du moment ?
Le meilleur des séries documentaires et historiques modernes pour clore la saison 4
Essai de la Mazda MX30 : que vaut la première Mazda électrique ?
Place des Libraires, la marketplace qui pousse le lecteur à la rencontre de son libraire (Interview)
Guide crypto : l’intérêt de Bitcoin pour se constituer un portefeuille diversifié de long terme
Bon plan Noël : l'aspirateur iRobot Roomba en promo chez Amazon
Le TOP des bons plans tech du week-end en attendant le vrai Black Friday
Bon plan Dyson : deux aspirateurs à prix cassé à saisir ce week-end
Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques
Haut de page