Six mois de sursis pour Kalisto !

20 septembre 2018 à 15h39
0
Après avoir déposé son bilan le 8 février dernier, l'éditeur de Jeux Vidéo est placé en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Bordeaux.

L'éditeur de jeux vidéos français Kalisto, qui avait annoncé son dépôt de bilan le 8 février dernier vient d'être placé en redressement judiciaire avec période d'observation de six mois par le Tribunal de Commerce de Bordeaux.

Ayant subi de très lourdes pertes et devant le refus de la COB (Commission des Opérations Boursières) d'accepter son plan de refinancement, la société bordelaise, dirigée par Nicolas GAUME, avait été contrainte à la cessation de paiement.

Mais le PDG de l'ex star du Nouveau Marché, suspendue de cotation depuis le 5 février, ne baisse pas les bras. Selon des sources proches du dossier, le groupe rechercherait des partenaires financiers et réfléchit à des cessions d'actifs en France et à l'étranger. Les Echos évoque l'éventuelle cession du studio d'Issy-les-Moulineaux spécialisé dans les productions sur commandes, et de la filiale américaine.

Parmi les français, Infogrames, leader en Europe, a déjà fait savoir qu'il ne souhaitait pas racheter Kalisto tout en laissant entendre qu'il serait prêt à l'aider si un plan solide de redressement était mis en oeuvre. De son coté, Ubi Soft ne semble pas intéressé.

De l'avis des analystes du secteur, Kalisto pourrait plutôt être la proie de grands groupes de communication soucieux d'enrichir leurs contenus internet.

Mais avec une dette de 25 millions d'euros à la fin juin 2001, une perte d'environ 23 millions d'euros prévue sur l'année écoulée pour un chiffre d'affaires de 11 millions et une besoin en financement énorme, la proie ressemblerait plutôt à un « traquenard » à moins d'un sérieux plan de restructuration !
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Laurent JACOB : « Boursier.com est aujourd’hui le 1er site français de conseils boursiers ».
Mobimelpro s'attaque à l'international
Le ministère de la Recherche lance le 4e concours d'aide à la création d'entreprise de technologies
eLSG.SkyChefs place de marché BtoB intègre les solutions CRM et SRM d’i2
Inktomi fournit sa solution de recherche Personal Edge à AOL
Laurent JACOB : « Boursier.com est aujourd’hui le 1er site français de conseils boursiers ».
Mobimelpro s'attaque à l'international
Le ministère de la Recherche lance le 4e concours d'aide à la création d'entreprise de technologies
eLSG.SkyChefs place de marché BtoB intègre les solutions CRM et SRM d’i2
Inktomi fournit sa solution de recherche Personal Edge à AOL
Haut de page