TELEFACT lance CBFACT pour le recouvrement des factures par les centres d'appels

Par pulmo
le 14 septembre 2001 à 00h00
0

L’opérateur spécialisé dans le paiement à distance, lance CBFACT, un service qui facilite et fluidifie le recouvrement des factures par les centres d'appels.

L'opérateur spécialisé dans le paiement à distance, lance CBFACT, un service qui facilite et fluidifie le recouvrement des factures par les centres d'appels.

TELEFACT, opérateur de services français spécialisé dans le paiement à distance, propose une nouvelle solution permettant aux services de recouvrement d'enregistrer un ordre de paiement des factures en instance.

Concrètement, le service CBFACT, destiné aux centres d'appels ou aux agences commerciales en charge du recouvrement, permet d'effectuer un règlement immédiat des factures simplement par Carte Bancaire.

Habituellement, lors d'une relance, le client envoie un chèque ou un TIP par la poste pour régler sa facture impayée. Désormais, grâce à CBFACT, lors de la relance téléphonique, l'opérateur du centre d'appel propose au client de régler sa facture immédiatement grâce à sa Carte Bancaire.

Si le client accepte, il suffit alors à l'opérateur de s'identifier sur le service CBFACT de la plate-forme TELEFACT, de saisir la référence ainsi que le montant de la facture et de rentrer les coordonnées de la Carte Bancaire. La validité de la carte est alors contrôlée. Une fois la transaction autorisée, un numéro de CPOP (Confirmation de Prise en compte de l'Ordre de Paiement) est communiqué au client afin d'identifier son paiement.

Disponible sur la toile, mais aussi par Minitel, le service CBFACT permettrait ainsi aux centres d'appels ou aux chargés de clientèle de supprimer les frais de traitement du moyen de paiement physique (chèque ou TIP) et de réduire le délai d'encaissement du règlement, qui sera porté au crédit du compte du créancier dès le lendemain.

Pour Bertrand MARTIN, Directeur Marketing & Développement de TELEFACT, « CBFACT est la solution idéale pour gérer les relances clients, elle fluidifie pour la première fois le processus de recouvrement, et offre une efficacité nouvelle pour les centres d'appels ».

Créée en 1991 par un consortium de grands créanciers et de banques, TELEFACT a enregistré 12 millions de consultations et 1,2 million d'actes de paiement pour l'année 2000 . Sur le seul secteur "BtoC", les factures payées via les plates-formes de TELEFACT ont représenté une valeur totale supérieure à 228 millions d'euros (1,5 milliard de francs).
Modifié le 18/09/2018 à 14h09
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top