Google App Sync : une alternative à Exchange

10 juin 2009 à 10h45
0
00C8000001819644-photo-google-apps-logo.jpg
Petit à petit, Google tente de supplanter l'omniprésence de Microsoft Office au sein des entreprises et met régulièrement à jour sa suite d'outils en ligne Google Apps. Ainsi, après avoir rendu Google Documents compatible avec les formats de Microsoft Office 2007 et permis l'ajout de macros directement à partir de l'interface web via JavaScript, les ingénieurs de Mountain View présentent Google App Sync pour Microsoft Outlook. Cet utilitaire permet de remplacer Exchange et de synchroniser automatiquement ses données (emails, contacts, calendriers) directement entre Outlook et les éditions Premier et Education de Google App.

Directement à partir du calendrier, il est possible de rechercher un contact avec une fonction de remplissage automatique et de visualiser les calendriers partagés de ses collègues. Notons en revanche que les notes et les tâches ne seront pas synchronisées vers les serveurs de Google.

Eric Orth, développeur sur le produit Google Apps, explique dans un billet publié sur le blog officiel : « beaucoup de professionnels préfèrent utiliser l'interface de Gmail et les fonctionnalités auxquelles ils se sont habitués par le passé ». Il ajoute : « cependant il y a des gens qui adorent Outlook. Pour ces derniers nous avons développé Google Apps Sync pour Microsoft Outlook »

Voici une vidéo de démonstration (en anglais) :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top