Le Microsoft Store ouvre ses portes en France

05 décembre 2008 à 13h20
0
01804740-photo-microsoft-store-logo.jpg
Dévoilé aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Corée le 14 novembre dernier, le Microsoft Store débarque en France juste avant les fêtes de fin d'année.

La boutique en ligne dispose de six catégories : Windows (regroupant les différentes versions de Vista), Office (sur laquelle nous retrouvons les plusieurs applications bureautiques pour Windows et Mac), Loisir (pour les jeux et consoles), Matériel (souris, claviers), Famille + Protection et Création (Works, OneCare) + Développment (Expression et Visual Studio).

Si cet espace officiel permettra de rassurer le consommateur dans ses craintes d'acheter un logiciel piraté, le store ne présente pas de réels avantages par rapport à un autre cybermarchand. Ainsi, une version de Microsoft Office Standard 2007 est vendue à 559 euros, soit le prix proposé par la FNAC. La seule différence : Microsoft propose deux solutions d'acquisition : une boite traditionnelle contenant le DVD ou un téléchargement direct sur la machine.

Certains prix laissent tout de même songeur, par exemple, la XBOX 360 Elite est proposée à 369 euros sur le site de Microsoft alors que la même console est disponible à partir de prixsh:197471. Erreur de prix ?
Modifié le 20/09/2018 à 14h16
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top